Carburant E85 : Retour d’expérience d’un petit observateur

Bonjour aux Petits Observateurs, je me permets de répondre à certaines interrogations et confusions sur l’E85 lors de votre dernier live, sans reproche aucun, par pur information.

Je me présente, Ludovic, bagnolard, mécano, et un peu écolo, car il faut bien l’être dans le monde d’aujourd’hui. Mes réponses sont basées sur une bonne année de recherche avant de sauter le pas sur l’éthanol, ayant roulé au GPL par le passé. Désolé d’avance du pavé !

Convertir une voiture à l’éthanol :

– sans modification : alors oui, « ça marche », de manière approximative pour le moteur. Les mélanges de Panoramix ne sont pas a recommander. Un moteur à l’essence se sert de la sonde lambda (qui analyse les gaz d’échappement) pour ajuster son mélange air/essence.

Avec de l’E85, le carburant étant plus pauvre, il faut en mettre plus. Le calculateur de la voiture est donc constamment en train de compenser à la hausse, et travaille toujours au maximum de ses capacités, ce qui explique que le Youtubeurs avec sa Toyota MR ne puissent dépasser les 4000 tr/min, au delà, le calculateur n’étant pas capable de corriger

– Avec boîtier homologué : il faut déjà exclure les boîtier eBay à 80€… un boîtier a ses avantages, déjà d’être reconnu par l’état. Mais il ne va pas fonctionner de manière optimale pour tous les moteurs, car il est conçu de manière générique, et présente encore des difficultés à gérer les moteurs dotés d’une injection directe. Il convient donc de voir sur quelle voiture on l’installe.

– Avec reprogrammation moteur : Considéré par l’état comme « illégal », car assimilé à une modification du moteur, au même titre qu’une reprogrammation gain de puissance (stage 1,2, etc …). Cela reste néanmoins la méthode la plus optimale pour le moteur, car fait sur mesure pour la voiture. Cela consiste à « débrider » les plages de compensation du calculateur, pour pouvoir gérer n’importe quel mélange essence/éthanol, et ainsi toujours fonctionner avec un mélange optimal.

Légendes sur l’éthanol :

– « ça bouffe les joints » : c’est faux. C’est juste que l’éthanol n’a pas les propriétés lubrifiantes de l’essence, et les durites en caoutchouc sèchent donc plus vite.

– « ça bouffe le moteur » : non plus. L’éthanol a un pouvoir détergent. Lors d’une conversion, il est donc recommandé de changer son huile 1000km après, car l’éthanol va enlever une grosse partie de la « crasse » du moteur. Il convient également de rapprocher les vidanges, pour les mêmes raisons

Concernant la consommation de l’ordinateur de bord :

Elle est faussée car cette consommation est basée sur la position de la pédale d’accélérateur, et non sur le débit réel d’injection. Quand on roule à l’E85, elle est donc encore plus fausse, car elle ne prend pas en compte le débit d’injection plus élevé.

L’éthanol entre-t-il en compétition avec la nourriture ?

En fait, non. Car jusqu’à présent, la betterave sucrière étant utilisé dans sa globalité pour le sucre alimentaire. la demande mondiale en sucre  étant en train de chuter, les agriculteur ont des champs dont ils ne savent que faire. C’est donc utilisé pour la production d’éthanol.

J’ajouterais également que la surface de champ utilisée pour nourrir les animaux d’élevage est bien plus préjudiciable à la faim dans le monde que l’éthanol. Je ne suis pas végan, mais si on veut nourrir tout le monde, il faudrait manger moins de viande.

Concernant l’huile de palme :

L’éthanol est composé d’alcool végétal et autres. Le « Bio Diesel » d’huile végétale.

Le problème étant que Total a préféré déforester l’Indonésie pour produire de l’huile de palme plutôt que d’acheter de l’huile de colza, certes un peu plus chère, mais bien plus responsable. On peut donc légitimement douter du côté « bio » de ce biocarburant…

J’ai également longuement roulé au GPL, et aujourd’hui, c’est malheureusement bien plus contraignant que l’éthanol.

Une installation GPL coûte entre 3 et 5 000€, prend de la place, et fait peur aux gens à cause de légende urbaines … Une conversion éthanol coûte entre 500 et 1200€ (suivant le mode choisi), ne prend pas la place de la cuve, et est facilement réversible.

Le GPL a quand même la chance d’être moins polluant.

