Ford Ranger : le pick-up à la sauce européenne (épisode 1)

Le Ford Ranger est le pick-up le plus vendu en France avec 3669 unités sur un total de plus de 12 000 pick-up écoulés en France. Un marché encore dominé par l’achat des professionnels mais qui s’ouvre aux particuliers avec des versions plus typés loisirs, à l’image de ce modèle double cabine en finition wildtrack. Pour cette rencontre en trois épisode, je suis accompagné de Paul Clément-Collin, fondateur de Boîtier Rouge. Paul ayant conduit  le Ford Ranger pendant que je le filmais, je vous recommande de lire son essai du Ranger qui complète parfaitement nos impressions de la journée.

Le Ford Ranger peut transporter jusqu’à 1 200 kg de charge utile, remorquer jusqu’à 3 500 kg et se frayer un chemin  à travers un cours d’eau d’une profondeur de 80 cm.

PHOTO : JEAN-MICHEL LE MEUR

 

L’avis des Petits Observateurs !

36 commentaires au sujet de « Ford Ranger : le pick-up à la sauce européenne (épisode 1) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. JimmyB

    Pour avoir eu 2 pick-up, un Navarra et un Terrano à la campagne….. sympa, mais bonjour les vertèbres…. 🙂

    A l’époque c’était une caisse sur un essieu de camion, d’où le confort spartiate…

    Mais super pratique pur les sports outdoor et tracter le canot’

    Répondre
    1. Mat Ador

      Je n’ai pas souvenir que le Terrano fut jamais commercialisé en pick-up… Rassurez moi, le pick-up est bien cette carrosserie avec une benne ouverte à l’arrière, que l’on nommait camionnette bétaillère dans les chaumières de grand-papa ?

  2. Thierry

    Les amis de mes amis sont mes amis …. on se croirait sur le canapé de Drucker, mais j’ai rajouté également BR dans la liste de mes lectures.

    S’il y a bien un engin qui me laisse pantois, c’est le PickUp … bof bof !
    J’ai un copain qui en est à son deuxième, et il utilise ça en auto de ville, bonjour les créneaux et autres coups de pare-chocs.
    Son Nissan il l’a eu d’ailleurs avec une énorme remise, digne d’un Scénic … ce qui, sur le coup, m’a fait douter des ventes en France de ce type de véhicule. Pourquoi pas …. mais par pitié que les Bobo et autres allergiques au gluten (parait que ce sont les mêmes !) ne prennent pas ça pour la ville !

    Répondre
  3. Velam

    J’ai hâte de voire la suite. Ma société est équipée de ce genre d’engin en version intermédiaire portes antagonistes et équipé d’un « tonneau cover ». Les modèles du boulot sont bien plus rustiques à l’intérieur, que le peu aperçu dans ce premier volet : Plastiques très dures, banquettes à la limite du confort, suspensions fermes et bien moins d’électronique embarquée. Par contre quel outil de travail. On charge à peu près tout ce que l’on veut, outils à manches longs, brouettes, caisses plastiques de grand volume, et truelle (je suis archéologue).
    Première frayeur aux commandes sur routes enneigées (habitué aux tractions). La même tendance qu’un train classique au touché… l’arrière veut passer devant. Une fois en 4WD plus de soucis.
    Je pense que nous verrons dans les reportages à venir ses grandes qualités de franchiseur. Equipé d’un réducteur de couple en 4WD, il passe presque partout.
    Ses volumes sont tout à fait gérables sur routes et en ville. Le seul souci la longueur associée au manque de visibilité arrière qui entravent cordialement les capacités de stationnent (peut être en partie compensée par des outils d’aide au manœuvres sur les versions « urbaines »).
    Qui visionnera POA saura.

    Répondre
    1. Chapman

      Pour la comparaison avec un train classique, je donnerai la même recommandation….regarder ou l’on veut aller et surtout pas ou l’on risque d’aboutir si on perd sa trajectoire….
      🙂

  4. kris

    Un véhicule intéressant certes, sur le plan pratique indéniablement voire esthétique (confère par exemple le concept SANTA CRUZ d’Hyundai). Mais est-ce bien raisonnable de voir ces engins débarquer en ville car à l’instar des SUV, leur utilisation sera détournée. Et puis, il est déjà assez pénible de voir les conducteurs du Dimanche peiner à réaliser des manoeuvres au volant de leur SUV !… Pourquoi en rajouter !(?)
    Encore un véhicule à destination des bobos urbains ! 😉

    Répondre
    1. Renaud Roubaudi

      Mais personne n’a dit que c’était un véhicule urbain !! 60% des ventes sont faites aux professionnels; et cette version « loisir » vise les amateurs du outdoor. attendez les autres épisodes pour vous faire un avis.

