Jaguar F Type 2020 🇬🇧🏎: Lord Roubaudi en deuil

Salon de Bruxelles 2020 🇧🇪 Petites observations sur le stand Jaguar pour découvrir la nouvelle F-Type.

Notre visite sur le stand Jaguar est un chemin de croix pour le Président. Heureusement que la F-Type garde encore le grain de folie des productions Jag d’antan propre aux constructeurs d’outre-manche…  🇦🇮Le salon de Bruxelles continue sur POA🇧🇪

L’avis des Petits Observateurs !

5 commentaires au sujet de « Jaguar F Type 2020 🇬🇧🏎: Lord Roubaudi en deuil »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. TonyB

    Interessant… A mon humble avis, Jaguar (un mythe absolu) a perdu son âme stylistique depuis une bonne décennie, la gamme s’est faussement « japanisée » (et je n’ai rien contre les designers japonais au contraire), aujourd’hui le design Jaguar est bien loin derrière une marque comme Mazda.
    L’exemple de la berline XJ a été révélateur, où comment passer de la plus belle berline du monde à un objet insignifiant à 4 roues quand on sait que Jaguar n’avait pas retenu à l’époque le concept B99 Bertone (une pure merveille), bref des choix on était fait (par des comptables?) à l’époque et ils en payent le prix !… Mais peut-être que la mémoire leur est revenue avec le nouveau concept XJ ? Nous verrons…

    Répondre
  2. Ju44

    La dernière… ou celle de trop.

    A mes yeux le modèle avant restylage est on ne peut plus désirable, avec ses grands phares verticaux rappelant en clin d’oeil ceux de la Type-E. La nouvelle, même si elle est très belle, me rappelle trop la Ferrari Roma, quant au reste de la gamme, constitué de berlines insipides chargées de cuir sombre et de plastique noir, il ne me convint plus également… A la rigueur il me ferait même fuir!

    Pour moi Jaguar s’est éteint avec la fin de la dernière XJ, qui étrennait le nouveau design extérieur de la marque lancé par la XF, mais qui gardait tout le charme de boudoir anglais à l’intérieur.

    Répondre
  3. Dubby Tatiff

    Comme tout bon Breton qui se respecte, on sait d’expérience, par une expérience sensible pour avoir régulièrement visité les lies au large de la côte (Ouessant, Ile de Sein, Molène, Belle Ile, etc …) que les iliens, c’est à dire les habitants des iles, développent un état d’esprit, une légère fronde, une mentalité à part, une culture très légèrement un pas de côté de celle du continent. Et ce qui faisait la fascination des automobiles anglaises à une époque, c’était ce pas de côté indéfinissable, ce décalage subtil et dépaysant qui nous faisait nous trouver dans un ailleurs mais tellement proche de nous.

    Jaguar a perdu cela ces dernières années. Rien d’irréversible pour autant.

    Répondre
  4. Nabuchodonosor

    N’est pas Président qui veut; Encore une excellente analyse Président.
    La dernière Jag’ GT digne de son nom était en effet à mes yeux la XK8/XKR (1996-2006) pourtant sous les années Ford…
    Une élégance rare, une britishitude à fleur de peau….
    #GoPOA
    😉

    Répondre