La vie en Citroën C6 : Le Concorde de la route

POA part à la rencontre d’un petit observateur propriétaire d’une Citroën XM V6 24S. En chemin, le trio (Floriane Brisabois, Renaud Roubaudi, Adrien Malbosc) nous parle du confort et de l’expérience de conduite de la Citroën C6 V6 HDI 240 ch.

L’avis des Petits Observateurs !

18 commentaires au sujet de « La vie en Citroën C6 : Le Concorde de la route »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Dubby Tatiff

    Les premières photos du futur DS7 qui devrait être présenté au Salon de Genève, ont fuité sur le net.

    Très joli. Les outrances et les inutiles complications stylistiques des DS4 et DS5 semblent être à conjuguer au passé.

    Répondre
  2. Dubby Tatiff

    Je me demande finalement si la C6 n’est pas trop conservatrice et trahit les valeurs génétiques de Citroën. La C6 est une voiture de vieux, je me demande (hormis notre Président qui reste éternellement jeune, suscitant la jalousie de ses amis et un émoi certain chez ses amies).

    Les DS et les CX, si ma mémoire ne me joue pas trop de tours en recréant une réalité qui n’aurait existé que dans mon esprit, étaient les voitures de la France qui ose, la France qui va de l’avant, faisant du commerce conquérant, qui est créative et appréciée dans le monde pour ces qualités. C’est le Citroën que j’aime. Ce sont les croisières Jaune et Noire, la compétition en Rallye, le Logo Citroën sur la Tour Eiffel. J’étais fasciné enfant par tout cet imaginaire. J’enviais, je jalousais, les relations de mon père qui roulaient en CX.
    Je me souviens très bien de la XM lors de sa sortie. Le concessionnaire était venu nous la présenter dans notre Ecole de futurs cadres dynamiques. Franchement, je regardais cette voiture de travers en me demandant qui avait eu l’idée de faire une voiture aussi … bizarre et pleine de vitres tordues.

    Bref, pardon pour ces idées jetées en vrac. Beaucoup de dépit amoureux finalement de ma part.

    J’ai adoré le concept DS numéro 9. Qui sait si il aboutira en série. J’ai même cru lors de sa présentation qu’il s’agissait du modèle définitif qui nous était présenté.

    Répondre
  3. Hugo

    La classe e sans discuter si elle est belle ou pas n’a aucune originalité comparée à la c6. Quand j’ai les rares occasions d’en croiser une j’ai un torticolis tellement je me contorsionne pour la regarder… jusqu’au bout. A mon sens j’ai l’impression qu’elle. À passer le poids des ans sans se détériorer niveau carrosserie et habitacle un peu comme les classe c et e des années 80. Les panneaux de carrosserie semblent avoir bien moins de jour au niveau des jonctions que n’importe quelle autre voiture…

    Répondre
  4. Franky

    En lisant les commentaires élogieux sur la C6 je repense à la célèbre phrase d’Henri III devant la dépouille du duc de Guise. il est plus grand mort que vivant …
    De son vivant la C6 fut un flop, dont les comptables de Citroen se souviennent encore !

    Répondre
    1. Dubby Tatiff

      Quand on songe que près de 9 millions de voitures ont été produites dans le monde, équipée des fameuses suspensions hydropneumatiques depuis leur invention.

      Quand on songe que dans la même période près d’un milliard de véhicules ont été fabriqués et équipés de suspensions à ressort. On comprend mieux la distorsion de réalité évoquée par Franky. Ces voitures ne se vendent pas en neuf ! La suspension hydropneumatique n’est pas perçue comme un avantage déterminant par les acheteurs. En revanche, en occasion, il y a un fan club (tout à fait légitime, soit-dit en passant).

  5. FOUCHER Fred

    Oui BRAVO Romain !
    Cette voiture la XM il faut vraiment l’aimer pour « oser » se l’offrir, peut-être encore + aujourd’hui qu’à son époque. Car malheureusement les risques de panne, plus ou moins compliquées et/ou coûteuses, ne manquent pas… Moi je l’adore car mon papa en a eu une (essence, phase 1) lorsque j’avais 18 ans et je l’ai trouvée extraordinaire, tout comme la Xantia V6 qui a suivi. Mon père s’est séparé de ces autos, que j’aurais tant aimé garder !! Heureusement il roule maintenant en C5 2 V6 essence. Il a d’ailleurs hésité avec une C6 ! Pour ma part j’ai bien failli craquer en décembre dernier pour une XM phase 2 essence 1ère main de 94 avec 136.000 kms…possédant déjà 2 voitures modernes ça aurait été juste pour le plaisir et pour réaliser un rêve. L’absence de garage chez moi + mon incompétence totale en mécanique + cette espèce d’épée de Damoclès de la panne qui rôde et des éventuels frais qui en découlent ont eu raison de mes élans pour cette fois (sans compter ma femme qui déteste cette si belle auto !).
    GO POA, 1000 mercis pour ce reportage que je vais montrer à ma femme lol GO Romain et les amoureux de nos formidables autos à sang vert !

