Via Appia : la route de la civilisation romaine

Cédric Fréour interview Jacques de Saint Victor auteur du livre « Via Appia » qui retrace l’histoire de la plus vieille route d’Italie et son impact sur la diffusion de civilisation romaine. Autrefois s’y pressèrent les légions romaines, les éléphants d’Hannibal, les esclaves de Spartacus, les premiers chrétiens et des princes de la débauche. Cette route mythique unit la mer Thyrrhénienne aux mers Ionienne et Adriatique, l’Antiquité à la modernité,  l’Orient à l’Occident. Elle est le socle de notre civilisation.

Aujourd’hui, à pied ou à bord de sa vieille Fiat, Jacques de Saint Victor nous emmène en voyage sur les vestiges de la Via Appia au travers d’une Italie méconnue et préservée par une sagesse et un savoir-vivre oublié.

via-appia

Récit de voyage insolite, drolatique, Via Appia (éditions Equateurs Littérature) est un livre passionné sur la plus vieille route du monde.

 

 

 

 

L’avis des Petits Observateurs !

24 commentaires au sujet de « Via Appia : la route de la civilisation romaine »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jean-François Bertrand

    Ce qui est intéressant de remarquer c’est qu’à l’heure de la voiture autonome et de la mobilité revisitée, le concept même des routes n’a que très peu évolué (à l’enrobé près) au cours de ces deux derniers millénaires… Est ce que les voitures de demain sauront s’en contenter et/ou auront l’intelligence pour passer d’un réseau routier interactif à un réseau réseau traditionnel?
    A quoi bon posséder une voiture autonome si cette dernière restreint mon espace de liberté d’aller où bon me semble si cher au bagnolard?

    Répondre
  2. Samuel (POA Belgique)

    Merci pour cette super découverte et interview. Avec un peu de latin classique dans le texte, ce qui, pour moi, ne gâche rien !

    Ce bouquin me fait penser à une démarche similaire entreprise par Lorant Deutsch avec Métronome. Une petite pépite qui emmène le lecteur à la découverte de l’histoire de Paris… en métro ! Génialissime !

    Je cours à la librairie pour re-découvrir la Via Appia !

    Vale P.O.A ! 🙂

    Répondre
  3. Mat Ador

    Excellent et instructif reportage Monsieur le Premier Ministre qui ouvre très probablement la voie à une nouvelle rubrique que j’intitulerai volontiers : « La Vie à Poa »
    Jeu de mots mis à part, votre affiche est très belle JDSV, elle me rappelle celles, sublimes, Modern-Style, Art-Nouveau des fils d’Alfons Mucha et de Jules Chéret, comme Frédéric Hugo d’Alesi, Léopold Lelée ou encore David Dellepiane, que fit éditer la Compagnie des Chemins de Fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, dite P.L.M, en son temps.

    Répondre
    1. San Francesco d'Assisi

      Aaah… Italia Aeternam !

       » Vox clamantis in deserto parate viam Domini rectas facite semitas ejus. « 

    2. Mat Ador

      N’était-ce pas sur la Via Appia que Pierre fuyant Rome interpella Jésus d’un « Quo vadis Domine » (Où vas-tu Seigneur ?) qui lui répondit  » Venio Romam iterum crucifigi  » (A Rome me faire crucifier à nouveau) ?

  4. Kris

    Super sujet d’autant plus que ce dernier m’a énormément passionné à une époque !
    J’ai eu l’occasion de marcher sur la Via Domitia par endroit parfaitement conservée et permettant de découvrir les sillons laissés sur la pierre par les roues des chariots. Fantastique !
    Oppidum d’Enserune et d’Ambrussum dans l’Hérault.
    A visiter le musée de l’ Arles Antique…

    Je pense que j’irai acheter ce formidable livre.

    Belle initiative Monsieur le Premier Ministre !
    Tout à fait dans l’esprit POA 🙂

    Répondre
  5. Guillaume

    je suis convaincu que cette vidéo ouvre une brèche sur d’autre article du même genre (enfin j’espère) . Il serait vraiment interessant d’interviewer des intervenants ou des acteurs des routes (employé sanef, un chef de service DDE, sct de construction de rond point) car malheureusement on n’entend parler d’eux que lorsqu’il à une gréve ou un accident …

    Répondre
    1. CITRON.

      Ah oui je veux bien une interview de l’inventeur du rond-point, et de toutes les personnes qui lui ont emboîtées le pas, en se sentant obligées de faire preuve de créativité (je pense notamment aux ronds-points tellement petits qu’on ne peut pas en faire le tour en une seule fois, ça j’adore vraiment 🙂 ) !

      Sinon je n’ai pas très bien compris le contenu du livre, traite-t-il de l’histoire de la Via Appia, ou est-ce plutôt un road-trip, la Via Appia n’en étant qu’un prétexte ?
      En tous cas la couverture est vraiment belle, j’adore !

  6. MF67

    GENIAL !! Un grand merci au Premier ministre pour cette interview ! Un beau moment d’histoire, de culture et de découverte, qui nous donnerais envie de partir sur les routes italiennes !

    A refaire, absolument !

    Répondre
  7. Piat Georges

    C’est génial ce voyage dans le temps. Les italiens ont eu les routes avant les bagnoles alors qu’aux Etats Unis, c’etaient l’inverse, avec les Ford T dans la poussière et dans la boue !

    Répondre
  8. Chapman

    L’Italie est un pays absolument merveilleux, d’une beauté et d’une élégance absolue, les italiens tout à fait accueillants. Je commence à découvrir le pays et cette idée de voyage »historique » est très séduisante.
    La richesse architecturale de ce pays est sans limites…..
    …. Euh, je ne suis pas italien
    🙂

    Répondre
  9. Dubby Tatiff

    Square Furstenberg et le Musée Delacroix ?

    Très intéressante cette interview. Puisque la TV n’a plus d’émissions de ce genre, vive internet pour nous apporter cette variété littéraire.

    J’ai appris plein de choses.

    Répondre
  10. Fred Seyrat

    Un peu de culture! Tip top Mr le Prem’s! Très intéressant Mr de Saint Victor! Ne serait il pas un cousin de Matthieu Lamoure? il y a une petite ressemblance!! haha! 😉

    Répondre