La Peugeot P4 🇫🇷 du Cdt Chatel 🎖: pas de répit pour les braves

Romain organise des tournées touristiques à Paris et Versailles à bord de son Peugeot 🇫🇷P4 pour les touristes. Retrouvez le sur legendarytour.fr

Pas de quarantaine pour le Commandant Chatel qui de retour d’un parachutage au Tchad est sommé par le chef des armées de choisir son véhicule de fonction. Et c’est la Peugeot P4 qu’il a choisie pour passer en revue ses troupes sur les terrains d’affrontement, que ce soit place Saint Georges ou en terrain ennemi.

 L’aspirant Romain guide le Commandant dans sa visite du bazar mécanique, qui a tout pour plaire à Anne Hidalgo avec son moteur diesel de 404 que même une armée de pangolins coronavirusées ne peut parvenir à arrêter. Ici juste des portes qui s’enlèvent pour avoir de l’air avec des poignées de 2CV. C’est bien suffisant, il ne manquerait plus que la clim comme dans les nouveaux Ford de l’armée, un accessoire juste bon pour les Bleu bite! Ils ne veulent pas non plus des sièges massants et des vitres électriques tant qu’ils y sont non de Dieu?! Le compartiment moteur est rangé en ordre de bataille, le réservoir de 100 litres est rempli (il faut bien ce qu’il faut), le commandant en a assez entendu et n’attend plus qu’une chose: emmener ses hommes en crapahut. 

 Le Président est invité à monter en route et retrouve sa fougue de jeune conscrit au service militaire sous les ordres du Général Bigeard, et rêve même d’un parachutage de la P4 sur les côtes normandes pour épater la reine d’Angleterre lors du 14 juillet. Le Commandant, qui pour sa part a mieux connu la veuve du Général Bigeard que le Général lui-même, n’est pas en reste et ordonne à Romain de foncer sur l’ennemi. La P4 est décidément un monument indestructible de France éternelle dont l’armée regrettera peut-être de s’être séparé!

L’avis des Petits Observateurs !

23 commentaires au sujet de « La Peugeot P4 🇫🇷 du Cdt Chatel 🎖: pas de répit pour les braves »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jav 25

    Bien bel engin ayant mon service dans les chars ma surprise fut grande de m apercevoir que le capitaine empruntait exactement les mêmes pistes que nous avec le P4. Dommage que pour le remplaçant nos constructeurs n est jugé bon de s investir dans la conception d un modèle pouvant répondre au cahier des charges. Rentabilité quand tu nous tiens

    Répondre
  2. PhareOuest

    Avec son moteur diesel indenor de 2.5l, ramené à 70Cv dans sa version militaire (76Cv dans la 504) 118Km/h en vitesse maximale et au moins 45 secondes pour courir un kilomètre départ arrêté, on ne peut pas dire que l’attaque se fasse prestement mon Commandant!
    A savoir qu’au début des années 1990, l’armée décide de convertir l’ensemble de ses P4 essence en version Diesel, Panhard se charge du travail.
    J’ai connu le Peugeot P4 dans les années 80/90 c’ était l’outil des fusilliers marins pour les patrouilles de surveillance de la base des SNLE de l Île Longue

    Répondre
  3. Nabuchodonosor

    Un essai au pas cadencé qui nous botte « chk’lac » !
    Dans tout ça on en a presque oublié l’Aspi Romain, que l’on remercie…
    Avec mes respects confinés à qui vous savez…
    😉
    NabuauGardavous

    Répondre
  4. Saint Sylvester Stallone

    Nom de Dieu les p’tits gars, mobilisation générale, POA est descendu place Vauban pour stopper l’avancée du virus. Les Pangolins et autres Chauves-Souriant n’ont qu’à bien se tenir, même sœur Anne n’a rien vu venir. Affirmatif Commandant, Rambo est déjà en planque. On va tout y faire péter. Savachier, bandes de niaquouais…

    Répondre
  5. Pierre_

    Véhicule dépouillé et simple, je prends. Effectuons des retouches confort et esthétique et cette auto plaira à un très grand nombre, je n’en doute pas.
    Mon Commandant, un contingent de Petits Observateurs sera t il appelé à défiler Place Saint Georges le 14 juillet ?

    Répondre
  6. Pascal DeVillers

    Bonjour,
    Cette P4 me rappelle mon service militaire en 1984 à Berlin au quartier Napoléon dans une section de génie de combat, le mur était encore là et les tensions Est-Ouest étaient très tendues.
    Durant cette année passée la bas j’ai conduit des engins plus ou moins gros de la petite Cox militaire VW à la chargeuse articulée capable de balancer un bus en travers d’un rue en tris fois rien.
    Cette P4 me rappele beaucoup l’esprit de la VW ILTI qui était dans le même esprit, nous nous en servions pour faire nos patrouille
    de surveillance.
    https://images.app.goo.gl/LgKaCtKuDdK6fdsf8
    Pascal

    Répondre
  7. Dubby Tatiff

    Je me demande si l’accélérateur à main (la tirette sur le tableau de bord), ne sert pas pour caler une allure lors des défilés militaires ?

    Ca à peut-être un autre usage également.

