Top & Flop 2019 / Que nous réserve la marché automobile 2020 ?

Jean Pagezy de PCA Services, courtier en locations longues durées, nous débroussaille la nouvelle jungle fiscale hexagonale. Quelle voiture choisir en 2020 ? Cette question toute simple n’aura jamais été aussi complexe qu’en 2020.

Durée de vie du nouveau régime de bonus/malus annuel limité à un trimestre, entrée en vigueur de la norme WLTP dès le 1er mars et aides aux voitures électriques… amoindries. La fiscalité n’aura jamais autant pesé sur la décision d’achat et les types d’énergies ! Jean-Pagezy, l’expert économie attitré de POA nous aide à y voir plus clair après un retour sur le traditionnel bilan des tops et flops 20

L’avis des Petits Observateurs !

16 commentaires au sujet de « Top & Flop 2019 / Que nous réserve la marché automobile 2020 ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Francois

    Concernant la réglementation WLTP, qu’en est-il d’un véhicule d’occasion importé en France et donc immatriculé pour la 1ère fois après le 1er mars?
    Se voit-il infliger la nouvelle réglementation et donc surtaxe liée au Co2, ou restera t-il exempt?

    Répondre
  2. Eric Caron

    d accord que l’on prenne en charge l’ensemble des emissions polluantes de la fabrication au recyclage d’un vehicule avant de calculer une taxe co2( d »ailleurs un des gaz les plus naturel de notre planete!!)
    une pollution externalisée est elle donc preferable aux yeux de nos elus?

    Répondre
  3. Eric Caron

    l’augmentation de la fiscalité sur les voitures thermiques ne va t’elle pas avantagée le marché des essences anciennes ?
    (surtout avec les conversions flexfuel)
    j’ai meme bien peur que les veritables amateurs de yougtimer et de futur yougtimer voient les prix s’envolés
    Et encore merci pour votre emission,bien plus interressante que la concurrence
    ERIC

    Répondre
  4. Lieutenant Columbo

    Mon TOP 2019 : Le Rasso POA
    Mon FLOP 2019 : L’avoir raté à cause de la panne de ma vieille 403.
    Enfin et surtout, Mon souhait 2020 : Le Rasso POA

    Répondre
  5. Mat Ador

    Tant qu’on y est, voici la liste de mes vœux pour 2020 :
    – Que l’on cesse de me verbaliser automatiquement pour de petits excès de vitesse inférieurs à 5 km/h, notamment en cas de trafic en accordéon.
    – Que l’on m’accorde une tolérance quelque-soit mon véhicule pour me permettre d’entrer et de stationner dans la ville suite à l’activation d’un l’alternat en raison d’un pic de pollution, ultérieure à mon heure de départ et dont je ne pouvais avoir connaissance au moment de prendre le volant…
    – Tolérance idem pour me permettre d’en repartir et rejoindre mes pénates.
    – Que l’automobiliste regarde systématiquement dans ses rétros et mette ses clignotants en cas de changement de file.
    – Que l’automobiliste n’accélère et/ou ne se déporte pas lorsque j’essaie de le dépasser.
    – Qu’il n’en profite pas non plus pour se traîner comme un veau et me faire le doigt, lorsque ce dépassement n’est pas possible.
    – Qu’il conserve toujours un espace de sécurité suffisant avec le véhicule qui le précède.
    – Qu’un autre automobiliste qui se croit futé n’essaie pas d’en profiter pour s’insérer entre nous.
    – Que ma courtoisie rayonnante m’aide à regagner les précieux points perdus.
    – Que le piéton ôte ses écouteurs et ne se jette pas sous mes roues au prétexte d’un passage protégé.
    – Que l’on arrête de me maudire à propos de mon SUV.
    – Que Bercy arrête de me prendre pour une vache à lait.
    – Que Chantal Perrichon prenne une retraite ô combien méritée.
    – Que POA prospère et décroche enfin son émission TV.

    Répondre
  6. Georges Piat

    On taxe les véhicules qui polluent, jusque-là c’est plutôt vertueux. Mais l’autre jour, j’ai vu à la télé un truc étonnant. Nos vieilles caisses non écologiques sont exportées vers l’Europe du centre, visiblement moins soucieuse de l’environnement. Alors je pose la question, vivent-ils sur la même planète que nous ?

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      Et non Georges, tu penses bien, sinon ce serait un sacré bordel…
      Les Ricains avec leurs gros pick’up gavés aux gaz de schistes vivent sur la planète Hollywood.
      Les Asiats qui fournissent tout le monde font la pluie et le beau-temps sur la planète Ali-express.
      Les Australiens dont les couchers de soleil flamboient en plein jour, se dorent la pilule sur la planète rouge.
      Les africains qui récupèrent les merdes des autres, vivent eux sur la planète système D.
      Et les français qui s’évertuent à donner des leçons à tous en se croyant les Maîtres du monde, ne sont en fait que de doux rêveurs trop souvent à leur tour dans la Lune…
      Euh Georges, je déconne…
      😉

  7. chapman

    Ce qui m’épate c’est la complexité de toute cette réglementation ou même deux « experts » comme vous, qui baignez dedans, semblent un peu largués et dubitatifs. Ça me semble toxique pour les affaires et je me demande ce que vont être les chiffres de vente dans les prochains mois ?
    Excellente question de Julien à la fin.
    Merci d’être des phares antibrouillard dans cette purée de pois. Comme dans la vraie vie, malgré ces phares, il convient de rester prudent.

    Répondre