AIWAYS U5 🇨🇳 : les Chinois débarquent en Corse sur le marché de l’électrique

SUV 100 % électrique Chinois 🇨🇳 qui sera dans un premier temps disponible à la location cet été en Corse ☀️avant une commercialisation en 2021.On en reparle demain dans le café garage.

L’avis des Petits Observateurs !

13 commentaires au sujet de « AIWAYS U5 🇨🇳 : les Chinois débarquent en Corse sur le marché de l’électrique »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pierre_

    É u tempu và (I Muvrini_Umani).
    Ci amparavete la strada é lu gestu aggalabatu _ Vous nous appreniez le chemin, le geste juste et le bien.
    Ci amparavete l’onore, u curagiu é lu duvere _ Vous nous appreniez l’honneur, le courage et le devoir
    É tutte le cose vere _ Et toutes les choses vraies.

    Fermanu l’amori scritti in lu libru paisanu _ Reste vos amours vivants dans le livre des paysans.
    É u tempu và _ Et le temps va
    É u tempu sà _ Et le temps sait.

    Répondre
  2. Nabuchodonosor

    L’ersatz chinois importé par Hertz envahit l’ile et intrigue les Corses.
    Dialogue à l’heure de la sieste :
    Ange : Oh Dumè ! C’est quoi cette auto de Pinzutu ? On en voit partout cette année…
    Ange : Oh Dumè, tu veux pas lui demander de bouger, elle me fait trop d’ombre…
    Dumè : Je crois qu’elle ne bougera pas Ange, elle a un fil à la patte.
    Ange : Oh Dumè, y’a quoi à l’autre bout du fil ?
    Dumè : Ange, d’où je suis-je ne peux pas bien voir…
    Ange : (après longue réflexion) Va lascia corre, le soleil finira bien par tourner…

    ‘Vèdeci.

    Répondre
  3. Dubby Tatiff

    C’est amusant, on passe notre temps à lire des commentaire regrettant les formes torturées de nos voitures européennes récentes au motif qu’elles seraient destinées au marché chinois …. et lorsqu’une voiture chinoise est importée en France, on est (je suis) étonné de voir une carrosserie aux formes finalement très simples !

    Répondre
  4. Alain Turbé groizard

    j’ai hâte d’en savoir + car faut pas rêver, ils vont frapper là ou ça fait mal : le prix !
    A 29 000 $ avec une garantie de 7 ans, ya un paquet de concessionnaires qui vont être demandeur (surtout que la marge sera importante) et donc les ventes suivront…
    Kia en france est l’exemple parfait de ce qu’il faut faire pour s’implanter rapidement et avec une image de marque qui est loin d’etre mauvaise.

    Répondre
  5. CBi

    Pour se référer aux dernières voitures parues dans ces pages, je la trouve moins jolie que la Mokka, mais par rapport aux lignes à mon goût trop tarabiscotées de la Citroën C4, elle a au moins l’avantage de la sobriété. Un petit peu lourde de profil, en particulier les vitres latérales du « pilier C », mais l’avant est intéressant : un traitement de l’absence de calandre plus convaincant que sur la Tesla 3.

    Répondre
  6. Nabuchodonosor

    Bravo Président pour le coup de l’Armoire Normande !
    Les niaquoués pensaient pomper le nouveau SUV Alpine, v’la qu’il se retrouvent avec une armoire normande…
    Ah les cons…
    😉

    Répondre
  7. boxster.boy.paris

    Vue de dos, on dirait une vieille caravane trop étroite ; vue de face, un concept-car ukrainien des années 80…
    Ca fait rêver !
    😉

    Répondre
  8. Georges Piat

    Pour ceux qui partent en vacances d’été pas loin et avec la certitude de pouvoir recharger pour rentrer ! Parce qu’en hiver tu oublies…

    Répondre
  9. Chapman

    Si le ramage se rapporte au plumage, on est mal. Sans être fan du design, il n’est pas pire que d’autres SUV.
    Reste la qualité perçue et la fiabilité… à voir sur place en Corse, pays idéal pour la voiture électrique. On ne roule pas vite et on ne fait pas trop de kilomètres.

    Répondre
    1. Grégory Lopez

      Pas pire que d’autres en effet, et même extrêmement similaire aux autres, à tel point qu’on dirait avoir là une représentation stéréotypée de la voiture de 2020. Un peu à la manière de la Renault 9 en 1982 qui représentait tout ce qu’était une voiture, ni plus, ni moins. Ici, tous les gimmicks indispensables sont présents, c’est propre, plutôt bien dessiné, mais je ne crois pas que ça puisse susciter le moindre attachement (et ça ne semble pas être le but non plus).
      C’est de l’automobile-produit, consommable, jetable et interchangeable, avec à peu près autant de personnalité qu’un gobelet en plastique.
      (allez, je mets un bémol pour la face avant qui a un semblant d’originalité)