Quelle voiture pour faire une affaire à la revente ?

Quelle voiture acheter pour faire une affaire à la revente ? Voilà la question du dimanche matin que se pose le quatuor POA composé… de Floriane Brisabois, Julien Rosburger, Cédric Fréour et Renaud Roubaudi. Chaque dimanche matin, POA se pose la question de savoir quelle voiture pour…, un jeu auquel vous pouvez participer en votant à la fin de la vidéo en cliquant en haut à droite. Bon dimanche à tous.

 

L’avis des Petits Observateurs !

17 commentaires au sujet de « Quelle voiture pour faire une affaire à la revente ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Actarus

    Il est vrais que l’exercice est ardu mais il y a une valeur sûr: Mercedes, tout les cabrios, coupés ou berlines à motorisations exclusives (500E, 190E 16S Evolution….) prennent vites une côte soutenue.
    Chez les françaises:
    Citroën la C6 va certainement être recherchée et les rares versions essence encore plus.
    La SM ne s’arrête plus de grimper et les CX gti turbo ou prestige prennent doucement la côte aussi.
    Mais la question est comment allons nous faire rouler ces belles anciennes dans un avenir qui s’annonce assez sombre pour tout ce qui marche aux énergies fossiles ?
    Les diesels, bannis de nos routes, doivent ils être collectionnés …?

    Répondre
  2. Pcur

    Exercice difficile pour l’équipe ! D’abord avec la hausse des côtes subies depuis quelques années je dirais que globalement il y a très peu d’affaires à faire…
    Prenons l’exemple de la 350z : très beau modèle avec un très bon rapport prix/plaisir (mais c’était le cas aussi en neuf) mais est ce vraiment une affaire dont la côte peu sérieusement monter ? Il est permis d’en douter. Le prix moyen c’est plutôt 15000€ pour une voiture qui était vendue 37000€ neuve(pas si décotée finalement). Autre chose cette voiture est très courante pour un coupé rien qu’au US il s’en est vendu plus de 130000 durant sa carrière!
    Sur un plan plus général beaucoup oublient qu’à moins de laisser la voiture stockée telle un tableau(quelle tristesse!) l’entretien nécessaire grapillera beaucoup(voir la totalité) de la hausse de la côte. Bref faites vous plaisir !

    Répondre
  3. Huiledecannes

    Mon GTV 916 prends une petite côte certaine mais pas encore au point de me pousser à le vendre, surtout avec les frais effectués depuis son achat, je préfère profiter encore de son magique Busso !
    À moins de 10 000 euros la question est piègeuse, en effet ce qui côte est généralement rare et cher, il faut donc ce concentrer sur la notion de « rare »
    Le 916 spider est un très bon choix, car il relativement rare (en V6).
    La disparition de la marque va faire monter la côte de toutes les Lancia, et la Beta du président est une auto avec laquelle il va enfin gagner de l’argent, si il la vend, ce que je doute fort !
    Une Delta est aussi un très bon placement surtout en HF et 4WD, mais la côte commence déjà à monter (je parle des 8v), les intégrales 16v sont déjà intouchables…
    Pour les petites citadines avec une petite innocenti on ne risque pas grand chose encore moins si c’est une de Tomaso Turbo.
    En grande routière je pense pas que le président se trompe avec la C6, mais on peut déjà s’intéresser à la CX (déjà trop tard ?) et la XM…
    En petite sportive celui ou celle qui trouve une belle Alfa 145 Quadrifoglio peut la garder précieusement c’est un futur collector.
    Je ne crois pas que la côte s’envolera un jour mais pour son côté hors-norme l’Avantime peut faire partie de ma liste.
    Enfin pour un vrai placement il faut casser sa tirelire et je pense que c’est encore le moment d’acheter une Maserati 3200 GT avec les feux boomerang, dernière de la lignée avec le moteur au trident…
    Je précise que je suis comme le président je n’ai jamais gagné de l’argent en vendant une voiture…surtout que désormais je les garde !!!
    Gérald

