Quelle voiture sans malus acheter ?

Quelle voiture exemptée de malus choisir  ? Voilà la question du dimanche matin que se pose le quatuor POA composé de Floriane Brisabois, Julien Rosburger, Cédric Fréour et Renaud Roubaudi. Chaque dimanche matin, POA se pose la question de savoir quelle voiture pour…, un jeu auquel vous pouvez participer en votant à la fin de la vidéo en cliquant en haut à droite. Bon dimanche à tous.

L’avis des Petits Observateurs !

18 commentaires au sujet de « Quelle voiture sans malus acheter ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Gran Turisto

    Le choix de Madame la Ministre me paraît cohérent et réaliste… mais quel ennui cette voiture! Le porte-parole vise juste pour un véhicule adapté à son propre usage… Les autres ne sont pas mauvais mais tellement éloignés de la réalité économique…
    Je crois qu’en ces temps incertains, seul Crockett & Jones me permettra de continuer d’avancer dignement dans la vie, sans trop polluer et sans me soucier du qu’en-dira-t-on…

    Répondre
  2. loran

    Mes hommages respectueux au gouvernement,
    Petit observateur de l’ombre, je me délecte du ton décalé, de la douce folie et des fulgurances de notre cher Président à qui je souhaite (avec un jour de retard) un excellent et heureux anniversaire.
    Longue vie à notre Guide Suprême!

    Répondre
  3. Aimelauto

    SANS malus……a part une hybride le spectre sera de la citadine …..
    Perso ce serait Toyota hybride ……pour la qualité/fiabilité des produits de la marque et bien entendu pour…..la technologie (il y a encore tant de constructeurs en retard de 20 ans sans hybride au catalogue)….!

    Répondre
  4. JFR

    Petite question aux petits observateurs: quelle est ce morceau de musique de générique de fin du reportage? Quelqu’un a-t-il la réponse? C’est très sympa… Merci d’avance.
    GoPOA

    Répondre
  5. Mat Ador

    Quelle voiture acheter sans malus ?
    S’il n’y avait le verbe « acheter » j’aurai répondu du tac au tac, qu’il suffisait de louer au coup par coup en fonction des besoins du moment pour être raccord avec l’esprit écolo qui se dégage en filigrane de la question… Oui mais voilà il y a ce foutu verbe qui oblige à penser revente… Sachant que trois grammes sont grappillés chaque année par le malus neutre (oxymore), que la sanction s’applique aussi au marché de l’occasion et sans compter les nombreuses surprises qui peuvent toujours sortir du chapeau d’un gouvernement qui peut à tout moment être remanié à l’intérieur d’un même mandat…
    Donc pour un prêt classique pris sur 5 ans cela nous ramène à 117 – 15 grammes, soit 102 grammes / km pour échapper à cet impôt sur le CO², ce quel que soit le kilométrage effectué, ce qui démontre soit dit en passant, toute l’intelligibilité productive du dispositif…
    Une des difficultés est de prévoir la valeur de revente des véhicules, notamment pour ceux utilisant des technologies nouvelles qui, par définition, n’ont pas encore atteint le sommet de leur développement et seront obsolètes ou sur le point de l’être au terme du prêt. Sauf à vouloir conserver son auto jusqu’à ce que destruction s’en suive, soit une valeur de 0 à terme, je perçois mal l’intérêt d’opter pour un véhicule rechargeable et à plus forte raison un véhicule à pile à combustible…
    La technologie Hybrid Synergy Drive (HSD) développé par Toyota/Lexus bien qu’hyper fiable est malheureusement souvent sous cotée en seconde main…
    Bref, sauf à immatriculer à l’étranger, répondre à la question pour un véhicule neuf est un casse-tête…
    Reste donc l’occasion supérieure à 10 ans qui n’est plus soumis au malus et pour aller au bout des choses, on en revient au sempiternel véhicule de collection qui lui se contrefiche de sa pollution et dont la cote peut potentiellement grimper jusqu’à des sommets parfois plus élevés que la valeur initiale…
    Maintenant, allez expliquer cela aux enfants ??

