Nouveau Mini Countryman 2017 : la fin de l’adolescence

POA essaye le nouveau Mini Countryman 2017 deuxième génération en compagnie de Patrice Vergès. Plus grand de 20 cm, plus confortable, plus polyvalente, le nouveau Mini Countryman 2017 abandonne le club des voitures urbaines pour devenir une petite familiale qui chasse sur le terrain des berlines compactes. Toujours plaisant à conduire, le nouveau Mini Countryman 2017  n’abandonne pas la tradition : cela reste une auto chère dotée d’une politique d’options aussi vaste qu’un annuaire qui fait encore monter la note. Mais quand on aime on ne compte pas c’est bien connu….

L’avis des Petits Observateurs !

24 commentaires au sujet de « Nouveau Mini Countryman 2017 : la fin de l’adolescence »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. aimelauto

    j’aime bien le voitures qui sortent de la masse automobile habituelle.
    Là on a un Suv. sympa (comme un Renegade ou un CX5) , atypique grace à une carrosserie concue pour son originalité….on ne s’est pas contenté de peindre différemment un toit ou des rétros, le travail des designers et concepteurs est flagrant.

    l’intérieur est elegant avec ces cadrans tres Mini, et en prime on récupère une technologie allemande qui est ce qui se fait de mieux sur le marché.
    Donc oui à 100%%%%…..pour sortir du low-cost Suv. Renault ou de la 3008 à papy…..et des Suv. qui n’ont que le nom en se contentant d’y mettre une carrosserie haute sur un chassis de compacte.

    Répondre
  2. julien

    Autant l’ancienne me plait toujours autant par son coté grand à l’intérieur, compact à l’extérieur et plaisir de conduite.
    Autant la nouvelle me parait trop grande, et si elle donne autant de plaisir à conduire que la F55 autant changer de marque.
    Et puis petit coup de gueule pourquoi tous les essais presse et vidéo nous montrent des mini à 50000 euros?

    Répondre
  3. Frankreich

    Je la trouve bien vilaine cette grosse ‘mini’. Elle me fait penser au monospace qui singe les gimmicks de la 500, déséquilibrée et ventrue, elle assassine au moins aussi bien sa fière aïeule que Renault le fit en mettant du Gordini sur une Clio mazout.
    Bref, on veut visiblement nous offrir une gamme généraliste ++, un peu entre du Opel/Ford/Renault et du Premium. Faut s’y faire, la stratégie est la même avec Alpine. On ressort un modèle emblématique et actualisé pour asseoir la marque, puis on crée une gamme.
    Petit détail amusant qui montre bien comment les marques françaises ne bénéficient pas toujours d’un traitement très équitable : la lame transparente de visée tête haute. Combien de fois ai-je lu que c’était une tête haute low-cost, pas du niveau des allemandes, bien du français ça madame. Et que c’est drôle de voir que les marques allemandes l’ont repris avec plaisir et les critiques disparaître avec. La force de l’habitude certainement. Dans le même ordre d’idée, les canules d’échappement factices du coupé 406 diesel avaient permis aux Auto-Plus de tous poils de remporter le Pulitzer pour avoir dénoncé cet odieux maquillage bien de chez nous. On ne les entend plus depuis que Mercedes et beaucoup d’autres en ont fait une habitude.

    Répondre
  4. Thierry

    Vos commentaires et vos impressions sont tres intérréssants, on a l’impression « d’etre avec vous dans la voiture  » c’est ce qui fait la grande difference avec les autres journalistes…bravo et longue vie à POA. Thierry

    Répondre
  5. Alexandre

    Elle a l’air sympa. Mais 1500 kg c’est un peu beaucoup. C’est un vrai problème cette prise de poids des voitures. Je sais qu’une Tesla fait 2.5 T mais une mini à 1500 kg c’est tout de même dingue.
    A titre d’exemple ma vieille Volvo Amazon de 1967 fait 1040 kg pour 4m45 (95% du poids est de l’acier suédois).
    Renaud, cher Président., il faudrait vraiment faire un sujet sur cette prise de poids (j’imagine que on va m’expliquer que les éléments techniques ont changé qu’il y a à la sécurité passive, de la sécurité active..des éléments techniques.)
    Mais.comment peut-on faire des voitures aussi lourdes aujourd’hui, au 21ème siècle sachant que poids c’est de l’énergie en moins, des contraintes énergétiques et écologiques en plus…
    Je vous embrasse fort et encore merci pour toutes vos interventions.