    Répondre
  4. Philippe

    La c6 je suis bien d accord mais comment la garder en état de marche avec autant d Elec. Je pense que les voitures actuelles seront pas gardables longtemps trop complexe, trop cher a entretenir. Impossible de refabriquer des cartes électroniques.
    Donc c6 d’accord. Toujours chez Citroën les bx sport etc. La xantia activa.
    L audi a2 j y crois pas du tout. Fade ça ressemble à rien. Aucune émotion. Ça finira en casserole et faitout et canettes. Faut arrêter avec les audi Mr le ministre il y a autre chose dans la vie.
    Par contre les vieilles bmw et Mercedes je pense que ça va recoter.
    Les 350 et 370z bien d accord. Moteur increvable pas beaucoup d électronique. Plastique dur qui vivront tres bien.
    Toutes les Alfa avec le v6 busso à mon avis sans hésiter.

    Répondre
  5. Michel

    Je suis comme le président, j’achète des voitures, en premier pour l’attrait et le plaisir de conduire qu’elles peuvent me procurer
    sans hésiter je vote pour L’ALFA 916 spider, plus pour son charme que pour en faire un objet de spéculation
    je suis toujours très déçu de la sélection du premier ministre, qui a du mal a choisir hors groupe VAG et surtout Audi et ses « plastiques moussés » et maintenant les écrans

    Répondre
  6. Pascal DeVillers

    Bonjour,
    Sujet difficile ce matin surtout, que quand on achète une voiture à moins de 10000€ et qui plus est arrêtée de production, on ne pense pas trop à la prise de cote mais plutôt au coup de coeur pour rouler different sans se ruiner.
    Je voterai comme Julien pour un coupé ou un cabrio Alfa Roméo ; un GTV , un GT ou un Bréra.
    Tout simplement parce ce que ce sont des beautées intemporelles déjà rares sur la route, rien que pour cela ça vaut le coup .
    Après entre le coeur et la réalité il y a un écart ….
    La plus belle cote c’est celle qui croit dans le coeur de son propriétaire chaque fois qu’il monte derrière son volant .
    Pascal

    Répondre
  7. Stephane.nc

    Spéculer selon le Larousse. Deux définitions:
    >Littéraire . Réfléchir sur une question, en faire un objet de réflexion, d’étude : Spéculer sur l’avenir des cotes de youngtimers.
    >Faire des opérations financières ou commerciales sur des valeurs négociables, afin de tirer profit des variations de leurs cours

    Le gouvernement couvre avec son débat dominical les deux dimensions de la spéculation.

    Las je me vois une nouvelle fois jouer le mauvais rôle du contrariant. Acteur indispensable à tout marché et à tout débat mais qui hélas colle mal avec la bisounoursite aiguë contemporaine qui vénère tant et si bien le politiquement correct qu’on en perd l’esprit critique et par la même notre capacité à comprendre le réel qui fatalement finit par sauter à nos figures ébahies et incrédules. Mais faisons fi de ces digressions et venons en aux contrariétés promises.

    Tout d’abord comme le souligner -entre autres- JM Jancovici dans sa dernière interview au Temps ,(https://jancovici.com/publications-et-co/interviews/une-interview-dans-le-temps-du-23-fevrier-2019/ )
    le temps du pétrole abondant et peu cher touche à sa fin. Que vaudront les bagnoles thermiques dans plusieurs années à l’exception de bijoux destinés aux musées ?

    Secundo, faire du fric sur l’actif bagnole sera t’il possible quand la politique de taux nuls voire négatifs des banques centrales prendra fin et avec elle l’arrêt d l’inflation des actifs que l’on connaît depuis 10 ans ?

    Tertio, on ne gagne que si l’on vend. Qui ces bagnoles intéresseront elles dans une dizaine d’années quand seront acheteurs potentiels des générations dont les études marketings semblent démontrer le peu d’interêt pour la bagnole ? Qui nous dit que les modes de détention ne seront pas complètement bouleversés ?

    Quarto Quid de ces bagnoles dans un environnement qui s’elecrtifiera avec de plus en plus de voitures autonomes ? Je sens bien venir des législations toujours plus draconiennes sur les émissions polluantes. Quel avenir pour ces bagnoles qui ne sont pas des pépites du patrimoine auto? Quelles restrictions de circulation? Quel impact sur leur valeur? Qui pour les entretenir?

