Pourquoi j’ai choisi de rouler tous les jours en Mazda MX5 🇯🇵 (NC) ?

Ancien motard, Paul a chois de rouler tous les jours en cabriolet. Il nous explique pourquoi la Mazda MX5 troisième génération à toit escamotable en dur s’est imposée tout naturellement à lui.

je t’ai parlé de la Smart Roadster ?

La console avec les deux aérateurs ronds fait penser à la tête de Mickey. Si, si vous verrez dans le secret de design ce vendredi consacré à la MX5.

L’avis des Petits Observateurs !

26 commentaires au sujet de « Pourquoi j’ai choisi de rouler tous les jours en Mazda MX5 🇯🇵 (NC) ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Miata-Boy

    « Garçon coiffeur »… Que voilà une expression à la con fleurant son vieux fond d’homophobie…
    Du coup, il me semble que ce serait bien qu’entre petits observateurs l’on cesse de l’utiliser…

    En tout cas, pour finir sur une note décoiffante, pour ruiner sa jolie coiffure Jacques Dessanges, rien de mieux qu’une MX5 !
    😉

    Répondre
  2. MOLLE

    Moi aussi Denis,toujours motard mais moins depuis que j’ai décidé de rouler en Mazda MX5 dernière génération avec capote souple facile à manier, des sensations de liberté que l’on retrouve en roulant en moto avec une conduite au raz du sol et un look vraiment unique.

    Répondre
  3. Francois

    Belle combinaison de couleur, j’adore. Motard également, j’invite Paul à essayer le SLK phase 3. Ce dernier comble 2 défauts soulevés, à savoir la sensation de confinement lorsqu’on est capoté (Merci le toit panoramique) et l’autonomie qui avec le 1.8t 184ch, permet de faire +700kms (60litres).
    Qui plus est, dans un silence ROYAL que je savoure à chaque fois.

    Répondre
  4. Pierre_

    Objectivité et simplicité sont tout à votre honneur Paul, cette Auto vous la décrivez avec passion et attachement.
    Qu’importe le regard de l’autre.
    Bravo.

    Répondre
  5. Jean-Yves Poiraudeau

    Acheté il y a 2 ans comme 2ème voiture à l’allure sympa, ce mx5 de 2002 s’est révélé une vraie source de plaisir pour rouler tranquille au grand air et passer plus vite dans les ronds-points !
    Un vrai coup de cœur pour le prix d’une voiture triste…
    A recommander absolument !

    Répondre
  6. Kiktus

    Ahah magnifique enfin un reportage sur cette auto !
    Moi aussi je suis comme Paul avec ma NC launch edition. Je l’utilise tout les jours pour aller au travail, faire les courses et autre.
    Étant étudiant c’est la période idéale pour en posséder une, pas d’enfant et ça impressionne les petites amies ahahah
    j’ai bossé dur pour l’avoir et je compte pas la lâcher de sitôt

    Répondre
  7. Nabuchodonosor

    Ces petits cabriolets sont les dignes héritiers des roadsters anglais des années 60. Ce sont des voitures à vivre, non pas en vertu de leur espace comme le clamait la réclame du véhicule idoine, mais précisément pour leur exiguïté et leur légèreté qui vous fait faire corps avec l’auto, qui devient le prolongement de vos membres et de vos terminaisons nerveuses vous permettant de ressentir la route et son environnement exactement comme si vous les caressiez… On n’est effectivement pas dans le paraître mais dans l’être. Les modèles qui offrent ces sensations aujourd’hui se comptent sur les doigts d’une main. Ces petits cabriolets décoiffent mais de ce point de vue, ils « coiffent » tous les autres, voyez la banane de Paul !
    😉
    NabuS2K

    Répondre
    1. Gran Turisto

      Je dirais même qu’il y a les « voitures à vivre » et quelques rares modèles de « voitures à revivre » (voire survivre pour les bagnolards en voie de disparition…)

    1. Bern

      Je possède presque la même que Paul, mais une version 2010 donc NCFL et avec les sièges Recaro.

      Globalement d’accord avec lui, mais en consultation, je suis vers 8l aussi 100.

      Concernant le bruit, justement sur autoroute, la version RC est bien plus silencieuse que la version ST.
      Pour moi l’avantage aussi de cette version RC, c’est qu’elle garde l’allure d’un cabriolet une fois décapotee, contrairement a la ND RF, et que son coffre est plus grand, et elle a une boîte a gants. Bien pratique les dm3 en plus pour partir en vacance…

  8. Guillaume D.

    C’est une voiture que j’ai failli acheter il y a 10 ans. Mais mon mètre 90 se sentait un peu à l’étroit: rien de rédhibitoire pour tous les jours, mais embêtant sur les quelques longs trajets que je faisais à l’année… du coup, la MX5 est restée en concession et je garde beaucoup d’affection pour ce roadster qui coche beaucoup de cases (le plaisir de conduite avant tout, la légèreté, une bonne qualité de finition, une simplicité, …).

