Skoda Superb Scout : je conduis plus vite l’automne

Vous vouliez du POA comme à l’ancienne ? Et bien vous allez être servis ! Nous sommes aujourd’hui dans un endroit insensé, la Tchéquie, pour essayer la Skoda Superb remaquillée en version Scout, une voiture que nous aimons beaucoup, qui a droit à un nouveau “digicockpit” comme dit si justement par le Président.

La voiture est un modèle de confort et de petites astuces et trouvailles typiquement Skoda mais qui facilitent la vie et nous enchantent, le faux bois ravit même l’amateur de Jaguar qu’est le Président et le Premier Ministre trouve qu’elle fait très “Audi de 2010”, formule faisant peut-être allusion aux millésimes des plastiques moussés utilisés par Audi à l’époque et qu’il a reconnus immédiatement dans la Superb, mais c’est en tout cas un éloge à ses yeux. 

Le Premier Ministre a dû faire en outre sa profession de foi communiste pour en prendre le volant mais ne semble pas le regretter, et heureusement que le Président conduit spécialement vite l’automne car cela nous permet enfin d‘échapper à la police politique de Skoda et à son Politbüro à nos trousses depuis le début de l’essai. 

Une fois à Prague, nous retrouvons nos habitudes et descendons au Grandhotel Pupp comme tant d’autres stars avant nous. Le Président est ravi de voir que les Tchèques roulent encore en XJ 40… Si le Président a de fait sans doute des origines tchèques, le Comte Fréourstein pour sa part est toujours aussi sensible à ces autos d’antan et préfère reprendre le volant de la Superb qu’il trouve définitivement très à son goût, tout comme nous.

 

L’avis des Petits Observateurs !

15 commentaires au sujet de « Skoda Superb Scout : je conduis plus vite l’automne »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Philippe

    Skoda ça a l air comme les cuisine IKEA. Plein de petites astuces. Mais cette voiture est sûrement top pétrie de qualité mais vraiment ça m emballe pas du tout. Trop rationnelle. Trop parfaite.
    Je sais c est débile comme remarque.

    Répondre
  2. neufcentdixespada

    Un bien sympathique moment avec(et même sans) cette skoda ,vraiment bien « posée «  sur la chaussée dans cette version scout et cette couleur quasi « bullitesque »…les autres breaks routiers premium « suv-ises » ont bien du souci à se faire

    Répondre
  3. Ju44

    Quel « superbe » essai qui revient aux fondements de POA… Des avis, des détails, des clins d’oeils, de l’humour, du rire, des situations aussi incongrues qu’un président en mode conduite de rallye avec une Superb Scout… Et des Jaguar XJ40! Un véritable concentré de POA, qui va me donner le smile pour toute la semaine à venir !

    Et la Skoda dans tous ça? Vraiment réussie, elle fourmille d’astuces, notamment ces appuies têtes, dont tout le monde à du rêver lors d’un long trajet à l’arrière d’une auto quelconque, et que Skoda à enfin transformé en réalité! Simplement intelligent!

    Comme le dit si bien Renaud, elle à l’air d’être aussi attachante qu’une Volvo, et en plus vu le prix contenu par rapport à la Suédoise, elle sait aussi se rendre attachante pour le banquier et le portefeuille. Bref, elle coche toutes les cases, et le succès pourrait bien être au rendez-vous, car cette génération semble ne pas avoir usurpé son patronyme… Superb !

    Répondre
  4. Aimelauto

    Vw a reussit une fois de + avec les SKODA…..comme il
    L’a fait avec Audi en haut de gamme.

    Si les berlines francaises pouvaient se vendre aussi bien que ces Superb et Octavia…..on aurait des constructeurs beneficiaires financierement.

    Répondre
  5. chapman

    C’est drôle cette marque qui se distingue des autres membres du groupe par des astuces que personne ne reprends !
    La raclette dans la trappe à essence, le parapluie dans la portière et maintenant, l’appuie tête anti torticolis….
    Bon, sinon plus de deux cent cinquante chevaux pour entendre le Président Roubaudi trouver que ça manque de reprise….. Les mots me manquent.

    Répondre
    1. PhareOuest

      Il n’y a pas de miracle, lu dans un essai  » les 272 ch ne sont pas particulièrement démonstratifs. La masse et la transmission intégrale musellent les performances »
      Le « Light is Right »! n’est toujours pas redevenu à la mode

  6. Deguy

    Magnifique reportage, les valeurs et ambitions de Skoda sont bien misent en avant. Pour avoir vendu cette marque de 2005 à 2010, c est un grand bond en avant, et un juste succès. Un des mes meilleurs souvenir dans l industrie automobile restera ma visite à l usine de Mlada boleslav, et des routes de campagnes tchèques au volant, à l époque de superb tsi 260 ch 4×4, octavia rs. De plus, et pour finir, le staff Skoda france et en Tchéquie ont un accueil simply clever authentique.
    Bravo à toute l équipe poa pour votre job.

    Répondre
    1. Simmepli Cléveur

      Les Skoda Superb RS n existent pas. Superb 260 ch en V6 ou 4 cyl, 230 ch chez Octavia RS. En essence pour les deux.

  7. Nabuchodonosor

    C’est la vie de bohème, la vie sans façon
    La vie de garçon, la vie de pata-patachon
    C’est la vie que l’on aime, quand on a vingt ans
    Mais que nous menons plus longtemps…
    Nous n’avons pas de galette, mais qu’est-ce que ça fout
    On fait des dettes partout, partout
    Et l’on chante quand même, la nuit et le jour
    Vive la bohème et l’amour.
    😉
    NabuGuétary

    Répondre