    Répondre
  8. Boxster.boy.paris

    Merveilleux Commandant Chatel !

    Si, pour moi, service militaire (dans la Gendarmerie Nationale Môssieu !) rime davantage avec Trafic et R 21 break avec radar embarqué, ce P4, vu sur tellement de scènes d’engagements français à l’étranger, illustre à lui tout seul l’armée version french touch.

    Go POA ! Et que ça file droit !

    Répondre
  9. Chapman

    C’est curieux ce bouton que l’on trouvait sur les Citroën DS les plus anciennes et déjà plus sur les modèles au tableau de bord modernisé. Ça faisait marcher quoi déjà ? Les essuie glaces non ?
    J’adorais dans les anciennes voitures et singulièrement dans les DS et ID des années soixante, tous ces boutons, ces tirettes, ces interrupteurs, disposés à la va comme je te pousse, sans indications souvent et que l’on retrouvait dans presque tous les modèles d’une même marque.

    Répondre
  10. Thierry

    Moi qui suis du même âge que le commandant, pas de P4 dans la caserne, mais des Jeep et des Mehari et pourtant j’étais instructeur de conduite sur Berliet GBC8, Unimog et Simca … nous étions en 1981.
    Par contre commandant vous avez oublié …. on compte en temps à l’armée pas en kilomètres.
    Et comme j’étais en RFA les Allemands que je fréquentais comptaient également en temps sur les Autobahn libres et non en kilomètres !

    Répondre
  11. Pierre_

    Un Commandant très à l’aise.
    Repos les gars vous pouvez fumer. J’ai des… P4 Commandant!
    Sympathique véhicule.
    Je lui ôte son monochrome bidas et je la repeint aux couleurs (au choix) de la Méhari pour les vacances.
    Je transgresse !

    Répondre
  12. MF67

    Génial ! Je veux le même ! Ce 4×4 est formidable, et je l’aime peut-être aussi parce que c’est une Peugeot…
    Un oeil entrainé aura reconnu, outre les poignées de 2CV, le compteur de 104/LNA, et le pommeau de levier de vitesse des premières 604 à BV4.

    Lorsque j’ai fait ma journée d’appel il y a quelques années, il y en avait pas mal dans la caserne, elles avaient l’air vraiment vintage !

    Merci mon Commandant !

    Répondre
  13. Marechal des Logis Jean-François Bertrand

    Que de souvenirs à se cailler les meules en plein hiver dans la gadoue au milieu des 155TRF1 pendant des manœuvres à Suippes dans la Marne!…
    Ou même l’été à Canjuers d’ailleurs… Ce petit coin charmant est réputé pour ses nuit tempérées même en plein été….
    Mais des bons finalement, avec le chauffeur du Capitaine,d’origine vietnamienne, sa compagne quand on partait pour des manœuvres sur une journée ou deux nous préparait des nems (il demandait une perm pour rentrer chez lui le soir habitant à une vingtaine de bornes et était de retour au petit matin pour le rasso) , du canard laqué et du riz cantonnais, on était comme des coqs en pâtes !
    Cette voiture est indissociable de mes 22 ans.
    Super poade ! Rondement menée par notre Cdt! Pour l’ensemble… ‘Vous !!!

    Répondre
  14. Nabuchodonosor

    95 000 km / 6745 heures, cela donne une moyenne de 14 km/heure.
    Nom de D’ju, c’est exactement la vitesse de la marche Commando en équipement de combat, c’est-à-dire, rangers, treillis, sac à dos lesté de 11 kg, Famas et béret vert vissé sur la tête.
    Une bagnole en soutient pour Commandant qui surveille de près ses troupes, tout en les soutenant moralement.
    Vive la France !
    😉
    PS : J’en connait qui vont encore cafter que c’est les Boches qui ont pompé ce SUV souche…

    Répondre
  15. Dubby Tatiff

    J’ai beaucoup apprécié l’effort vestimentaire du Commandant et de Julien, raccord avec le véhicule. Il y une piste à creuser pour de prochains essais. La casquette, l’écharpe et les gants de cuirs pour un cabriolet anglais, la salopette pour un utilitaire, …

    En tout cas, super idée de préserver ces P4. Et effectivement, le lion sur la calandre est très beau.

    Répondre
  16. Fabrice

    Une pauvre France éternelle qui doit se contenter d’un recyclage made in Germany! Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine! Achhh mais on vous za donné la P4 en échange !

    Répondre
    1. Huiledecannes

      Non, car l’armée de l’air roulait en Auverland, j’ai d’ailleurs jamais utilisé de P4 pendant mon service.
      Il faut d’ailleurs refaire la même avec le couteau suisse des gonfleurs d’hélices, l’Auverland était génial !

    2. Pierre_

      Caporal-Chef Pierre_
      Contingent 81/04.
      Gonfleur d’hélices sur la base aérienne 278 d’Ambérieux dans le Bugeyland
      Pour renfort de soutien Compagnon HDC: négatif je confirme, aucun P4 sur Base en 81!

    3. hypergone

      88/89 BA901 quelques jeep en fin de vie et des P4
      90/91 BA120 une majorité de P4 quelques Auverland A3 beaucoup plus efficace en franchissement sévère