Electrique ou hybride, quel est le bon choix ? 5/6

 

Hybride rechargeable ou électrique ? Quel est le meilleur choix ? Nous testons et comparons un Q5 hybride rechargeable face à l’Audi e-Tron pour rallier Paris au Mans et filmer nos réactions, notamment celle de Jean Pagezy de PCA services. Ce dernier, courtier en LLD, nous livre son conseil pour les entreprises qui hésitent entre les deux technologies.

Photos Ronan Rocher 

L’avis des Petits Observateurs !

13 commentaires au sujet de « Electrique ou hybride, quel est le bon choix ? 5/6 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Alain L

    « La France éternelle » viens de prendre un coup de vieux, en Batavie on recharge sans problème, tout fonctionne….
    Un essai sur les routes de nos autres amis Européens serait sans doute instructif non? puisqu’ici nous ne sommes pas « complètement » prêts…

    Répondre
  2. Philippe

    750€/mois pour une voiture de base a 88000€. Je viens du configurateur audi, sans aucune option de base, sans apport on est a 1550€/mois, 36 mois 15000km par an. Le minimum. Alors 750€ vous m expliquerez. Meme en enlevant la tva on est toujours a plus de 1000.
    Et je pense que la voiture essayee est a 100000 donc le loyer doit etre gigantesque.

    Répondre
    1. Jean Pagezy

      Bonjour,

      Notre métier est de trouver et négocier des offres de location longue durée. Il est donc normal que les loyers indiqués soient mieux placés que ceux des offres présentées sur les sites des constructeurs.

  3. Georges Piat

    Comme cela semble compliqué, vu de l’extérieur du moins…
    Avec l’électrique, c’est l’humain qui est au service de la voiture.
    C’était bien le pétrole !

    Répondre
    1. Georges Piat

      J’espère seulement que les ventes d’électriques seront au rendez-vous parce les constructeurs engloutissent de jolies fortunes dans cette aventure.
      Pour preuve, la récente visite de l’usine E-Tron.

  4. Clok

    Quelle bonne idée! En dehors de Tesla, et en dessous du budget Tesla, C’est l’hybride rechargeable.
    Propriétaire d’une Chevrolet Volt 2013, je peux dire une chose,
    Le week-end: 0L
    En ville: 0L
    Petit trajet jusqu’à 60-70 kms: 0L
    jusqu’à 100 kms de parcours nationale: 1.4L – 2.8L(l’hiver)
    225 kms sur nationale montagne descente 3.3L/100
    Grand parcours sur nationale 4-6L/100
    ce qui consomme le plus.. grand parcours sur autoroute 130 km/h 6L/100
    Il faut voir donc la consommation à l’année, on arrive vers 3.5L voir 2.5L /100.
    Si les futurs véhicules hybride rechargeable tournent à l’éthanol, alors je ne vois plus de problème de mobilités dans l’avenir proche.
    Ceci n’est que mon avis, au reste, rien ne prouve que l’électrique du futur ( j’écarte l’hydrogène) auront des autonomies très importantes….et des recharges très rapide…wait and see..

    Répondre
    1. chapman

      Je plussoie sur l’hybride type Chevrolet Volt ou Opel Ampera qui me semble le compromis idéal aujourd’hui. ( Conduite électrique et prolongateur d’autonomie ).
      C’est vrai qu’avec l’éthanol, même si les consommations augmentent le prix au kilomètre s’effondre un bon coup.
      C’est curieux comme il est difficile d’avoir raison trop tôt. Chevrolet/Opel en ont fait les frais.
      Maintenant, visiblement, il y a des pays plus en avance que d’autres dans le maillage du territoire en bornes électriques fonctionnelles.

  5. Robinson

    Le meilleur choix pour un particulier reste l’hybride non rechargeable/éthanol E85., avec pour qualités une bonne autonomie, un coût raisonnable, voiture plus légère, conso réduite et surtout pas le stress de rechercher des stations de recharge! Ne pas oublier aussi le prix de l’installation d’une wallbox dans une copro (Un voisin a eu des devis entre 12000 et 15000€ pour électrifier deux places boxées!).

    Répondre
  6. Francois P

    Bonjour,
    Intéressante confrontation de ces deux véhicules, je n’ai pas essayer ces deux modèles mais de mon experience sur d’autres je rejoins ce qui a été dit dans ce reportage. Jean Pagezy resume très bien la situation et les conditions idéales d’utilisation/agrément.
    Il y a encore du chemin a parcourir avant que les VT disparaissent totalement a l’heure du choix.
    Je constate encore une fois que les bornes sont très souvent hors service, il y a 15 jours sur le meme trajet ( Paris/ le Mans / Rennes) j’ai constaté qu’une sur 4 avait un dysfonctionnement ….
    François

    Répondre
  7. Nabuchodonosor

    On ne peut que vous tirer notre chapeau en faisant le boulot que les autres ne font pas ou ne veulent pas faire, mais force est de constater que rien n’a vraiment changé. Ici on nous vend une autonomie utopiste et des bornes de recharges inopérantes, là on additionne les puissances des moteurs qui ne s’additionneront jamais en marche… Pas sûr que les constructeurs aient tiré les leçons du Dieselgate. L’esbroufe continue au grand jour au nez et à la barbe des autorités qui elles, vivent dans un autre monde. Une cité-état britannique vient de décréter l’interdiction du diesel pour mars 2021….

    Mais quand tout cela cessera t’il, bordel ?

    Répondre
    1. Mat Ador

      Merde alors,
      Je viens de me tirer les doigts du … et renouveler ma flotte de véhicules de livraisons en… Diesel (mit Ad-blue)… Faute d’alternative… Crédible.
      Si je suis interdit de circuler demain, je dépose le bilan.

  8. damien

    Vidéo de référence pour comprendre et donc bien choisir une voiture, y compris sur le critère du prix.
    La polyvalence reste un point clé par rapport à ce sacré ancien monde.
    Quelle est la VRAIE promesse du nouveau monde électrique ? Des chargeurs tous les 20 km ? Que nenni. De l’hydrogène, dixit Toyota. On va peut-être les écouter cette fois !
    Go POA.

    Répondre