    Répondre
  6. kris

    Je n’ai jamais pu me faire au design extérieur de cette C6 mais effectivement le fait que cette dernière ait été un véhicule présent dans la flotte gouvernementale lui donne un caractère d’autant plus statutaire !! Elle en impose c’est sûr !
    Idem d’ailleurs pour la XM.
    Sans remettre en cause leurs qualités indéniables de bouffeuses d’asphalte…

    Répondre
  7. Piat Georges

    Bravo Romain, c’est formidable de faire vivre ces autos Ici, en Vallée de Chevreuse, il n’y a que des cabrios des années 60, des Mustang anciennes ou de vieilles Aston. Bref, que des trucs qui valent une blinde… Cela fait plaisir de voir des voitures plus « populaires ».
    Tiens, en ce moment, à la télé, il y a une pub avec une Simca 1500, sublime !

    Répondre
  8. Pascal MOORE

    Ah, oui, vous pouvez le dire : la C6 fût la grande dernière Automobile de grand confort à la Française, dont la ligne est très réussie également. Monsieur Malbosc ( POA boy ) qui connait les Rolls-Royce, a du ressentir aussi ce confort similaire dû à la suspension hydropneumatique. Certainement un auto à collectionner !

    Répondre
  9. eric

    ha les gadgets……..
    je me suis acheté un abarth 595 !
    pas de gps, pas de regulateur, pas de détecteur jour/nuit, pas de sièges chauffants, pas de vision tete haute, pas de phares directionnels etc etc etc……….. ok ça manque qqn fois….. mais je m’amuse !! 🙂
    Franchement on s’en passe très bien !
    La voiture parfaite n’existe pas…

    Répondre
  10. Nabuchodonosor

    Plus proche esthétiquement de la CX, sa grand-mère que j’ai bien connu jadis (sic), que de la XM plus anguleuse et qui me laissa de marbre (dsl Romain), je la trouve encore très belle et très désirable cette C6, Président… Et je ne dis pas ça pour lécher les bottes, hein Président ! … Quoique au devant d’une paire de Louboutins Ministériel, il soit possible que je ne réponde plus de rien…
    🙂
    Un doute m’envahit soudain : Dites Président, ce ne serait quand-même pas suite à une enquête du Canard Enchaîné que Citroën aurait décidé à la hâte de mettre fin à la lignée de ses palaces roulants sur bain d’huile ??
    🙂

    Répondre
  11. Chapman

    Eh oui monsieur le président, les gadgets électroniques c’est un peu comme le sel dans la « junk food »……. il y en a toujours plus et on a de plus en plus de mal à s’en passer.
    La différence avec la cuisine des grands chefs c’est un peu comme conduire ou se déplacer.

    Répondre
  12. MF67

    Je vais passer pour un vendu, mais franchement si la C6 n’est pas l’une des meilleures voitures du monde, je n’y connais rien… Car vraiment tout m’inspire dans cette voiture, ce qui est particulièrement rare pour une moderne : La ligne, l’hydraulique, l’habitacle en cuir beige et ce bleu marine si représentatif des chars de l’État ! Je rejoins à 100 % Renaud sur le fait que c’est quand même la connerie du siècle d’avoir arrêté l’hydropneumatique, car pour parcourir régulièrement de longs trajets sur coussins d’huile (anciens ou moderne), je crois que l’on ne peut faire mieux en terme de confort et d’agrément.
    Personnellement, les rares fois où je remonte dans une auto « à ressorts », j’ai vraiment du mal à me faire à l’amortissement toujours un poil plus ferme.

    En tous cas, je trouve ça vraiment génial de comparer la C6 à la XM, qui plus en ce lieu si mythique qu’est le Quai de Javel !
    Si POA pouvait faire de même avec d’autres « Hydroën », du genre CX, DS pour les ascendantes directes ou même GS et SM, d’autres autos de grandes qualités, dignes de l’appellation de « Concorde de le route », au sein de leurs catégories respectives !

    Vive POA ! Vive Citroën ! Et vive la France (Éternelle) !

    Répondre