Pour le GNC, on est confronté au mêmes problème que le GPL, même si il n’est pas issu du pétrole. Très développé en Italie, les gens ont peur du gaz en France.

Pour finir sur le débat de l’électrique, s’il ne coûtait pas si cher d’avoir une voiture en France, peut-être pourrions nous avoir une voiture par usage, et non cherché une chimère qui fait tout ?

Merci de m’avoir lu, au plaisir de voir vos vidéos chaque semaine. Je trouve vos analyses sur « la pertinence d’une voiture » plus intéressantes que « les chiffres, toujours les chiffres » d’autres médias.

Continuez comme ça, et GO POA !

Cordialement,

Ludovic

Je roule actuellement avec :

– Alfa Mito 1,4 TB 135ch E85 (2012, 166 000 km)

– Alfa 145 2.0 QV 150ch E10 (1996, 301 000 km)

– Alfa 156 2.0 JTS 165ch E10 (2002, 223 000 km)

L’avis des Petits Observateurs !

10 commentaires au sujet de « Carburant E85 : Retour d’expérience d’un petit observateur »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jim

    Je ne comprends pas pourquoi l’éthanol ne se développe pas plus.
    Personnellement sensible à la pollution, j’ai changé à 4 mois d’intervalle mes 2 très vieilles voitures, une petite pour les trajets quotidiens (206) et une grosse pour les voyages en famille (Xsara Picasso) contre une Zoé (un pur plaisir à conduire) neuve en LOA et une 407 2l 141cv essence d’occasion que je compte convertir à l’éthanol par une reprogrammation (j’ai un devis de 450€ chez Quantum, connu grâce à POA).
    Du coup, petits trajets quotidiens : électrique et grands trajets autoroutiers : éthanol. Je crois que j’ai trouvé la combinaison gagnante : logique, pertinent, économique et écologique

    Répondre
  2. Delahaye Mickael

    Bonjour, je vais apporté aussi un complément d’information. Concernant les boîtiers homologués, les fabricants ont l’obligation de garantir toutes les pièces en contact avec l’éthanol. Il y a 1 an j’ai acheté une Z4 2l avec 119000 km et après conversion mon moteur est garanti 2 ans!!!

    Répondre
  3. Jérémie

    merci Ludo pour ton retour. C’est très intéressant toutes ces idées reçu que tu fais sauter. Personnellement je n’ai pas fait le pas de l’E85 pour la simple raison que ma plus récente voiture est de 1994, 205 Automatic 1.6 injection monopoint. Après avoir tester 95, 98 et E10 j’ai noté qu’elle préférait le 95.
    A noter toutefois que j’ai également une 205 à moteur simca-talbot (une antiquité avec un AAC latéral) qui supporte très bien le E10, pourtant la conception date des années 70 !! J’ai également une 205 GT à moteur 104 qui roule au 98, pour la même raison que Renaud avait évoquer, c’est ce qui se rapproche le plus de feu le Super plombé.

    Si un jour je devais partir sur plus moderne sans nul doute que je passerai à l’E85, par pur soucis économique soyons honnête. Je sais en revanche qu’un ami qui roule en Xm PRV 24s l’a convertie à l’E85 façon Panoramix, mais peut-être que la simplicité des calculateurs de cette époque offre plus de souplesse. Allez savoir ? Le choix du carburant reste un grand débat, mais il faut avant tout savoir pour quelle moteur, et pour quel usage, le reste découle automatiquement.

    A bienôt, peut-être au rasso POA.

    Répondre
  4. Brice

    Bonjour,
    Je suis l’heureux possesseur d’une Golf Multifuel de 2016 depuis 2017.
    La Golf Multifuel a été arrêtée en 2018 faute de clients alors qu’elle ne coûtait que 500€ de plus que la golf classique ; je pense qu’à l’heure actuelle elle ferait un carton … le monde est étrange.
    Je l’ai acheté à un monsieur très sympa qui n’arrivait pas à la vendre : les gens connaissaient peu l’éthanol et cela leur faisait peur … je l’ai donc bien négocié ! 2 ans après, je ne peux pas regretter mon achat si ce n’est que je roule un peu plus et appuie un peu plus sur l’accélérateur car cela coûte moins cher.
    J’ai commandé une 208 essence neuve ; je la convertirai à l’éthanol : j’y vois plus d’avantages (moins d’inconvénients ?) qu’à l’électrique.

