Alfa Giulia🇮🇹 : tout le monde l’aime, personne ne l’achète !

Nouvelle Alfa Romeo Giulia 2020. La Giulia s’offre une grosse mise à jour qui concerne principalement les aides à la conduite

et un nouveau système multimédia tactile et connecté.

Dans ce premier épisode Patrice, Julien et Renaud nous livrent leurs ressentis à bord cette Alfa 160ch turbo diesel. En un mot, ils sont « amoureux » du charme italien que dégage cette berline trop méconnu. Style, ambiance, conduite, la Giulia ne fait rien comme les autres et c’est tant mieux. Dans un second épisode à suivre, Julien détaillera le nouveau système multimédia.

L’avis des Petits Observateurs !

40 commentaires au sujet de « Alfa Giulia🇮🇹 : tout le monde l’aime, personne ne l’achète ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1. RONY

      Oui c’est vrai le SAV ce n’est pas leur tasse de thé !!!, ils vendent ça c’est sûr, ensuite ça devient un peu plus compliqué et là il faut sortir les griffes !

  1. Dubby Tatiff

    Je rebondis sur le lien proposé par Zano qui permet également de consulter les volumes de vente par constructeur depuis 1990 et tous modèles confondus. Dans le cas d’Alfa Romeo, ces chiffres éclairent notre débat sous un angle un peu différent de mon point de vue.

    Ce n’est pas spécifiquement la nouvelle Giuilia que tout le monde aime mais que personne n’achète. C’est Alfa Romeo en général qui est affecté par ce syndrome et ce depuis au moins 30 ans.

    Alfa Romeo possède une aura qui est décorrélé de sa performance commerciale. Grosso modo, en 30 ans, Alfa est passé de 1% de part de marché à 0,5 % de part de marché. C’est certe une contreperformance mais cela montre que ce constructeur n’a jamais été un gros vendeur. Il s’adresse à une petite frange d’amateurs. Il n’est pas généraliste ; c’est son positionnement dans l’esprit des clients.

    http://carsalesbase.com/european-car-sales-data/alfa-romeo/

    Répondre
    1. Zano

      Oui mais Alfa Romeo a t’elle eu une seule fois au cours de ces 30 ans une gamme complète et moderne ? Malheureusement je crois qu’on ne lui a jamais laissé cette chance. La marque est d’ailleurs à l’origine de la brouille entre Lucas De Meo (futur patron de Renault) et Serchio Marchionne. A l’époque (2007) De Meo avait été nommé Directeur Général et il s’était rapidement rendu compte de l’impossibilité de tenir les (ambitieux) objectifs fixés par Marchionne avec un plan produits et des investissements aussi faibles. 13 ans plus tard c’est sûrement encore pire…la marque va devoir survivre avec 2 modèles jusqu’en en 2021 pour attendre l’arrivée d’un SUV à plus fort volume (Tonale).

  2. Etienne

    Elle est superbe dans cette livree tres british !! Meme Jaguar n ose plus le vert, cuir beige et bois.

    J avais essayé la Giulia a sa sortie et j avais ete emballe par la position de conduite, son chassis, son dynamisme, sa précision de conduite…tout donnait envie de rouler !! Je la trouvais plus sexy que la Serie 3 F30.

    Ceci etant Alfa a fait son retour :
    – avec une berline sans déclinaison break, grand coupe, coupe ou cabriolet,
    – sans vrai moteur noble (hormis la quadrifoglio),
    – sans moteur essence abordable alors que le marche se retournait a l epoque,
    – sans proposition hybride ou hybride rechargeable,
    – avec un positionnement prix pas spécialement alléchant.

    Le tout dans un marche parlant CO2, malus/bonus, hybride, électrique, loyer, connectivite et taille d ecran.

    A mon avis ce n est meme pas une question d image, de Francais moutonniers mais simplement d un produit plus adapte a son epoque.

