Nouvelle Audi A4 2016 : la conduite sur les petites routes (épisode 2)

Signe des temps, la nouvelle Audi A4 2016 se veut une vitrine technologique de tout ce qu’il est possible d’embarquer à bord d’une automobile comme équipements de confort ou de sécurité. Il en résulte une liste longue comme le bras de chose plus ou moins incroyable mais au final pas toujours indispensable. Fidèle à sa devise de petites observations, POA a retenu deux points saillants de cette nouvelle Audi A4 2016, les feux matrix et le virtual cockpit qui en jette plein la vue, c’est le cas de le dire. Chose intéressante, Monsieur le premier ministre et moi même divergeons sur les avantages du combiné numérique, preuve qu’en la matière de gout automobile il n’existe aucune vérité….

L’Audi A4 est le modèle le plus vendue de la gamme avec 12 millions d’unités produites depuis 1972 si l’on intègre l’Audi 80. Autant dire que chaque remplacement est surveillé comme le lait sur le feu, le droit à l’erreur étant quasiment impossible. Pour cette 9ème évolution, l’Audi A4 2016 reste fidèle à la tradition maison qui consiste à évoluer en douceur, évitant les ruptures trop fortes d’un modèle à l’autre. Cette stratégie s’avère payante depuis des années et Audi précise que la clientèle est sensible à cette évolution douce qui évite de ringardiser d’un coup le modèle précédent, ce qui pour la revente en occasion est un atout de plus.  Cependant si cette nouvelle Audi A4 2016 semble peu évoluer en apparence, notamment du point de vue du design, il s’agit d’une illusion d’optique. Sous sa robe bien connue, tout change, tant du point de vue de la structure que des technologies embarquées qui font la par belle aux assistances à la conduite, prélude à la voiture autonome. Progrès ou recul, on en reparle dans l’épisode 3. En attendant prenons place à bord de cette nouvelle Audi A4 2016 avec le premier ministre Mister Fréour, surnomé Audi Man et docteur finition, une double casquette qu’il a assumé non sans un certain plaisir lors de cette essai express.

Audi A4 2016 arrière

Le break (Audi A4 avant) représente deux ventes sur trois des Audi A4

Audi A4 2016Audi A4 2016 Audi A4 2016

L’avis des Petits Observateurs !

25 commentaires au sujet de « Nouvelle Audi A4 2016 : la conduite sur les petites routes (épisode 2) »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ronan

    Merci Cyrille, j’en ai beaucoup appris grâce à toi aujourd’hui, commentaire/avis du jour!

    Comme quoi, pas besoin de Matrix LED pour avoir un avis éclairé!
    (Je sais, même ma femme ne me trouve pas drôle. Désolé.)

    Répondre
  2. jean-nicolas

    bonjour à notre gouvernement,

    je rebondis sur le commentaire de Cyrille, ainsi que sur celui de notre président. Oui je sais nous ne parlons pas de l’audi A4 quoique…).

    J’en revient au fait que le scandale Volkswagen s’enlise…Je suis toujours sidéré de voir que l’on ai monté en épingle un problème au demeurant connu.
    Ne nous voilons pas la face nous savions que nos voiture émettaient plus que ce qui était dit et c’est là que l’aspect vente aux professionnel joue (rappel audi A4) car l’on sait ce qui l’en était des avantages fiscaux accordés aux entreprises pour des véhicules émettant peu de CO2 (avantage détourné par le lobbying des entreprises et des constructeurs afin de soutenir de manière artificielle les marges, par les ventes d’une part la continuité du profit) Pas besoin de faire de nouveaux moteurs puisqu’ils sont si vertueux alors pourquoi investir gardons nos bénéfices pour nos actionnaires.
    Qui plus est il n’y a pas de danger (sauf pour la planète d’accord) a rouler dans ces véhicules….
    Par contre de vrai soucis pouvant entrainer la mort, comme le rappel TAKATA pour les airbags, concernant non pas un mais plusieurs constructeurs, pas un mot.

    Quelle hypocrisie tout de même, finalement qu’est ce qui est le plus important? la sécurité des conducteurs ou l’image de marque et le non respect du contrat…
    Car n’oublions pas que le procès Volkswagen à la base ce n’est pas « ben oui c’est vrai on a triché », mais plutôt ce qui hérisse le poil des américains « ben oui c ‘est vrai on vous à menti ».
    Bill et Monica s’en souvienne, le problème n’est pas le fond mais la forme.

    c’est pour ça que je suis heureux que finalement le battage soit retombé et qu’a priori cela n’a que très peu impacté le groupe. non pas que je sois un fervent défenseur des marques allemandes (je roule en suédoise c’est dire, et en plus marque morte…), mais plutôt un fervent défenseur de nos compatriotes européens employés dans ces firmes et qui jusqu’à il y a peu pensaient travailler à l’abri.

