POA au Japon🇯🇵 #3 : Kei Car, la solution anti malus ?

POA vous fait découvrir une concession Japonaise spécialisée dans les Kei Cars, Keijidosha en Japonais, ces micro voitures réservées au marché Japonais et qui bénéficient d’avantages fiscaux. ↓🚗↓ Pour bénéficier de l’appellation keijidōsha, une voiture doit satisfaire aux normes suivantes : une longueur inférieure à 3,40 mètres, une largeur inférieure à 1,48 mètre, une hauteur limitée à 2 mètres et un moteur d’une cylindrée maximale de 660 cm3. On les reconnait notamment à leurs plaques jaunes.

 Photos Ronan Rocher

L’avis des Petits Observateurs !

42 commentaires au sujet de « POA au Japon🇯🇵 #3 : Kei Car, la solution anti malus ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. COMMANDANT CHATEL

    La Kei Car Daihatsu, sans montant, est vraiment fabuleuse.
    Quelle intelligence.
    Je ne vais pas la ramener encore avec la maire de Paris, mais il me semble qu’elle devrait s’inspirer de cet épisode… qui propose beaucoup de solutions pour les grandes villes.
    Un GRAND MERCI au sympathique SAMUEL.
    Et merci à toute l’équipe.
    Ce road-trip est FABULEUX !!

    Répondre
    1. PascalDeVillers

      Bonjour mon Commandant,
      Je converge vers votre opinion concernant la gestion de la solution de la mobilité à PARIS par Mme la MAIRE qui aurait dû être dans les bagages de l’équipe POA pour ce voyage au JAPON.
      la seule politique appliquées est la loi de la trique et de la correction vis à vis des automobilistes .
      J’ai entendu hier de la bouche même d’Anne HIDALGO que cette dernière envisageait de mettre en place la phase 2 de son plan pour 2024 et les JO ; plan qui prévoit ni plus ni moins que la suppression de 60 000 emplacements de stationnement de surfaces soit près de 50% de l’existant aux dires du journaliste .
      C’est à croire qu’au final ne pourrons avoir droit de résider que ceux qui n’auront pas besoin de voiture en rejetant les autres en grande périphérie .
      Belle politique concernant la mixité sociale tant de fois citée par Mme la MAIRE .
      Pascal .

  2. Mat Ador

    En créant les Keijidōsha dans les années 60, les ont eu simplement du bon sens en adaptant leur législation aux contraintes de circulation et de densité rencontrés. D’autres exemples ont suivis qui peuvent être cités, qu’il s’agisse des taxis cabriolets de Capri qui sévissent depuis le décret communal de 1966, ou des Zermatter Elektrowagen qui parcourent en silence la station Suisse depuis 1977, depuis l’instauration de l’article 3 du règlement de la commune.
    Et pendant ce temps que font nos élus ? Après avoir oublié de mettre en place les contrôles à minima de leur politique sur le CO2 (dieselgate), après avoir distribué par subvention publique le bonus à des autos autrement énergivores et inaccessibles à la plèbe (Tesla etc…), les revoici offrant pour 2020 encore quelques cadeaux fiscaux (TVTS) ici et là comme par exemple aux heureux possesseurs d’hybrides rechargeables teutons de 680cv coutant la bagatelle de 200 milles boules… Et cela ne serait rien s’ils faisaient partager un tant soit peu les efforts au commerce international maritime et aérien…
    Demain je ferai comme Greta, je n’irai pas à l’école. Na.
    🙁

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      POA a instauré le Bonus, sans le Malus.

      – Les Vidéos de POA = Bonus
      – Le Bonus des vidéos = Bonus
      – Les SDA du Commandant = Bonus
      – Les Histoires Extraordinaires d’Oncle Pat’ = Bonus
      – Les Autos des Petits Observateurs = Bonus
      – Les Com’s des Petits Observateurs = Bonus

      POA : Pas de blabla, pas de tracas, c’est que du Bonus.
      Faut r’connaître…
      😉

  3. Greta Thunberg

    Les Kei-cars sont sur la voie d’une diminution de notre empreinte carbone. Il faut les encourager.
    Rien n’est jamais trop petit pour faire la différence.

    Répondre
    1. Mat Ador

      Mince Greta, si je m’attendais à ce que vous, ici ???

      Oui, encourageons le Kei-Car dans l’Europe.
      Pour un gabarit contenu, un ratio poids déplacé (véhicule + occupants) favorable, une limitation de puissance et surtout une limitation de la conso énergétique toutes sources (du puits à la roue), pas de péage urbain, gratuité du stationnement et vignette vertueuse de circulation sans restriction.
      🙂
      Le Kei-Car, moi j’adore !

