Secma F16 Turbo 🇫🇷: Pas plus vite qu’à fond !

Découvrez le petit observateur Thomas qui nous présente sa Secma F16 Turbo, une voiture sportive française géniale mais méconnue. Faites la connaitre pour soutenir leur activité. Secma .Si vous aussi vous avez une voiture moderne ou ancienne, que vous souhaitez venir présenter chez POA à Paris.  Pour cela envoyez nous 3 photos de votre auto à et un bref descriptif vous concernant à  petitesobservationsautomobiles@gmail.com

L’avis des Petits Observateurs !

34 commentaires au sujet de « Secma F16 Turbo 🇫🇷: Pas plus vite qu’à fond ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Arnaud bessin

    Bonjour,

    Je suis propriétaire d’un F16 turbo. Bien avant j’avais hésité entre un F16 evo et un caterham 160 (petit moteur suzuki turbo de 80cv), c’était finalement la seven qui l’a emporté mais à regret tellement j’ai passé du temps et trop d’argent à la rendre convenable.
    Le F16 turbo est une profonde évolution du F16, le moteur n’a peut être pas un charisme exceptionnel mais les performances dont là, le coût ridicule et le plaisir au volant immense.
    Mon seul souhait pour secma serait qu’il prenne conscience que l’on rêve d’une belle automobile et non d’un multipla, ce qu’est d’une certaine façon les secma.
    Fun tech 50/340
    Fun 6×6
    Fun 500
    Fun buggy
    Fun family
    Fun runner
    F16
    F16 turbo

    Il y a 25 ans c’était un look rigolo puisque c’était dans l’ère du temps mais aujourd’hui c’est sujet à la moquerie.
    De par leur taille, ses véhicules sont très appréciés des camping caristes mais je ne crois pas qu’améliorer le look soit si difficile que ça surtout que sur le forum secma passion on a déjà proposé des solutions.

    Bises

    Arnaud Bessin

    Répondre
    1. Jpm

      On dit original Monsieur. Le thp qui casse était celui des ds3 racing et cooper s, que l’on retrouve aussi chez pgo. Ce moteur est depuis fiabilisé, je suis seulement déçu de son bruit et de la montre à l’intérieur qui est une fausse bonne idée… montre de kermesse.

  2. Louis

    Constructeur de voiture sans permis, secma aurait dû en rester là. Quand on ne sait pas faire une belle voiture on en fait pas d’autres des moches.
    Pontiac avec son aztek a essayé de retenir la leçon et n’existe plus.
    Fiat et le multipla ?

    Répondre
  3. Oliv

    Beau petit essai d’un véhicule qui mérite plus d’attention. Je reste quand même sur la critique.
    On ne peut pas qualifier ce drôle d’engin de beau et le moteur bien qu’affichant une belle puissance ne brille pas par sa fiabilité.
    Quand à la sonorité quasi nulle, un comble pour une sportive.
    L’utilisation de pièces provenant du groupe psa n’a rien de choquant mais ça manque de charme.
    Globalement le concept est bon, les perfs aussi et le tarif compétitif (dans sa catégorie).
    A comparer avec une caterham, zenos e10…

    Les goûts et les couleurs.

    Objectivement : qu’est ce que c’est que ce machin ?
    Subjectivement : qu’est ce que c’est que cette horreur ?

    Répondre
  4. Ju44

    Quelle charrette ! Et qui malgré les apparences, est française et ne vient pas d’outre-Manche ! Cocorico !

    Alors certes pour tous les jours c’est un peu hard, mais pour le week-end quel pied cela doit être !

    Répondre
  5. Pierre_

    L’aventure automobile de Thomas.
    Quel engouement pour son Auto, quelle passion!
    Grand moment de découverte
    Merci Thomas pour ce coup de projecteur sur cette marque.

    Répondre
  6. PascalDeVillers

    Bonsoir,
    Et rebelotte , encore une fois après avoir regardé l’épisode du mercredi sur POA ; je suis allé sur YOUTUBE pour visionner des vidéos de l’engin.
    Et la je suis resté planté devant l’écran de ma tablette pendant 20 minutes à regarder tourner une Secma F16 Turbo tournée sur un circuit qui avalait une à une les voitures devant elles jusqu’à prendre un tour à une Porsche .
    J’en aurai bien regardé une seconde si l’horloge n’avait pas indiquée 1H00 du matin me poussant à aller me coucher car le lendemain il y avait bureau .
    Pascal

    Répondre
  7. Mat Ador

    La même équipé des moteurs invendus de la Zoé 1, des batteries en location jugées hors d’usage, et hop on a la première citadine française néofitée éligible au superbonus probablement la moins chère du marché. La 2CV du XXIème siècle en quelque sorte.
    Je dis ça, je dis rien.

    Répondre
  8. Georges Piat

    Je suis allé voir le site Secma Performance, il y a un buggy aussi. Ça à l’air très bien fait et , chose assez rare, c’est très abordable.
    Juste le bruit très 206, pour le F16 essayé ici, décevant.
    Le Buggy démarre à 18500, c’est génial pour s’amuser un peu !

    Répondre
  9. Olivier111

    Cool le reportage.
    Par contre 20 secondes le kilomètre DA…
    Même en rêve ça ne le fait et fera pas. Ça doit faire entre 24 et 25 secondes.
    20 secondes ce sont les temps d’une Mac Laren F1.
    Une F40 faisait dans les 21.5.

    Répondre
  10. Dubby Tatiff

    Une réelle découverte en ce qui me concerne. J’ignorais totalement qu’il existait en France ce type de petits constructeurs que je pensais l’apanage de la Grande Bretagne.
    Et en plus, le prix est plus que contenu. Bravo !

