Ford Ranger 2016 : le pick-up pro (épisode 3)

Parlons peu, parlons pro et donnons la parole au spécialiste des ventes de véhicules utilitaires chez Ford, Samuel Coudournac qui nous explique à qui s’adresse le Ford Ranger.

Le Ford Ranger est le pick-up le plus vendu en France avec 3669 unités sur un total de plus de 12 000 pick-up écoulés en France. Un marché encore dominé par l’achat des professionnels mais qui tend à s’ouvrir aux particuliers avec des versions plus typés loisirs, à l’image de ce modèle double cabine en finition wildtrack. Pour cette rencontre, je suis accompagné de Paul Clément-Collin, fondateur de Boîtier Rouge. Paul ayant conduit  le Ford Ranger pendant que je le filmais, je vous recommande de lire son essai du Ranger qui complète parfaitement nos impressions vécues de la journée.

 

Merci à Stéphane qui nous livre un commentaire éclairé sur le Ford Ranger et les Le Pick Up en général

« Outil de travail (mines, champs, funboard) il truste les ventes dans le top 10 du palmarès avec en tête, invariablement le Ford Ranger (qui était produit en Thaïlande, désormais Afrique du Sud semble t’il…à moins que cela ne dépende des marchés couverts).
Il y a aussi (pour les « petits » pick up diesel) le Hilux, Le Navara, de Dmax, l’Amarok et n’oublions pas le Defender Pick up et bien sur le Mitsu L200

Ces engins ont beaucoup progressé en équipement, sécurité (crash test 5 étoiles désormais ce qui était loin d’être le cas) et confort malgré les lames de suspension arrière (3,5T tractables + 1 tonne de charge utile dans la benne). 3 configurations avec 2 principales, le simple cabine et le double cab (ce qu’essaie Renaud) et l’intermédiaire avec les portes antagonistes.

On va en voir de plus en plus en France car le bonus malus ne s’applique pas aux utilitaires et ces PicK Up sont considérés comme utilitaires….astuce qui explique que leurs ventes s’envolent dans les versions les plus civilisées.

Renaud fait la démonstration de ce qu’il ne faut absolument pas faire. Le transport de passagers dans la benne (courant encore dans le nord de la Calédonie et dans les pays….très émergents) est archi dangereux. C’est d’ailleurs suite au nombre de décès (femmes, enfants…) constaté, que les versions double cabines ont bénéficié en NC il y a quelques années de la même détaxe douanière que les simple cabine (plus utilitaires avec leur benne plus grande) : l’objectif était de vendre des double cab pour que les familles voyagent en sécurité

La benne c’est sympa, mais pour les civils il faut absolument l’équiper d’un « tonneaux cover » ou couvre benne qui se verrouille à clé. Sinon les bagages sont trempés et exposés aux regards indiscrets

Pour terminer, ces beaux bébés sont plus longs qu’une classe S donc achtung les manoeuvres en ville. Et pourtant nous avons ici les baby Pick Up.
Sur un parking (à Nouméa par exemple, c’est très courant), vous mettez un Ranger à côté d’un F150; un Navara à coté d’un Titan, un Hi Lux à côté d’un Tundra, d’un RAM 1500, d’un Silverado….ils paraissent tout maigrichon. Et pourtant ces light trucks sont les caisses les plus vendues aux USA. A ce sujet les importateurs français se gavent rudement car aux States un F150 c’est selon les versions le prix d’une Clio-Mégane-Talisman. Ici c’est le prix d’un Q7 bien équipé……

 

 

 

AUTO - ESSAI PRESSE FORD RANGER 2016

PHOTO : JEAN-MICHEL LE MEUR / DPPI

PHOTO : JEAN-MICHEL LE MEUR / DPPI

FORD RANGER 2016

L’avis des Petits Observateurs !

24 commentaires au sujet de « Ford Ranger 2016 : le pick-up pro (épisode 3) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Theo

    Rien que dans ma petite ville de province, trois commerçants l’ont acheté. Comme je les connais bien, je leur ai demandé pourquoi un tel engin (il y a un pharmacien, un marchand de vin, un fleuriste et ils sont livrés par d’autres). Réponse : la récupération de TVA et pas de malus. La pollution, l’encombrement, la consommation, pas leur problème. Pas très citoyen, mais ça ne surprendra personne.

    Répondre
  2. kris

    Après avoir visionné le reportage complet – fortement conseillé par Monsieur le Président 😉 ! -, je relativise mes écrits présents dans le premier épisode.
    Effectivement il existe bien un marché pour ce type de véhicule de loisirs pour le particulier comme en témoigne le lancement officiel sauf erreur de ma part du Santa Cruz de chez Hyundai mais uniquement pour le marché US – ndlr : look très sympa et fun -.
    En souhaitant que leurs futurs propriétaires évitent de rouler dans les agglomérations déjà fortement congestionnées !…
    Mais à la campagne ou pour des activités de plein air, alors là…j’achète !