    Pardon ma diatribe était un peu longue mais cela faisait longtemps que je voulais me fendre d’un commentaire sur ce sujet.

    Répondre
  3. Guillaume D.

    Bravo pour cette mise en situation des feux Matrix LED. Sauf erreur de ma part, vous êtes les seuls a vous pencher sur ce genre de « détail » qu’on adore POA. Ca me rappelle l’essai de la Superb lorsque vous étiez les seuls à avoir choisi de vous faire conduire pour une partie de l’essai.
    Il y a un autre détail qui m’interpelle dans cet amas de chiffres: 66% de break et pourtant, cette carrosserie souffre d’un bête défaut, si je ne m’abuse: le cache-bagages laisse un petit jour avec le hayon et peut laisser entrapercevoir le contenu du coffre, un défaut que je n’ai pas retrouvé sur un autre véhicule du groupe, la Passat.

    Répondre
  4. Pecheur

    Audi ne change pas de ligne mais le contenu technologique ; une démarche qui est clair et qui leur réussit. Et pour une foi cela se voit, on peut montrer son nouveau tableau de bord à son voisin, et quant à la démonstration sur l’éclairage Matrix elle peut animer une soirée entre amis ou en famille.

    Répondre
  5. Michel

    Le systeme des phares est bluffant, seul defaut les pietons au bord de la route qui n’ont pas de lumière seront éblouis (a moins que le système reagisse aux gilets retroréflechissants)

    Répondre
  6. Benjamin C

    C’est pas mon truc les Audi, mais je dois dire que celle là parait pas mal. Très impressionné par le système d’éclairage adaptatif, ça c’est de la techno utile.
    Merci M. Fréour pour ces chiffres, c’est tout simplement hallucinant. Mais ça ne fait que diminuer mon estime de cette marque… Je rejoins un peu l’avis de Cyril de Nantes.

    J’ai vu que beaucoup parlaient du scandale VW, donc je me permet de vous raconter une anecdote récente à ce sujet. Une collègue à ma femme a la dernière Polo, diesel bien sur. Elle vient de recevoir un coup de fil de sa concession lui demandant de s’y rendre car ils ont besoin de vérifier quelque chose sur sa voiture… Alors elle leur demande si c’est un rappel concernant le scandale VW… Non ne vous inquiétez pas Madame, c’est juste une vérification qui n’a rien à voir avec ça…
    Très très louche cette histoire. J’attends la suite avec impatience… J’espère que c’est juste une secrétaire maladroite et mal briefée, car mettre des clients dans le flou de cette manière, je pense que ça va pas les servir…

    Répondre
  7. Edie

    Sans commentaire sur l’audi A4 de toute facon pas dirigeant
    D’entreprise, ni 45000 € de côté
    La seule chose qui me fait hurler avec tout le respect que j’ai
    Pour vous deux, c’est que vous puissiez encore monter dans une Audi pour le moment, il y a tout de même une tres grosse
    Galoche derriere eux
    Un petit tour au purgatoire aurait ete tres une bonne chose pour eux, a la place vous leur glorifié le blason
    Sans rancune et vive POA

    Répondre
  8. Piat Georges

    On vient petit à petit au glass cockpit des avions. A la seule différence qu’en avion, on a un vario, un badin et un altimètre analogiques de secours !
    Très belle Audi, j’aime beaucoup.
    Geniaux les feux adaptatifs.

    Répondre
  9. Jean-Michel

    Je note qu’entre l’épisode 1 et le 2 le sigle POA à retrouver le bon sens en pivotant de 180° . C’est l’A4 qui lui avait fait perdre raison?
    GO POA

    Répondre
  10. Cyrille de Nantes

    La messe est dite : 75% de vente aux pro.
    L’A4 est un produit de défiscalisation.