    Pour l’anecdote, je me renseignais dans une concession Mazda à propos de cette voiture. Connaissant déjà parfaitement le catalogue, les moteurs, etc, je n’avais besoin du vendeur qu’une offre de prix. Mais ce dernier, plus malin que tout le monde a voulu absolument me faire l’article sur la MX5.

    Et patati, et patata (rien de bien intéressant…) et ce qui devait arriver arriva:
    – le vendeur: oui, monsieur, alors… la MX5 existe en 3 niveaux de puissance
    – moi, écarquillant les yeux: euh non, pas vraiment, il n’y en a que deux!
    – le vendeur, qui insiste: si si, on a le petit moteur qui fait 174 ch, un autre qui fait 183 ch et notre moteur le plus puissant qui fait 193 ch!
    – moi, bien assis…: monsieur, je crois que vous confondez puissance et émissions de CO2 !!! Donc, comme je le disais, il y a deux moteurs, le 1.8 qui fait 126 ch et le 2 litres de 160 ch. Et le 2l, il peut avoir une boîte 5 ou une boîte 6, ce qui change les émissions de CO2!
    – blanc gêné du vendeur qui devint tout rouge

    Répondre
    1. Guillaume D.

      Oui, je le confesse 🙂 En fait, je me suis fait la réflexion… après avoir appuyer sur le bouton envoyer!! Trop tard donc 😉
      Mais j’en ai quelques autres en stock… il faut juste que je me lance, que je les mette sur papier (enfin dans Word :D) et que je vous les fasse parvenir. Je le ferai un jour, je le ferai!

  9. Pascal MOORE

    Sans aucun doute cet ancien  » garçon-coiffeur  » sait de quoi il parle et il nous communique facilement la joie qu’il ressent à bord de cette auto très sympathique et bien pratique, dont le toit se ferme en seulement 9 secondes. L »emplacement pour 4 gobelets, est un vrai +. Merci pour votre humour. Une belle POAde !

    Répondre
  10. Neufcentdixespada

    Ancien (petit) motard ,j’ai revendu la yamaha quelques mois après l’achat d’une nc 1800:. ma dulcinée préférant de loin les ballades côte à côte et en musique, et je trouve tout autant de plaisirs à rouler qu’en moto…. le meilleur des deux mondes?. J’ai par contre une version avec rare hard-top à l’ancienne,je trouve la ligne plus belle qu’avec le toit rétractable,mais ,une fois installé ,le bruit est aussi assez envahissant,encore plus qu’avec. la capote tissu !!Donc il sera réinstallé le plus tard possible cet hiver… (J’ai pu me permettre ce choix , car l’auto dort au garage … et que le break est un bon véhicule d’appoint)Pour Julien ,la conso du 1,8 est plus raisonnable .avec 8l/100km,en tirant les rapports de temps en temps et en roulant sur départementales .Salut au sympathique propriétaire et à tous les autres copains en mx5 ,c’est bien vrai qu’il y a toujours un petit signe lorsqu’on se croise… mais peut-être un jour ce sera terminé pour moi, la remplaçante risque aussi d’être une 124 spider,dont je préfère la ligne à celle de la dernière mouture de la mx5,trop « japonaise «  à mon goût

    Répondre
  11. chapman

    Cette auto à un charme fou. Paul a raison de souligner ses quelques défauts inhérents à son statut de roadster.
    Un ami m’avait alerté sur le fait que cette voiture était assez bruyante. Si Paul met des bouchons d’oreilles, ça doit être quelque chose. Autant c’est un plaisir d’entendre le moteur rugir quand on est décapoté, autant, une fois bien à l’abrit sous le toit en dur, on aimerait un peu de quiétude.
    Je ne sais pas si ça vous le fait aussi mais, quand on entend bien le moteur, j’ai tendance à conduire de façon plus… Virile disons.

    Répondre
  12. Miata-Boy

    Quelle joie de passer un moment avec cette jolie Mimix et avec son chaleureux propriétaire.

    Oui, trois fois oui, la MX5 est définitivement le daily parfait : pour ma part, ma version ND de 2016 m’accompagne partout et tous les jours, été comme hiver, en ville comme sur autoroute, sur le périph’ comme sur les petites routes. Je n’ai jamais ressenti d’inquiétude particulière face aux SUV et autres 38 tonnes lancés à fond sur l’A86 en plein mois de février ! La MX5 se conduit comme une Clio dans ce genre de situation, la classe à Dallas en plus !!

    Mais je rejoins Paul, le top du top c’est bien évidemment de la lancer, par exemple, à l’assaut des cols italiens, en été, et de profiter à fond. Cet été, sur le Stelvio, j’en ai croisé pas mal… Elle est aussi super agréable sur une petite route du Gers, entre chien et loup, quand l’odeur des moissons se répand partout dans la campagne…

    Bref, Go la MX5 !

    Répondre