Dacia Sandero : Que reste-il aux chères ?

Par Patrice Vergès. Avant, les Dacia étaient moches, mal équipées et pas chères. Aujourd’hui, elles ne sont pas moches, bien mieux équipées mais pas plus chères ! Voici le pourquoi du comment.

7790 euros ! C’est le tarif de la première Dacia Sandero. Une fois n’est pas coutume nous commencerons par le prix tout simplement car c’est la première raison de l’achat d’une Dacia Sandero. Pour être honnête, la version la plus vendue coûte bien plus cher puisque c’est la Stepway (70 % des ventes) au look de baroudeuse avec sa garde au sol accrue de 4 cm, ses grosses barres de toit, ses élargisseurs d’ailes, ses sabots de protection.

La Dacia Sandero 2017 se reconnait à sa face à calandre à rectangles chromés et à son nouveau bouclier

La Dacia Sandero 2017 se reconnait à sa face à calandre à rectangles chromés et à son nouveau bouclier

Bouclier redessiné à l'arrière avec une grosse canule d'échappement

Bouclier redessiné à l’arrière avec une grosse canule d’échappement

La berline la plus vendue en France aux particuliers

Pourtant, avec guère plus de 10 000 euros, on peut se tourner vers la version Lauréate pas aussi dépouillée qu’on l’imaginerait. Elle propose ce qu’on aurait imaginé inimaginable (clim, ordinateur de bord) sur une lowcost, il y a moins de 10 ans et c’est ce qui explique que la Sandero est la berline la plus vendue en France aux particuliers. C’est à dire vous et moi ! C’est sur les routes croates que nous avons pu conduire la nouvelle petite Roumaine. Nouvelle, enfin n’exagérons rien car, comme pour toutes les Dacia, il s’agit d’un rajeunissement destiné à remettre leur équipement aux derniers standards d’aujourd’hui.

Dacia Sandero

Nouveau volant « softfeel » plus doux au toucher et plus flatteur esthétiquement

Plus cossue

Sa face avant a été modernisée avec une calandre à rectangles chromés avec des phares et feux désormais à Led. D’ailleurs, on ne dit plus feux mais signature lumineuse, ça fait vachement mieux. Notons aussi que boucliers avant et arrière sont inédits et qu’un gros embout d’échappement chromé traverse celui de l’arrière comme les GTI d’avant. La sellerie intérieure est revue, le nouveau volant plus agréable au toucher arbore un dessin bien plus flatteur, les commandes des glaces électriques sont mieux placées. Enfin, suprême raffinement, quelques touches de chrome satiné ici ou là donnent une ambiance intérieure bien plus chaleureuse que naguère.

Habitacle dont la qualité des plastiques toujours un peu rêches ne m’a absolument pas choqué comme nombre de mes confrères qui font une fixation là dessus. Comme Citroën avec sa C3, Dacia chausse la Stepway de nouveaux enjôleurs qui imitent merveilleusement les jantes en alliage. A quand les jantes en alliage qui imitent les enjoliveurs ?

Le GPS optionnel est mal placé et pas très lisible quand il y a du soleil !

Le GPS optionnel est mal placé et pas très lisible quand il y a du soleil !

Pour répondre aux critiques des utilisateurs, les commandes de glaces sont désormais situées sur les portes

Pour répondre aux critiques des utilisateurs, les commandes de glaces sont désormais situées sur les portes

Une nouvelle sellerie plus moderne équipe la Sandero Stepway

Une nouvelle sellerie plus moderne équipe la Sandero Stepway

Nouveau moteur 3 cylindres

La Stepway essence est animée par le bien connu 3 cylindres 900 cm3 TCe turbocompressé de 90 chevaux qui lui procure des performances (175 km/h) en adéquation avec ce qu’on attend de cette familiale généreuse pour 4 personnes (4,06m) avec leurs bagages (320 litres). Confortable sans être molle, avec une prise de roulis modérée, la Sandero tient honorablement le bitume, freine bien et ne malmène pas ses passagers plutôt bien assis. Que lui demander de plus ? Deux moteurs diesel au choix de 1,5 l sont également disponibles (75 ch ou 90 chevaux) respectivement plus coûteux de 950 euros ou 1500 euros, ce qui reste raisonnable

Nous avons pu tester de conserve (j’adore ce mot) le tout nouveaux 3 cylindres essence SCe de 1000 cm3 tout en aluminium de 75 ch. Un moteur qui m’a séduit par sa sonorité car vous ne l’ignorez pas que j’adore les 3 cylindres, par sa bonne volonté, sa franchise à monter en régime et globalement son agrément avec en cadeau Bonux, une consommation et une pollution en baisse de 10 % par rapport à l’ancien 4 cylindres. En plus, il m’a semblé qu’il vibrait moins en utilisation poussée que le turbo TCe 90 ch plus coûteux de 1250 euros, écart qui paie deux années d’assurance ou ce que vous voulez. Amplement suffisant parfois, il sera plutôt destiné à ceux qui ont un usage semi urbain de leur Sandero plutôt qu’à des gros rouleurs. Mais il n’est pas disponible sur la Stepway.