    1. Support de services : Vous prenez une plate-forme MQB, de la taille Golf tricorps, les moteurs du groupe, un design austère mais suggestif avec un intérieur micrométrique (ça, en effet, c’est leur secret), des options hightech avec une utilité toute existentielle pour les happyfew,
    2. Service financier 1, l’assurance : il faudra bien une assurance hors de prix pour une voiture avec l’habitabilité d’une Golf,
    3. Service financier 2, le financement : pour les Pro, un plan de financement totalement inacceptable pour une personne raisonnablement constituée : valeur résiduelle très haute (en effet, c’est l’avantage du premium), mais mensualités (comprenant des assurances, une de plus) délirantes, qui ramènent la totalité des frais financiers plus cher que les intérêts d’un emprunt à taux fixe, mais on s’en fout c’est la boîte qui paye…. et si on la paye en direct via un prêt, il faut l’amortir sur 5 ans (sous exception).
    4. Service garagiste : l’entretien de motorisation truquée, ça coûte cher…..
    5. Service annexe : conciergerie et autres.

    A la fin de la LOA, la valeur résiduelle est tellement forte que, la cumuler avec les mensualités, la somme totale devient délirante. Donc, on en prend une autre. La voiture laissée ira un particulier, ou pourra être louée une deuxième fois, quasi comme une neuve, si faible kilométrage,
    Je vous laisse imaginer la culbute sur A6.

    Le premium pour Audi (comme pour tous les autres), c’est une stratégie financière, avec des produits qui font baver les badauds et défiscaliser les entreprises pour flatter les égos des gérants.

    D’où l’intérêt des phares à LED matrix, pour éviter de promouvoir des motorisations innovantes qui ne font pas mourir des dizaines de milliers par an.

    Je veux bien passer pour un « peine à jouir », mais il faut arrêter de regarder les ombres, et bien observer ce qui se passe au fond de la caverne.
    On est chez POA ou pas ?

    GO POA !

    Répondre
    1. Christophe BONNIN

      Merci a POA pour évoquer des chiffres assez rarement repris dans la presse auto « classique ».
      Et merci a « Cyrille de Nantes » de rebondir avec ce brillant commentaire. Voila un bel éclairage (Matrix) sur le business du premium… sujet absolument jamais abordé dans la presse auto.

      Encore un exemple de toute la richesse que peut apporter cette symbiose entre le contenu livré par POA et les observations des petits observateurs.

      Après l’été, POA réalisait le café garage le plus sombre de son histoire pour couvrir le désastre de l’affaire VW. Quelques semaines plus tard, nous voici sous le soleil pour essayer la pimpante nouvelle Audi A4. Entre ces 2 moments, l’emballement médiatique de l’affaire s’est enlisé dans des détails tellement incohérents, de non réponses tellement exaspérantes… que même les plus passionnées par l’affaire en sont maintenant anesthésié. VW a pu en profiter pour glisser quelques autres révélations, imaginer un plan de rappel avec une pièce en plastique à cinquante centime et une petite maj logiciel… et faire admettre que seul les quelques consommateurs américains obtiendront réellement quelque chose. Les ventes se portent toujours très bien, l’image de marque semble a peine entamé… et avec les provisions réalisé, le groupe fera même des économies d’impôts. Comme quoi… il ne faut jamais désespérer. Les autres constructeurs se sont tous fait petit en attendant que l’orage passe… et miracle… il passe !

    2. Renaud Roubaudi

      Taratata, rien n’est passé. On va en reparler, l’onde est profonde et il faut du temps pour en analyser les conséquences, tant pour les observateurs, la justice et Volkswagen lui même (le groupe). c’est une histoire qui va se traiter sur des années. Croyez moi. RR

    3. laurent.J

      C’est un status que l’on achète, selon son « grade », caporal – A1, adjudant – A3, lieutenant – A4, capitaine A6, général – A8, avec les nuances Q, TT, R et il faut aussi prendre en compte la macro échelle, Seat, Skoda, VW, Audi, l’ordre soit être respecté ;-).

    4. Stéphane.nc

      Cyrille, ne pas confondre LOA et LLD

      Je ne partage pas ton analyse sur les coûts qui ne résiste pas à l’analyse.

      Je te rejoins totalement sur la valeur résiduelle qui est la clé (avec le C02 pour la TVS) de voûte de ces financements. Et là l’image de marque joue à plein. Une POAde sur la détermination de la côte Argus serait super intéressante. Je lance la bouteille à notre gouvernement….

