Maitre Yan ausculte l’Audi e-Tron, il voit l’invisible. 3/6

Yan est un petit observateur aveugle qui voit les voitures avec ses mains. Son ressenti est toujours exceptionnel de clairvoyance et de justesse, il perçoit l’invisible et parle mieux que nous de l’Audi e-Tron. Dans cette vidéo il décode le style et la fabrication de la voiture dans les moindres détails. Finalement, ce sont nous les aveugles. Photos Ronan Rocher

L’avis des Petits Observateurs !

22 commentaires au sujet de « Maitre Yan ausculte l’Audi e-Tron, il voit l’invisible. 3/6 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Philippe

    Les premières minutes résument bien la folie suv : capot immense et haut pour mettre … rien ou pas grand chose. Face avant agressive. Jante démesurée.
    Par contre pas d accord sur les palettes. Le top c est fixé et pas collée au volant. Quand vous tournez le volant d un demi tour vous faites comment ? Pareil pour tous les boutons sur le volant.
    Palettes fixes c est top.

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      Je confirme Philippe. de larges palettes fixées sur la colonne de direction seront plus efficaces sur route sinueuse pour une relance sportive en sortie d’épingle par exemple lorsque il est besoin de tomber un rapport ou deux… Les palettes fixées au dos du volant ne sont, dans ce cas de figure de style, plus en face des mains qui les cherchent désespérément…
      On perd vite une seconde ou deux, vous savez…
      😉
      Message à Yan : Félicitations pour votre performance. En espérant que l’on vous nomme rapidement Ministre de l’Observation.
      Nous ne pouvons lutter : Vous avez dix yeux, nous n’en avons que deux !

    2. Velam

      bonjour à tous,
      peut-on m’éclairer sur le rôle des palettes au volant sur une voiture électrique….
      ont-elles une réelle utilité ou est-ce un reliquat de l’auto thermique ? (comme le reste du véhicule)
      Après avoir vue la porche Electrique et cette E-tron. Nous pouvons constater deux philosophies.
      Porche brusque un peu ses codes pour entrer dans le monde de l’électrique, alors que Audi ne voudrait surtout pas désorienter sa clientèle (mis à part ses rétro-légo) .

      Merci Yan pour ta si grande justesse et la qualité de tes commentaires.

      Go POA

    3. Nabuchodonosor

      Bonjour Velam.
      Comme j’ai trouvé votre question très pertinente et que du coup je me suis trouvé un peu con, je suis allé me rencarder sur le web.
      Apparemment les palettes permettent de régler l’intensité de récupération d’énergie souhaité à la décélération…
      Donc à priori, on s’en sert en ligne droite, avant la courbe… Il n’y aurait donc pas de rapports à « tomber » pour relancer…
      C’est encore Yan qui a raison…
      😉

    4. Philippe

      En fait les palettes qui suivent le volant sont utiles si le volant ne tournent pas à plus de 90 degrés de chaque côté car après il faut croiser les mains et là on se perd.
      Donc il y en a que pour les voitures de compétition qui doivent avoir des direction très directes et qui ne font que des grands virages de circuit.
      Pour les voitures de tous les jours les larges palettes de la giulia ou Maserati fixes sont idéales. Tout le temps sous la main tant qu’ on sait placer ses mains en virage

  2. Mat Ador

    J’adore !
    Morceau de choix :
    Maître Yann :  » Je peux regarder quelque chose ?  »
    Le Prem’s :  » Ouai exactement il est écrit étron.  »
    Maître Yann »: Donc ça projette l’étron au sol.  »
    Audi nous aurait-il encore menti quant au zéro émission ?
    Ça sent pas bon.

    Répondre
  3. Neufcentdixespada

    Bravo ,maitre Yan, bravo… on aimerait aussi vous voir ausculter une Jaguar des années 50, et en compagnie de l’autre maître du design ,mr Philippe Nemeth,ce serait extraordinaire. Merci POA

    Répondre
    1. Ju44

      Tout à fait d’accord ! Je pense que les finitions d’époque, bois, cuir et laine à tous les étages pourraient bien surprendre vis à vis d’autos modernes made in plastoc’!

  4. chapman

    Faut il être aveugle pour avoir autant de clairvoyance ? Cela permet une belle objectivité, débarrassée de la pollution marketing.
    Exemple de marketing. Jante trop grande, capot trop long, plastique moussé là où ça se voit mais pas là où il faut.
    Après c’est une auto magnifiquement construite et de qualité supérieure. Pour le prix, heureusement.
    Encore une fois bravo et merci Yann !

    Répondre