Concept Citroën 19_19 🚀: C’est ça la voiture de demain ?

Philip Nemeth, ministre du design de POA, nous présente le concept Citroën 19_19 exposé aux Invalides dans le cadre du salon des Concept Cars à Paris 2020.

L’avis des Petits Observateurs !

8 commentaires au sujet de « Concept Citroën 19_19 🚀: C’est ça la voiture de demain ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ju44

    J’aime beaucoup l’idée du capitonnage intégral de l’habitacle de la voiture… Cela donne un côté cocon doux et protecteur.

    En revanche je m’interroge si l’idée de piquer le tissu sur de vieux sièges de wagons sncf remisés était la bonne… Au pire cela s’apparente à un revêtement de BX, qui n’est à mes yeux pas des plus heureux. A quand le retour des sièges en fourrure?

    Répondre
  2. Vincent

    « Origins since 1919 » c’est pour une marque française ?

    Quant aux pneus, le long travail qu’ils avaient avec Michelin… Cela doit faire bizarre à Clermont-Ferrand.

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      Malval mon Amiral, je crois que cela s’écrit Malval.
      Fatche, on oublie la Manivelle comme le Weber double-corps…
      Ceci dit je kiffe votre humble avis sur les chanteurs de rap.
      😉

  3. Neufcentdixespada

    Petite observation ,il semble que ,depuis quelques mois, l’on parle de moins en moins conduite autonome dans les émissions auto moto grand public( Public dont je fais partie) .Les discours se focalisent en très grande part sur le type d’énergie du véhicule…tout de même President ,votre bilan carbone est bien gargantuesque avec ces allez retours entre Paris et Tokyo,attention Greta va vous dénoncer de son discours le plus accusateur !! Il

    Répondre
    1. Michel

      Pour avoir une voiture autonome, il faut que l’infrastructure suive (signalisation au sol, panneaux routiers, …) c’est plus facile à gerer sur une autoroute que la départementale de la France profonde
      Une implication des décideurs et surtout des assureurs!
      et aussi un désir des « bagnolards » a se laisser piloter aveuglément par une « intelligence artificielle » (c’est plus facile à gérer en 3D pour l’aviation qu’en 2D pour des voitures)