      L’amendement du Sénat qui permet de récupérer la TVA sur des voitures essence aura également un impact intéressant à suivre. Beaucoup de ces voitures ne se destinent pas aux longs trajets autoroutiers et les gouvernements ont contribué par leur politique fiscale (encouragée par nos constructeurs ?) à la dieselisation des villes tant vilipendée ..par ces mêmes gouvernants

  11. julien jacquet

    Messieurs Bonsoir,
    Voilà de la petite observation comme je les aime. L’explication sur l’éclairage est simple claire nette et précise. Vous voir tout les deux sur ses magnifiques routes et un bonheur. Et vous écouter parler est un ravissement. Et ça fait du bien dans ce climat si triste et si morose, de voir un plaisir simple une belle voiture et de beau paysage.
    Pour en revenir à cette A4. Je la trouve plus belle que jamais. Je l’adore en break. J’aime ces petit bruit quand on tourne une molette. Ça ne fait pas tchip pour moi au contraire c’est la classe. Et ça m’énerve de dire cela mais j’adore cette bagnole mais pourquoi il n’y a pas de limiteur de vitesse dessus. Avec un limiteur elle sera parfaite. Pourquoi AUDI ne mettent t il pas cette équipement????????
    Sinon les compteurs ditaux cest bien fait cest pratique mais si il faut avoir fait un Master en informatique et sortir 1er du MIT pour comprendre comment on fait ça devient compliqué. Je veux qu’il faille un temps d’adaptation lorsque l’on change de voiture . C’est normale mais la il faut un an 1 mois pour la régler au chouillat près.
    Par contre j’aimerais bien connaître l’avis de notre bien aimé Président sur ce choix A4 berline ou jaguar XE?

    Répondre
  12. pierre

    merci Mr Freour pour la balade aixoise et pour vos infos et votre ressenti. C’est tres agreable !

    apres les infos que vous donnez, çà me conforte dans l’idée que le plus interessant des achats de Premium allemand est d’envisager un modèle de 2/3 ans qui fait suite à une Loa d’entreprise , avec quoi on a peu de risques au vu du haut niveau de qualité et fiabilité de ces voitures, et de l’avantage prix réalisé !

    Répondre
    1. Stéphane.nc

      Finition n’est pas synonyme de fiabilité. Et VAG est loin d’être au top sur ce sujet…..

      Merci Cédric de mettre honnêtement et précisément en lumière la part de LLD dans les voitures allemandes qu’on croise sur nos routes. Moindre qu’en Belgique où la voiture de fonction fait encore plus partie du package salarial qu’en France (où par contre les professions libérales bénéficient d’un maximum de douceurs fiscales avec la LLD).

      J’ai croisé ce midi une Mustang cabrio V8 dernier modèle dans la rue. Ce simple souvenir me donne le sourire. Pour le même prix qu’une A4. Pas photo ( d’un point de vue de particulier pas de loueur) Et les plastiques moussés ne peuvent lutter avec le son et la gueule de la belle américaine.

  13. Dubby Tatiff

    Excellente démo des phares adaptatifs. Bravo, c’était très clair (si j’ose dire).

    Merci pour les chiffres de vente, c’était passionnant et nous donne enfin une vision juste de ce qu’est la réalité du marché automobile HdG.

    Effectivement la comparaison de la Mustang avec la Danette m’avait mise sur les genoux tellement elle était inattendue 🙂

    Répondre
  14. Fred Seyrat

    Perso je préfère la Jaguar faux-filet….(maturé minimun de 7semaines….) 😉 . Plus sérieusement le système des phares, pour la sécurité, c’est le top! bravo. Mais alors, il y a quelque chose qui m’a sauté aux yeux, ou plutôt aux oreilles, et je suis très étonné que Mister Fréour, alias Dr finition n’est pas remarqué ou entendu cela…c’est le bruit, plus que « cheap » du bouton pour changer la configuration du compteur digital….alors là!……je reste sans voix… haha! 😉

    Répondre
    1. Chapman

      Tout pareil, je suis bluffé par les feux « intelligents » et considère qu’il y a là un vrai progrès, beaucoup plus que les feux qui s’allument tout seul (mais pas quand il faut).
      Après il faut voir dans la vrai vie si pour celui qui vient en face c’est tout aussi convaincant !
      Pour le reste, pas fou le particulier, il ne balance pas 43000 euros dans une voiture moyenne à la fiabilité discutable… Il laisse ça aux comptables d’entreprise qui ne jurent que par la revente.

    2. Patrick de Lyon

      Bientot dans POA la XE steak de hampe fance à la A4 saucisse de Frankfurt.
      En bonus un petit bout de fromage, un macaron et un café POA