Les rencontres miraculeuses de POA (1/9) : SS100 Jaguar, la rencontre

Pascal, fidèle petit observateur, a contacté POA il y a plus d’un an pour nous parler de sa Roll Royce Silver Shadow datant de 1967, l’année de ma naissance. En suivant POA, Pascal avait compris que nous avions beaucoup en commun, notamment le gout pour cette « Shadow » tellement cinématographique et synonyme du Swinging London des années 60, sans parler d’Amicalement votre, de Chapeau melon et bottes de cuirs, de Roger Moore, bref de tous les souvenirs des quinquagénaires. Pascal nous avait dit, ma Rolls est à votre disposition pour une poade. Nous avons pris le temps mais nous sommes venus en délégation dans la région nantaise pour le rencontrer. Pascal nous, vous, a réservé plusieurs surprises avec d’autres petits observateurs fantastiques. Ce n’est plus seulement une rencontre d’un homme et sa voiture mais bel et bien une rencontre miraculeuse entre amis que vous allez suivre pendant deux semaines : La Rolls de Pascal, la SS100 Jaguar de Michel, la Lotus Europe de Joël, et ce n’est qu’un début. Merci à eux pour leur bonne humeur, leur passion, leur générosité et le temps qu’ils nous ont accordé.

Tout au long des rencontres miraculeuses (9 épisodes), Ronan Rocher, le photographe officiel de POA, a immortalisé l’instant. Chaque jour, vous découvrirez les images magiques qu’il a réalisées de notre périple. Sachez qu’il forme, avec ses équipes, des photographes, débutants ou confirmés, au travers de stages et de sessions personnalisées (+ d’infos sur comme un photographe).

PASCAL ET LA PHOTOdiscussion Lotues Europe de dos
LOTUS RETRO

SS 100 de front avec renaud à la camera SS100 discussion 2 Rétrovisseur SS100 SS100 camera au poing SS100 discussion 3 TARGA RETRO

L’avis des Petits Observateurs !

24 commentaires au sujet de « Les rencontres miraculeuses de POA (1/9) : SS100 Jaguar, la rencontre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Nabuchodonosor

    L’arrivée des autos à piles
    n’inverse pas la tendance au manque de sex appeal.
    Heureusement, nous avons notre Emma,
    le rayon de soleil de POA,
    il nous tarde donc de voyager à bord de la Lotus Europa !
    Nabupoète.

    Répondre
    1. John Steed

      Laissez-moi cher Nabu fair’ que votre sizain
      se mue en un superb’ poème Alexandrin.

      « La conduite guindée dans une auto à piles
      ne saurait compenser son manque de sex appeal.
      Heureusement chez POA, nous avons notre Emma
      le rayon de soleil qui égaye nos ébats.
      Il nous tarde à présent de poursuivre notre idylle,
      et filer à l’anglaise à bord de l’Europa. »

      John « Clare » Steed.

    2. Stéphane. nc

      Je pense au contraire que les « autos à pile » vont libérer les designers ce qui est prometteur pour l’avenir auto.
      J’avais posté en son temps cette interview de Ian Callum le dessinateur des Jaguar contemporaines
      http://www.autocar.co.uk/car-news/new-cars/electric-powertrains-will-reinvent-car-says-jaguar-design-chief

      Somme toute logique, le design répond à des normes (crash…) et à des impératifs techniques (refroidissement…). Avec les caméras on va pouvoir (réglementairement) bientôt supprimer les rétroviseurs ce qui ne sera pas un mal non plus, toutes les autos n’étant pas des Testarossa ou des M3 e46

      Ce serait intéressant d’entendre G Vidal sur sa vision du dessin d’une Peugeot Electrique. Appel lancé à Renaud…

      Je comprends que le changement puisse perturber (quoique « la jamais contente » était électrique fin XIX). Mais cela sera progressif pour ne pas heurter le public j’en fais le pari. Les premières automobiles étaient dérivées directement des hippomobiles. Les VE seront dans un premier temps proches des thermiques….avant d’explorer de nouveaux horizons. La bagnole n’est pas morte.