    Répondre
  3. Lieutenant Columbo

    Aaaah, s’cusez moi M’sieurs Dames, mais ce Ranger pourrait bien venir remplacer ma vieille 403 qui est rincée elle aussi par le temps (pas le mauvais temps hein, mais le long-temps) et qui arrive au bout du rouleau… En la décapotant et lui fourguant tout mon bazar dedans, je me rends compte que je m’en suis toujours servi comme d’un pick-up. L’avantage du Ranger avec ces deux compartiments séparés, l’un fermé, l’autre ouvert, c’est qu’avec ma femme on pourrait avoir chacun le sien, aaah ce serait bien pratique pour nous…
    Aaaah, et puis étant devenu libéral depuis ma misérable retraite de l’administration, l’exonération de malus, de TVS et la récupération de la TVA, comprenez que ça m’interpelle M’sieurs Dames… Et pas qu’un peu… Si donc un commercial de chez Ford voulait bien me contacter et me faire profiter d’une petite remise, ça me permettrait de mener rondement de nouvelles enquêtes, c’est que j’en ai parfois de lourdes à tirer, et puis ça f’rait rudement plaisir à ma femme…
    Aaaah, même un modèle démo me conviendrait, je ne suis pas trop regardant sur la propreté, et puis en le prenant en location longue durée, ça f’rait moins à débourser, vous comprenez, merci d’avance hein M’sieurs Dames…
    Ranger Columbo, M’sieurs Dames, ah ça aurait d’la gueule, j’m’y voit déjà…

    Répondre
  4. Dubby Tatiff

    Blague à part, il y a je trouve un côté humain et authentique qui est séduisant dans ce genre de véhicule. Un côté « bon père de famille », honnête artisan et travailleur manuel en semaine et père s’occupant de sa famille le WE lors de saines sorties sportives. Une destination authentique pour un véhicule polyvalent qui s’est perdue en chemin pour les SUV lors de leur évolution.
    Honnêtement, ce n’est pas du tout désagréable comme impression première.
    Restent les 5.30 mètres de long … 😉

    Répondre
    1. Frédéric à Montréal

      Touché, Renaud! Je reconnais le droit d’acheter quelque chose d’illogique bien sûr, et je suis le premier à ne pas rouler logique! Mais je trouve dommage qu’il y ait un trou dans la législation pour le malus. Comme en Amérique du Nord où les SUV ne sont pas soumis aux mêmes normes de sécurité que les voitures… Et où ils sont maintenant plus nombreux!

  5. Frédéric à Montréal

    Consternant de constater qu’on essaie de vendre à un plus grand nombre d’automobilistes un véhicule dont ils n’ont nul besoin, même s’il est soi-disant rassurant. Et en plus, il permet de contourner le malus écologique…

    Répondre
    1. Renaud Roubaudi

      Certes Frédéric, mais si l’on suit ton raisonnement pourquoi autoriser la vente de véhicules qui dépassent les 130 km/h ? et pourquoi vendre des montres dont le boîtier peut résister à la pression à 1000 m de profondeur ? etc, etc…

    2. Nabuchodonosor

      @Fred à Montréal
      Au contraire, ces boîtes à outils sur roues ont leur utilité pour beaucoup d’entre nous, au fil des générations elles sont devenu désirables et confortables, l’intérieur de ce Ranger est magnifique reconnaissons le lui, de plus ces véhicules sont à la fois sécurisants et valorisants et avec leur fiscalité à part et la baisse des cours du brut, je crois que nous avons là les principales raisons d’un succès qui ne sera que croissant… C’est con à dire, mais même les images de groupes armés dans le désert, renforcent leur sérieux… Parfois je me demande dans quel monde nous vivons, mais c’est ainsi…
      Bien le bonjour chez vous et vos grands espaces où il doit faire bon rouler en pick-up…

    3. hypergone

      Il avait même un différentiel central à blocage pneumatique…
      C’est comment sur le Ranger?
      ah bon y a pas de diff central !!

  6. jacquet julien

    J’adore l’organisation de chez Ford pour cette essai.
    Une fois avoir bien fait mumuse dans la boue, il vous le lave pour le récupérer tout propre.
    J’espère que mette un petit coup de nenette dessus sinon c’est notre Président qui ne va pas être content.

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      Z’aviez remarqué les BBQ à gauche de la station de lavage ? C’est limite passible de trafic d’influence… 😉
      Ceci dit un petit Schüblig accompagné de moutarde et d’une pinte de bière n’a jamais fait de mal à personne… 🙂

  7. Mat Ador

    PTAC et PTRA : Je crois comprendre qu’en matière de Pick-up disponibles actuellement sur notre marché, il y a les laborieux et les agiles. Bien que proches et capables d’accomplir beaucoup de tâches, on trouve néanmoins, ceux qui portent et tractent plus, qui sont par principe plus confortables et à l’aise sur l’autoroute, le Ranger et le Navara entrent dans cette définition, et ceux qui grimpent mieux, à priori plus légers et mieux suspendus, tels le Hilux, ou le D-Max; A chacun de choisir donc.

    TVA : A moins qu’il ne soit spécifique au grand Est, ce dont je doute, il semblerait que le discours chez Ford se soit infléchit quelques peu au sujet de la déductibilité de la valeur ajoutée sur les doubles cabines, pour se mettre maintenant au diapason de celui des concurrents. Et c’est tant mieux, mais il faut bien reconnaitre que l’administration ne fait rien pour simplifier les choses en la matière pour les professionnels., d’autant qu’ils ne sont jamais à l’abri de changements qui peuvent survenir, voir même s’appliquer de manière rétroactive…

    Répondre
  8. Guillaume Capelle

    Une proche connaissance roule en Ranger depuis 2015, Un wildtrack double cab, il est plombier et pour lui sa remplace sont Renault Traffic du boulot et sont Nissan Xtrail de tout les jours.
    Il en est globalement satisfait, par contre beaucoup de petites broutilles , rampe a led hs devant, ampoule de feux arr HS. Il ont du changé tout la calandre avant pour les led et il a fallu attendre 1 mois pour l’ampoule arrière , Le véhicule est en leasing. Ca tête du 12 L/100 sur le 5 cylindres de 200ch mais bon il roule au coyote donc …
    Suspension a lame oblige lorsque la benne n’est pas chargé c’est un peu raides aux place arrières.
    La vidéo ne le rend pas mais la bête est quand même très imposante

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      @Duby Tatiff
      Oui, mais la # c’est que dans une Classe S, la charge est bien au chaud à l’intérieur.
      😉