Souvenirs d’Autos ( 279) : Association de malfaiteurs🕵🏻‍♂️

Une rubrique pilotée par le Commandant Chatel. Ah, la 2CV ! elle fait partie du patrimoine national comme la Tour Eiffel ou le Général de Gaulle… En attendant, on se régale avec l’histoire de Jean-Marie.

J’ai 16 ans et donc pas le permis. Je travaille avec d’autres copains  tous les étés au ramassage des cerises chez le grand-père de mon meilleur ami.

Dans une grange nous avons découvert une 2CV grise abandonnée qui ne démarre plus. Fort de nos 16 ans et de notre très grande expérience en mécanique (et puis le copain à entendu son grand-père en parler)  nous changeons le démarreur !

Le tout en cachette de son grand-père.

Nous décidons de procéder aux essais la nuit prochaine. Nous voilà chacun à tour de rôle en train de conduire autour de l’exploitation.

Bien sûr, nous sommes toujours cinq dans la voiture, c’est plus drôle !

La confiance aidant, la vitesse de passage augmente (je rappelle que la 2CV était capable de transporter dans un champ un panier d’œufs sans les casser) sauf que là, les œufs, c’est nous.

Tout se passe bien jusqu’à ce que nous finissions dans le fossé.

Aucun blessé heureusement.

La 2CV n’étant pas lourde, nous pensons qu’avec l’aide des autres nous devrions la sortir de là et éviter une super engueulade.

Nous voilà six ou sept musclés de 16 et 17 ans soulevant la 2CV.

Mais, on a beau soulever la caisse au-dessus du fossé, les roues restent désespérément dans le fossé.

C’est la faute aux légendaires suspensions Citroën !

Au lever du soleil (toujours en cachette) nous nous donnons rendez-vous sur place,  après avoir « emprunté » les clés du tracteur pour sortir la 2cv du fossé. Hum…

Récidive, dissimulation de preuves et association de malfaiteurs… mais, pas vu pas pris !!

Je pense qu’inconsciemment, c’est ce qui m’a définitivement détourné de Citroën car rétrospectivement j’ai failli perdre mon meilleur ami (la sortie de route était quand même violente) et mon premier emploi.

Une voiture une histoire.

Cette rubrique est aussi la vôtre !

Faites comme Jean-Marie et racontez vos anecdotes au Commandant Chatel par mail (thibautchatel@icloud.com), il se chargera de les publier. N’oubliez pas que pour « Souvenirs d’Autos » nous cherchons de l’anecdote, de l’humain, de l’humour, de l’émotion… comme dans cette histoire de 2CV.

Et si possible, joignez à votre histoire des photos….

On adore ça chez POA !

Merci.

 

 

L’avis des Petits Observateurs !

12 commentaires au sujet de « Souvenirs d’Autos ( 279) : Association de malfaiteurs🕵🏻‍♂️ »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Calle 13

    Toujours sympa ces anecdotes, qui fleurent bon la jeunesse et l’insouciance.
    Ca me rappelle une mauvaise blaque à l’église de la ville de mon enfance, déplacer à plusieurs jeunes la 500 de la responsable du catéchèse…

    Répondre
    1. Calle 13

      Avec plaisir mon commandant, là malheureusement trop fugace dans ma mémoire… Mais j’en aurais d’autres !

  2. Pierre-Jean Bascuñana

    Sans rapport avec l’anecdote, le film « Association de malfaiteurs » est un fleuron de la comédie policière française emblématique des années 80 (costumes, décors, glorification cynique de la réussite financière, technologie de pointe qui fait marrer aujourd’hui). Le meilleur film de Zidi à mon avis, scénario efficace, acteurs dans l’air du temps et une fin amorale…un must.
    Question bagnoles, Cluzet se fait flasher à 307 km/h avec sa Testarossa pour passer dans les journaux et faire gratuitement la pub de son entreprise, Malavoy conduit une Jeep Cherokee tunée pour la brousse (le treuil joue un rôle important dans le film) et le méchant (formidable et méconnu Jean-Pierre Bisson) roule dans un coupé Jaguar XJ 12 blanc.

    Répondre
  3. Pierre_

    Ah les baltringues!
    On aurait bien aimé lire quelques lignes de plus sur le départ en tracteur et le rendez vous au lever du jour de la fine équipe au secours de l’auto.
    Une histoire très drôle J.M.

    Répondre
  4. Georges Piat

    Il s’en passe des choses dans la campagne la nuit ! On a l’impression qu’il n’y a personne dehors et que tout le monde dort mais pas du tout…

    Répondre
    1. Pierre_

      Ah ça oui Georges, que d’histoires à raconter sur nos sorties nocturnes au village dès quatorze ans je me souviens.

  5. Nabuchodonosor

    Encore un beau Souvenir d’Auto qui nous rappelle notre jeunesse et nos premiers émois mécaniques.
    Il ne doit y avoir guère qu’une ou deux variétés qui se cueillent à l’été. Mais qu’importe, quand la goutte de sang tombe sous la feuille.
    Au temps des cerises le gai rossignol et le merle moqueur seront tous en fête, les belles auront la folie en tête et les amoureux du soleil au cœur.
    Vive la France !

    Répondre
  6. Nicolas COUSIN

    Belle histoire, et la 2cv, que dire, rien, un mythe une légende.
    Merci Mon Commandant pour ces partages très intéressants, ces histoires qui se lisent si facilement car intéressantes et bien rédiger!

    Répondre
    1. Carlos Ghosn

      Vous aimez ça Lieutenant ? Et en reprendriez bien en dessert.
      Vous me faites penser à l’étau qui, tout autour, se resserre…

  7. Chapman

    Heureusement la belle insouciance de la jeunesse nous permet de bénéficier de cette excellente anecdote. Ce n’est pas en restant prudent qu’on a des choses à raconter…. C’est en restant vivant.
    Merci Jean Marie.

    Répondre