    1. Arletty

      Feu grégeois ? Un objet cylindrique oblong qui tient dans la main, possiblement contondant et qui enflamme aussitôt qu’on le frotte, de mémoire cela porte chez nous le nom de godemiché.
      Maintenant si c’est pour appeler au secours…

  4. John Steed

    Tout cela est bien beau mais ne nous explique pas pourquoi le pape était présent en même temps que le Team Roubaudi…
    Et puis il y a la préparation de l’exfiltration de qui vous savez, ce Premier Ministre qui ne s’intéresse pas au sujet, Samuel que je verrai bien en barbouze…
    Bref, les kiki cars ça nous amuse un moment mais maintenant on veut savoir…
    Qu’en dites vous Madame Peel ?

    Répondre
    1. Lieutenant Columbo

      Le Président est visiblement à la recherche d’une sorte d’armoire normande sur roulettes pour l’opération « Cost Killer », ce qui semble préoccuper le premier ministre qui lui voit plutôt l’affaire dans une caisse audio capitonnée dans laquelle on aura ménagé un petit orifice permettant de respirer… Du reste en toute fin de séquence, lorsque l’on voit le PM s’intéresser à la bécane qui pétarade, c’est le barbouze Rosburger qui s’interpose pour stopper la vidéo. Les faits sont là M’sieurs Dames.

  5. Dubby Tatiff

    Intéressante l’information concernant la vente de ces voitures en dehors des villes. Elle remet en cause la compréhension erronée que j’avais de ces Kei cars.

    Répondre
    1. CBi

      Par ailleurs, ces voitures sont un enjeu de politique d’aménagement du territoire car, comme en France d’ailleurs, la voiture représente le seul moyen d’une véritable mobilité dans « le Japon de l’envers » (2/3 du territoire où n’habite qu’1/3 de la population totale) = le problème est que la population vieillit, et que les pouvoirs publics cherchent à pousser les constructeurs à développer sur ces véhicules des automatismes qui permettront aux vieillards de continuer à les utiliser le plus longtemps possible. Comme le système de parking automatique testé par nos amis.

    2. Dubby Tatiff

      Oui, et – merci wikipedia – j’apprends également que non seulement ces voitures sont très représentées hors des villes mais de plus les Kei Cars cumulent 30% des ventes de voitures au Japon, ce que je trouve considérable.

      Lorsque l’on entre dans le détail des ventes, on apprend que les Kei cars ont une part des ventes de 55% à la campagne et 20% en ville. Tout l’inverse que ce que j’imaginais, vu d’ici.

      Les motivations d’achat semblent essentiellement économiques alors que l’on met l’accent dans les articles français concernant les Kei Cars, sur Tokyo, la taille des petites rues, l’exiguïté des parking et la nécessité de posséder une place de parking pour pouvoir acheter un véhicule. Il semble qu’il ne s’agit que d’un des aspects minoritaires qui fait le succès de ces véhicules.

  6. CBi

    Eh oui, 1.48m maximum de large, alors que la Smart type 1 faisait… 1.51m ! Ce qui avait amené Smart dans un premier temps à proposer un modèle un poil plus étroit pour le Japon, sans lendemain puisque les Smart furent dès le type 2 alignées sur les dimensions mondiales, donc hors gabarit pour la catégorie K-car.

    Répondre
  7. Nabuchodonosor

    Il m’a d’abord semblé voir le bicylindre 4 temps de la Honda sous le réservoir siglé Suzuki de ce Monsieur… Et puis j’ai gratté un peu dans ma mémoire et me suis rappelé qu’au milieu des années 70 et 80, la marque d’Hamamatsu c’était en effet commise dans ce type de moteur sur une brève période. Me revient leurs furieux moulbifs à cylindres à trous (2 temps), les GT 125, 250 et 380 qui leur permettaient de se tirer la bourre avec les Kawa et les Yams. Puis ensuite je crois qu’ils étaient passés assez rapidement au 4 temps water-cooled… J’en oubliais la série des GS, j’avais d’ailleurs passé le permis moto sur la GS500 d’alors qui équipait toutes les motos-écoles… Mais la GS 500 avait un cadre aluminium… Voilà pourquoi j’en déduis qu’il s’agit d’une GS 400.
    Messieurs les spécialistes, à vos plumes.
    😉
    Nabu situfreinest’esunlâche.

    Répondre
    1. Georges Piat

      Mais oui, tu as raison, le 500 avait un cadre de section carré, c’est bien un 400.
      J’ai mis du temps à le reconnaître, c’est le bas moteur qui m’a mis sur la voie.
      Les moto-écoles bardaient leur GS de vilains mais utiles pare-chutes. En attendant, on entend bien le staccato du twin !

