La Mini Countryman du Premier Ministre de POA

Pendant les vacances, découvrez les voitures du Gouvernement POA. C’est le Premier Ministre, Monsieur Cédric Fréour,  qui inaugure cette série de 5 épisodes avec sa Mini Countryman.

L’avis des Petits Observateurs !

18 commentaires au sujet de « La Mini Countryman du Premier Ministre de POA »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Philippe

    Sans regarder la video, j’espere que le PM ne dit pas que la mini a une finition impeccable. La finition de ces mini est juste lamentable par rapport au prix demandé. De plus elle est hyper lourde pour sa taille. Le 1,6 thp n’est pas fait pour des voitures d’une tonne 5. J’avais la version 155 ch sur ma ds3 je fisais du 7L en tapant moderement dedans. En plus sur’cette mini il y a un truc qui ne va pas les roues arrières sont chassees comme sur une r8 gordini. Ca devait pas tenir la route et ils ont penché les roues pour que le cul parte pas à chaque virage.

    Mais bon la passion n’a pas de raison. C’est un choix.

    Répondre
  2. aimelauto

    les MINI ….ca reste des voitures différentes qui font plaisir à l’amateur d’automobile.

    C’est devenu tres rare des modèles qui ont de « la gueule » et un certain art de vivre l’automobile s’éloignant de la fadeur dans les productions actuelles (à prix relativement accessible….outre Mini faut aller chercher du coté de Honda, Subaru et des versions accessibles de Bmw)…..
    Mini additionne le look et une certaine exclusivité automobile agrémenté de la qualité indiscutable de la technologie allemande …..c’est une belle equation.

    Répondre
  3. Brancion

    POA insiste souvent, avec raison, sur la notion de justesse d’une voiture, que ce soit une petite sportive, un break familial ou un 4×4. Or rien n’est moins juste, rien n’est plus surfait et inadéquat que cette Countryman, espèce de Mini soufflée aux hormones… dommage, Cédric. Tu feras sûrement mieux quand tu seras libre !

    Répondre
    1. Marc B

      Deuxième approche : la justesse n’existe pas en automobile, il y a toujours trop de ceci ou pas assez de cela, nous vivons tous dans le compromis voire la compromission. Même les émirs qui remplissent leur écurie de véhicules divers et variés ne trouve pas celui qui est « juste » parfait…

      Cédric assume de ne pouvoir rouler en Dacia par snobisme et de ne pas pouvoir rouler en break audi par manque d’espace de stationnement au quotidien. Par contre il est fidèle aux intérieurs clairs, au confort d’une boite auto au choix d’un moteur essence même si le silence ne semble pas toujours totalement au rendez-vous (en BVM c’est plus simple sur ce point il est vrai). A noter que les normes anti pollutions ont rendus ces véhicules essences « bruyant » car trop souvent en « sous-régime »…

      Il ne faut pas voir le Countryman comme une Mini, il faut justement le voir comme un croisement génétique qui accouche d’un véhicule peu commun. Il faut dire que j’ai un bouledogue français, parfait exemple d’un manque de justesse tout relatif !

      🙂

      Marc

  4. Fils de Pub

    La XJ40, la C6, la Mia, l’Atalante, la Beta, à moins que ce ne soit le tour de l’une des deux brouettes ?
    Je me demande bien laquelle de la collection, qui ne nous ait pas déjà été présentée, va choisir le grand Schloumpf ?
    Réponse d’ici la Mia-oût ? … Je donne ma langue au chat.