    Et le pire dans tout ca c est que l avenir d Alfa n est pas franchement clair vu que le plan produits est constamment retarde ou ajourne.

    Répondre
    1. Philippe

      Break coupé cabriolet. Des break c est probablement une erreur de ne pas en avoir fait un mais les investissements ont déjà été énormes (nouvelle plateforme giorgio nouvelle usine plusieurs milliards ).
      Par contre plus personne ne vend de cabriolet quasiment et les coupes c est vraiment de la niche de la niche. Donc comptablement pas rentable. Et vous en auriez vous acheté un ?
      Les gens disent toujours c est nul il n y a pas de coupe de 500ch en v12 mais ils roulent en monospace diesel.
      Moteur noble. Donnez moi les moteurs nobles d une audi a4 ou série 3.
      A part les versions m sport et M et S et rs vendues au compte goutte ?
      La majorité des BMW sont des 318d et 318i. Les audi du tsi 150 et toi 150.
      Donc, voilà.
      Moteur essence abordable. Je suis d accord avec vous ils auraient peut du dégonfler le 2L à 160 ch comme ils font pour le diesel.
      Pour l hybridation manque sûrement de moyen car la plateforme est prête pour ça. Vous verriez la place qu il y a sous le plancher du coffre.
      Le prix est élevé mais les prestations aussi. Donc quoi dire de plus.

  3. CHRISTIAN ALMERAS

    Bonjour,
    J’ai eu 3 Alfa, la première une Alfasud qui est allée 19 fois au garage en 20000 km avec des pannes hallucinantes comme une fuite d’huile sur les freins, une boite de vitesse bloquée et même une banquette arrière qui se dessoude avec 2 passagers lors d’un freinage! Il m’a fallu du temps pour revenir avec une 159 SW qui a fait 150000 km avec juste un problème de clim et ensuite une Giulietta essence 170 TCT qui a fait 90000 km sans le moindre ennui. Les mauvaises images ont la vie dure malheureusement pour Alfa Romeo. Si aujourd’hui je roule en Mercedes GLA c’est uniquement parce que j’en ai eu assez d’attendre le Tonale.

    Répondre
  4. Pelloquin jacky

    Bonjour
    Je roule depuis 2ans1/2 avec une Giulia 280 véloce, c’est un parfait plaisir!
    Pas de soucis de qualité, pas de petit bruit désagréable, pas soucis pour écouter la musique quand je veux un son au top ce n’est pas dans une voiture que je m’installe.
    Après cette parenthèse, la Giulia est simplement belle et ne laisse pas indifférent, la mienne est rouge, les gamins la montre du doigt à leurs parents.
    Sinon arrêté de parler de mauvaise réputation, c’est ma sixième alfa et sans problème, il faut faire l’entretien comme il faut
    En conclusion, ne vous privez pas d’un tel plaisir

    Répondre
  5. Gwennael Bougaran

    Malheureusement les gens sont dramatiquement moutonniers et c…
    Ça fait 3 ans que je roule en Giulia, après 2 Giulietta, dont 1 quadrifoglio.
    400000 km sans jamais un souci.
    Continuez à rouler idiot brave gens…

    Répondre
  6. Charles

    Bonjour à tous, bagnolards, Alfans, Audifans, passionnés de belles automobiles et de longs voyages….

    56 ans, 37 ans de permis, 37 ans de voitures à essence, 21 ans en Audi à essence (depuis 1998). A4 1.8 T Quattro, S4 2.7 T, A6 2.8 Quattro, A4 3.2 Quattro….
    L’ année dernière, avec l’ envie de changer, j’ ai longuement regardé chez Alfa Romeo. Nous avons déjà une MiTo en 2eme voiture, nous avons visité le musée à Arese…
    J’ ai fait maintes simulations et config avec Giulia et Stelvio, uniquement en 280. J’ ai eu le plaisir d’ essayer une Stelvio Quadrifoglio (rare), une Stelvio 280, et une Giulia 200.

