Le salon de Tokyo 2015 par Mister Fréour (épisode 1)

Visitez le 44ème salon de Tokyo 2015 en compagnie du Premier Ministre, monsieur Fréour, qui nous emmène au Japon à la découverte des concepts et des voitures japonaises. Son angle d’approche pour ce salon de Tokyo 2015 les « Kei car »(keijidōsha (軽自動車)parfois appelées « midget » ) des petites automobiles vendues exclusivement au Japon qui bénéficient d’avantages variés, en particulier de taxes et de primes d’assurances réduites.Pour ce premier épisode, visite du stand Daihatsu qui décline un mini van, Suzuki avec deux concepts étonnants et … la Mini cabrio, l’exception étrangère qui confirme la règle. (A propos de la mobilité à Tokyo évoqué par le PM dans les premières minutes, il faut lire cet article, Tokyo ville du futur en terme de mobilité, du moniteur automobile belge.)

 

Daihatsu-Hinata-Concept-0 Daihatsu-Hinata-Concept-2 Daihatsu-Hinata-Concept-5 Daihatsu-Hinata-Concept-4 Daihatsu-Hinata-Concept-3 Daihatsu-Hinata-Concept-6 Daihatsu-Tempo-Concept-1 Daihatsu-Tempo-Concept-2

Suzuki-Mighty-Deck-5Suzuki-Mighty-Deck-7Suzuki-Mighty-Deck-10Suzuki-Mighty-Deck-8Suzuki-Air-Triser-4Suzuki-Air-Triser-5Suzuki-Air-Triser-6Suzuki-Air-Triser-7

L’avis des Petits Observateurs !

13 commentaires au sujet de « Le salon de Tokyo 2015 par Mister Fréour (épisode 1) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Amok

    Pendant ce reportage je m’attendais à tout moment à voir surgir M. Hulot, le personnage de Jacques Tati, tellement on aurait pu voir ces modèles de voitures dans ses films.

    Répondre
  2. Michel

    Cest vrai que de nombreuses voitures font penser à des jouets LEGO ou des PLAYMOBIL
    Par contre dans la vidéo,(5’40 ») devant le tracteur, on aperçoit un tres joli coupé 2 places de couleur bleu, c’est un concept car ou une voiture commercialisée?

    Répondre
  3. Thibaut Chatel

    – Allô, ici le PR ! Le PM peut-il partir immédiatement pour Tokyo, couvrir le salon ?
    – Bien sûr, son jet est prêt à décoller au Bourget !
    – Parfait, qu’il emprunte la X40 présidentielle pour aller plus vite !
    – Vos désirs sont des ordres, M. le PR.
    On en rêvait, POA l’a fait.
    Merci.

    Répondre
    1. Frédéric à Montréal

      POA fait tout ce qu’on rêve de faire, ou presque! J’adore ces petites voitures si bien pensées et amusantes. Elles mettraient de la gaité dans nos villes!

  4. Ronan

    Bonjour Cédric,

    Excuse mon pédantisme mais. comme c’est une distinction importante localement je me dois de la souligner: le Union Jack est le drapeau Britannique (Eco, Galles, Irl Nord) Angl) le drapeau Anglais est plus simplement une croix rouge sur fond blanc (la croix de St Georges)

    Répondre
    1. Fréour

      Good evening Ronan !

      Tu as raison de me reprendre. Cela s’appelle de l’approximation pour ne pas dire de l’inculture !

      Shame on me et pardon.

      Amitiés.

      Cédric

    2. Ronan

      Ne dit pas ça, t’es trop dur avec toi-même! 😉
      La grande majorité des Français ne fait pas la différence (de même que pour le God Save The Queen)
      A bientôt!

      Ronan

  5. Cyrille de Nantes

    Le pragmatisme japonais n’est pas de mise en Europe, et encore moins aux US.

    C’est un ensemble : culture, rapport à autrui et son environnement (au sens large), traditions,…
    Ce n’est pas la société idéale, mais il y a des composantes qu’il serait bon d’intégrer, même si le paradigme d’aujourd’hui est d’avoir un marché par continent; le notre étant conditionné pour parti par le mode d’acquisition des véhicules (50% flottes, avec la logique de valeur résiduelle, d’où la place du premium et des allemandes), que par des modes d’utilisation (exemple du Japon avec un foncier optimisé où la voiture est sous contrainte, et n’est pas reine partout) et le respecter réel de l’environnement (la première Prius date de 1995 : 20 ans………… avec l’interdiction des diesels en centre ville).
    Même leurs supercars sont à part : GTR en tête, NSX, Supra.

    Répondre
  6. olivier

    Pareil que Mr Freour, je fus aussi surpris par le classicisme du salon de Tokyo. Je m’attendais a plus de folie. Le stand Peugeot, par ex., quelle déception.
    Il n’empêche que les micro-cars sont très marrantes et égayeraient nos villes .
    Le van Suzuki me fait penser a un cousin Germain(ique), non?

    Répondre