    Répondre
  5. Marc B

    Merci pour cette bonne idée de témoigner sur vos propres véhicules. Comme beaucoup je suis surpris mais plutôt agréablement. Je trouve les Audis ennuyeuses extérieurement, le premier ministre montre ici que c’est un homme de compromis mais faut-il rappeler que toutes les voitures sont des compromis. J’ai eu un Countryman Cooper S en boite manuelle, la finition intérieure était encore hésitante entre plastics durs ergonomies audacieuses…

    Ce bloc moteur PSA a pris du temps pour être au point à tel point que Mini (BMW) a rompu ce mariage pour prendre en main la chose. Le moteur n’était pas sobre, sa vigueur était variable (overboost ?). Je l’ai rôdé dans les règles de l’art, toujours respecté les temps de chauffe mais il fallait que je fasse l’appoint d’huile quand même à 30.000 Km et 2 ans d’âge, c’est normal pour ce moteur.

    Cette voiture est effectivement un compromis assez dingue entre une certaine gueule, une certaine habitabilité et accessibilité. En revanche les suspensions sont discutables, le train arrière est… »raide »

    Quand la hatch est sortie en 5 portes j’ai échangé mon countryman pour une mini 5 portes (F55) une Cooper S BVA. Assise plus basse, confort supérieur. La finition est bien supérieure également. C’est certes un peu plus petit mais pour 4m de long oui j’arrive à caser 3 enfants derrière, tous les sacs d’école et je pourrais même mettre une valise en plus.

    J’aurais donc conseillé la Mini 5 portes lors du changement mais sa prochaine sera peut être une classe A…

    Répondre
  6. Nabuchodonosor

    Bon, faut quand-même causer bagnole. Mon propos n’est pas de remettre en question les choix de notre bien aimé Premier Ministre qui ne se discutent de toute façon pas. Bien au contraire je souhaite souligner ici la pertinence de son non choix à remette le couvert chez Mini s’agissant du renouvellement de son auto familiale.

    Bon, je sais le dilemme, les enfants grandissent, maman ne veut pas conduire un char d’assaut et papa reste un éternel grand enfant. Mais faut admettre, pour le néo rétro ça sent le sapin. Tout comme le classique en architecture qu’on ressort en fin de cycle quand on n’a plus rien à dire, on ressent bien qu’on est là à la porte d’une nouvelle ère, la brèche de la rupture technologique ayant été ouverte béante par Musk.

    Bon, je serai du reste à la place des héritiers de la British Motor Corp. ou de ceux du Lingotto, je me ferais du souci, leurs chevaux de bataille n’étant parés pour les marchés que d’atours aux senteurs vintage…

    Mais bon. Heureux nous sommes de n’être que de simples petits observateurs.
    🙂
    Nabuqualagachettefacile

    Répondre
  7. Pascal DeVillers14

    Bonsoir,
    Contrairement aux précédentes présentations ,on comprend rapidement que le choix n’est pas un choix passion mais un choix de raison.
    D’ailleurs , on sent quelques blancs révélateurs dans l’argumentaire du premier des Ministres .
    Juste une petite réflexion, 190 CV, 10l/100 et une vignette Critère 1 !!!!
    Non franchement c’est d’une hypocrisie politique totale.
    Je ne comprends pas pourquoi, après avoir écouté mainte et mainte fois les discours de Monsieur le Premier Ministre sur le bien fondé du concept de l’hybride ,il ne s’est pas orienté vers ce type de véhicule.
    Après personnellement, les seules MINI modernes qui pour moi conservent le charme d’origine ce sont les CLUBMAN et les versions cabriolet.
    Et puis, oui pour certaines voitures on peut leur pardonner des défauts parce qu’elles offre du charme ,mais là ce n’est pas le cas .
    A l’heure où il faut surveiller sa vitesse plus que jamais ,ce ne doit pas être très pratique avec cet écran décalé et ce petit indicateur de vitesse.
    Mais malgré tout cette petite présentation est bien sympathique.
    Pascal.

    Répondre
  8. Commandant Chatel

    Alors, moi, je ne suis pas déçu, je suis très contrarié…
    J’imaginais le PM avec une auto sans volant… Une voiture volante… Une caisse invisible… Une bagnole fonctionnant avec des épluchures de bananes (ceux qui aiment le cinéma américai, des années 80 me comprendront).
    Et quoi ? Qu’est-ce ? Une tire normale avec un volant, des pneus et des portières…
    L’esprit fantassin se perd (ceux qui aiment le cinéma français des années 60 se reconnaitront).
    Une kiss dans vos faces.

