Souvenirs d’Auto (266) : Bip Bip or not Bip Bip ?

Une rubrique pilotée par le Commandant Chatel. Ah ! le jeune Pierre Boivin, grand bagnolard devant l’éternel, nous revient ! Il est toujours le bienvenu ici.

Aujourd’hui, il existe de nombreuses choses plus ou moins pratiques, plus ou moins utiles, en matière d’aides à la conduite, au stationnement, anticollision, etc.

Je me passe très volontiers de la plupart, considérant même qu’elles peuvent se révéler dangereuses pour qui ne sait pas s’en servir, ou pire : pour qui ne sait pas s’en passer.

Cela dit, sur ce coup-là, je les aurais bien appréciées…

Fin octobre, un dimanche, je suis en Franche-Comté pour le week-end : je connais mon compagnon depuis un mois, et je viens le voir un WE sur deux.

Nous empruntons la C5 Tourer de sa maman, et nous partons nous balader.

Après avoir récupéré un énorme panneau lumineux Peugeot en brocante (une autre de nos passions, les brocantes & les vieux objets), nous prenons la direction d’un ami restaurateur de DS, qui vit dans le Jura.

 

Nous arrivons là-bas, je stationne la C5 contre un bâtiment dans un renfoncement : la place est faite de telle sorte que j’ai un mur devant moi, et un mur à ma droite.

Aucun problème pour sortir, il suffit de reculer.

Dans l’après-midi, un autre ami nous rejoint à bord d’une rutilante DS 20 Pallas blanche, que je m’empresse d’aller photographier. Il s’est stationné juste derrière la C5.

Arrive le soir, et nous repartons tous en même temps puisqu’on dîne tous chez mes beaux-parents.

Je remonte dans la C5, et dans la nuit tôt venue de l’automne, je n’ai pas l’œil attiré par la DS, et j’oublie tout bonnement qu’elle est là, juste derrière la C5 !

Ni une ni deux, j’enclenche la marche arrière, ni bips ni caméra, il s’agit de l’entrée de gamme, et je recule comme s’il n’y avait rien derrière.

BOUM, l’attelage de la C5 contre le support de plaque de police de la DS.

Tout le monde accourt, me félicite de cet exploit, la honte…

Par chance je n’avais pas fait trop de dégâts.

Le propriétaire de la DS et ma belle mère ne m’en ont pas trop voulu, et pourtant j’aurais pu le comprendre ! On se connaissait depuis un mois, et j’emboutis leurs autos… Lamentable !

Cela dit, je pensais qu’on en restait là.

Et pourtant non, puisque la semaine suivante, j’ai appris avec effroi, que par mégarde, le propriétaire de la DS a reculé dans un arbre qu’il n’avait pas vu.

Comme quoi, ça peut arriver à tout le monde…

Cocasse, n’est-ce pas ? Emboutie par mégarde à l’avant et à l’arrière en moins d’une semaine, une voiture qui n’avait jamais eu le moindre accrochage et qui était irréprochable en carrosserie…

Depuis, la DS a été réparée, et belle-maman a changé de voiture, pour… Une nouvelle C5 Tourer, plus récente et moins kilométrée.

Et je dois dire que la principale vertu de cette nouvelle C5, c’est à n’en pas douter ses radars et sa caméra de recul, même si je n’aurais jamais pensé dire ça un jour !

Cette rubrique est aussi la vôtre !

Racontez vos anecdotes au Commandant Chatel par mail (thibautchatel@icloud.com), il se chargera de les publier. N’oubliez pas que pour « Souvenirs d’Autos » nous cherchons de l’anecdote, de l’humain, de l’humour, de l’émotion.

On oublie un peu l’arbre à came et le Weber double-corps…

Et si possible, joignez à votre histoire des photos….

On adore ça chez POA !

Merci.

 

 

L’avis des Petits Observateurs !

14 commentaires au sujet de « Souvenirs d’Auto (266) : Bip Bip or not Bip Bip ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. B Girard

    Bonjour,
    Je crois avoir fait pire lors d’un rallye entre copains en 2016 !
    Reprenant le volant après un arrêt picnic dans ma Bagheera dans les gorges du Verdon, j’entreprends de reculer avec une visibilité AR réduite due à un objet sur plage AR et une copilote plus occupée à faire coucou aux enfants captivés par la voiture…
    J’y vais très doucement pensant aussi furtivement avoir le bip bip de ma moderne
    Et boum
    J’ai percuté l’Ar d’une belle DS Préfecture d’un copain !
    La honte

    Répondre
  2. Alain

    Bonjour Pierre,

    Quelle belle combinaison de couleur que ce blanc / toit bordeaux sur cette 20 ou 21 Pallas.