    Sans vouloir exploser le budget, mais en se faisant plaisir, j’ ai aussi regardé chez Audi en occasions récentes, presque neuves.
    Bon, il y avait un critère éliminatoire, c ‘était la présence d’ un lecteur ou changeur de CD/DVD. Malheureusement, pas de lecteur de CD chez Alfa Romeo Giulia et Stelvio, alors qu’ il y en a un dans la MiTo. Grand amateur de musique, je ne conçois pas de faire une croix, de ne pas profiter de ma collection de CD. En vieux con, désolé, mais je ne suis pas un ado, je n’ écoute pas de musique avec un « smartphone »….
    Je pense que, une marque qui propose des automobiles à 50/60000 € n’ a pas comme cible de clients potentiels des jeunes conducteurs, des branchouilles, et des giques…De ce fait, il me parait fort logique qu’ un lecteur ou changeur de CD/DVD fasse partie de l’ équipement avec l’ installation audio, qu’ elle soit B&0, Harmann ou autre….
    J’ ai échangé une correspondance avec Alfa France qui m’ a expliqué son point de vue et celui du constructeur à ce sujet, que maintenant on écoute la musique sur d’ autres supports, etc…
    En novembre, et après 9 mois de recherches, lectures, configs, etudes, etc…j’ ai donc craqué pour une sublime A5 Sportback TDI 272, Design Luxe, superbement équipée/optionnée et dans une couleur rare. Et les phares Matrix, le bonheur total la nuit !! En Bixénon 35W directionnel sur l’ A4 qui a 11 ans, j’ avais aussi envie d’ évoluer.
    Le moteur est juste fabuleux, une poussée bien plus franche que le 3.2 de 265 ch, 600 Nm de couple et surtout 5,9 à 6,9 l/100…
    Parce qu’ une voiture de haut de gamme c’ est aussi, et avant tout, un moteur 6 cyl minimum (ce que ne comprennent pas les constructeurs français) .
    Tant pis donc pour la Stelvio qui me plaisait tant. Je suis resté chez Audi, et en plus, passé au TDI, faisant fi de la propagande merdiatique pour acheter de l’ électrique, contre le thermique, anti-tout….

    Répondre
    1. Neufcentdixespada

      Sans la musique ,la vie serait une erreur(F.Nietzche),ou encore :De la musique avant toute chose(P.Verlaine)… Bravo pour votre intransigeance. Personnellement ,je ferai de même pour la prochaine . Pas de lecteur CD,monsieur le « conseiller commercial « ,même en option ?ok ,allons voir ailleurs… j’ai un iPhone,j’ai Apple car play ,mais le son du CD ,option à 150€ ,reste meilleur

    2. Olivier

      Bonjour,
      Comme beaucoup, j’apprécie cette voiture élégante, sportive, mais trouve effectivement curieux de ne pas avoir produit de break (de chasse ?), surtout avec un tel tout petit coffre pour la catégorie.
      Autant le manque de technologie d’aide à la conduite ne m’arrête pas tellement cela me semble superficiel pour le plaisir de conduire, autant vous m’apprenez qu’il n’y a pas de lecteur CD. Dans une berline conçue pour faire de grands trajets, il s’agit effectivement d’une erreur capitale à mes yeux car les CD sont meilleurs qualitativement que n’importe quel MP3. D’accord pour avoir les deux, mais retirer le lecteur CD au détriment de la qualité est anormal quand on connaît le prix de l’auto.
      Du coup, comme vous, je me contente de l’admirer dans la rue.
      Bonne route !

    3. Philippe

      Tu peux avoir tous tes cd sur une clé de 2×2 cm avec la même qualité que tes cd.
      J aime bien ce qui est bien mais entre me balader 40 cd dans la voiture et avoir une clé 128 go avec 100 cd mon choix est vite fait.
      Surtout qu un cd est stéréo alors que les formats numériques actuels proposent de l ac3 avec son surround. Top pour écouter des concerts.
      Dans ce cas pourquoi ne pas avoir un lecteur vinyle ? Le son du vinyle c est quand même plus chaud qu un son numérique de cd.
      Se priver d une voiture parce qu on n a pas de lecteur cd…
      Dans ma précédente j avais un lecteur cd et un port USB, j avais mis tous mes cd sur USB.
      En plus sur la giulia comme sur beaucoup d autres voitures tu peux mettre la jaquette du cd en image.

