Un pneu d’occasion, est-ce la bonne affaire ?

Cédric Fréour reçoit Davy Gouillieux le jeune créateur d’Ecolo Pneus qui se lance la vente de pneumatiques d’occasion. Un marché en devenir qui se veut pour le client une solution plus économique et plus écologique. Cédric Fréour décrypte pour vous ce nouveau service.
https://ecolopneus.fr Le Code : POA10

L’avis des Petits Observateurs !

6 commentaires au sujet de « Un pneu d’occasion, est-ce la bonne affaire ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Philippe

    Fausses économies les pneu. C est le seul lien à la route. Achetez de l occas mais de l occas de qualité. Si il y a une différence de prix entre les pneus c est qu il y a une raison. Et séparez vous de vos pneu basse conso Asap c est comme rouler avec des roues en bois. Pas de frottement en effet donc faible conso. Mais comme pas de frottement pas d adhérence. Surtout par temps froid. Il y a des comparo sur internet. Jettez y un coup d oeil. Je préfère consommer 0,1 L au 100 de plus et freiner en 65m a 130 que 75.

    Répondre
  2. Dav

    Quelle belle initiative que de récupérer, remettre à neuf et réutiliser. C est tellement dans l air du temps et primordial pour l écologie. C est ce genre de démarche qui nous aidera à économiser nos excentricités carbone. En plus il y a une économie pour ces nouveaux mode de consommation, i love it!!!

    Répondre
  3. Jean-Michel KAGAN

    Alléché par une telle offre je viens de me rendre sur le site, très agréable et ergonomique.
    Mais toutes les dimensions ne sont pas disponibles, rien au dessus de 275.
    Par ailleurs, il est indiqué dans l’interview que la source des produits proposés est française, je veux bien mais le premier pneu sur lequel je tombe est de la marque Starfire. Pneu low-cost fabriqué en Asie (bonjour l’écologie) et pas classé parmi les meilleurs en qualité de pneumatiques, sa seule qualité reste son prix.

    Répondre
  4. Mat Ador

    Je viens de me livrer à un petit comparatif avec le site cité (ce qu’il ne faut jamais faire).
    Pneus été 155/65/R14 75T – FIRESTONE MULTIHAWK
    Site cité : 44,70 € (neuf) / Partenaire POA : 42,00 € (9/10 de 2013) – Économie réalisée (42,00/44,70) = 6%
    – NB : Le site en question propose une remise complémentaire de 5% jusqu’au 10/09, le partenaire 10% jusqu’au 30/09.
    – Livraison gratuite ds les 2 cas.
    – Le site en question propose d’autres pneus à un tarif inférieur. Ex : j’ai acheté des Riken Road à 37,90 € en juillet. Leur prix n’a pas varié.
    – Le site en question propose 11 pneus de cette dimension moins cher que le partenaire, à partir de 32,40 €. Donc économies possibles dans ce sens (32,40 / 42,00) = 23%
    – Le site en question propose des pneus neufs, le partenaire des pneus usagés et âgés.
    – Je n’ai aucuns liens ni intérêts de près ou de loin avec l’univers du pneumatique.
    Reste le critère écolo, mais par pitié supprimez le filmage…
    Sans ironie non plus, je souhaite donc bonne réussite à cette toute jeune entreprise.
    En souhaitant que nos observations aussi concises que précises puissent lui être utiles à l’avenir.
    Cordialement.

    Répondre
  5. Nabuchodonosor

    A priori je me dis que l’idée peut être intéressante économiquement pour ceux qui roulent peu, lentement et dans des conditions de sécurité, disons, « suffisantes »…
    Car pour ceux qui roulent bcp, cela signifie des changements plus fréquents, ce qui réclame du temps d’arrêt au stand, donc de l’argent…
    D’autant que, du fait de l’explosion de la vente de pneus en ligne ces dernières années, nombre de garagiste appliquent un montant forfaitaire prohibitif lorsqu’ils ne fournissent pas le pneumatique. Expérience faite chez deux concessionnaires importants, montage équilibrage à 100,00 € par pneu, sans remise quantitative bien que je sois, bon client.
    Du point de vue de la sécurité, je reste également dubitatif, d’autant que je me dois en tant que chef d’entreprise, de me préoccuper de préserver les vies humaines avant de penser à la planète (sic). En zone de montagne, on ne mégote pas avec cela, les conditions rencontrées pouvant devenir soudainement extrêmes…
    On a de plus pas assez compris quel était votre sourcing… Bref.
    Ceci dit et sans aucune ironie, j’irai voir ce que vous proposez, souhaite longue vie à votre jeune entreprise Davy Gouillieux et vous remercie pour le cadeau fait aux petits observateurs.
    Message pour POA : J’espère que cette rubrique est publiée sur YouTube où les observateurs sont plus jeunes et surtout bcp plus nombreux…
    #GoPOA et « Go les Affaires sont les Affaires »

    Répondre