Une semaine et 300 km en Moto 125 électrique, ça donne quoi ?

Julien a testé pour vous la Super Soco TC Max, une moto chinoise électrique qui développe l’équivalent de 125 cm3 et annonce une autonomie de 140 km. Dans la vrai vie, il semble que l’on soit plus près des 80 km. Son prix ? 4 499 € sans options, 4 699 € avec les roues à rayons en option. En moyenne, l’état reverse des primes environnementale allant de 750 à 1500 dépendant de la prime communale et du statut de l’acheteur .

Elle a de la gueule. Les gens se retournent sur son passage …s’ils l’entendent arriver.

Julien a troqué son 125 cm3 essence pour une électrique équivalente pendant une semaine. Alors convaincu ?

Compteur traditionnel pour la vitesse et numérique pour l’ordinateur de bord qui gère l’autonomie, le kilométrage et la température batterie.

Sous le réservoir la batterie de 3,4 kWh est amovible.

Très pratique pour recharger chez soi, la batterie amovible pèse 21kg. Une fois ça va mais tous les jours ça muscle les bras. Temps de charge entre 6 et 8h.

Principale faiblesse constaté par Julien, une poignée d’accélérateur en mode on/off. Il est difficile de rester à une vitesse constante.

Led bien visible que ce soit le feux de position ou l’éclairage de plaque/ merci au Garage Maze qui nous a prêté la moto.

Freins à disques avant arrière et transmission par courroie.

Suspension centrale sur bras oscillant. Elle assure un bon confort, en revanche la selle est trop fine.

Le moteur Brushlless Bosch développe 5 kW (équivalence 6,8 ch, soit deux fois moins que le maximum autorisé en 125 cm3)

3 modes sont proposés. Le premier limite le couple et la vitesse à 50 km/h. Le deuxième limite la vitesse à 70 km/h. Le troisième permet d’atteindre 90 km/h. L’autonomie chute en fonction du mode retenu. Le mode 2 est le plus adapté à une conduit urbaine.

L’éclairage de nuit est efficace.

Bon, est-ce que je vais la rendre ?

 

L’avis des Petits Observateurs !

21 commentaires au sujet de « Une semaine et 300 km en Moto 125 électrique, ça donne quoi ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jean-Michel KAGAN

    Vraiment convaincu, de ne pas l’acheter.
    Je la trouve bien en ville, hormis le problème de gestion de la poignée d’accélération, mais sur voie rapide elle ne devrait pas être autorisée, à l’instar du modèle de Twizy , réservé aux non possesseurs de permis, insuffisamment puissante.
    Les motards savent que pour éviter un danger il est plus prudent (si l’on peut) d’accélérer avec une maîtrise du transfert de masse que de freiner. Donc à 80 km/h impossible, sans parler du mode dégradé vers la fin d’autonomie.
    Quand à la récupération d’énergie au freinage, je suis surpris qu’elle ne l’est pas, même mon vélo (dernière production de la Matra avant fermeture) à ce mode. En voiture cela me permet de récupérer 20 % d’autonomie.
    Sinon pas mal le coupe-circuit de la batterie, j’ai les mêmes dans mon tableau électrique. Je ne sais pas si c’est le modèle étanche (IP67) pour l’extérieur mais ça fera au moins une pièce détachée disponible et pas chère.

    Répondre
  2. Pierre

    Quid du recyclage des batteries , du coût carbone de la fabrication, de l importation. C est toujours la même chose avec ce lobbying qui veut nous imposer le tout électrique. Pensée pour la personne qui se fait surprendre s’unir le passage pieton dans la video.
    Stop à l électrique

    Répondre
  3. Neufcentdixespada

    Concernant les chinoiseries motocyclistes , ( hehe , vais -je être conspué comme Maître Nabu…?) ,comme disent les rosbifs(aïe ,j’ai fauté… ) « rust never sleeps » , gaffe donc à la tenue dans le temps… sinon,pour les cyclistes qui voudraient s’y mettre,attention :les freins sont inversés par rapport à un vélo ,me semble-t-il , sur le pavé parisien gras mouillé,la sanction tombera très vite en cas d’oubli!!! Autre remarque concernant l’arriere ,madame Julien a dû vraiment serrer fort son cheri ,la selle est bien courte,non?… et la vilaine plaque d’immatriculation,si verticale soit-elle,ne pourra rien pour l’empêcher de « décrocher « ,ce serait bien dommage…. et puis ça fait quand même un bruit de métro,un comble pour quelqu’un qui déteste les transports en commun ! Trêve, de critiques ,le concept est interessant ,surtout pour remplacer ces horreurs de 50 cm3 trafiquées ,mieux vaut etre sourd que d’entendre ça…

    Répondre
  4. Ju44

    Je partais dubitatif au lancement de cet essai, la peur de l’ennui me guettait… Je ne suis pas moto, je ne suis pas techno, et pas non plus branché électrique… Bref j’étais pas le lecteur idéal pour cette vidéo!