    2. kris

      @Renaud Roubaudi
      Bien entendu 😉
      J’espère que ce segment, s’il devait se généraliser aux particuliers, ne se développera qu’auprès d’une clientèle ciblée type Outdoor ! La crainte c’est à l’instar du SUV de voir circuler ce genre d’engins dans les agglomérations denses ! C’est déjà suffisamment compliqué comme cela.
      Je serais fana d’activités outdoor ou habitant loin de zones urbaines, je me laissera bien tenter par le SANTA CRUZ de chez Hyundai qui à priori a été confirmé en commercilalisation…aux USA (pour le moment !?)…
      Un de mes clients a acheté ce pick-up et effectivement l’engin est attractif (propriétaire d’un camping). Utilisation pro/perso.
      Donc j’attends (nous attendons) la suite avec impatience…

  5. Adrien

    Le plan dans la benne est effectivement très drole… Surtout quand Renaud se remet sa mèche : même dans la soute d’une auto de fermier Texan, Monsieur Roubaudi reste élégant et digne ! 😉

    Répondre
  6. Commandant Chatel

    Jadis, c’était Detroit qui était la capitale mondiale du « Pick-Up Truck » ! Qu’en est-il aujourdh’ui ? Il faudrait poser la question à Mickael Oualid…

    Répondre
  7. Piat Georges

    J’adore le plan de Renaud se filmant dans la benne, fallait le trouver !
    Je vais faire bondir les puristes mais, sur le plan visuel, ces pickups sont un peu tous pareils non ?

    Répondre
  8. Stéphane. nc

    Le Pick Up est une institution en Nouvelle Calédonie

    Outil de travail (mines, champs, funboard) il truste les ventes dans le top 10 du palmarès avec en tête, invariablement le Ford Ranger (qui était produit en Thaïlande, désormais Afrique du Sud semble t’il…à moins que cela ne dépende des marchés couverts).
    Il y a aussi (pour les « petits » pick up diesel) le Hilux, Le Navara, de Dmax, l’Amarok et n’oublions pas le Defender Pick up et bien sur le Mitsu L200

    Ces engins ont beaucoup progressé en équipement, sécurité (crash test 5 étoiles désormais ce qui était loin d’être le cas) et confort malgré les lames de suspension arrière (3,5T tractables + 1 tonne de charge utile dans la benne).
    3 configurations avec 2 principales, le simple cabine et le double cab (ce qu’essaie Renaud) et l’intermédiaire avec les portes antagonistes.

    On va en voir de plus en plus en France car le bonus malus ne s’applique pas aux utilitaires et ces PicK Up sont considérés comme utilitaires….astuce qui explique que leurs ventes s’envolent dans les versions les plus civilisées.

    Renaud fait la démonstration de ce qu’il ne faut absolument pas faire. Le transport de passagers dans la benne (courant encore dans le nord de la Calédonie et dans les pays….très émergents) est archi dangereux. C’est d’ailleurs suite au nombre de décès (femmes, enfants…) constaté, que les versions double cabines ont bénéficié en NC il y a quelques années de la même détaxe douanière que les simple cabine (plus utilitaires avec leur benne plus grande) : l’objectif était de vendre des double cab pour que les familles voyagent en sécurité

    La benne c’est sympa, mais pour les civils il faut absolument l’équiper d’un « tonneaux cover » ou couvre benne qui se verrouille à clé. Sinon les bagages sont trempés et exposés aux regards indiscrets