    On change de paradigme et à ceux qui lèvent les yeux en soufflant je rappelle que personne n’aurait imaginé il y a encore 4 ans la chute du diesel et la course frénétique à l’électrification (quoiqu’on en pense, ce n’est pas le sujet).

    Bref, acheter une vieille caisse sortie de la cote (pardon soyons snob, une youngtimer) pour se faire plaisir pourquoi pas. Espérer en tirer du fric à horizon 10 ans ………

    Répondre
  8. 24heures (X350)

    Je viens de regarder rapidement les 350 Z sur LBC, à l’exception de 2 (dont une accidentée), toutes celles dont le prix est inférieur ou égal à 10 K€ sont des conduites à droite! Rédhibitoire pour moi…
    Donc pas facile à trouver dans ce budget.
    Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire sur ce site, je crois pas mal à la remontée future de la côte du Coupé Fiat. A prendre de préférence en 5 cylindres, turbo si on peut, c’est le graal…

    Répondre
  9. Ju44

    Difficile question en ce dimanche matin… Et comme le président, j’ai tendance à cocher les mauvaises cases, mais c’est pour mon plus grand plaisir, car j’achète d’abord et avant tout des voitures qui me plaisent et me correspondent!

    Je penserait un peu comme vous, les Smart Roadster, Chrysler Crossfire, Citroën C6 ont du potentiel. La VelSatis, peut-être également, comme la Renault Wind.

    Pour l’Audi A2, je pense également qu’elle a du potentiel, un peu comme les SAAB Aero, qui n’existent plus. Ce sont des voitures particulières qui s’adressent aux initiés mais je ne suis pas certain que leur cote s’envole très haut car le public est très restraint.

    Egalement je citerai le Chrysler Pt Cruiser en version GT, la Mazda MX-5 NB FL, peut-être les Jaguar XJ40 et 300 qui sont les dernières à être équipées du six en ligne de la marque.

    Aussi les Volvo break (le parpaing!) en version 245 et turbo, qui voient actuellement leur cote satellisée malgré des kilométrages affolants au compteur!

    Et rien que pour la ligne les Alfa Romeo Brera qui restent des chefs d’oeuvres du design!

    La question sera en revanche sur la Twingo 1 et sa bouille inimitable, avec son moteur cléon indestructible et si elle est dans un état concours : va-t-elle faire exploser les records à l’image de ce que peut faire la 2cv aujourd’hui?

    Répondre
  10. Jean-Francois BERTRAND

    Pour ce qui concerne les Alfas est rebondir sur le choix de Julien, il ne faut surt pas oublié la 156, c’est un marqueur essentiel de la marque quoi à permie son renouveau et sa survie et esthétiquement parlant c’est un des pl beau dessins de monsieur Walter da Silva.
    Les Mercedes slk R170 sont au fond du trou en ce moment…. Patience mère de toutes les vertus !

    Répondre
    1. Ed

      Le r170 dans sa version 32AMG est loin d’être au fond d’un trou. En variante il faut aussi penser au Crossfire qui est un R170 sublimement tuné par Chrysler

  11. chapman

    Comme vous, Monsieur le Président j’ai toujours perdu de l’argent sur les voitures et je crois que j’en suis assez heureux.
    Mais puisque c’est le jeux, il y a un petit jouet maudit, qui n’a pas marché, qui s’est peu vendu et qui n’a pas longtemps été fabriqué…….
    Tadaaaam.!!
    C’est la Renault Wind.
    Arrêtez les œufs et les tomates, je l’aime bien et puis c’est tout…. Na !
    Vous verrez, un jour elle vaudra des millions hi hi hi.

    Répondre
  12. PhareOuest

    Bonjour,
    entièrement d’accord avec vous madame la Ministre, spéculateurs tenez vous en à la spéculation boursière, laissez les voitures aux passionnés qui vont les restaurer, entretenir, et surtout les feront rouler.
    Bon dimanche

    Répondre