06-dacia-brossard-copie

Sur les routes croates, la Sandero a montré une honnête tenue de route

Équipement en progrès

Comme toutes les Dacia, la Sandero a bénéficié d’une bonne remise à niveau au niveau de l’équipement mais elle n’est toujours pas une voiture connectée et n’exhibe toujours pas des gadgets style détecteurs d’angles morts ou allumage auto des phares et des essuies glaces. Quelle horreur ! Comment avons nous fait pour vivre sans ? Mais il serait faux de dire que la Stepway est chichement équipée avec une climatisation en série, rétroviseurs dégivrants électriques, jantes 16 pouces, un jolie peinture métallisée sans oublier évidemment la direction assistée et l’ABS et l’ESP obligatoires et quatre airbags.

Elle peut se vautrer dans la luxure avec quelques options proposées à des prix judicieux ; une camera de recul à 200 euros, sellerie cuir à 600 euros plus un GPS hélas mal placé car ébloui par le soleil. Même avec tout cela, elle reste encore 3 à 4000 euros de moins que ses concurrentes les plus proches.

Nouveaux feux rouges à led à quatre carrés lumineux

Nouveaux feux rouges à led à quatre carrés lumineux

Merci qui ?

Dacia nous a expliqué qu’il a pu absorber ses améliorations qui ont un coût sans augmenter le prix grâce aux augmentations de cadences. Il faut savoir que les ventes de la Sandero se sont accrues de 30 % cette année. On imagine que l’augmentation du taux de TVA promis par nos candidats de droite à la prochaine élection ne changera rien au prix de la version de base figée à 7990 euros depuis des lustres. Pour la bonne et simple raison que personne ne l’achète.

Pour répondre aux critiques des utilisateurs, les commandes de glaces sont désormais situées sur les portes

Pour répondre aux critiques des utilisateurs, les commandes de glaces sont désormais situées sur les portes

Incroyable, la Sandero est équipée d'un vérin hydraulique de capot refusé à des voitures coûtant trois fois plus cher !

Incroyable, la Sandero est équipée d’un vérin hydraulique de capot refusé à des voitures coûtant trois fois plus cher !

L’avis des Petits Observateurs !

27 commentaires au sujet de « Dacia Sandero : Que reste-il aux chères ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Gilles

    C’est amusant, les goûts et les couleurs. Par opposition à d’autres commentaires, je ne la trouve pas moche et surtout pas chère avec une version pas trop mal équipée avec des glaces électriques à 10 000 euros. Qui dit mieux ?

    Répondre
  2. tibo

    Le gouvernement POA ferait il de la real politique en affichant ses options économiques autant que son positionnement sur l’échiquier ? Sinon, la Sandero n’est pas ma préférée, il y a un pick up que je trouve très sympa, mais je salue le concept Dacia, tout à fait brillant.

    Répondre
    1. olivier

      très exact, mais pour ça il faut un peu s’y connaitre en bagnole ou en avoir envie, l’acheteur dacia veut pas s’embêter, il veut du simple, fiable, pour se déplacer, il se moque de son image et a bien compris que dans les métropoles saturées le plaisir de conduire est désormais absent, quel que soit le véhicule, s’il veut se faire plaisir il achète un véhicule de loisir pour le week end, d’occasion, comme par exemple un Z3 BMW, ou même une porsche s’il en a les moyens.

    2. Thierry

      Olivier …. l’utilisateur d’une Dacia justement, bien souvent ne se fout pas de l’image qu’il donne, c’est souvent très calculé, j’ai pu m’en apercevoir !
      Je ne parle pas de la majorité bien entendu, mais bien de ceux qui regardent le produit avec l’œil de l’achat intelligent, et de l’anti étalage comme on peut le faire au volant d’une Audi ….
      Ce n’est pas le boss de Michelin qui roulait en GS ?

  3. pierre

    Dacia où comment vendre une Renault à prix bas ….via un petit voyage par la Roumanie …….!….
    ……. ou plutôt comment vendre une Renault a son prix réel ???

    Répondre
  4. Jérôme

    Avec ces politiques de désindustrialisation de nos pays occidentaux et du low cost qui exploite les pays sous-développés et tire insidieusement les populations des pays « riches » vers le bas, on scie la branche sur laquelle ont est assis. On va les rattraper les roumains et les bengalis. Nos enfants et nos petits enfants n’auront même plus le niveau de vie pour se la payer la Dacia à 7999 balles (mêm d’occas).

    Répondre
  5. Benjamin C

    une partie du succès de Dacia vient aussi de la « désinformation » des vendeurs Dacia… Ils font croire aux esprits influençables qu’ils vendent des voitures françaises, des Renault… Et pour ceux qui ont des à priori sur Renault, ils leur ouvrent le capot du 1.5dci, vous avez vu le cache plastique c’est marqué Nissan (alors que…).
    Après cette désinformation a toujours existé chez tous les constructeur, mais bon là je suis pas certain du bénéfice pour l’image de Renault…

    Répondre
  6. Hugo

    Avec la typo qui a une finition extérieur digne d’une Audi A1, des courbes plutôt racées et une carrosserie plus solide le tout avec des excellentes motorisations on hésite plus vraiment… Il reste à Dacia… je cherche… Si le Duster très réussi et original esthétiquement !!

