Nouvelle Audi A4 2016 (l’intégrale)

L’Audi A4 est le modèle le plus vendue de la gamme avec 12 millions d’unités produites depuis 1972 si l’on intègre l’Audi 80. Autant dire que chaque remplacement est surveillé comme le lait sur le feu, le droit à l’erreur étant quasiment impossible.

Pour cette 9ème évolution, l’Audi A4 2016 reste fidèle à la tradition maison qui consiste à évoluer en douceur, évitant les ruptures trop fortes d’un modèle à l’autre. Cette stratégie s’avère payante depuis des années et Audi précise que la clientèle est sensible à cette évolution douce qui évite de ringardiser d’un coup le modèle précédent, ce qui pour la revente est un atout.  Cependant si cette nouvelle Audi A4 2016 semble peu évoluer en apparence, notamment du point de vue du design, il s’agit d’une illusion d’optique. Sous sa robe bien connue, tout change, tant du point de vue de la structure que des technologies embarquées qui font la par belle aux assistances à la conduite, prélude à la voiture autonome. Progrès ou recul, on en reparle dans l’épisode 3. En attendant prenons place à bord de cette nouvelle Audi A4 2016 avec le premier ministre Mister Fréour, surnommé Audi Man et docteur finition, une double casquette qu’il assume non sans plaisir lors d’un essai express.

Episode 1

Signe des temps, la nouvelle Audi A4 2016 se veut une vitrine technologique de tout ce qu’il est possible d’embarquer à bord d’une automobile comme équipements de confort ou de sécurité. Il en résulte une liste longue comme le bras de chose plus ou moins incroyable mais au final pas toujours indispensable. Fidèle à sa devise de petites observations, POA a retenu deux points saillants de cette nouvelle Audi A4 2016, les feux matrix et le virtual cockpit qui en jette plein la vue, c’est le cas de le dire. Chose intéressante, Monsieur le premier ministre et moi même divergeons sur les avantages du combiné numérique, preuve qu’en la matière de gout automobile il n’existe aucune vérité….

Episode 2 : la conduite sur petites routes sinueuses

Le clou du spectacle de la présentation de la nouvelle Audi A4 2016 est sans conteste la batterie d’aides à la conduite proposée en option qui permettent de toucher du doigt la conduite autonome sur autoroute.Argument vendeur que tous les constructeurs adoptent en file indienne sans forcément réfléchir aux répercussions à court terme dans le traffic actuel. Il apparait clairement que toutes ses aides n’en sont qu’à leur début et demandent finalement plus de concentration (un comble pour un sytème censé vous délester) En effet,  pour éviter de se retrouver en position délicate quand le sytème ne sait plus gérer une situation et vous rend la main, il faut une double vigilence. Sans parler du questionnement philosophique que pose la conduite autonome par rapport à la conduite normale avec son cerveau. Le débat est ouvert et il risque de durer longtemps. La question n’est pas d’être contre les avancées technologiques, mais de ne pas de prosterner bêtement devant ce que tous les acteurs du marché automobile veulent nous vendre comme une évidence, un progrès irréversible.

Episode 3 : les aides à la conduite en question ?

Audi A4 2016Audi A4 2016 2Audi A4 Avant 2016Audi A4 Avant 2016 9Audi A4 206 profilAudi A4 Avant 2016 arrière

L’avis des Petits Observateurs !

3 commentaires au sujet de « Nouvelle Audi A4 2016 (l’intégrale) »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Christian

    Oui en effet, beaucoup de pépés et de mémés, même des pépés de 30/40 ans, généralement dans des diézélospaces, des dacias, et autres merdospaces mazoutés, allègrement sur la file du milieu , régulateur à 129, bonjour monsieur l’agent, vous voyez, je suis un bon citoyen, je suis éco-responsable, je fais tout ce qu’il disent à la télé. Je sauve la planète, et en plus, ça me permet de lire mes textos comme ça !

    Répondre
  2. Franky

    Bonjour à tous,
    Avec un peu de retard (…) je rejoins le commentaire de Christian sur la file du milieu « squattée » par le 1er ministre 🙂
    Pour nombre de conducteurs , rouler sur le file du milieu est « naturel », laissant la file de droite aux camions et à ceux qui ont peur de rouler à plus de 100 km/h.
    Il n’est pas rare de voir plus de véhicules en file indien à 120-130 km/h au milieu ( par peur du gendarme) que sur la file de droite !
    Rouler à droite est une corvée pour bon nombre de conducteurs occasionnels car ils ne savent pas regarder dans leurs rétros , mettre le clignotant et anticiper un changement de voie en accélérant quitte à descendre d’un rapport de vitesse.
    Par manque d’habitude ils préfèrent se mettent au milieu, comme cela ils minimisent le risque lié à un changement de file.
    Et ce manque d’habitude risque de s’accentuer avec l’arrivée de la voiture « autome »…
    Pour les amateurs vous trouverez ci dessous les explications ( en anglais hélas ) des différents niveaux d’automatisation de la conduite.
    Les niveaux vont de 0 à 5.
    https://www2.unece.org/wiki/download/attachments/25886757/(ITS-AD_04-14)%20OICA_TF_AD_Presentation_ITS_AD_Meeting_2015_06_15.pdf?api=v2

    Bonne lecture à tous !

    Répondre
  3. Christian

    Bonjour à vous 2, et bon Noël. Attention à bine utiliser la file de droite sur les autoroutes, halte au squattage de la fil du milieu. Apparemment, l’ A4 ne vous a pas grondé pour ça, comme quoi, le système a ses limites. ….
    J’ espère que tout cela est totalement déconnectable. Dans la vie d’une voiture, la conduite monotone130 des autoroutes françaises ne va concerner que les commerciaux et les papys….Allez donc en conduire une sur autoroute allemande ou italienne à des vitesses bien supérieures, et je pense que vous serez bien contents d’ avoir la main . Perso, je ne me verrai pas me faire balader par le système à 180 km/h…..Même sur autoroutes françaises, cochon qui s’en dédit , le 130 est juste du politiquement correct. Investir 60000 € voire + pour se faire trimbaler comme ça, non merci, autant prendre le train. Et dieu sait si je suis un grand fan et admirateur de la marque. Mais là, je suis sceptique. J’espère que la future S4 sera moins policée, sinon, on va pas rester amis. Bien à vous.

    Répondre