Nouvelle Audi A7 : premières images officielles

L’avis des Petits Observateurs !

7 commentaires au sujet de « Nouvelle Audi A7 : premières images officielles »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Frankreich

    Autant l’ancienne trimbalait une ligne lourde et tombante qui me la rendait visuellement molle, autant celle-ci est vraiment très réussie, intérieurement comme extérieurement.
    Bon chacun aura noté qu’ Audi a lourdement copié Peugeot et l’intégration de son écran GPS dans sa 308, n’est-ce pas ? Hé bien oui, à chaque nouveauté non-allemande, les commentaires se multiplient sur l’évidente parenté stylistique entre la  » nouveauté » et l’inspiratrice, nécessairement allemande (puisqu’il est bien connu que les Allemands ont créé l’automobile en 6 jours et que le 7e ils sont allés se reposer à la fête de la bière).
    A la multiplication des boutons succède la multiplication des écrans. Est-ce un mieux ou (comme on le voyait avec le Velar) une source de Bugs. Va-t-on assister dans les prochaines années à une considérable hausse des pannes comme au début des années 2000 lors de l’avènement du multiplexage ?
    L’écran du GPS est bien sûr indispensable, l’écran à la place des compteurs offre beaucoup de possibilités nouvelles. Je pense aussi à l’écran que Ferrari place devant le passager avant pour lui indiquer à quelle vitesse il va mourrir, c’est marrant. Mais un écran difficilement accessible et invisible, tout en bas de console pour reproduire ce que les boutons (que l’on peut chercher du bout des doigts sans -trop- quitter les yeux de la route) faisaient déjà, est-ce un progrès ou l’exemple-type de la fausse bonne idée ?

    Répondre
  2. Nabuchodonosor

    Au premier coup d’œil il apparait que les designers aient réussis à dégauchir les petits travers de proportion de la version précédente à l’instar du porte-à-faux arrière qui ne semble cette fois plus couler sur le passage de roues comme un fromage à pâte molle trop fait. Les lignes furtives vues sur la dernière A8 et tirées des concepts prologue carrossent cette auto avec bonheur à mon goût. Ce design affirmé semble même tisser un trait de caractère commun avec les productions du cousin de Sant’Agata Bolognese. Une façon de monter en gamme et de dissocier les quatre anneaux des autres cousins, plus roturiers… En revanche, je serai moins élogieux sur la signature lumineuse façon, fanons de baleine, qui me semble too much, reste à la voir à l’œuvre pour confirmer ou infirmer ce jugement premier.
    Ce style anguleux ne fait pas que transpirer à l’extérieur, l’intérieur est à l’avenant et la qualité perçue monte d’un cran, ou plus précisément d’un écran. Si Musk avait surpris tout son monde en installant un énorme écran vertical de bureau au centre de la planche de bord, les constructeurs traditionnels lui répondent maintenant (Panamera, Velar, Range, A8 et A7), fonctionnalité et design. Ce qui est beaucoup plus réussi, il n’y a pas photo. Reste à savoir si le jeu en vaut la chandelle, si la chandelle brûle encore chez le prospect et si ce dernier est toujours prêt à délier sa bourse pour une telle débauche de fines attentions. Car entre circulation, restriction et répression, l’espace de liberté se restreint chaque jour un peu plus, la notion de plaisir et d’élévation sociale s’en trouvant d’autant altérée et c’est bien là que le bas de laine blesse…
    😉
    Nabuquivoudraitbinmaisquipeutpoint

    Répondre
    1. Michel Bovani

      Les plis de la tôle sont plus marqués que sur la précédente. C’est une tendance forte actuellement, cf. ce que disait Renaud Roubaudi à propos de l’actuelle série 5.

    2. Dubby Tatiff

      Je crois me souvenir qu’un petit observateur nous a expliqué ici que c’était permis par l’utilisation d’un nouveau type de presse à emboutir les éléments de carrosserie.