    Répondre
  6. Stephane CVS

    J’ai toujours adoré les accompagnements musicaux de vos reportages, ils sont excellents ! Si seulement vous pouviez nous indiquer de qui il s’agit, ça serait formidable.
    Je crois ne pas être le seul à vous le demander……
    Merci POA.

    Répondre
  7. Philippe

    Franchement j’ai vu des essais plus passionnels. La on sent que nos amis font l’essai parce qu’il faut le faire mais sans passion. Faut dire que cette mini ne dégage aucun charisme, aucun clivage j’aime ou je déteste. C’est un produit qui doit attirer un max de public, doit plaire à tout le monde. C’est plus une mini. Déjà la première n’en était pas une pour moi. Pour 35k€, je préfère un 3008 bien équipe, si je devais acheter un suv, chose qui n’arrivera jamais.

    Répondre
  8. Frédéric à Montréal

    1540 kg!
    Toutes sortes de gadgets inutiles… Dont la visée tête haute qui est plutôt basse…
    Et à ce prix, on comprend que le représentant de Mini France parle de première voiture. Qu’apporte-t-elle de plus que le modèle précédent? Il faudrait demander à Cédric.
    En tout cas, cette voiture qui n’a manifestement de Mini que le nom (et les tristes simili union jacks sur les appuie-tête) ne me convainc pas plus que la série 5 d’hier.
    Le bon moment du reportage est celui où Renaud compare Patrice à un tenancier de boxon à Porto…
    Finalement, votre métier n’est pas toujours palpitant!
    😉

    Répondre
  9. Piat Georges

    Je ne pensais pas qu’elle prendrait si bien les 20 cm supplémentaires. Quel talent ces designers.
    Moi, je la trouve bien cette voiture…

    Répondre
  10. Hervé76

    Franchement, se plaindre de ce que cette nouvelle version est plus imposante pour ceux qui en font une utilisation urbaine… Je n’ai jamais compris pourquoi c’est en ville qu’on voit le plus de ces « mochetés » automobiles que sont les SUV et les 4×4, c’est aberrant. Je n’ai pas regardé l’essai jusquàu bout, cette caisse n’a aucune âme et en plus n’est pas belle…

    Répondre
    1. ED

      Que vous ne la trouviez pas belle, soit.
      Par contre, je ne vois pas comment on pourrait objectivement dire qu’elle n’a pas d’âme… son style clivant en est la preuve.

    2. Hervé76

      Je trouve certaines camionnettes de livraison, comme par exemple le nouveau Partner, bien plus jolies que ce truc cher et encombrant. Pas d’âme à l’instar d’un bon nombre de voitures actuelles d’ailleurs. Mon AlfaSud coupé sprint de 1981 avait une âme que je n’ai jamais retrouvé depuis (12 véhicules neufs en 17 ans).

  11. Nabuchodonosor

    Elle a grandi certes, pris de l’empattement cette mini, mais bon pas de quoi ramener à Londres une cargaison de bons vins du Haut-Douro dont les barriques étaient dès le XVIIIème siècle déjà, chargées massivement sur les galions anglais depuis Porto vu que les gracieux sujets de sa majesté boudaient alors nos vins… Pour cause d’embargo je crois… Et comme les vinhos brancos e tintos supportaient mal le voyage, on les complétait alors d’un peu de gnôle… bref, on venait d’inventer l’additif…
    Elle est certes belle à croquer comme un bonbon et dessinée jusque au bout des ongles cette mini, merci Patrice et Renaud pour tous vos détails croustillants, mais qu’en est-il de la fiabilité légendaire de son diesel ? La garantie s’est-elle allongée également ou faudra t’il songer à allonger un premier chèque à l’atelier pour remplacement des sièges de soupapes y joint de culasse à 100 mkm ? Parce que c’est précisément ce qui vient d’arriver à ma bru… Et paf, le chien !
    😉
    Nabuquavecmodération

