Lincoln Continental 2017 : le luxe amérciain

Mister Fréour était au Salon de Pekin 2016 pour POA. Il a fait son choix parmi des centaines de nouveautés et il nous ramène quelques perles exclusives à l’image de la découverte de la Lincoln Continental 2017, le nouveau porte drapeau de Ford (Lincoln est la marque de luxe du groupe Ford).

L’avis des Petits Observateurs !

17 commentaires au sujet de « Lincoln Continental 2017 : le luxe amérciain »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Frédéric à Montréal

    Après quelques jours de privation de POA, j’interviens bien tard… Excellent reportage, mais c’est surtout la fin que je retiens. Tous ces chromes, ce plastique moussé, cette conduite autonome, ces performances, bref, toute cette débauche de moyens pour faire vendre toujours plus gros et clinquant… Tout cela, bref, pour se retrouver dans un immense embouteillage, bientôt planétaire… Un peu déprimant. Bien observé Cédric!

    Répondre
  2. Navigator84

    Les sièges dont Mr le Premier Ministre parlent ressemblent beaucoup à ceux de la dernière Cadillac CT6.

    La marque est arrivée officiellement en Chine fin 2014, et avec une trentaine de concessions elle a réussi à vendre 11.630 véhicules en 2015, dont la grande majorité se trouve être le SUV MKC.

    Répondre
  3. Karl Champ-Léger

    Mezieur le bremier Miniztre,
    Che troufe que le kollier porte badche pleu ciel estam’pillé Por-sche’ est total-ment as-sorti à fôtre teint un’ peu palôt tans le petit matin te Pékin.
    Voui, voui, il fous sied à rafir !

    Répondre
  4. jacquet julien

    Merci Monsieur le 1er Ministre pour cette visite du salon de Pékin. Le choix de la marque Lincoln est très judicieux. Si la mémoire ne me fait pas défaut. Il était question il quelques années quelle traverse l’Amérique. Se serait bien su elle venait un jour. Je trouve son design vraiment intéressant : les poignées de portes mises assez hautes ce qui les rendent très pratiques. Les sièges sont très jolies et on l’air bien confortable. La planche de bords sans commandes de boîtes de vitesse me rappelle l’intérieur de chez Mercedes.
    Bref de la classe de l’élégance du style.
    Et puis vous voir pris dans les bouchons de Pékin, mon cher Cedric c’est la vrai vie.
    Merci encore pour ces bons moments ! !!

    Répondre
  5. Michel

    Vue de 3/4 avant elle a des airs d’AUDI et de 3/4 arriere de BENTLEY
    la position des poignées prouve que les designers cherchent à les effacer esthétiquement
    Walter de SILVA sur l’ALFA 156 aux portes AR (idée reprise par LVDA pour la derniere CLIO)
    ou comme chez TESLA, les escamoter dans la porte

    Répondre
  6. Patrice Vergès

    Très intéressant. Pourquoi Lincoln ? Viré de chez Cadillac en 1917, Henry Leland fonda sa marque automobile en 1920. Il l’appela Lincoln car il avait voté pour Abraham Lincoln qu’il admirait plus de 50 ans plus tôt !

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      Merci Patrice,
      Précision : Si Lincoln appartient à Ford depuis bientôt un siècle (1922), n’oublions pas qu’Abraham fut assassiné en 1865 dans l’hilarité générale au troisième acte de la comédie burlesque « Our American Cousin » à laquelle il était venu assister au théâtre Ford de Washington, ça ne s’invente pas…

  7. Mat Ador

    Le Design de ce monument de l’automobile U.S ne souffre absolument d’aucune faute de goût, c’est même carrément signé avec ces poignées intégrées au jonc chromé de bas de ceinture du vitrage, tout comme on s’en saisit pour sortir… Les poubelles…
    🙂 🙂 🙂
    … Désolé, pô pu me retenir…

    Répondre