Gas Station (447)

 

Angleterre – juin 2019 – 18 h 00 – Cheltenham, Gloucestershire 

Photos Ronan Rocher

Rien de plus normal que de croiser une Austin Healey à la pompe, les Anglais sont fou de bagnole

Si tu es sage, tu pourras la conduire

Au fait, elle consomme combien ?

L’avis des Petits Observateurs !

4 commentaires au sujet de « Gas Station (447) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. arnold

    En effet……. »fou de bagnole » nos amis Anglais, au point de revêtir la piste de leurs stations en
    parquet!
    J’ai pas mes lunettes, je suis loin, je vois pas bien, la définition de mon écran est
    minable, mon chat passe devant……….quelques excuses pour ne pas avoir l’air d’un c..!

    Répondre
  2. Nabuchodonosor

    Ce gris Amazonite lui sied à ravir. Une teinte historique du Lion quand il s’agit de parer ses plus beaux hauts de gamme. Il y a un demi-siècle, au temps de la conquête spatiale, la 604 arborait son ancêtre sous le toponyme minéral de Pierre de Lune.

    Autant en emporte le vent lunaire, l’heure n’est plus à rêver d’ailleurs, mais à la sauvegarde de la Planète, dite, bleue. D’un bleu clair, verdâtre, comme peut l’être celui de l’Amazonite aux vertus euphorisantes découverte sur les rives de ce fleuve qui irrigue le poumon de la terre et dont elle tire son nom.

    Mais aujourd’hui la forêt tropicale s’étouffe, le ciel est gris et l’Amazone charrie les résidus carbonisés sous la fournaise des immenses brasiers allumés par une cupidité humaine sans nom…

    Gris Amazonite; Cette association de mots parait contre nature. Un tropisme marketing exotique qui pourrait bien se retourner au gré des flux de l’actualité.

    Nabudubitatif

    Répondre