    Pour moi le plaisir de conduite se conjugue avec quatre roues datant d’avant les années 2000, lorsque chaque auto avait encore une personnalité, un design et des sensations de conduite à l’image de son blason alors que maintenant le monde se résume trop à des lourdes briques technos (SUV) pleines de bugs, qui peut importe la marque et le modèle n’offrent qu’une conduite insipide et un style photocopié.

    Mais finalement je suis ravi d’avoir passé 20 minutes à apprendre plein de choses sur la moto en général et sur celle-ci qui est électrique plus particulièrement. Nouveau sujet, nouvelle moto, nouvelle techno, mais ce qui compte avant tout, c’est la griffe POA, la patte du véritable passionné ! Peut importe le sujet, votre émotion est communicative et le plaisir est au rendez-vous!

    Répondre
  5. Nabuchodonosor

    Une centaine de commentaires sur YouTube contre une petite dizaine sur le site. C’est un peu comme faire face à la déferlante des produits chinetoques, assurément on ne fait ici pas le poids. Alors, faute de quantité, ma modeste contribution ne valant ni plus ni moins qu’un, je décide, en vieille canaille avertie, (sissi, on est encore quelques-uns ici…) (oui mais jusqu’à quand ?) de ne pas dégainer le smartphone qui surchauffe dans le futal mais de laisser courir mes petits doigts encore alertes sur le clavier du bureau, en saupoudrant de ci, de là, quelques arguties du jeudi.

    Auto/Moto, pour moi y’a pas photo; Même combat. En effet comment serait-il possible de comparer les différentes mobilités proposées si l’on ne goûte pas pour nous à tous les râteliers ? Alors bravo et merci Juju de t’y coller pour POA, pour nous, sur deux ou quatre roues, même si dans le cas présent on aurait mille fois préféré mater le c… de ta copine vérifier l’épaisseur et le moelleux de la selle et entendre les remarques pertinentes de ta nécessairement belle et charmante passagère… Eh oui, on ne peut être et avoir été. J’ai fait pas mal de bécane plus jeune, y ai pris beaucoup de plaisir et même pécho parfois, mais plus tristement y ai perdu aussi quelques proches et amis… Voilà pourquoi je m’étonne que tes vieux, voir tes ministres de tutelle, certes plus à leurs aises dans le plastique moussé ou la sphère hydraulique à LHM, te laisser partir à moto avec si peu d’équipements sur le dos. Gaffe mon Juju, tu le dis toi-même les automobilistes ne te respectent pas…
    Un ami qui te veut du bien.

    A bientôt sur POA. Hâte de suivre ton essai du tout nouveau déambulateur électrique 3 modes (ON-OFF et COUIC), qui sera peut-être ma prochaine et ultime acquisition… Et toutes mes amitiés à Madame (Mademoiselle peut-être ??)…
    😉
    Nabugroslourdquiinsistegrave.

    Répondre
    1. Emma Peel

      Et moi qui vous croyais des maîtresses à la douzaine, des danseuses, des actrices, des duchesses, rapport à votre verbe, qu’il ne vous était point nécessaire de mener une vie de bâton de chaise et courir le guilledou. Vous n’êtes qu’un mufle.

    2. Nabuchodonosor

      En me relisant, je me rends compte que j’y suis allé un peu fort pour le coup, là.
      Julien, je demande votre pardon pour le tutoiement et la familiarité que je me suis permise.
      Il est des jours où mon humour est mauvais, je le reconnais.
      Et merci pour votre implication dans POA.
      Nabuvieuxcon

    3. Nabuchodonosor

      Monsieur, je ne parle que de tous ces produits qui sonnent toque et ai bien d’autres mots en stocks. Je ne veux évidemment blesser personne, seulement réveiller une certaine idée de la France éternelle…
      On ne m’avait pas rencardé que la censure de Pékin rôdait aussi loin, hors muraille… Je me demande combien de temps encore mon frêle pseudo pourra me protéger ? Si l’on m’invite demain gentiment à prendre le thé, je regarderai à deux fois l’adresse à laquelle l’on me convie…

    4. PhareOuest

      Victime du politiquement correct….La condamnation qui frappe l’usage de paroles considérées comme blessantes parce que supposées contraires aux idéaux dogmatiques du «vivre ensemble», le point d’orgue de cette frénésie normative, trop en vogue aujourd’hui.
      Quelle triste époque.

  6. PhareOuest

    Bonsoir,
    tout nouveau tout beau. Quid de la qualité de construction de cette machine? Après quelques années soumise aux intempéries, comment vieillira la « qualité » Chinoise mais aussi la batterie? Quelle autonomie quand la température extérieure baisse?
    Heureusement je ne suis pas citadin, ne roule en moto que l’été avec ma vieille BM flat twin . Oui moi aussi je suis vieux…….
    Bonne soirée

    Répondre
    1. Georges Piat

      Le seul gros souci est l’agrément moteur. (Je fais de la moto depuis 74). On reproche à certaines motos d’avoir un comportement « électrique »,
      avec des accélérations linéaires. Heureusement, certaines sortent du lot comme Ducati, BMW (gamme « héritage »), Harley etc.
      Alors une moto au moteur électrique… Et je ne sais même pas si c’est bon pour l’écologie !
      Mais merci pour l’essai très bien réalisé.