    Pour terminer, ces beaux bébés sont plus longs qu’une classe S donc achtung les manoeuvres en ville.
    Et pourtant nous avons ici les baby Pick Up
    Sur un parking (à Nouméa par exemple, c’est très courant), vous mettez un Ranger à côté d’un F150; un Navara à coté d’un Titan, un Hi Lux à côté d’un Tundra, d’un RAM 1500, d’un Silverado….ils paraissent tout maigrichon. Et pourtant ces light trucks sont les caisses les plus vendues aux USA. A ce sujet les importateurs français se gavent rudement car aux States un F150 c’est selon les versions le prix d’une Clio-Mégane-Talisman. Ici c’est le prix d’un Q7 bien équipé……

    Répondre
    1. Stéphane. nc

      J’oubliais. Le top sur ces caisses c’est de chausser des BF Goodrich All terrain Ko2

      Et sur la neige, la boue ou la pluie, ne pas oublier que sauf l’Amarok qui bénéficie d’une transmission intégrale permanente, ce sont des propulsions (4RM enclenchables) donc achtung si vous n’êtes pas Candeloro ou des anciens d’Holiday on ice…..surtout quand la benne est vide……

    2. jacquet julien

      Merci Stéphane pour ses explications. C’est simple claire et précis. Quelle chance tu as de vivre en nouvelle Calédonie!

    3. Avgas

      Même panorama ici au Chili ou il se vend 57 000 pick-ups par an (17 Millions d’habitants) et ou ils sont utilisés par un éventail très large d’acheteurs (compagnies minières, agriculteurs, artisans) et tous les constructeurs sont présents avec des modèles taille Européenne mais aussi les modèles US (Tundra, RAM, F-150, Honda Ridgeline etc.).
      Des dizaines d’unités toutes rouges sont stationnées sur les parkings des loueurs sur les aéroports du Nord du pays.

  9. Robert

    Une fois de plus
    la vraie vie sur POA :
    Hop on saute gaiement dans la benne –
    et là on se rend compte qu’il est impossible de la fermer
    🙂
    Go POA !

    Répondre
  10. Fred Seyrat

    La rencontre de nos « vedettes » préférées! tip top! Le FORD F-150 n’est il pas la bagnole la plus vendue aux States depuis longtemps? ……c’est vrai que ça a une bonne « gueule » ce Ranger….il est un peu plus « américanisé »….c’est pas pour me déplaire….

    Répondre
    1. kris

      @boîtier rouge
      J’ai parcouru et découvert votre fantastique blog grâce à l’excellent blog POA !
      Qu’il est bon d’être curieux !
      Et j’ai découvert d’où provient le nom donné à votre blog 😉

  11. jacquet julien

    Général ROUBAUDI à la manoeuvre!!
    C’est discret cette engin et c’est facile à garer dans un parking.
    Je suis medisant. J’adore le bleu. C’est le genre de bagnole qui donne envie de rouler dans des grands espaces.
    C’est un très bon choix cher Président d’avoir choisi ce modèle tout juste restiler.
    Vivement le salon de Genève. J’en salive d’avance.

    Répondre
  12. MisterVolvo

    Génial, on le voit peu sur nos routes et là un bon petit essai à la POA nous permettra de savoir ce que ça vaut vraiment !

    Directement dans la benne, allez hop ! Et on peut charger combien de personnes dans la benne ?
    🙂

    J’aime beaucoup ton optimisme et ta joie de vivre Renaud ! C’est tellement agréable dans les Poades !

    Hâte de voir la suite, GO POA !

    MisterVolvo

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      Excellent votre blog Paul, je ne le connaissais pas, maintenant il est dans mes favoris.
      A très bientôt donc !

    2. Nabuchodonosor

      Paul,
      Lire BR et POA ne peuvent être que bénéfiques et enrichissants, soyez en, avec Renaud et Consorts remerciés vivement…
      Une question cependant: Je savais les boîtes noires, le rectangle blanc, le téléphone rouge, le bouton rouge, les bérets rouges et coetera, mais que signifie « Boîtier Rouge », serait-ce en référence à la couleur de certains calculateurs APC montés sur les 900 TS 16, sauf erreur, d’un célèbre constructeur de Trollhättan disparu trop vite ?
      2ème classe Nabuchodonosor trop curieux, mes respects mon Colonel (clap).

  13. Nabuchodonosor

    Qu’il s’agisse d’un Ford d’un Toy’ ou d’un Isoutzou-Tiramisu, la benne du Pick-up, c’est pour la troupe mon Président…
    2ème classe Nabuchodonosor, mes respects mon Président (clap).

    Répondre