Quelle voiture pour la génération Z (la « No Car » génération) ?

C’est en posant cette question que Nissan a imaginé ce prototype baptisé Teatro for Dayz, un mini van électrique qui au-delà de son look propose un habitacle pensé comme un smart phone, c’est à dire un écran géant tactile qui permet de projeter des images mais aussi des fonctionnalités sur la planche de bord et les sièges banquettes.  Les concepteurs parlent « d’une toile à peindre en fonction de son inspiration ». Au départ l’habitacle est blanc, puis on sélectionne les applications pour imaginer son intérieur (voir photos). Il est également possible d’écrire des messages (façon texto/sms) qui s’affichent sur les côtés de la carrosserie pour communiquer avec l’extérieur. Tout simplement génial. Teatro for Days sera visible au salon de Tokyo du 30 octobre au 8 novembre (Mister Fréour sera notre envoyé spécial sur place)Nissan-Teatro-27 Nissan-Teatro-28 Nissan-Teatro-29 Nissan-Teatro-22 Nissan-Teatro-23 Nissan-Teatro-16 Nissan-Teatro-15 Nissan-Teatro-4 Nissan-Teatro-9 Nissan-Teatro-7 Nissan-Teatro-1 Nissan-Teatro-2 Nissan-Teatro-3

L’avis des Petits Observateurs !

4 commentaires au sujet de « Quelle voiture pour la génération Z (la « No Car » génération) ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. michaël oualid

    Comble de la mauvaise foi, les bien-pensants qui font l’Automobile d’aujourd’hui répètent à qui mieux-mieux que les « jeunes » préférent leur smartphones, ne veulent plus de voitures, et que cela justifierait la voiture autonome.
    La réalité c’est que plus personne ne veut des voitures qu’ils nous ont conçu pour ‘aujourd’hui. Vidées de sens et remplies de stylisme gadgets débiles (au sens médical du terme).
    Faire le constat que tout le monde commencent à avoir un écran dans sa main, ne doit pas se traduire par proposer des voitures écrans et/ou connectées. Bien au contraire, puisque les utilisateurs le sont déjà. Décidément c’est vraiment débile.
    C’est le business model des smartphones qu’il faut copier, pas leur apparence. Il faut faire des voitures vides de l’inutile qui sont financées par les services/Apps comme pour les smartphones.
    Qu’est ce qui est automobile et qu’est-ce qui n’en est pas dans une voiture d’aujourd’hui? On garde la sécurité, le moteur et l’élégance des proportions, et on jette les 500 kg de trop qui entraîne des fumées noires et provoque des accidents. Et on laisse les utilisateurs, les fournisseurs et les marchands offrir leur service. Il suffit de prendre une micro-commission au passage pour devenir 3 fois plus riche que Google.
    http://www.liberation.fr/futurs/2015/08/14/michael-oualid-on-devrait-penser-une-voiture-comme-un-smartphone_1363680

    Répondre
  2. greg

    Superbe concept, mais n’est ce pas un peu perturbant pour le conducteur?
    D’une manière générale les concepts japonais sont hyper novateurs car ils se libèrent d’une sorte de tradition du style comme on a chez nous.

    Répondre