Microlino, le retour de l’Isetta est pour bientôt

Microlino est encore un concept mais on nous promet une mise en production avec la complicité de l’Italien Tazzari au printemps + d’info ci desous

Microlino

Quadricycle léger

Batterie: 8 kWh ou 14,4 kWh

Accélération (0-50 km / h): 5 secondes

Vitesse maximale: 90 km / h

450 kg

Autonomie de 120 ou 215 kilomètres (batterie plus grande) et une vitesse maximale de 90 km / h ,

2,4 mètres de longueur.

environ 12’000 euros , moins qu’une voiture, mais un peu plus qu’une moto.

Microlino peut être rechargé sur une prise électrique domestique conventionnelle en quatre heures, avec un connecteur de type 2 en une heure seulement.

L’avis des Petits Observateurs !

20 commentaires au sujet de « Microlino, le retour de l’Isetta est pour bientôt »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Velam

    Belle initiative qui me réjouit et aurai réjoui mon grand-père par la même occasion (même si j’aurai préféré l’entreprise depuis le model VELAM), petit clin d’œil sympathique sur des autos des années 50. Je suis agréablement surpris par ce phare rétroviseur.
    Cependant, je partage l’opinion de Dubby tattif sur l’usage de ce type de véhicule qui reste marginal.

    Go POA et merci

    Répondre
  2. Pascal DeVillers14

    Bonjour,
    Non , n’exagérons pas, c’est plus cher que certaines voitures avec moins de capacité d’habitabilité .
    C’est le concept de faire du neuf avec du vieux, sur le principe je n’y trouve pas d’inconvénient. Le concept même de la voiture d’origine est très moderne et novateur . C’est une très bonne alternative pour la circulation en ville et c’est très sympa.
    La ville avec ce genre de véhicule serait plus joyeuse.
    Auto lib avec des voitures comme ça à Paris ce serait génial.

    Pascal

    Répondre
  3. Gran Turisto

    Espérons pour elle qu’elle soit née sous un bon karma… 😉 (bon ok, c’est pas gagné…)
    Et surtout, cette intégration phares-rétros dans le style « moteurs à distorsion » de l’USS Enterprise me fait lui souhaiter « longue vie et prospérité »…

    Répondre
  4. Dubby Tatiff

    Les Microcars ne se vendent pas et ne se sont jamais vendues en masse. Elles saturent leur marché au bout de quelques milliers d’exemplaires vendus et disparaissent au bout de deux ans alors que les ventes s’effondrent. Le problème est à chaque fois le même : trop chères et de qualité douteuse par rapport aux 2CV, 4CV, Mini, Fiat 500, 4L, R5, Panda, Twingo, etc … qui rendent un bien meilleur service pour moins cher.

    Ça permet toutefois de créer des clubs de collectionneurs, 40 ans plus tard.

    Répondre
  5. Nabuchodonosor

    Pourquoi pas ? Oui mais cela questionne.
    Nous voilà devant l’un des pots de yaourt qui virent le jour après-guerre et qui firent le bonheur de bien de nos parents aux poches et ventres vides cependant que l’Europe meurtrie était en plein marasme économique et son industrie toute à réorienter ou à reconstruire… Présenter cet ovule monté sur batteries comme la solution salvatrice ipso facto soixante-dix ans plus tard parce que la planète tousse et que nos politiques en profitent pour se gaver de bonnes consciences en tapant à cœur joie sur le moral et accessoirement le portefeuille des automobilistes de ce début de 21ème siècle me parait procéder d’un raisonnement tout aussi simpliste et léger que pouvait l’être la boîte à sardines d’Ermenegildo et de Pierluigi à l’époque. Le jour ou 100% du trafic sera rendu à la voiture autonome de niveau 5 peut-être et encore car il y aura toujours un piéton distrait, un chien ou un sanglier pour traverser inopinément la voie sous les roues… Par contre j’adore le design des deux excroissances latérales qui font office de feux et de rétroviseurs et référence au turboréacteur aux perfs supersoniques…
    🙂
    Nabucirconspect

    Répondre
    1. chapman

      Il y a un côté Spirou et Fantasio dans le personnage. Le mec me plait beaucoup. Et son oeuvre me rappelle ma fascination d’enfant pour l’Isetta Velam que je trouvait littéralement extraordinaire avec sa porte avant et ses petites roues jumelées.

    2. Mat Ador

      Fine analyse « l’ovule » compte tenu de la forme. Mais j’aime bien aussi la « boîte à sardine » avec le volant intégré en guise de clé !
      🙂

  6. Michel

    Et en plus l’essuie glace est une option !
    Le rayon de braquage semble important pour un si petit vehicule
    ça a l’air plus fun qu’une BLUE CAR (esthérique et pilotage)

    Répondre
    1. Thierry

      Des SUV ?
      C’est quoi ce truc ???
      Ah oui les véhicules à la mode dans les années 2017 …. mais la mode, c’est justement ce qui se démode, et des SUV bientôt il n’y aura plus dans les villes, demandez à Mme Hidalgo …. non j’aime bien, pour se faufiler entre les vélos électriques, et les skaters.