Mercedes Classe E 320 Cabriolet : Pour célibataire marié avec deux enfants

Découvrez le petit observateur Cédric qui nous présente sa Mercedes Classe E 320 W124 cabriolet de 1995 6 cylindres 220 ch . ↓🚗↓ Si vous aussi vous avez une voiture moderne ou ancienne, que vous souhaitez venir présenter chez POA à Paris. Pour cela envoyez nous 3 photos de votre auto à et un bref descriptif vous concernant à  petitesobservationsautomobiles@gmail.com Si votre voiture retient notre attention, vous aurez 15 mn pour nous convaincre que c’est la plus belle et le tout sera diffusé sur POA.

Certains Petits Observateurs veulent rebaptiser la Place St Georges la place POA…

Découverte ou non, la W124 conserve une ligne robuste mais intemporelle

Une molette à gauche pour allumer les phares, réglage en hauteur sur la droite et déblocage du frein de parking au pied (P) en bas. Un classique Mercedes pendant des années

Pédale de freins gaufrée. Un autre classique Mercedes

Sécurité enfants (blocage des vitres arrière)

Molette de réglage de climatisation crantée pour une bonne prise en main. Simple et efficace.

Chaud ou … brulant selon le propriétaire (chauffage des sièges à deux vitesses)

Indispensable le téléphone de voiture bien visible pour les cadres sup des années 90

Régulateur de vitesse

Le bouton rouge actionne la capote

Le détail qui tue

Les fameux feux anti-salissure

Sièges électriques comprenant le réglage de la hauteur de l’appui-tête

Inspection du moteur tandis que la France Eternelle passe derrière

Le Gang des 2CV a rendez-vous chez POA

 

Génial le bras qui amène la ceinture

Petite Observation en cours

Etat impeccable. 20/20

Faut que ça brille

L’avis des Petits Observateurs !

19 commentaires au sujet de « Mercedes Classe E 320 Cabriolet : Pour célibataire marié avec deux enfants »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Nabuchodonosor

    Ce qui me fascinait et me fascine encore c’est le bloc compteur. Je pouvais passer tout le trajet dans le taxi à l’admirer. C’est ridicule je sais, mais ce bloc, je ne sais pas pourquoi, il m’envoûtait, j’étais comme magnétisé…
    Merci aux deux Cédric.
    😉
    Nabukadesétoilesdanslesyeux

    Répondre
  2. Hubert

    D’accord avec le commandant, sans fayoter!
    Mercedes c’était l’increvable, comme ce cabriolet ou ça respire la solidité et encore moins qu’une Honda pour ma part.
    Mercedes a changé sa clientèle, c’est dommage.

    Répondre
    1. ques

      increvable… on croise des Mercedes de cette époque avec des trous de rouille « grands comme ça », à faire marrer le propriétaire d’une R19 de la même époque !

  3. Pascal DeVillers

    Bonjour,
    Je serai franc le design des Mercedes des années 90 , je ne suis pas un grand fan .
    Je trouve cela austère, lourd ,pataud et ennuyeux sauf pour les coupés et cabriolets .
    C’est vrai que cette voiture inspire la sérénité et la sécurité et bravo pour l’état impeccable, elle a très bien vieilli.
    Je note le côté très fonctionnel de l’instrumentation de bord , nul besoin de bidouiller dans les menus et sous menus d’un écran tactile pour faire un réglage, c’est simple et efficace.
    Merci POA de nous faire redecouvrir ces modèles oubliés symboles d’une époque.
    Pascal

    Répondre
    1. Gérôme

      Je veux la même mais en version TE (break). Le modèle utilisé au quotidien par le financier Georges SOROS ….so 90s’ !! Malheureusement très difficile à trouver dans un état similaire : si quelqu’un a une piste, ça m’intéresse

  4. Georges Piat

    C’est marrant mais, au moment de sa sortie, je n’aimais que moyennement et maintenant, j’adore. Je vieillis ou je rajeunis ?
    De plus, elle est vraiment belle et bien présentée.
    Merci beaucoup à Cédric (je précise, les deux !!!)

    Répondre
  5. Thierry

    On va quand même noter que plus le propriétaire est sympathique, plus la caisse brille de tout son éclat !
    Cette Mercedes est juste ‘l’IMAGE de la marque, une image encrée depuis des années et des années … une image qui fait dire à mon épouse par exemple qui n’est pas une bagnolarde invétérée, « mais c’est quoi ça ? une classe A … mais ce n’est pas une Mercedes ! »
     » Elles ont changé chérie, elles ont bien changé »
    La qualité Allemande, celle qui restera en souvenir, car je crois qu’on peut vraiment l’annoncer en 2019, ça c’était avant !

    Répondre
  6. Neufcentdixespada

    Mon dieu ,la voiture du doyen de ma faculté de chirurgie dentaire !.enfin presque ,l’homme qui ne riait jamais avait une sage 200 quatre portes gris souris non métallisée aussi terriblement austère que son propriétaire .. la cab ,avec ce noir souligné d’une bande grise est bien plus sympathique et ces messieurs Cedric le sont tout autant

    Répondre
  7. PhareOuest

    Je n’ai pas eu la chance de posséder un cabriolet mais juste un coupé 300CE-24……Quelle voiture!
    Bravo Cedric, il est vraiment très beau ce cabriolet A124 Phase 3 , qualité parfaite et excellent vieillissement….. Quand Mercedes était à son apogée.

    Répondre
  8. chapman

    Ach! Un taxi cabriolet ha ha.
    Bravo Cédric, votre auto fait très envie. Et quel état !.
    Je connais le confort de la berline et du coupé, j’imagine celui de ce magnifique et vrai cabriolet quatre places.
    C’est drôle, compte tenu de votre gabarit, je ne vous vois pas du tout dans une sportive étriquée genre Lotus Elise…… Cette »bagnole » vous va très bien.

    Répondre
    1. Cedric (le grand barbu)

      Merci Chapman ! Effectivement, l’Elise, ce n’est pas pour moi… on a commencé à la régie RS, continué plutôt du côté de stuttgart, et passé depuis de l’autre cot3 des alpes, en Italie

    1. Cedric, l’autre

      Merci mon commandant !! Je ne suis pas prêt de la lâcher celle-ci.
      Et si le cœur vous en dit, on se fait une balade, le brushing à l’air…. avec le premier ministre à l’AR ! 🙂