L’Alfa Romeo Giulia entre dans le XXI siècle

C’est amusant de constater qu’au lancement de la Giulia, Alfa Romeo insistait sur le fait de ne pas laisser les aides à la conduite et les écrans envahir la concentration du conducteur pour le laisser tout à son plaisir de conduire.

Quelques années plus tard, Alfa doit s’incliner devant la réalité du marché, en mettant le paquet sur un nouveau système info media à grand écran tactile et mise à disposition de toute la panoplie d’aides à la conduite autre fois décriée. Il est à noté que ces mises à jour sont aussi disponible sur l’Alfa Stelvio. Espérons que ces mises à jour bienvenues relanceront la timide carrière de la Giulia qui reste toujours aussi désirable. Une vrai voiture. Mais est ce que le marché désire encore des vraies voitures ?

L’avis des Petits Observateurs !

15 commentaires au sujet de « L’Alfa Romeo Giulia entre dans le XXI siècle »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kris

    Quelle bagnole !
    Il faut sauver le soldat ALFA !
    On a déjà perdu le soldat SAAB 🙁
    Il a manqué cruellement une version SW (break). D’autant plus que sa devancière s’était vendue majoritairement dans cette version.
    Marchionne en a décidé autrement.
    En souhaitant que le rapprochement avec Peugeot permette à ce joyau de briller à nouveau avec notamment des motorisations plus conformes aux attentes écologiques dans l’air du temps : hybride, électrique…
    Et le renouvellement de la Giulietta !!!

    Lire le très bon article de Jean-Michel Normand au sujet d’alfa :
    https://www.lemonde.fr/m-styles/article/2019/11/19/il-faut-sauver-le-soldat-alfa-romeo_6019732_4497319.html

    Répondre
  2. stephane

    Superbe
    Pour faire suite à l’arrêt de la série 1 BMW en propulsion, il serai judicieux avec le rapprochement « PSA » de « supprimer le coffre » et de lancer une Giuletta propulsion avec les moteurs et le touché de route il y aurai surement une belle clientèle…….

    Répondre
  3. damien

    Je propose une hypothèse :
    Cette voiture n’est-elle pas encore plus désirable parce qu’elle est rare, et que nous nous disons tous qu’il y a une forme de fatalité dans le destin actuel de cette marque ?

    Je propose cette question :
    Les futurs actionnaires auront-ils ENVIE de supporter ce genre de VRAIE bagnole ?

    Répondre
  4. Pierre_

    L’élégance italienne. Et cette calandre, elle est terrible!
    La marque ne s’égare pas et conserve ses codes en ne prenant pas le parti des  »bouches béantes » parfois grottesques.
    Une bien belle Auto.

    Répondre
  5. Ju44

    Quelle ligne. L’élégance et le charme à l’italienne.

    Et les couleurs font qu’en plus elles pourraient séduire les fans des Jaguar d’autrefois, car elles proposent de jolies harmonies, du cuir, du bois, du clair et du foncé !

    Parfois l’insuccès n’est absolument pas mérité !

    Répondre
  6. gregory lopez

    Il y a peu j’ai eu la chance de suivre au péage et (un peu) sur l’autoroute une Giulia Quadrifoglio. Quel bruit! Quelle allure! Assurément pas une berline comme les autres. Elle a quelque chose en plus, même en version civile.

    Répondre
  7. Philippe

    Je viens de revoir le titre de l article. Oui et non. Elle était déjà dans son siècle. La giulia est une des berlines les plus sûres. Elle a des solutions techniques de châssis uniques au monde en serie avec de multiples brevets déposés.
    Regardez sur le net les photos des trains roulants, du système de suspension, de freinage…
    Après si c est juste le fait de mettre un écran tactile dont la technologie doit exister depuis 20 ans ou une pseudo conduite autonome qui n en sera jamais une…

    Répondre
  8. Philippe

    Ils ont corrigé les petits défauts de la giulia. Ils auraient peut être dû rajouter une micro hybridation. Genre 1 ou 2 km en Elec ça aurait permis de baisser les malus énormes qui s annoncent piur ce modèle et aussi de ne pas grever le poids le volume du coffre et le plaisir de conduite de ce modele.
    Ce qui est bien dans ce modèle c est que vous pouvez vous faire une voiture élégante en vert visconti avec intérieur cuir et bois clair ou alors une sport avec gris et intérieur rouge.
    Si jamais vous vous demandez si il ne faut pas l acheter allez l essayer vous n en reviendrez pas. Cette voiture n est pas un deplacoire. Cette voiture est le prolongement de vos yeux et vos bras sur la route.
    Et très bonne chose qu ils aient ressorti les appellations anciennes de gamme et les couleurs mythiques.

    Répondre
  9. Pascal DeVillers

    Bonsoir,
    Que dire de plus que c’est beau !
    Même avec les écrans et tout le reste , elle garde le charme de l’ancien monde .
    Quand cette perle qu’est ALFA ROMÉO sera telle ravivé ?
    Peux être que le rapprochement avec PSA sera le déclic .
    Pascal

    Répondre
  10. Pcur

    Je pense qu’il y a une vraie place pour de telles voitures. Simplement Alfa Romeo devrait se concentrer un minimum sur des formes de carrosserie un peu plus pratiques. Un coupé 4 porte à hayon ? Un break ? Toutes ces formes de carrosserie n’ont jamais empêché le plaisir de conduire mais permettent à de nombreux clients qui ne veulent pas d’un SUV de trouver une alternative raisonnable à un gros véhicule surélevé !

    Répondre
  11. Nabuchodonosor

    Elles n’ont pas pris une ride et restent magnifique et désirable… Certes, mais dans le monde idéal du XXème siècle… Et vu l’avalanche de nouveautés électrotechniques qui s’annonce, leur cas ne va pas s’arranger…

    Dommage, je serais bien resté dans ce siècle-là, moi.
    😉
    Nabunostalgiechosor

    Répondre