    Répondre
  9. Ayrton Prost

    bonjour a tous, a vérifier selon les réseaux sociaux a Francfort l’action Audi dévisse depuis la parution de cette vidéo …

    Répondre
    1. Karl Champ-Léger

      Te notre enfoyé spézial : Ludwig von Eichhörnchen
       » Abrès eine session hou-leu-se à Frankfurt, le titre AUTI qui était en chute lipre, fient t’être suspentu pour une turée intéterminée…  »

      Ach, ils auraient été mieux inspirés de faire un placement produit pour le coup.
      Le prêt illimité d’une pure A6 rouge orangée, moussée et tirée à quatre épingles, assortie de la mise à disposition aux petits observateurs d’une flotte premium sur un ex emplacement autolib, aurait été, me semble-t-il, de nature à consolider la cotation boursière de la filiale bavaroise du groupe VAG…

      Enkore râté.
      Scheiße.

  10. Nabuchodonosor

    A propos de renouvellement de mandat, votre confrontation cordiale me rappelle un débat télévisuel d’entre-deux tours, vécu un soir de 1988.

    A ma gauche donc, le Sphinx, Tonton.
    A ma droite, le Bison Egocentrique, La Chirouette, le Chi pour les intimes.

    Tonton : « Permettez-moi que je vous appelle Monsieur Le Premier Ministre puisque c’est comme cela que je vous ai appelé pendant deux ans et que vous l’être. En tant que Premier Ministre j’ai constaté sur vous aviez, et c’est bien juste de le dire, de très réelles qualités, vous n’êtes pas celles de la partialité et du sens de la justice dans la conduite de votre Audi, euh de votre Mini. »

    Le Chi : « Permettez-moi juste de vous dire que, ce soir, je ne suis pas le Premier Ministre et vous n’êtes pas le Président de la Ré-POA-blique. Nous sommes deux candidats, à égalité, qui présentent leur auto et qui se soumettent donc au jugement des petits observateurs, le seul qui compte, vous me permettrez donc de vous appeler Monsieur Tonton. »

    Tonton : « Mais vous avez tout à fait raison Monsieur le Premier Ministre. J’ajoute enfin que vous avez parlé des Clios breaks et des Minis Countryman moi aussi je les aime beaucoup, d’ailleurs je crois que nous en avons de la même espèce et Dieu sait si on s’y attache alors, je veux pas vous répéter ce que j’avais entendu naguère, vous n’avez pas le monopole du cœur pour les Clios et les Minis… Je les aime moi aussi… »

    fort de 16 704 279 suffrages, Tonton sera réélu haut la main.

    Répondre
  11. Arnaud T

    On ne connaissait jusqu’à présent que les voitures du Président et la Toyota de la ministre de la Féminité. C’est une très bonne idée. Je suis d’accord avec Julien, à force de toujours grandir la Mini s’est perdue, mais je comprends aussi le choix familial du Premier ministre. Reste qu’un mythe s’effondre. Audiman n’est plus (je m’attendais à une A4 Avant). Miniman, pour un membre du gouvernement, ça fait quand même bizarre.

    Répondre
    1. SIL

      Bonjour à tous.
      Ai, ai, ai…….
      je tombe de ma chaise… pour un usage Parisien, j’imaginais une petite S1 ou ou une S3 Sportback.
      Plus sérieusement, je vois cette « mini » comme une voiture de compromis (presque un utilitaire). Il reste quelques gènes mais ce n’est plus une mini, mais elle reste plus sympathique que la dernière (qui à abusé du botox). Surpris par la consommation de ce petit 1,6 (aujourd’hui c’est presque une cylindré de supercar).