Citroën C5 Aircross au Japon🇯🇵 #5 : plus tu roules vite, plus c’est confortable

 

 

Nous avons essayé au Japon la Citroën C5 Aircross en format 4 avis: Julien, Cédric , Ronan et Renaud sans se consulter, nous donnent leur ressenti sur la voiture, sa conduite ou encore son style… ↓🚗↓ …après 5 jours passés à son volant sur tout type de route, l’occasion de faire émerger des points de vue totalement subjectifs.

Photos Ronan Rocher

 

L’avis des Petits Observateurs !

14 commentaires au sujet de « Citroën C5 Aircross au Japon🇯🇵 #5 : plus tu roules vite, plus c’est confortable »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Nabuchodonosor

    Je ne sais si c’est lié en effet à la qualité exceptionnelle du court-métrage ou celle de ces sublimes photos mais au fur et à mesure de vos reportages elle me fait de plus en plus de gringue cette bagnole.
    Dommage que les marchepieds soient aussi mal positionnés…
    😉
    Ah ,c’en n’est pas ?!? Du design ??? Euh oups !!!
    Nabu-Chanteclairix

    Répondre
  2. Thierry

    C’est dingue … mais ce soir on regardait avec mon épouse votre reportage, mais comme disait l’autre, la C5 airmachintruc, mais on s’en tamponne le coquillart ! Ce qui est formidable c’est la maturité que vous avez maintenant atteint dans vos réalisations ! Franchement un gros clap clap des deux mains !!!!!

    Répondre
  3. Chapman

    Je roule en C5 air cross essence 180cv depuis fin novembre. J’ai déjà fait un peu plus de 4000 km de parcours très variés. Montagne, plaine, ville, autoroute, traction d’un van à chevaux. Je souscris à tout ce qui est dit dans cette excellente vidéo. Monsieur premier ministre devait être vraiment de bonne humeur quand il a parlé des plastiques des contre portes. Si ça c’est moussé…..
    Je sors d’un Honda CRV 3 essence auto que j’ai conservé sept ans. Curieusement, il faisait visuellement un peu plus luxueux. J’ai fait de longs parcours en France et en Europe dans une grande sérénité et un confort certain même si les suspensions sont loin de la souplesse chevronnée. Roulant japonais depuis une quinzaine d’années, mon budget garage se limitait à l’entretien courant. C’est la pub Citroën pour la Cactus avec la petite fille et sa poupée Vahiné qui m’a convaincu d’essayer ces nouvelles suspensions. J’ai été conquis et j’ai effacé de la mémoire les différents contentieux avec les voitures françaises qui m’ont si souvent conduit au garage avec de petites et rarement grosses pannes, toujours exaspérantes.
    Au chapitre des critiques, je note une arche de toit à l’avant qui oblige à quelques contorsions du cou ce qui, vous en conviendrez, est un comble pour une auto destinée aux vieux douloureux de mon espèce. Par ailleurs, je suis pourtant conducteur que l’on peut qualifier d’aguerri, de la mobylette au trente huit tonnes, mais après quatre mille borne j’ai encore du mal avec le gabarit de la voiture que je trouve difficile à appréhender.
    Pour finir par le moteur, le 180cv essence, si j’en juge par vos commentaires sur le 180cv mazout, il ne vaut guerre mieux. Il fait le job sans plaisir et sans aimer être brusqué. Par chance, ce n’est pas la vocation de l’auto.
    Cécinquement vôtre.

    Répondre
    1. Neufcentdixespada

      J’ai aussi pensé à la 124 ,mais j’ai un gros doute a propos de sa commercialisation au pays de sa cousine mx5 !

    2. Neufcentdixespada

      Héhé… ça pourrait bien être ça, il y a eu drs showcars ,mais he ne savais pas qu’elle était commercialisée,en tout cas pas en France, et c’est fort dommage)

    3. Laurent

      C’est en effet une Fiat 124, et elle est en effet magnifique, comme sa cousine Mazda.
      Dommage de son arrêt en Europe car elle va manquer !

      Un très heureux conducteur de la cousine version RF 😉

  4. Neufcentdixespada

    Bien,nous voici rassurés , notre cher gouvernement va bien ,les blagues fusent depuis ce centre ville où les phares des autos semblent inutiles tellement la lumière ambiante est forte et ou les piétons semblent participer a un flashmob(ça existe encore en 2020?) lors de la traversée des rues… sinon ce hdi 180 cv me plaisait bien plus dans sa version eat6 qu’avec l’eat 8 (308sw)c’est grave docteur ?(les 400nm étaient capables de driver une boite qui ne semblait pas chercher le e bon rapport à tout bout de champ)

    Répondre
  5. Theo

    L’effet « Prius » du moteur est certainement du à la transmission (d’ailleurs vous ne parlez pas de cette boîte EAT8, qui est extrêmement douce et bien calibrée, s’adaptant aux pentes, aux rétrogradages) qui se fait sans frottement mécanique mais par viscosité, si j’en crois le vendeur de ma Peugeot récente. Le double embrayage de Volkswagen, par exemple donne une impression de prise mécanique plus directe, alors que celui -là monte très vite à 3000. Ce n’est donc pas le moteur, qui est tout de même efficace, on le voit quand on se met en « sport ». une hypothèse, mais je ne suis pas mécano.

    Répondre