    4. Neufcentdixespada

      Désolé ,mais le son délivré par l’iphone .apres encodage aac , qu’il soit relié par usb (obligatoire pour bénéficier de l’applecarplay) ou par Bluetooth est moins bon que celui s’un lecteur cd. Et puis 1500 cd ,ça tient pas sur le téléphone… et puis le plaisir de choisir les bons cd en fonction du trajet fait partie du voyage,comme la préparation de l’itinéraire

    5. Hervé D

      Du son qualité CD ? au lieu de mp3 ou similaire à peine moins pourri, chez Apple ou Spotify ?
      Bah, ça existe et c’est français, monsieur !
      Qobuz : du streaming Hi-Fi et ça coûte juste 20€ par mois pour de la vraie bonne qualité de son.
      A noter que l’on peut très bien capturer des albums sur son smartphone pour les avoir à disposition plus tard, sans connexion.
      Bon ! c’est un peu sélectif… il n’y a que 50 millions d’album disponibles ! plutôt orientés : classiques, jazz, blues, électro…
      Si j’ai pu accomplir ma B.A. du jour… je suis ravi.

  7. JOSEL

    C’est vrai qu’elle est belle mais elle est pas donné non plus et avec une réputation compliqué… équation pas évidente à résoudre. J’ai conduis une Giulia 200 ch essence turbo… ce moteur est loupé, il se comporte comme un mazout, bref. Par contre en terme de touché de route, le plaisir de conduite est là. Ce qui la dessert dans mon cas c’est l’espace intérieur exiguë (c’est un euphémisme) familles passez votre chemin…
    Il faudrait une Alfa Romeo Giulio, pour succéder à la 166 et ainsi tirer la gamme vers le haut!!
    Par contre le Stelvio est bien dans son placement et sûrement ma prochaine auto, j’adore autant que la Giulia mais cette dernière est bien trop petite pour ma petite tribu, voilà c’est ça mon analyse

    Répondre
    1. Rony

      Bonjour à tous, j’ai lu avec attention toutes vos remarques. Je suis une inconditionnelle des Italiennes ! J’ai craqué l’été dernier pour une Giulia édition sport 190 ch diesel boîte auto. Un vrai régal de conduite, très confortable et un guépard quand il faut. L’absence de lecteur CD m’avait surprise aussi mais depuis que je télécharge mes musiques sur clé USB rien que du bonheur !!!!

  8. Dubby Tatiff

    Prix trop élevé par rapport aux concurrents, Valeur Résiduelle trop faible ce qui donne des loyers trop élevés, ventes morose des berlines en général, image Alfa vavavoum, dolce vita et pannes à répétition incompatible avec les flottes business, et puis pendant près d’un an Alfa Giulia n’a communiqué que sur son moteur Ferrari et peut-être que les clients se disent que Alfa c’est pas pour eux à cause de ce positionnement ? Même si elle est très désirable.

    Répondre
    1. Philippe

      Et oui, on vend pas une berline aux flottes en lui faisant faire du patinage sur glace avec une version quadrifoglio. Pourtant cette voiture peut avoir 2 visages : berline elegante et confortable en lusso, cuir et bois clair et berline sportive en version sprint avec pack performance (blocage diff, palette et suspension adaptative) en rouge et insert alu.
      La version que vous presentez a un habitacle aussi chaleureux qu’une suedoise en config claire.