    Et quelle belle connerie que l’on a tous fait (ou que l’on risque tous de faire) un jour ! Mais, fait étonnant, cela nous parait presque moins grave si l’on termine notre moderne dans un tronc d’arbre… Le côté bagnolard sans doute… En tout cas, j’aurai quand même les boules de me faire emplafonner l’avant d’une ancienne.

    Et tant il est vrai que l’on ne s’habitue que trop à toutes ces assistances qui restent tout de même plus souvent utiles que l’inverse…

    Alain

    Répondre
    1. Pierre BOIVIN

      Bonjour Alain,

      Oui très jolie en effet.
      Je crois que me concernant ce n’est pas tant la récence de la voiture qui me procurera du tracas que le fait d’abîmer la voiture d’un proche avec la voiture d’un autre proche qui si elle n’avait pas eu d’attelage aurait sans doute été abîmée aussi !

      En fait je me passe très bien de toute aide à la conduite ou au stationnement mais surtout sur des voitures de plus de vingt ans.
      Il faut bien le reconnaître, sur la C5 break le gabarit est imposant et la visibilité arrière médiocre. Donc quoi qu’il en soit j’apprécie énormément d’avoir une vision directe grâce à la caméra qui complète à merveille les rétroviseurs et la lunette arrière pour reculer avec davantage de précision, c’est notamment très utile pour atteler la voiture, ça évite de sortir cinq fois pour mettre la boule au plus juste sous le crochet de la remorque.

      En revanche pour avoir eu à manœuvrer plusieurs fois des DS dont le gabarit est loin d’être évident à appréhender (pas de rétroviseur à droite, avant plus large que l’arrière) je m’en sors beaucoup plus facilement et sans aide… parce que les surfaces vitrées sont bien plus importantes et aident plus que n’importe quel système électronique à maîtriser le gabarit de la voiture !

  3. Pierre_

    Cette même mésaventure me coûta ‘un bras’ sur un parking il y a 1 an à peine. Je déchirai les 2 portes de la 406 d’un brave monsieur avec le crochet de remorque de l’auto de mon fils, crochet que j’avais oublié forcément. Mauvaise journée pour sûr.
    Le propriétaire de cette belle DS de collection, après deux expériences sans trop de dommages semble t il, y regardera à deux foix désormais partout où il stationnera la Belle. Les voitures de bonne longueur exigent toujours une attention toute particulière, j’en fais régulièrement l’expérience avec mon break maintenant.
    La soixantaine cette année, et mal partout, des Bip sur ‘tout le pourtour’ de l’auto seront indispensables lors d’un prochain achat c’est certain bon sang!
    Merci pour ce Souvenir Pierre.
    _Nous connaissions un certain J.M Boivin dans les années 70 qui skiais ‘dré dan l’pentu su lé hauts d’Chamouny’.

    Répondre
  4. Ju44

    Il m’est arrivé une histoire similaire, à cause d’ailleurs d’une foutue habitude à la technologie, qui en devient quasiment une dépendance malgré soi à force d’utilisation.

    J’étais au volant de ma Lexus RX, qui était équipée de la caméra de recul, mais pas des radars de recul. Hors j’étais plus habitué aux radars qu’à la caméra (d’ailleurs totalement inutile de nuit sous la pluie!) car je les avais eu pendant 5 ans sur toutes mes autos précédentes. Je pestais même fréquemment quant à cet oubli dans la liste d’équipement pléthorique de la Lexus, pourtant en finition la plus haute Pack Président. La bagnole était presque capable de faire le café, mais cet équipement utile quasiment offert sur une citadine n’y avait pas le droit de citer !