    Répondre
  11. Neufcentdixespada

    Quelle bonne humeur communicative ! Mr Thomas ,je suggère l‘’acquisition d’une Ariel Atom (v8 ,allons-y gaiement ?!) pour poursuivre votre quête vers l’Ultime… et bien sûr , dans quelque temps, la présentation poesque du mercredi soir ,histoire de nous dérider à nouveau . (ps : je me fis doubler au crépuscule par un anglais qui était à bord de ce modèle ,je crus quelques instants à une hallucination… c’est minuscule ! Et pourtant je roulais dans une compacte non surélevée)

    Répondre
  12. Robinson

    La Lotus française… Quelle merveille cette bagnole d’ingénieurs.
    Et les parties en toile imperméable, comme les anciennes carrosseries Weymann!
    Light is Right! On est là bien loin des gloutonnes Tesla et e-trons…

    Répondre
  13. chapman

    Jouissif, c’est le mot. Une seule envie, montrer…. Non descendre à bord et envoyer le pâté.
    Une petite question à Thomas. Ne se sent on pas trop suppositoire à camion sur les grands axes encombrés ?
    Moi qui habite le Jura, je connais pas mal de routes qui feraient l’affaire.
    Merci de cette découverte.

    Répondre
  14. Nabuchodonosor

    MERVEILLEUX, EXCEPTIONNEL, VIVE LA FRANCE, COCORICO !
    Pour Thomas hip, hip, hiiiip…
    Ce genre de bagnole devrait être remboursée par la Sécurité Sociale.
    😉

    Répondre
    1. philippe

      alors je vais la faire ici…HFR Power :p

      Merci à Thomas et à POA.
      private message : pas encore eu le temps d’installer l’antenne..lol

    2. Secma

      un petit bémol : amusant, mais il faut savoir que les véhicules produits par SECMA ( au départ sans permis puis avec) sont vendus grace à la tolérance dont bénéficient les petits constructeurs (de moins de 400 exemplaires /an) ce qui leur permet de commercialiser des « autos » sans aucun crash test (seul les points d’ancrage des ceintures de sécurité sont testés et homologués)
      la « bassine » en plastic roto moulé ne posséde en aucun cas les qualités requises de déformation des productions automobiles actuelles; donc vehicules fun , performant et amusant à condition d’en accepter (et donc de connaître, ce qui n’est pas toujours l’information délivrée lors de l’achat) les risques en cas d’accident au même titre qu’une catheram ou morgan ( c’est la même chose en moins cher !)
      ayant possédé un F16 atmo, perso je trouve que c’est cher très payé au vue de la qualité globale; un mazda MX5 2,0 185cv ou spider Abarth offre quasiment les mêmes sensations mais avec des conditions surtout de sécurité , d’utilisation (vrais coffre, pas d’eau à l’intérieur en cas de pluie etc etc) et ce pour un budget équivalent.
      SECMA est passé de la voiture sans permis à la véritable voiture en continuant à appliquer les mêmes méthodes de fabrication/conception qui pour moi dépassent les limites du raisonnable; le light is light ne doit pas être l’alibi pour faire l’impasse sur des règles élémentaires de sécurité (quid des armatures en tube métal fin des portières qui deviennent des brochettes à conducteur en cas de choc); « l’arceau » arrière sensé protéger en cas de retournement est simplement boulonné dans la coque plastique et n’est pas repris sur le chassis !
      qui peut dire qu’il n’a jamais fait un tête à queue sur circuit ? il vaut mieux dans ce cas ne pas se faire tamponner par un autre véhicule en F16 !

    3. SECMA Performance

      Intéressant ce que vous dites mais totalement faux.
      Nos véhicules sont soumis au crash test frontal, tous nos véhicules sont homologués route, et ce, aux dernières normes européennes en vigueur.
      EURO 6, WLTP…

      La production actuelle n’a plus rien à voir avec les anciens véhicules sans permis.
      Là, on parle d’Automobile, au même titre que les gros constructeurs.
      C’est certes de la petite série, mais nous ne sommes pas exemptés pour autant des normes de sécurité afin que nos clients soient en sécurité. (Crash test frontal, colonne de direction téléscopique, crashbox etc…)

      Si vous êtes vraiment ancien possesseur d’un F16, vous devriez le savoir.

    4. Alain

      Il ne faudrait pas grand chose pour que le Secma F16 (atmo ou turbo pour des sorties circuit) soit une auto très intéressante si l’on n’est pas trop exigeant sur l’esthétique : de bons sièges avec un fort maintien latéral, des portes et un toit étanches et pratiques, des amortisseurs plus longs pour avoir de meilleures suspensions (dixit un préparateur…) et, surtout, surtout, un véritable arceau en cas de retournement.

      Avec tous mes encouragements à cette sympathique entreprise.

    5. Oliv

      On est libre de comparer ce que l’on veut. Un passionné risque de voir rouge mais pour le lambda ça n’apporte rien.
      Il est sur que comparer cet f16 turbo à la dernière mx5 en 184ch met en évidence la finition et la fabrication artisanale du f16… en même temps puisque c’est le cas…
      J’ai beau ne pas apprécier le f16 turbo, par rapport aux autres engins de sa catégorie je ne vois pas où est le manque de sécurité.
      Pour reprendre la phrase : « le light is light ne doit pas être l’alibi pour faire l’impasse sur des règles élémentaires de sécurité » : donc vous pensez que chez caterham, ariel, zenos, ktm, morgan c’est mieux ?
      Quand on achète ce type d’engin, on le fait en connaissance de cause, comme une moto.