    Répondre
  5. Hervé91

    Bonsoir
    Mon retour d’expérience sur un Espace 4 2.0T BVA de 2007 après 8 ans d’utilisation et 80000 km parcourus :
    Je fonctionne avec un mélange d’environ 70% de E85 et 30% de SP95, sans aucun boîtier ni reprogrammation.
    Il a maintenant 140000 km. Pas de problème particulier, hormis le remplacement d’un injecteur (je ne sais pas s’il y a un lien avec l’E85)
    Démarrages parfois un peu difficiles l’hiver et conso en hausse de 15 à 20%.
    Le bilan économique est donc très favorable, surtout que le véhicule acheté d’occasion était bradé comparé à un diesel.

    Répondre
  6. Olivier

    Je viens de commander une Golf GNC pour remplacer ma Laguna Coupé DCI (bientôt 11 ans et 200000km sans soucis). Réception du véhicule en septembre. Ici en Belgique les stations proposant du GNC commencent à se multiplier avec un prix assez constant de 1,04€ le kg de GNC.
    J’espère que j’ai fait un bon choix. Cela me semblait le rapport prix/agrément/autonomie/ »écologie » le plus favorable.
    Peut-être prévoir une visite place Saint-Georges dans quelques mois pour partager mon expérience?

    Répondre
  7. Jarrige

    Je compte m’y convertir car roulant essentiellement en SP98 même si mes autos essentiellement aussi Japonaises peuvent rouler à l’E10.
    Très bon connaisseur du GPL ou mieux GPIL soit en injection liquide de chez BOREL permettant une meilleure injection plus forte et froide et de la puissance en plus sur de simples atmosphérique..

    Ce qui me gêne aujourd’hui de passer avec un vrai boîtier multi fuel E85 est en cas de casse moteur ou panne grave même fait par un spécialiste, ce ne sera pas le constructeur et tout le risque sera pour l’acheteur.
    Quand on est basé en province on ne dispose pas des boîtiers de très bonnes renommées souvent fait sur la région parisienne et donc le vrai spécialiste soit celui qui va vous faire le setup de votre auto puis enfin l’adaptation et réglages liés sera donc pas près de chez vous s’il faut y retourner…
    Pour les arguments cités effectivement l’E85 vaut le coup et agira comme un nettoyant comme passer par l’étape Hydrogène qui ne sera plus nécessaire du coup ..

    La seconde question de faire le pas :
    Sur une voiture neuve ben c’est non sinon la garantie saute … allez chercher les bizarreries de la législation et des constructeurs,
    Sur une occasion, oui mais bien vérifier au préalable avec son spécialiste E85 si le jeu en vaut la chandelle.
    Quand on arrive à près de 1200 euros l’installation c’est quand un truc à rentabiliser même si moins cher qu’un Install GPL qu’il faudra aussi passer au CT tous les ans..
    Les gros rouleurs essences voudront y passer

    Une autres raison qui prêche l’intérêt Du E85 est son indice d’octane Élevé mais n’ayant jamais fait le pas .. je ne pourrai pas dire si le gain est notoire ou c’est juste le fait d’en parler qui rassure 😉 par contre a contrario, sur conso de 10 à 20% à prévoir même s’il on est clairement gagnant par rapport à un plein de SP98

    Autre truc qui me gêne parce que je n’ai pas le temps c’est quand on passe à la pompe et mettre du SP98 et du E85 .. ça m’agace.

    Voilà ma petite contribution

    Répondre
  8. YANNIS LABEJOF

    Personnellement j’ai passé mon véhicule en E85 il y a deux ans
    C’est une Honda Prelude 5g de 1997 2.0i, je la possède depuis 2006
    Pour compenser j’ai juste changer les injecteurs de 2l pour mettre ceux du 2.2l
    Résultat, le moteur est plus coupleux, plus rond. Certes cela consomme 20% de plus mais lorsque je vois le prix à la pompe.
    Ah et les émissions en sortie d’échappement sont excellent puisque au contrôle technique je passais juste, et depuis que je suis passé a l’E85 je suis en dessous des normes.

    Le seul véritable inconvénient, c’est la difficulté de démarrer du premier coup lorsque le temps est humide ou froid.

    Répondre
  9. Nabuchodonosor

    Merci Ludo pour cette vulgarisation scientifique.
    Je n’y comprends rien mais je me dis que cela ne peut pas être mauvais de la part d’un homme qui roule en Alfa.
    😉

    Répondre