    2. L'Abbé-Canne

      @Nabu
      Dans les années 60-70 Suzuki étaitl ‘expert du twin 2T avec la T500 puis les GT 125,250, 400, 500 et même 750 en refroidissement liquide…
      En 76, la série des GS 400 puis 500 en twin 4T refroidis à l’air avant de passer aux 4 cylindres 4T comme toutes bonnes japonaises qui se respectent…
      Au fait: T’attaquais toi ?

  8. Neufcentdixespada

    Dans le spécial « toutes les voitures du monde » de l’automobile magazine de 1990,on peut voir une belle présentation de k-cars un peu délirantes de la marque Autozam .Les modeles 550 sports type a/b/c sont terribles … mention spéciale à la type c ,qui semble être une maquette à l’échelle 1:2 d’une Porsche 962 groupe C ayant couru aux 24h du Mans.

    Répondre
  9. Bonnin Christophe

    Le Suzuki Jimny actuel est elle une Kei Car ?
    En voilà, une bonne question. Après recherche, là réponse est « oui et non ». Il existe 2 versions de Jimny :
    – La version « Kei Car » est une Kei Car, uniquement vendue au Japon.
    – La version « Compacte » n’est pas une Kei Car. C’est cette version qui est vendue dans le reste du monde (et donc chez nous). Elle est également vendue au Japon en plus de la version « Kei Car ».

    Notre version « Compacte » est quand même plus mignonne.

    Source : https://presse.suzuki.fr/suzuki-lance-ses-tout-nouveaux-jimny-4×4-au-japon/

    Répondre
  10. Chapman

    Merci merci merci pour ce bonbon. J’adoooooore les kei cars. Comme dit Renaud, la gaieté de ces autos n’a d’égale que la quantité d’équipement qu’elles emportent. Il y a quelques années ma femme m’a empêché d’acheter une Daihatsu Materia, à l’époque où la marque était distribuée en France. Il faut lui pardonner, elle ne savait pas…..
    Avec ça, vous pouvez emmener les amis de vos enfants, ils n’auront pas honte devant les yeux émerveillés de leurs copains.
    Pour finir, je plussoie au commentaire de Thierry. Les vendeurs nippons peuvent donner des leçons de savoir être à nos commerciaux âpres aux gains.

    Répondre
  11. Jean-François Bertrand

    Merci à Samuel pour nous emmener faire le tour des vendeurs de kei cars.
    J’adore ces voitures, elles sont la continuité logique des maisons japonaises actuelles, où le moindre cm2 doit être exploité intelligemment tout en faisant preuve d’originalité, et de parti pris au niveau design.
    Oui, comme notre PR, je me pose la questions depuis des années, et pourquoi pas chez nous ???
    Ils me semblerait plus logique de croiser ce genre de bagnoles que des Stupid Ugly Véhicules, toujours plus gros, impossible à garer sans angoisses et grosses sueurs dans un parking souterrain, à mon avis toujours plus inutiles et d’une fadeur mon brave monsieur !
    Ça c’est de la poade comme je les aime, pleine de fraîcheur ! Remarque valable au premier comme au second degré…

    Répondre
    1. Mat Ador

      Laissez à ceux qui en possède, la liberté d’en juger svp.
      Il y a déjà 40 centimètres de neige dehors, si ça continue, je sens que mon SUV, muni de sa non moins stupide boule d’attelage, va en dépanner plus d’un ce soir…
      Bagnolardement vôtre !

    2. Jean-François Bertrand

      Mon cher Mat Ador, le fait de ne pas en posséder m’interdit d’avoir un quelconque avis sur ce type de véhicule ?
      Je trouve celà bien court…
      Nous passons notre temps à donner notre avis sur des voitures que nous possèderons peut être jamais il me semble…
      Le mien vaut ce qu’il vaut, pas grand chose peut être, avec certe sa pointe d’ironie, mais il existe.
      Maintenant que votre Subtilement Utile Vehicule ai un sens réel dans votre cas je le comprends tout à fait. Mais sur l’ensemble des achats de SUV combien sont réellement « utiles » ou, tout du moins en adéquation avec ses besoins quotidien (ce qui n’a rien à voir avec un achat passion-plaisir)?
      Il y a de la place pour les SUV, mais aussi pour le reste, or depuis quelques temps il n’y de salut que par cette pensée unique bagnolarde.
      Et je maintiens d’avoir un avis sur une voiture que je ne possède pas.

    3. Mat Ador

      Ce qui me semble court, mon cher J.F Bertrand, c’est votre vision de la portée de vos propos.

      Car lorsque vous disqualifiez le SUV de la sorte, en le traitant de laid et stupide, certain de mettre à vos côtés une partie de l’auditoire, vous retournez conséquemment l’adjectif désobligeant vers son possesseur qui se sent atteint dans sa respectabilité.