    2. Collot Franck

      Pannes à répétition ??!! Démontrez mli qu’une allemande est plus fiable. Tout ça c’estcdu conformisme de pensée comme dans le fait d’acheter une allemande pour marquer sa réussite sociale. J’ai une Giulia depuis 2 ans. 40000 km de bonheur et de sensations. C’est une berline fantastique à côté de laquelle les moutons de panurges sont passés par manque de curiosité er d’originalité. Je ne suis pas prêt de me séparer de cette voiture en outre moins chère à besoin égal.

  9. Sol

    Dommage, c’est une super auto. J’ai la giulia 200cv essence et j’en suis plus que content. Super chassis, vissé à la route, direction tres precise. Etquand on fait joujoux avec les palettes en mode dynamic , on se prendrait vite pour un pilote de courses,

    Répondre
  10. Farnaby

    Echec, échec… D’abord il faudrait être précis et contextualiser : quels sont les chiffres ? Surtout quels sont les chiffres des concurrents ? Je ne les ai plus sous la main, mais il me semble que un constat comme celui-ci serait plus juste :
    Tout le segment D se casse la figure.
    Les 3 Allemands « premium » restent indétrônés.
    La Giulia n’a pas fait plus mal (ou légèrement mieux ou légèrement moins mal) que tous les autres aspirants segment D premium (si l’on compare bien les berlines seules, sans break) : Jaguar, Volvo, Lexus etc.

    Ensuite on ne peut pas parler de l’échec de la Giulia sans parler du succès du Stelvio : la plateforme et le développement de la première a permis le second. Donc soit on avait un Stelvio seul, soit on avait un Stelvio précédé d’une berline segment D pratiquement vouée à la confidentialité.

    Enfin, on peut bien sûr critiquer la politique de la marque (tarifs, pub etc.), mais je pense qu’un minimum d’honnêteté devrait conduire à un examen général, et notamment du rôle des journalistes, dont le conformisme pro-allemand est ahurissant et conduit, petit à petit, à une uniformisation du marché. La vidéo de POA sur la Giulia à la sortie avait d’ailleurs un ton nettement moins positif que celle-ci. Je me souviens également de tas d’essais d’une mauvaise foi absolue. Evidemment, après on pleurniche parce qu’un n’a plus qu’un seul yaourt VW avec différents arômes…

    Répondre
    1. Zano

      J’ai mis un lien vers les ventes de ce segment plus bas mais dans un segment certes en difficulté l’échec de la guilia n’est pas relatif il est cuisant : en gros les 3 allemandes premium se vendent à 150k unités par an en Europe (en cumulant toutes leurs variantes), la guilia…à 10k

    2. Philippe

      Quand meme poa avait adore la giulia. Je me souviens des premieres secondes de video ou Renaud dit : ca fait pas 20 sec que tu la conduis, tu as dis elle est geniale a conduire. En parlant a cedric.

  11. Ignoti parenti pascal

    Bon jour à tous et bien alfa romeo pour moi on été et son des autos attachantes mai aussi quon déteste parfois …mai pour la Giulia on la kiff de ouff mai car il y a un mai le prix déjà ensuite c est l entreteint d une auto comme celle si ..et cette réputation que les personnes en fond ..car si on compare par exemple une alfa a une allemande ils proposent des voiture de touts les jours pour un budget et une efficacité incomparable à une alfa romeo ..

    Répondre
  12. Philippe

    Plusieurs idées : les gens n y connaissent rien en bagnoles. Ils pensent toujours que les allemandes sont fiables les italiennes rouillent et les françaises tombent en panne.
    Les gens ont des goûts bizarres. Comment peut on rouler en Skoda Kodak ou je sais pas quoi ?
    Alfa ne sait pas vendre la giulia. La giulia à plus de technologie utile qu une audi a4. Mais personne ne le sait. La grille tarifaire est un poil haute. Pas de pub tele. Ça c est grave. Ah si à part pour la quadrioglio si bien que les gens pensent que la giulia c est 500ch ou rien.
    Offre loa ldd pas assez agressive.
    Et surtout niveau technique des garages très faibles. Bien que la giulia doit très fiable. Que du beug électronique au début.
    Mais putain quel plaisir à conduire et quel confort.
    Un jour faut que j amène ma veloce 280 place st Georges