    3. Fils de Pub

      @ Stéphane n.c
      Bien d’accord avec vous à cette différence près que les boîtes étant détenues aujourd’hui par des financiers, leurs décideurs ne s’abreuvent que trop d’études de marché et autres statistiques diverses et rassurantes pour élaborer leurs produits, ce faisant ce sont bien eux brident les ingénieurs et les designers qui pourtant détiennent la valeur ajoutée de l’entreprise…

    4. John Steed

      Cher Alan,
      Désolé de vous dire que vos deux hémistiches déséquilibrés ne peuvent former Alexandrin, le second contenant une syllabe de trop…
      Madame Peel s’il vous plait, nous avons une affaire sur le feu !

  2. Vincent

    La SS100 efface toutes les autres ! Et pourtant, y a du lourd, c’est sûr ! On se régale déjà et on va se régaler.
    Cela fait du bien, après les trucs archi-marketés de Chine
    😉
    Désolé, pas pu m’empêcher
    😀

    Répondre
  3. FRANCK

    C’ est beau de nos jours de voir encore une voiture si exceptionnelle et majestueuse aimée par un passionné.
    Bravo pour votre formidable travail accompli sur cette beauté aussi beaux yeux.
    Bien à vous,
    Franck

    Répondre
  4. regis

    bonsoir !
    dimanche 22h30 , je me dis que j’ai oublié de regarder POA et là …. je pense que cette nuit je vais faire de beaux rêves !!!
    allez je me la repasse encore une fois !
    merci !
    regis

    Répondre
  5. jacquet julien

    il n’y a pas assez de mots assez fort, pour remercier ces heureux propriétaires de nous avoir montrer leurs oeuvres d’art.
    MILLES MILLES MERCI….
    Que d’émotions à voir ses voitures! Vivement la suite…

    Répondre
  6. Dubby Tatiff

    Là, je suis un petit peu épaté sur les bords !

    Il faut vraiment remercier le propriétaire de cette rarissime Swallow Sidecar 100 pour avoir bravé la pluie pour nous la présenter. Il va passer des heures à la nettoyer et à astiquer les chromes et les roues « fil ». C’est un privilège que de voir rouler en vrai ce genre de voitures que l’on imagine garée à l’année dans des garages coffre-forts, ne sortant que pour être prises en photo pour illustrer un livre ou un article.

    Ces voitures existent donc bien et elles sont encore vivantes !

    Répondre
  7. John Steed

    Bloody hell ! Mais qu’elle est belle, belle à ce damner cette Standard Swallow…
    Je me doutais bien que les deux Bill s’inspireraient des 6 1/2 et 4, 1/2, de Walter Owen… 🙂
    Mais pourquoi diable les productions actuelles ne savent plus autant nous émouvoir ?

    Some links :
    http://www.suffolksportscars.com

    Répondre
  8. Amok

    Bon, face à cette merveilleuse voiture c’est comme au cinéma ou au théâtre.
    On s’assoit, on coupe son portable, on se tait et on regarde.

    Répondre
  9. Chapman

    Quand les gars qui font mille six cent soixante kilos parlent…… On les écoutes avec respect.
    C’est une vrai merveille à regarder cette auto, une œuvre d’art !

    Répondre
  10. MisterVolvo

    Y-a-t-il des mots assez forts pour exprimer le sentiment que l’on ressent lorsqu’on regarde cette vidéo ? Je ne crois pas !

    C’est tellement beau de voir cette vieille mécanique aussi propre et bien entretenue ! Merci à ces petits observateurs de nous montrer leurs voitures qui sont tout simplement sublimes !

    « Amicalement votre, de Chapeau melon et bottes de cuirs, de Roger Moore, bref de tous les souvenirs des quinquagénaires »…..Tout ce que j’aime du haut de mes 17ans !
    🙂

    J’ai hâte de voir la suite, je suis vraiment mais alors vraiment impatient ! En plus 9 épisodes…..que du bonheur !

    GO POA !

    MisterVolvo

    Répondre