      Ce faisant, vous entretenez la pensée nauséabonde qui consiste à taper sur ce que vous croyez superfétatoire. Le SUV est plus haut perché qu’une berline donc il consomme plus. Le SUV est gros, trop gros pour la seule personne que je vois à son bord. Le voilà qu’il prend trop de place à cheval sur la chaussée et le trottoir à l’heure de la sortie de l’école maternelle pour n’attendre qu’un seul bambin…etc. Il est grand temps que l’on légifère à leur endroit.

      Fichtre, mais qu’en savez-vous ? En cherchant à moraliser facilement, c’est en fait à la liberté individuelle que vous vous en prenez, celle de pouvoir choisir son auto librement, selon ses goûts et ses moyens, et pourquoi pas pour le simple besoin ou même plaisir d’aller arpenter un chemin caillouteux ou enneigé une fois l’an… Mais Bon sang de bon sang, ce SUV que vous a t’il fait ? Ne seriez-vous pas plutôt victime du syndrome d’Othello envers ceux que vous croyez voir étaler leur richesse à travers leur auto ?

      Pardonnez donc ma réaction cutanée, que bien d’autres auraient pu avoir si j’en crois le succès croissant du SUV, et qui ne remet en rien en cause, bien entendu, votre totale et entière liberté d’expression.

      A vous lire
      Bien à vous.

    4. Mat Ador

      … J’ajoute qu’avant-hier sous la tempête blanche, mon bon Samaritain de SUV a tiré de l’ornière un Mini Countryman pleine de jeunes bobos parisiens qui avaient eu le mauvais nez de prendre le fossé pour le point de corde… Comme ils étaient trempés et frigorifiés je leur ai dégainé de mon énorme coffre à troupeau de Saint-Bernard une toute petite fiole de génépi maison qui les a franchement réconfortés.

      « Il faut, autant qu’on peut, obliger tout le monde : On a souvent besoin d’un plus petit que soi. »
      Mais on est parfois bien content quand c’est un gros qui arrive !
      🙂

    5. Jean-François BERTRAND

      Monsieur Mat Ador

      La vision de la portée de mes propos? Courte me dites vous?
      Arrêtez de vous gargarisez en relisant votre fiel ou l’étalage de votre pseudo confiture intellectuelle : le syndrome dont vous me qualifiez être victime et qui, pour le coup, vos propos sont à la limite du diffamatoire.
      Vous ne me connaissez pas ,et en ce qui me concerne, au contraire de vous, je ne porte aucun jugement sur vous ou tout autre personne, je ne vous insulte pas: je donne un avis sur une voiture et non jugement sur les propriétaires de ce type de voiture.

      Comment vous, pouvez vous vous arrogez un tel droit? Comment pouvez vous vous permettre également de penser à la place des autres?
      La modestie n’est pas de vos amis….

      Pensez qu’au travers de mon appréciation, de facto, ce sont les propriétaires que j’attaque donne une idée de votre mentalité.
      Monsieur, au lieu de m’interdire de porter une appréciation sous prétexte que je ne possède pas (d’ailleurs, pour ce qui est du syndrome, fouillez un peu dans les vidéos de ce site… et permettez moi rire), au lieu de m’affubler d’un quelconque syndrome et laisser libre court à votre acrimonie, vous m’auriez simplement demander pourquoi n’aimez vous pas ce type de véhicule je ne comprends pas votre point de vue, j’en aurais discuter avec plaisir tout en recevant vos arguments.

  12. Docteur_Oliv

    Milieu des Années 70 un copain ( Michel FRANCOLON) avait une 350 HONDA et Pot Dunstall qui faisait le même « bruit » ( Mélodie me semblait TOO MUCH )
    Grosse différence elle avait , outre le kick un démarreur électrique…
    Début des années 80 HONDA avait créé une série Monotype avec des City Turbo… 125 cv. ça Monsieur Cédric c’était de la K Car sans étoile NCAP mais super drôle.
    Attention à ne pas confondre avec les K Cars US genre CITATION.

    Répondre
  13. Thierry

    Décevant Cédric …. entre la météo sur la vidéo d’hier qui ne semblait le réjouir, et aujourd’hui à le voir dépité devant ces petites autos si charmantes ! Et les zones de déformation, et le test de l’élan etc …. allons Cédric ne fait pas le blasé, deux vidéos sans une Audi ou une Tesla ce n’est pas un drame 🙂

    Magnifique reportage, j’adore votre ressenti, vos émotions, et vous avez remarqué, alors que vous n’êtes absolument pas des profils d’acheteurs, on va chercher les clefs, on démarre les moteurs, mon dieu mais quel gentillesse !

    Répondre