    Répondre
    1. yaros78

      Tout est dit dans cette analyse. FCA n’a pas su vendre la Giulia, et a été totalement velléitaire dans ses efforts vite avortés pour relancer Alfa. Pour quelqu’un qui veut une voiture statutaire à 50 k€ voire plus, Alfa Romeo avec 2 modèles, un réseau inconsistant et un avenir plus qu’incertain, ça fait peur.
      Mais après 3 ans et 50.000 km, ma Giulia 200 TB essence est la meilleure voiture que j’ai jamais eue: belle, fiable, confortable et extraordinaire à conduire, pour les petits trajets comme pour les longs voyages, pour rouler tranquillement ou la prendre pour une Ferrari..
      Espérons qu’Alfa survivra et que la Giulia ne sera pas seulement destinée à devenir un collector

    2. Philippe

      Pour moi la giulia est déjà collector. Et avec les malus wltp 2020 les occasions essence finition haute vont bien tenir la côte
      Il n y a qu a voir le prix des veloce d occas qui baisse pas et l offre est très faible à ce qu’ elle était il y a un an par exemple quand j ai acheté la mienne.
      Le gros problème c est la politique tarifaire. Sur un forum un gars avait acheté en 2017 une 180 diesel lusso pour 700 euros par mois. En 2020 c est 900 par mois la même voiture. Le commercial n a pas le choix pour les tarifs des offres. Le proprio est dégoûté et va se rabattre sur une allemande la mort dans l âme. C est dingue.

  13. COMMANDANT CHATEL

    Je voudrais proposer que Patrice soit nommé « Pape de POA »…
    On a un PR… un PM… des ministres formidables… des Golden Members (pour une ou deux vies) mais franchement, il nous faut un Pape…
    Oui ?
    Non ?
    J’attends…

    Répondre
    1. Chapman

      Je trouvais que « Maître Yopel » comme l’a affectueusement surnommé notre président correspondait bien à ce côté « Sage tibétain », ayant tellement vécu, ayant tellement vu le monde, ayant vécu tant de vies….. Un gourou en somme.
      Enfin, le pape n’est il pas un gourou qui a réussi ?

  14. Huiledecannes

    J’adore ! Quelle sincérité, on a l’impression de regarder des moments volés, et l’Oncle Pat, toujours les mots justes, je me suis régalé de ce reportage !
    Elle vous donne quand même bien la pêche la Giulia, ça fait plaisir !
    Les raisons de son échec ? Regardez le nombre de déclinaisons d’une classe C, coupé, cabriolet, suv et break, surtout le break, c’est le minimum syndicale dans ce segment…
    Bon après, le cache moteur vous l’avez démonté ou c’est livré comme ça ?!? rien que pour ça un client peut fuir.
    Dommage, c’est une magnifique voiture, mais comme depuis bien longtemps on se demande comment les dirigeants d’Alfa peuvent se saborder de la sorte.

    Répondre
    1. Philippe

      C’est vrai que dans ce segment les break sont la moitié des ventes. Mais ils devaient pas avoir assez d argent pour faire la giulia, le stelvio et un break. Marche pas mal le stelvio en vente.

    2. Zano

      Totalement d’accord avec vous, pas besoin d’aller plus loin dans l’analyse on ne vend pas une voiture dans ce segment en ayant pour seule variante une berline à coffre…http://carsalesbase.com/european-sales-2019-midsized-cars/
      Quand on regarde le détail des ventes les 10 premières du classement (sauf la model 3 ) ont toutes une version break et plus spécifiquement sur le premium allemand les variantes (série 4, a5) représentent presque 1/3 du volume total. Donc chez audi et bmw si on retire les breaks, les sportback les coupés et les cabriolets il reste à peine 1/3 des ventes pour les versions berline