    Répondre
  6. Pascal DeVillers

    Bonjour,
    Étant donné votre état au petit matin après les soirées bridge ,je pense que vous confondez le pot le Ricoré et celui de cocaïne pour mettre dans votre bol le matin . Et même à moins de 117g ça fais es dégâts et ça se voit à l’image.
    Cela étant je vote execo , pour la 308 et le NEXO.
    Pour moi ce sera une BMW I8 coupé ,59g/km annoncés.
    Président, pour la station hydrogène côté fleurie, je pense connaître un emplacement, à Villers il y a depuis deux ans un emplacement de station service désaffectée dont la mairie est propriétaire; faut que je leur en glisse un mot. Idéal pour attirer du monde sur la commune .
    Encore bravo pour ce matin , mais attention au Ricoré faut point trop en abuser.
    Pascal

    Répondre
  7. Learch

    En tant que simple citoyen lambda, je demande un remaniement ministériel ainsi qu’une révision constitutionnelle : il est évident que notre Président doit aussi devenir notre Ministre de l’Ecologie. Son choix ici est en effet le meilleur… heu non… le moins pire des quatre. Oui car faire rouler un gros machin de 2 tonnes à l’hydrogène/électrique relève vraiment d’une crétinerie sans nom… encore pire si c’était du 100% électrique.
    Juste par curiosité : quelle autonomie pour le modèle S, en hiver, de nuit avec les phares, le chauffage et le désembuage à fond, l’autoradio en marche, les sièges chauffants en route, les aides à la conduite activées, le GPS et les écrans allumés ?
    Je le dis à nouveau car j’en suis persuadé : l’avenir est à la Riversimple Rasa et à la Microlino. C’est moins glamour qu’une Cad’ des sixties et moins vibratoire qu’un V12 Colombo, malheureusement, mais nous n’avons plus le choix. Sinon il n’y aura pas d’avenir. Light is right, simplicity is the way and small is efficiency. Faut positiver : tant qu’il y aura un volant (un cercle complet, normal) et quatre roues, le bonheur est assuré.
    Donc du coup, c’est plutôt le Porte-parole du Ministère qui a fait le meilleur choix…

    Répondre
    1. François

      Modele S P85D, Versailles /Tours sur autoroute sans dépasser 110 avec une température extérieure de 2 degrés et une charge au départ a 95% et 4 adultes et bagages a bord. Reste 45 km d’autonomie au super charger de Tours/hotel

    2. Learch

      Ah oui mais non, là on est pas dans le cahier des charges que j’ai établi ;o)
      Résumons : 4 adultes, 2°C ext., 110 km/h max, 95% de charge au départ = 278 km.
      A 100% au départ = 300 env.

      Avec 100% / -10°C ext / routes de montagne / chauffage + dégivrage + autoradio + sièges chauffants + plein phares = 150 km ? 100 ? 90 ? Taux de recharge ? Je crois que les Parisiens devront éviter les Muskars pour partir en vacances d’hiver dans les Alpes… A moins de vouloir tester la panne « sèche » dans une tempête de neige en pleine nuit dans un coin paumé. Expérience intéressante et vivifiante au demeurant…

      Si on allège la voiture, on réduit sa taille et on enlève des options, les skieurs pourront arriver à leur station dans la nuit tranquille et s’endormir devant leur cheminée. A peine plus fatigués. Mais le drame : ils auront dû se servir d’une carte routière imprimée sur du papier et ils n’auront pas pu regarder des vidéos de chats sur Youtube durant le trajet… diantre.

  8. Thierry

    Faudrait quand même voir à être à la hauteur les gars … Floriane a chaque fois nous présente le choix de la raison et de l’efficacité !
    Reprenez-vous !!!! Hop au boulot pour la semaine prochaine !!

    Répondre
  9. Maxime

    J’en étais sur pour le choix de Cédric 🙂
    Perso, le choix le plus cohérent revient à Floriane.
    En petite question du dimanche matin,  » Quelle voiture est votre madeleine de Proust » pourrait-être sympa.
    Bon dimanche à vous

    Répondre
  10. PhareOuest

    Messieurs Fréour et Roubaudi, redescendez sur terre, bosser un peu………. des véhicules à 70/80000€
    Quelle clairvoyance et cohérence, chapeau bas, respect Madame la Minstre

    Répondre