10 détails que vous ne connaissez pas de la Cadillac Seville 1978🇺🇸

En ces temps de confinement, le Commandant Chatel a publié sur Facebook une vidéo que nous partageons ici sur les 10 petites observations de sa Cadillac Seville de 1978

L’avis des Petits Observateurs !

9 commentaires au sujet de « 10 détails que vous ne connaissez pas de la Cadillac Seville 1978🇺🇸 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pierre_

    Une foule d’accessoires utiles aux 4 coins de la voiture. Un inventaire s’impose.
    Pour les Petits détails: sur l’Auto que je conduisais aux USA en 84 il y avait une consigne écrite sur le rétro extérieur _Ce que vous voyez est proche de l’Auto… !
    Ou quelque chose de ce genre.

    Répondre
  2. Francois P

    J’adore tout de cette voiture, une voiture d’homme, une autre philosophie qui n’existe plus aujourd’hui. Elles n’a pas que des qualités mais c’est justement ça qui à mes yeux est terriblement attachant. Et puis quand tout est en ordre, remis en place, réparé, nettoyé, lustré et éclatant ce n’est que du bonheur qu’on ne trouve presque plus dans les deplacoires actuels.
    Excellent choix Commandant

    Répondre
  3. Lieutenant Columbo

    Ce qui me plait dans votre auto, Commandant… c’est la poubelle.
    Dans la mienne y’en a pas, alors, forcément… Hé, hé ‘comprenez Commandant.

    Répondre
  4. Chapman

    Merci commandant de nous avoir présenté votre belle américaine. J’étais un peu frustré d’en être resté aux débuts de votre relation.
    Pour le code/phare au pied, ma Madeleine c’est une Volvo 122 Amazon vert d’eau….

    Répondre
  5. Georges Piat

    Très chic ce grey silver.
    Nous avions également le code/phare au plancher dans la Vedette.
    Et, enfin, détail dans le détail, j’adore la couronne de laurier gold qui orne le bouton de commande « sentinelle », rappelant celle du logo Cadillac.

    Répondre
  6. Neufcentdixespada

    Je me souviens d’avoir fait à bord d’une seville bicolore(noire /grise avec liseré rouge) mon premier trajet dans une voiture américaine, à boîte automatique,climatisée (trois premières d’un coup !)entre Munich et Salzbourg,en juillet 1982, conduite par la très distinguée mère de mon correspondant allemand. Je me prenais pour un roi du pétrole…Près de quarante ans plus tard, on se retrouve dans les intérieurs kitscho- marronasse des séries us de la fin des seventies,manque le bar avec les carafes de whisky que JR videra pour souhaiter la bienvenue a ses hôtes… le mythe en prend un léger coup

    Répondre
  7. Nabuchodonosor

    L’économètre, s’il fallait n’en retenir qu’un. Sorte de Jiminy Cricket au pays de Mickey.
    😉
    Rompez…

    Répondre