Volvo V90 break et Volvo S90/ Genève 2016 (épisode 7)

Visitez le salon de Genève 2016 (3 mars au 15 mars 2016) en compagnie de POA et découvrez les 25 voitures qui veulent écrire la tendance de 2016 via 20 épisodes inédits. Renaud Roubaudi nous présente le break Volvo V90 et la berline S90

Souvenez vous il y a deux ans, le Volvo concept Estate qui annonçait tout :

volvo-v90-official-unveiling-52Volvo V90Volvo V90

 

A découvrir :

 

Volkswagen T-Cross Breeze

Audi Q2

Concept DS E-Tense

Peugeot 2008 phase 2

Peugeot Traveller

Fiat Tipo 2

Fiat 124 Spider & la version Abarth

Toyota C-HR

Volvo V90 (break)

Volvo S90 (berline)

Mercedes Classe C cabriolet

Nouvelle Mercedes Classe E

Nouveau Renault Scenic 5 places

Tesla Model X

Skoda Vision S

Seat ATECA concept

Alfa Romeo Giulia dans ses versions classiques

Maserati Levante

Lexus LC 500 h

Infiniti Q60

Bugatti Chiron

Aston Martin DB11

Ferrari GTC4

Opel GT

Porsche 758 Spyder

Interview Design

Opel GT par Boris Jacob

Le style Peugeot par Gilles Vidal

 

 

 

 

 

L’avis des Petits Observateurs !

25 commentaires au sujet de « Volvo V90 break et Volvo S90/ Genève 2016 (épisode 7) »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Carredas

    Sauf erreur de ma part, la lunette arrière verticale impose des renforts de carrosserie. J’avais lu quelque part qu’il fallait compter sur environ 80 kg de renfort pour un véhicule qui pesait (la V70 2010) déjà 1750 Kg. Je pense qu’en allongeant le modèle 2017 il a fallut ne pas lui faire prendre trop de poids. Je suis d’accord avec vous, elle est sublime mais elle est encore montée en prix.

    Répondre
  2. Rive Gauche

    Très belles voitures, un renouvellement talentueux, avec un design sobre et soigné.
    Et un intérieur superbe.
    Un doute, ou un regret, toutefois, concernant le V90 et sa lunette inclinée : Certes l’époque est d’abord au style plus qu’aux breaks « fonctionnels ».
    Mais historiquement, le succès de Volvo (en particulier aux USA, marché principal de la marque) est venu de ce qu’ils proposaient des voitures différentes de toutes les autres. Sur la sécurité, mais aussi voire surtout sur leur caractère « rationnel-fonctionnel-raisonnable-anti-bling-bling »
    Et je crois que Volvo ne devrait pas oublier que ça fait partie de son ADN.
    « Audi n’a qu’a aller se rhabiller ». Oui, mais ça n’est pas nouveau, et ça n’est pas la question.
    Les amateurs d’Audi ne passeront pas chez Volvo. Pas assez statutaire en Europe, pas significatif d’une montée en gamme aux USA.
    En revanche, à vouloir faire « comme Audi », il ne faudrait pas que Volvo perde sa clientèle historique. Celle qui est prête à payer cher pour avoir, justement, une voiture qui n’a rien à voir avec une Audi ou une Mercedes.

    Répondre
  3. Christophe BONNIN

    – Une ligne simple, humble et pure.
    – Un intérieur lumineux et apaisant.

    Alors qu’on en est à l’épisode 13 du salon au moment où j’écris mon commentaire, cette V90 apparait bien, à mes yeux aussi, comme la proposition la plus cohérente du jour.

    « Jaguar a du mouron à se faire » et « Audi peut allez se rhabiller » ! La proposition Volvo semble redoutable.

    Répondre
  4. JLR

    Franchement une réussite, on se rapproche enfin des standard allemand pour pouvoir avoir une alternative crédible. Dommage que les français ne sachent s’en inspirer.

    Répondre
    1. Max

      Les Français n’ont pas les mêmes moyens tout simplement.

      Le jour où un grand groupe Chinois/Indien/Brésilien ou Saoudien (au choix) aura la bonne idée de racheter PSA ou Renault, les Français pourront enfin se lâcher !