    Lors d’un stationnement ou je me suis d’abord placé en marche avant sur 3 places en créneau consécutives et disponibles, je décide de reculer pour prendre la place libre la plus à l’arrière, et donc laisser deux places disponibles devant moi… Hors laissant la voiture glisser à reculons je trifouillais la radio pour je ne sais quelle foutue raison, sans regarder l’écran de la caméra… Et inconsciemment j’attendais le bip de recul qui me dirait stop et m’ordonnerait de mettre le pied sur le frein…
    En lieu et place du bip j’ai eu le bang… Pas celui m’informant que le mammouth avait franchi le mur du son, mais le bang du platane et la pelletée de feuilles mortes l’accompagnant qui me sont tombées dessus lorsque le pare-choc arrière du Lexus s’est encastré dans l’arbre…

    Platane : 1 – Lexus : 0

    Depuis je n’ai plus de radar de recul sur mes autos, car celle ayant remplacé la Lexus n’a ni caméra, ni radars, pas plus que mes vieilles autos de collection. Elle a même une mauvaise rétrovision (Volvo C70 Coupé), mais elle me réapprend gentiment à conduire convenablement et à maîtriser le gabarit de mon auto ! Et c’est peut-être là l’essentiel. Maîtriser sa monture !

    Répondre
    1. Pierre BOIVIN

      C’est plutôt une bonne chose de ne pas s’habituer aux aides !

      Aucune de mes voitures n’a de radars ou de caméra, cela dit toutes mes voitures ont plus de vingt ans, et je trouve qu’il est plus aisé de les manœuvrer que les voitures actuelles.

      Parfois je manœuvre la 308 de mon compagnon qui n’a « que » des radars, et je trouve qu’on voit très mal l’arrière en regardant par la petite surface vitrée qu’offre cette auto à l’arrière.

      Donc je dirais que sur les voitures d’aujourd’hui à défait d’avoir de grandes surfaces vitrées la caméra s’avère un vrai atout !

  5. Philippe

    Et qui, même avec un radar de recul et en sachant qu il y avait quelque chose derrière, entend les bip bip et recule quand même ?
    M est déjà arrivé

    Répondre
  6. Neufcentdixespada

    Et quand on a roulé quelques jours en mx5 et qu’on reprend sa 308 dernière génération,attention au moment de baisser les vitres: la tirette dont on a pris l’habitude pour le faire dans la mazda est exactement a l’endroit du frein a main électrique de la Peugeot …

    Répondre
    1. Pierre BOIVIN

      Dans le même genre d’habitudes traîtres, sur certaines vieilles voitures les clignotants sont à droite du volant…

      Ça m’est déjà arrivé de clignoter mes essuies glaces en remontant dans ma voiture du quotidien !

      Plus récemment j’ai conduit sous la pluie une Mercedes…

      J’ai mis deux secondes à comprendre que j’allumais mes feux au moment où j’ai voulu actionner les essuie glaces de ma Citroën !

      Et je ne parle même pas des réflexes BVA quand on repasse sur une BVM, et inversement…

      Ha, ces fichues habitudes… !

  7. Girard

    Il m’est arrivé une mésaventure similaire en reculant avec ma Bagheera contre une DS préfecture à faible vitesse : hélas c’est la Ds qui a souffert le plus …. Comme un con , et parce que je fais beaucoup de km en modernes aussi, j’attendaiS bip bip…
    PS: La visibilité AR d’une Bagheera n’est pas terrible si chargée au dessus de la trappe moteur

    Répondre
  8. Chapman

    C’est précisément ce que je regrette avec cette technologie ; on ne peut progressivement plus s’en passer.
    Combien d’autos tous feux éteins dans le brouillard, combien de voitures contre un buisson, un mur, une autre voiture en stationnement à cause d’un frein à main électrique inexistant ?
    Ma voiture actuelle passe toute seule de code en phare…. Combien d’eblouis lorsque j’emprunterai la voiture d’un autre ?
    Part ailleurs, cette DS avec le toit Bordeaux est magnifique.

    Répondre
    1. Georges Piat

      Oui, j’ai pensé la même chose, magnifique de toit bordeaux. J’imagine le même toit sur une carrosserie gris métal…

    2. Pierre BOIVIN

      Je fais partie des gens qui appuient systématiquement sur le bouton Park sur une boîte auto moderne même si elle le fait toute seule quand on éteint le moteur…

      De la même façon que je tire systématiquement le bouton du frein de parking même si il s’enclenche tout seul à l’extinction du moteur…

      Encore que ça dépend des marques ! Chez Audi par exemple il faut l’enclencher soi même.