    Répondre
    1. ED

      Pour la fiabilité de son diesel, demandez à TOYOTA qui l’utilise depuis plusieurs années sur une large partie de sa gamme…
      D’ailleurs les diesel BMW/Mini récent ne sont pas connus pour leurs problèmes de joints de culasse ni de sièges de soupapes mais plutôt pour leur chaine de distribution qui se détend…

    2. Coja35

      Même quand la Mini devient maxi, elle est à nulle autre pareille. Une telle personnalité est évidemment clivante, comme le démontrent les précédents commentaires . Mais si elle est loin d’être parfaite, elle n’en est que plus attachante, à l’heure où tant de voitures se banalisent. Oui cette voiture est hors de prix. (celle de l’essai, avec son gros turbo diesel de 190 ch, coûte au bas mot 50 000 € et non 35 000 comme le suggère notre ami Renaud) , mais une fois qu’on y a goûté, on ne veut plus d’autre chose . De plus pour avoir pu la voir et m’y installer lors d’une présentation en avant première, je peux affirmer qu’elle rend bien mieux en réalité qu’en vidéo. Le confort est aussi en nette progrès et la finition intérieure n’a plus rien à voir avec celle de l’ancien modèle . Et puis il y a cet union jack à l’arrière de l’appui tête , le compteur rond central, qui n’en est d’ailleurs plus un , sans compter le pic nic bench dans le coffre (une option à 130 € aussi indispensable que futile, que Renaud aurait dû montrer). Du coup, on a craqué et elle remplacera dans quelques jours l’ancienne Countryman de ma femme . Au passage, il ne nous a fallu que 48h pour lui trouver un nouveau propriétaire. Comme quoi la Mini a encore beaucoup d’amateurs et ce nouveau modèle continuera sans doute à hanter les beaux quartiers pendant longtemps face à une concurrence aussi insipide que l’Audi Q2 . Ne reste plus au représentant de Mini qu’à retourner à ses chères études pour mieux connaître son produit !

    3. Nabuchoodonosor

      Monsieur Lucas, je suis au regret de vous dire que là, vous êtes passé à côté. Vous aviez pourtant tout sous la main, une prod’ présidentielle doublée d’un réalisateur-acteur très populaire, Pat’ La Saumure en guest-star (patibulaire mais presque), un cadre grandiose, la technique en panarvision avec louma portative, et la Countryman en starring role… Mais vous n’avez pas saisi le benchmark point, senti l’âme so british de votre star et manqué une séquence de tea time d’anthologie tournée en plan américain. Sachez que la petite collation de 5pm sonnante à Big Ben est inscrite dans les gênes de tous les anglais et que de la Rolls à la mini, les coffres des royaux carrosses, sont pourvus pour cela… Merci Coja35 de nous avoir ouvert les yeux.

    4. Outdoor74

      Aujourd’hui, c’est un Range Rover qui fait mon bonheur automobile. Un Range normal,je veux dire avec un V8 essence.
      Le hayon en 2 parties est indissociable du plaisir que procure ce véhicule. Combien de fois me suis-je arrêté sur une route de montagne, assis sur ce hayon à contempler le paysage ? Et comme j’avais une grand mère Suisse, ce n’est pas un thé mais un café crème qui m’accompagne. Certes, il faut avoir sous la main son réchaud, son café et sa crème, mais quand on roule en Anglaise, on est prévoyant pour tout un tas de choses. Comme la couverture de survie, ect.
      Je vais reprendre ce nom de picnic bench, il me plait bien !! Dommage en effet que la manip’ ne soit pas montrée, j’aurais aimé voir de quoi il s’agit.
      J’aime bien la Countryman. Celle-ci me perturbe un peu mais je vais m’y faire, et c’est autrement plus rigolo qu’un suve Coréen.

    5. Amaury

      Beaucoup de gens disent que l’a MINI n’est plus une MINI, oui elle a grandit pour répondre au demande du marché, mais une MINI reste une MINI du faite que c’est la plus petite voiture de la catégorie dans la quelle elle se trouve.
      Je trouve que ce nouveaux Countryman à gagner en caractères, en masculinité.
      J’ai l’impression que les désigners sont allez plus loin dans le design avec des éléments que l’on retrouvais pas au paravant comme certain pli de carrosserie etc.