Audi R8 V10 Plus : la balade avec la 911 Targa (épisode 3)

Frédéric, petit observateur et conducteur de Porsche Targa des années 70, livre ses impressions de conduite à Mister Fréour. Pendant qu’ils parlent ensemble, Benoit, un autre petit observateur, conduit l’Audi R8 V10 Plus en compagnie de Léandre. Pour ma part, j’accompagne Madame la Ministre à bord d’une Porsche 911 Targa moderne. Cette balade en 911 vintage est l’occasion de découvrir un petit aérodrome dans les Yvelines spécialisé dans les vols de planeurs. Un lieu magique très POA qui inspire tous nos convives bagnolards, chacun ayant son avis sur la meilleure voiture du trio.

 

Madame la ministre de la féminité, Monsieur le premier ministre et moi-même avons eu la chance de pouvoir essayer l’Audi R8 V10 Plus, un gros bébé de 610 ch qui veut tenir la dragée haute au gotha* des super sportives, Porsche 911 en tête. Loin de nous l’idée de jouer les pilotes essayeurs, nous nous sommes, en revanche, demandé si un conducteur de 911 au quotidien pouvait être intéressé, du moins interpellé, par cette Audi R8 V10 Plus. D’où l’idée de partir en délégation à la rencontre d’un petit observateur amateur de Porsche 911. Pour pimenter notre histoire, ce petit observateur possède deux 911, une Targa des années 70 et une Targa moderne de 2015. Son regard est donc intéressant à double titre. Nous nous sommes également demandé si le mythe de la « voiture de sport » faisait toujours rêver la jeunesse, d’où la présence obligatoire de Monsieur Léandre, ministre de la jeunesse de POA, qui ne cache pas sa fascination pour Porsche. La vie faisant bien les choses sur POA, nous avons croisé un jeune homme de 24 ans, lui aussi « bagnolard » sans le savoir mais dans une catégorie très différente. Enfin, comme dit le dicton, plus on est de fous, plus on rit, nous avons convié Benoit, un petit observateur qui nous avait présenté son Austin Healey et qui souhaitait se joindre à la fête. 

L’avis des Petits Observateurs !

20 commentaires au sujet de « Audi R8 V10 Plus : la balade avec la 911 Targa (épisode 3) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jean-François Bertrand

    Un planneur ça me fait penser au bagnoles suivantes : une Silver Shadow Mulliner Two Doors Coupe ,
    un buggy sur la plage,
    et Michel Legrand en musiique d’ambiance….

    Répondre
    1. Jean-François Bertrand

      Et par association d’idées, à une belle 2.2S!
      Donc une classique, pure, simple, gracile, belle tout simplement.
      Mais si on me donne le nouveau Targa… je suis poli, je dis merci!…..

  2. Piat Georges

    En définitive, j’ai l’impression que ce qui manque le plus à l’Audi, c’est le charme. Et le charme, on l’a ou on l’a pas…

    Répondre
  3. Julien

    Bonsoir,
    Ce reportage illustre à merveille « l’esprit POA » ; celui pour lequel on vous adore ! On commence dans une superbe Porsche Targa des années 70 et on finit dans un hangar perdu au milieu de la campagne à causer planeur et lustreuse Bosch ! Ne changez rien, vous êtes PARFAITS !
    Bonne soirée.
    Julien
    « POA, faut r’connaître… c’est du brutal ! »

    Répondre
    1. Amok

      On dirait que le club des amis de Michel Audiard s’est donné rendez-vous ici…
      Bonne nouvelle.

    2. Dubby Tatiff

      En fait, le Président Roubaudi pense faire du Lelouch alors qu’en fait il fait du Tarkovski. Du collage, des associations d’idée, un petit jeu qui se rapproche du formalisme des cadavres exquis, une divagation poétique qui se rapproche du fonctionnement du cerveau humain. On nous annonce une glorieuse tétralogie sur l’Audi R8 et salivant devant notre écran, on se retrouve à disserter sur l’art de bien lustrer un planeur.