    2. BerMey

      Elle doit être immense ta moto pour rouler « EN » moto, donc à l’intérieur

      Je sais le titre mentionne la même chose.

      Cordialement.

    3. PhareOuest

      Je cite: « la locution «je viens en vélo» est toujours fautive? Pas selon le linguiste Claude Duneton. Dans une chronique publiée dans les colonnes du Figaro , il expliquait que la préposition «en» peut jouer, non pas le rôle d’un descriptif intérieur-extérieur, c’est-à-dire «dans», mais celui d’un simple instrument. Ainsi, on pourra très bien dire «je vais au travail en vélo», en sous-entendant l’idée suivante: «Je vais au travail par le moyen du vélo.» Ce, de la même manière que l’on écrira «nous allons dévaler la pente en luge», «partir en traîneau» ou que l’on s’exclamera devant le film Aladdin: «Il voyage en tapis volant!» »

      La bonne soirée!

  7. Arnaud T

    Un autre monde. Ça y est, on y entre. L’électrique vieillit tout le reste et chacun désormais y va de ses petits calculs pour anticiper ses trajets. C’est moins commode mais c’est un nouveau jeu, un univers où les automobilistes sont semble-t-il (pour l’instant) beaucoup plus cordiaux entre eux. En tous les cas, en ville, avec l’électrique, les déjeuners en terrasse vont devenir beaucoup plus sympas.

    Répondre
  8. Aginda

    Bonsoir les poa.
    La mobilité électrique pour petits trajets et pour la ville,c’est l’avenir très proche.redistribution du savoir-faire,je suis inquiet pour les européens.mais il faut avouer qu’a Ce prix ,seuls les entreprises souhaitant bouster leurs salariés peuvent faire décoller le marché..

    Répondre
  9. chapman

    Le bruit des deux roues qui passent durant votre reportage est à lui seul un plaidoyer pour le véhicule électrique, notamment les deux roues. Il me semblait, à ce sujet, qu’il y avait un maximum de décibel à ne pas dépasser. Mais que fait la police ha ha !
    Je ne suis pas motard et donc si je devais franchir le pas, je me tournerais probablement plus vers un scooter, semble t’il plus confort et pratique.
    Excellent essais qui souligne très honnêtement les limites de ces machines et leurs très nombreux avantages.
    Si je vivais en ville, je serais client bien sûr… Avec pare brise façon Vespa, top case, manchon pour les mains l’hiver et couverture pour les genoux…. Ouais je sais je suis vieux….

    Répondre
  10. Pascal LIGER

    Je ne suis pas motard, mais rien que le fait de ne pas entendre le bruit des motos en ville, me fait du bien….( Je ne parle pas des Harley qui à elles seules, sont une religion pour la route 66 )

    Répondre
  11. Gluon de la voiture

    Très chouette essai!
    La sensibilité de Julien lui a permis de ressentir ce que c’est qu’être un early adopter: il faut mettre son ego de côté (être confiant dans ses choix) et regarder le monde différemment (tout le temps, pas seulement quand on prend sa décision d’acquisition).
    C’est vrai que les piétons n’entendent pas les véhicules électriques (/hybrides) et c’est vrai que c’est l’occasion de sourires (le plus souvent) et d’angoisse (parfois): les temps changent et les piétons apprennent, ils se fient au bruit des pneus; mais les conducteurs aussi apprennent (je parle d’expérience) et deviennent plus prévenants, lorsqu’ils savent que leur approche silencieuse peut surprendre. Certains s’achètent des sonnettes de vélo ou la cloche des bus parisiens ou ouvrent leur fenêtre et disent « pardon » pour que les piétons remontent sur le trottoirs. Le monde change avec l’électrique et les relations entre usagers de la voie publique aussi. Ajouter du bruit, même celui d’un grillon ou de la mer, c’est ajouter une nuisance alors qu’on a plutôt envie de silence dans les grandes villes. Je regrette que cet ajout de bruit soit finalement imposé aux constructeurs: c’est bien une idée de quelqu’un qui ne veut pas que le monde et ses repères changent ne serait-ce qu’un peu.
    Et la question de l’égo… comme cela est juste et vrai. On passe toujours pour un lambin ou un « fragile » de la route, pour un soumis ou à soumettre. Combien de fois un abruti a trouvé intelligent de me coller sur l’autoroute pour que je me rabatte (alors que je doublais à un petit 135) au prétexte que ma voiture ne faisait pas bagnole de Mad Max… Il y a bien une certaine agressivité à essuyer parfois pour les early adopters, c’est vrai. Il faut le savoir avant de sauter le pas. Mais ce n’est pas un fardeau à porter constamment: on croise plus de gens sympas que de gros cons dangereux. Il y a un truc un peu militant. Et le plaisir de se dire que l’on fait le bon choix, sans attendre de ne plus avoir le choix.

    Répondre
  12. Geoffray Delprat

    Hello,

    étant Bruxellois ce qui me choque le plus sur votre video c’est la façon de conduire des deux roues à Paris…. Effrayant

    A bientôt.

    JOF

    PS: vous devriez faire un article dans wikipedia, car vous n’en avez pas.

    Répondre