    Répondre
  7. Thierry

    Je peux en parler en toute sérénité car j’ai possédé jusqu’au mois de septembre et pendant 2 ans une version Stepway Tce90 du même bleu que la photo (parait que seules les bleus roulent plus vite car ce sont de vraies Stepway ! lol).
    – Une fiabilité à toute épreuve, aucun retour au garage en 2 ans (rare de nos jours).
    – Une étonnante solidité de finition, pas de bruits parasites, notre chien n’a jamais réussi à rayer un plastique de la sellerie !
    – Une auto qui m’a rappelé dans son comportement ma Golf 1995 … oui c’est loin, mais une Golf avec des équipements.

    Et surtout une cote à la revente exceptionnelle ! Puisque je dois vous avouer qu’en 2 ans, 2 mois, et 30000 kms j’ai perdu 2500 €uros nets ! 24 heures de Bon Coin pas plus.

    Répondre
    1. Jean-François Bertrand

      Je me faisais la même remarque!
      Je trouve que dans leur évolution le parallèle saute aux yeux!

    1. Touka

      Honnêtement, quand on cherche un véhicule neuf avec quelques options de confort, c’est très difficile de trouver mieux sans débourser 15% minimum en plus ! Alors quand on prend en compte la garantie 3 ans et la fiabilité éprouvé des organes provenant de chez Renault… La tipo va certainement lui gratter quelques miettes mais elle reste encore relativement chère. Chez Dacia le Duster est sans concurrence, c’est certain. Il faut bien comprendre que ces véhicules sont avant tout des achats de raison avant d’être des coups de coeurs.

  8. Nabuchodonosor

    En toute objectivité, je crois que Dacia est ou sera le plus grand succès de Renault. Une voiture simple, rationnelle, abordable, la Ford T de l’aube du XXème siècle, la coccinelle ou la 2Cv de l’après-guerre.
    Louis Schweitzer persiste aujourd’hui encore à dire qu’il s’était fourré le doigt dans l’œil au lancement de la Logan en 2004 car il ne pensait pas la vendre eu Europe occidentale. Me revient son discours sur le plateau du 20h00 de TF1. Mais la consonance du nom de l’auto était sans équivoque. Il venait de créer la première auto low-cost de l’histoire, ou du moins d’en réinventer le concept au nez et à la barbe de la CGT et de son projet « Neutral » (anagramme de Renault), mort-né.
    Construite sur la base de la Logan, La Sandero en reprend l’héritage et franchement à 7 790,00 € (soit prix catalogue 7 990,00 € – 200,00 € de prime, tapez code POA), pourquoi se priver de se faire un beau cadeau pour Noël ?
    Et si jamais l’envie vous prend de solliciter PCA services, po-po, la vérité, c’est deux Sandero en LLD qui finiront sous le sapin…
    🙂
    Nabubonimenteur.

    Répondre
    1. Maître Capello

      Alice, vous êtes une merveille !
      Et tant pis s’il est-il trop tard pour vous déclarer ma flamme ici sur POA !

    2. Nabuchodonosor

      Qué Tipo, qué Tipo ? Baaah à 12 mille euros ? Ti veux rire ou quoi ??
      La-vé-ri-té mez-amis, PO-PO-PO… le décapsuleur à sodas intégré dans le logo Dacia, c’est CA-DEAU !
      🙂
      Nabucamelot

  9. RomeoMan

    Ce sont sûrement des voitures fiables et efficaces, qui remplissent parfaitement leur mission, en regard de leur prix de vente. Mais pourquoi le marketing a-t-il encore une fois dicté sa loi ? Toutes ces versions avec des finitions légèrement différentes, ces Lauréates, Prestige ( ! ) , Black Line, etc. Une voiture low cost, ce devrait être une seule version, pour abaisser les coûts au maximum, point barre.

    Répondre
  10. MF67

    J’associerai toujours Dacia, aux R12 produites sous licence en Roumanie… C’est drôle de voir cette marque, qui était encore inconnue il y a une quinzaine d’années, s’imposer sur le marché français.

    Enfin, j’ai toujours eu du mal avec ces autos, et ça risque de ne jamais changer…

    Répondre
  11. Piat Georges

    Il y a bien longtemps, je n’aurais jamais pu penser que Dacia qui fabriquait du Renault à l’étranger arriverait un jour en France !
    Une belle auto, pour ce prix.

    Répondre
    1. Valentin leguillon

      J adore la nouvelle dacia sandero stepway mais je me demande à quoi sa sert maintenant d acheter une voiture 3 à 6 fois plus chère que la dacia ?

    2. jazzauto

      Autre avantage des Dacia, c’est qu’elles décotent beaucoup moins que la moyenne des voitures, et se revendent très bien car elle ont une certaine réputation de fiabilité et que ce sont des occasions très peu onéreuse !