Quelle voiture était trop en avance sur son temps ?

Voilà la question du dimanche matin que se pose le quatuor POA composé…↓🚗↓ de Floriane Brisabois, Julien Rosburger, Cédric Fréour et Renaud Roubaudi.
Chaque dimanche matin, POA se pose la question de savoir quelle voiture pour…, un jeu auquel vous pouvez participer en votant à la fin de la vidéo en cliquant en haut à droite.
Bon dimanche à tous.

 

L’avis des Petits Observateurs !

18 commentaires au sujet de « Quelle voiture était trop en avance sur son temps ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. 2rak

    assurément, la Sinclair C5: croisement entre un tricycle et un aspirateur, conçu par les gens qui fabriquaient des calculatrices ou parfois, il n’y avait pas de touche « égale ». Véhicule urbain avec un guidon en dessous des genoux (cela devrait assez vous intriguez que pour trouver une photo dans google).

    Répondre
  2. Neufcentdixespada

    Je ne resiste pas. : la de Lorean dmc,, version doc emmet brown , évidemment .. à la fois en avance sur son temps et sur les autres temps et en même temps en retard sur son temps et sur les autres temps

    Répondre
  3. Georges Piat

    Je me demande si la Porsche 928 n’était pas, elle aussi, un peu en avance… Un V8, une ligne bien loin de la mythique 911… Et pourtant, elle se conduisait bien plus facilement qu’une 911 de ces années là. On disait même, à l’époque, qu’on pouvait la prêter à sa femme (!).
    En attendant, elle côte sec maintenant la 928. Un copain en avait acheté une il y a 10 ans, vu le prix actuel, il a roulé gratis !

    Répondre
  4. Pierre_

    Je pense immédiatement à la Belle Cariole que j’ai construite avec mes meilleurs copains début 70.
    Des jours de travail cet été là, et l’Auto se disloqua après 3 essais seulement devant notre ‘Atelier de Construction’.
    Un échec retentissant.
    Je pense à l’Iseta, prémisse des petites citadines Smart, Twingo, Ka …
    Bon dimanche.

    Répondre
  5. aimelauto

    trop en avance….je dirai Aston-Martin Lagonda , une berline au look incroyable et à la technologie tout écran …!

    et du coté des francaises…la Matra Rancho …un suv typé qui aurait sa place aujourd’hui coté look à coté des laids 3008 et fades Rav 4 et Kadjar.!!!

    Répondre
  6. regis

    Bonjour !
    je suis déçu que le premier ministre n’ai pas parlé de l’Audi A2
    légère et pouvait juste mettre de l’essence et du lave-glace
    bon dimanche !
    régis

    Répondre
  7. Thierry

    Si on part d’un constructeur français qui n’a jamais vraiment connu d’échec grave, mais qui était trop en avance, pour moi c’est tout simplement la Renault 14 ! Qui plus est une fois passée dans les mains de publicitaires de l’époque qui l’on affiliée à une poire … on a touché le fond.
    N’oublions pas que cette auto devait et n’a jamais remplacé la R16, elle était au même prix.

    Sinon je vote Figaro pour le fun de l’auto.

    Répondre
  8. Pascal DeVillers

    Bonjour,
    Moi, je vote pour la FIGARO ,trop bien ,mais le plus gros flop des voitures trop en avance sur leur temps c’est la JAMIAIS CONTENTE , sortie en 1899 toute électrique et aucun client !!!! Franchement je ne comprends pas pourquoi elle n’à pas marcher à l’époque ,le design est top non ! …
    Bon dimanche à tous et va y avoir des bouchons ce soir sur les routes des retours de week-end. Moi je m’en fou, j’habite au bord de la mer.
    Pascal

    Répondre
    1. Pascal DeVillers

      Oui…, je vous le concède, il lui manque peut être quelques petites options comme l’alume cigare et les vitres électriques mais bon c’est un détail …

      Pascal

  9. Pascal DeVillers

    Bonjour,
    Hé POA….. Chut!!!!! Surtout ne vous retournez pas, y a un type en noir derrière vous qui cous espionne avec des jumelles .

    Pascal un petit observateur anonyme qui vous veut du bien.

    Répondre
  10. Nabuchodonosor

    Le Lunar Roving des missions Apollo construit par Boeing/G.M à quatre exemplaires seulement.

    Fly me to the moon, let me play among the stars.
    Let me see what spring is like, on a-Jupiter and Mars
    In other words…

    Répondre
    1. Georges Piat

      Vous me donnerez le téléphone de ce Leonardo… On fait une étude de marché avant de sortir un nouveau modèle, enfin !!

    2. Nabuchodonosor

      Hélas Georges, le marché n’existait pas. Léonardo vivait à fond il Rinascimento. En créant l’automobile il escomptait créer le besoin.

      Jugez plutôt (c’est dingo) :
      – Châssis tout bois, 100% recyclable.
      – Energie douce (bon, un peu d’huile de coude pour remonter le bastringue).
      – Tourne comme une horloge et pour cause.
      – Performance supérieure à la moyenne constatée dans Paris intramuros.
      – Autonomie (remonter la pendule à chaque feu rouge).

      Vu la vitesse à laquelle se propage l’autophobie régnante, je nous donne encore deux mandatures de Mairie de Paris pour que la caisse à Léonardo soit tout à fait raccord avec son temps.
      😉
      550 ans; Voilà une bagnole qui était en avance sur son temps !