    3. Renaud Roubaudi

      Trop d’honneur. On fait juste ce que l’on peut avec ce que l’on a. On en reparlera…

    4. John Steed

      … Docteur Renaud, Mister Renard…
      Euhh, vous me faîtes les Crockett & Jones tant que vous y êtes ?

  4. Mbx6-92

    Bonsoir POA,
    Ce message s’adresse à Monsieur ROUBAUDI, si vous souhaitez une polisseuse, le site MANIAC AUTO est pour vous. Rien de tel pour rendre votre Jaguar encore plus belle. Le site est très bien fait et des tutos sont la pour vous expliquer comment vous en servir.
    GO POA

    Répondre
  5. Piat Georges

    Magnifique la Targa à Beynes Thiverval ! Et quel bonheur ce bruit de flat six…
    Petite info pour Cédric, l’avantage du planeur c’est que, quand on décolle, on ne risque pas la panne moteur puisqu’il n’y en a pas ! Le pire risque est donc évité.
    C’est génial le planeur, on entend le vent siffler dans la voilure.
    Bravo à tous, beau reportage et lumière magnifique entre 2 grains.

    Répondre
  6. Julien JACQUET

    Mademoiselleet Messieurs bonsoir,
    2 remarques suite à cette petite observation:
    Tout d’abord pour complété ce qu’a dis Cédric sur le mirage 2000. Cest un canon de 30mm dui est instalée dessous. La célèbre école de Top Gun a justement été crée pour que les pilotes apprene l’ACR l’art du combat raprrocher et réduire l’utilisation de missile qui coutent excessivement chère.
    Seconde remarque: et la je tombe des nus. Monsieur le Président vous ne vous servé pas d’une lustreuse pour votre voiture. Ne me dite pas que la Jaguar officièle de POA n’est jamais lustré. Peut etre le faites vous à la mains. Il n’ya pas que la Nènète pour faire une beayé àa son Auto.
    Petite anegdote perso: quand j’ai eut ma 1er voiture, mon papa ma offert ma Nènète. Mais comme mon papa garde beaucoup de chose de mon grand père. Ila encore la Nènète qu’il se servait jadis sur sa Panhar. Et bien quand je suis chez mes parents je n’utilise pas ma Nènète mais celle de mon Papy que je trouve beaucoup plus pratique que celle d’aujourd’hui.
    Enfin a choisir entre les 3 magnifiques Auto, je préfère la 911 targa de 2015.
    Vivement la suite de vos aventures and GO POA

    Répondre
    1. Beis

      Bonjour à tous ,
      il s agit effectivement de canons de 30 mm ( un de chaque côté ) sur le mirage III E qui reste un des plus beaux avion de la maison Dassault !!
      Encore un superbe reportage de Poa avec ce beau mirage ( était accro d aviation militaire je suis comblé ! ).J en profite d ailleurs pour partager ma peine de voir la revue air fan ( une des dernières revues d aviation militaire , peut être que le premier ministre connaît ? ) déposer le bilan .La presse écrite française va mal et tout cela est bien triste !
      Go Poa ! en espérant vous voir pendant encore de nombreuses années !

  7. Frédéric à Montréal

    Le bruit inimitable du flat 6 des belles années qui pousse par derrière, l’intérieur spartiate mais où il ne manque rien, la position de conduite étrange, les deux protubérances des phares avant qui donnent vraiment l’impression de piloter. Enivrant.
    Par contre, vidéo beaucoup trop courte, c’est très énervant…
    C’est si bon qu’on en voudrait plus!

    Répondre
  8. chapman

    Charmant ce petit terrain d’aviation. Elle a raison Floriane, le velours c’est la classe absolue.
    Je ne suis jamais monté dans une Porsche 911 par contre, lorsque j’étais encore adolescent, mon grand frère s’était fait prêté une 914 qu’on appelait la Porsche du pauvre. Pas très motorisée mais les fondamentaux étaient là, notamment cette étonnante tenue de cap, même à grande vitesse !

    Répondre