      Malheureusement ça n’est pas le cas donc on continue à faire petit et sous-motorisé…

      Et puis Volvo a toujours eu une image de voiture indestructible. Ce qui est l’opposé des voitures Françaises (sur nommées « piece of shit » aux US faut-il le rappeler…)

      Mais bon, on se débrouille pas trop mal face aux autres généralistes.

  5. Stéphane. nc

    Avec la voix de JP Marielle dans « les galettes » :
    « Oh nom de Dieu de bordel de merde ».
    Quelle est belle!

    Et ce marron. et cet intérieur topissime qui fait regretter le old style british des Jag’, et cette sobriété pas ennuyeuse qui fait chic et casual à la fois.

    Ca sent le carton commercial!

    Volvo & Koenigsegg : quand la Suède colle des tampons à l’Allemagne pendant que la France….

    Répondre
  6. bigblue

    Le Prez sans son PM c’est un peut Tic sans Tac, Tintin sans le Capitaine Haddock, Arlette Chabot sans Alain Duhamel, on sent le Prez un peut tristoune et moins enjoué qu’en temps normal, même si envolée lyrique sur le stand Volvo, mais sans le contre pouvoir de Audiman, ça à un petit gout de pas assez, saloperie de grippe !!!

    Répondre
  7. Henri

    Merci Renaud pour toutes ces video « terrain » très réussies !… And thanks to Geely!
    Sans l’appui de la maison mère chinoise, rien n’aurait été possible. Au delà de la qualité perçue, le développement d’un design identitaire Volvo, qui se démarque intelligemment des marques allemandes, est un choix stratégique. Geely exploite une tendance design scandinave – mix de formes douces et anguleuses, de matières naturelles, de couleurs plus chaudes – qui rend les nouvelles Volvo plus désirables… C’est très bien joué !
    Cheers.

    Répondre
  8. CITRON.

    Il me semble que la lunette inclinée permet aussi une meilleure aéro, et n’est donc pas dévolue uniquement au style. 😉

    Répondre
  9. kris

    Renaud / M. Le présIdent : pensez-vous que le break de chasse pourrait-être à nouveau un marché potentiel ???
    A l’instar du marché du pick-up qui semble émerger en Europe.
    Le concept break de chasse de Volvo est vraiment sublissime. Il serait dommage de l’abandonner complètement. A moins de l »adapter à une future compacte 3 portes (!????)

    D’autre part, à l’occasion d’une future qui sait indiscrétion, la sellerie tissus proposée sur le concept break de chasse pourrait-elle être proposée en option ?
    Il me semble (à confirmer) qu »une variante proche serait proposée sur la V40 (!) notamment….

    Veuillez, agréer……

    Répondre
    1. Renaud Roubaudi

      J’ai toujours rêvé du retour du break de chasse, mais tous les pros vous disent que c’est impossible, faute de marché suffisant. en gros pas assez de volume. Perso, je pense qu’une marque premium/ou décalé devrait tenter sa chance, il y a une place à prendre.

    2. Outdoor74

      Tout à fait d’accord avec vous pour ce dernier commentaire au sujet du break de chasse !

  10. Neo

    Je suis un Audiman convaincu, mais je dois avouer que je suis assez bluffé par ce break, la berline et même le SUV. Un grand Bravo a Vovlo pour ces dernières réalisations, je pense sincèrement qu’ils ont trouvés leurs styles et leurs voies… c’est original et bien fait, vraiment je ne vois pas à redire. C’est sûrement la première fois de ma vie que je serais tenté de passer sur une Volvo, je pensais jamais dire ça un jour.

    Répondre
    1. kris

      Rassurez-vous !
      Une bonne heure confortablement installée à bord de cette V90 ou XC90 verra votre « Audinite » aiguë traitée! 🙂

  11. kris

    J’attendais cette présentation avec impatience. Je rejoins une nouvelle fois à 200% les remarques de notre président concernant VOLVO :

    – Oui enfin VOLVO est enfin de retour. AUDI notamment a enfin trouvé un compétiteur crédible et cela va faire mal très mal… VOLVO a effectivement trouvé son style qui devrait plaire au plus grand nombre.

    Certes le concept sur base de break de chasse était tellement réussi que le pari de l’adapter à cette grande berline S90 était loin d’être gagné ! Je reste quand même sur ma faim mais je dois bien avouer que le résultat est bluffant… Le choix de la couleur sur ce modèle exposé n’est pas un hasard ! C’était le coloris du concept.

    Mais je pense que cela sera d’autant plus frappant avec les réalisations à venir sur les breaks intermédiaires (V60/V70 (?)/V40)…

    – Comme chez feu SAAB, VOLVO dispose de « Talibans Volvoïstes » convaincus mais malheureusement dont l’objectivité est contestable (!). Concernant la lunette arrière inclinée, il faut savoir faire des concessions à la modernité et à son temps. . La période est effectivement propice au breaks stylisés plutôt que qu’aux breaks uitilitaires ! C’est ainsi. Il faut en passer par là pour que la marque soit encore vivante dans les années à venir. La disparition de constructeurs dans un passé récent devrait faire réfléchir !!…

    Il aura fallu un repreneur chinois et un investissement de 10 MILLIARDS D’€ !!!! pour relancer cette marque qui aurait pu finir à terme comme le cousin SAAB s’il était resté la propriété de FORD…

    Quand on considère qu’il faut au moins 20 ans pour imposer une marque – VOLVO a été racheté en 2010 -, cela laisse présager souhaitons le de très bonnes choses pour VOLVO…

    Répondre
  12. Ronan

    De toutes les reprises de constructeurs auto par des investisseurs étrangers ces vingt dernières années, je dirais que c’est Volvo qui a le mieux fait sa mue ( et pourtant il y a de la concurrence: Range, Mini)
    Volvo a non seulement su garder ses fondamentaux (pas comme Jaguar !) mais a su aussi « raise their game », élever leur niveau.
    Plusieurs de tes petites remarques résument ma pensée, notamment « Audi peut aller se rhabiller », sans faire du Audi bashing primaire je trouve que cette offre est au moins aussi aussi égale.
    Je raille après Jaguar post 2008 qui ont choisi la voie design Audi avec un intérieur teinté carbone/noir/sombre, en voyant Volvo je me dis que c’est CETTE voie que Jag aurait du emprunter: cuir clair, bois à volonté, grand toit panoramique pour éclaircir le tout…..
    Volvo qui fait des intérieurs cent fois plus attrayant (à mon goût) que Jaguar, si on m’avait dit ça il y a seulement dix ans…….

    PS: Renaud, pourrais-tu aller sur le stand Borgward et nous présenter leurs modèles BX ?
    Comme la France a droit a ses revivals (Alpine & DS) j’aimerais connaître l’histoire de cette marque Allemande façon POA. Cheers !

    Répondre
  13. Frankreich

    Ce qui est malin avec cette nouvelle identité visuelle, c’est qu’ils l’ont d’abord présentée sur leur véhicule le plus HDG puis ils le déclinent vers le bas. Ce n’est pas toujours le cas, récemment Jaguar a présenté sa XE pour inaugurer son nouveau style, et ensuite la XF qui en était une déclinaison : résultat, tout le monde – dont M. Freour – a appelé la XF « la grande XE ». Ca ne se serait jamais produit en inversant les présentations et ça Volvo l’a pigé et en ce sens ils ont bel et bien la main

    Répondre
    1. Ronan

      Ton commentaire est extra et tellement vrai, je ne l’avais jamais vu de cette façon ni de près ni de loin. Danke !

      Comme l’a dit Cédric en commentaire écrit récemment (bon rétablissement au passage) ce qui est aussi génial que les reportages est la qualité des commentaires postés qui complémentent parfaitement les vidéos.
      Il nous faut un forum !

  14. jacquet julien

    Quelle belle voiture. Je comprends les puristes vé Volvo qui préfère une lunette droite plus pratique à cette lunette un peu incliné mais c’est quand même jolie. Ça lui va bien.
    Encore une voiture à essayer chère Président. La wishlist commence à bien se remplir. Je serais curieux de connaître l’avis de notre cher 1er ministre du fond de son lit.
    Vivement la Cross Country…

    Répondre
    1. Randria

      Slt Renaud sympa la vidéo, est tu encore au salon de l’auto ce week car jvais y passer? A plus