Jeep Cherokee 2015 : Nouvelles ambitions

Le nouveau Jeep Cherokee 2015 à l’essai par Patrice Vergès. Distribué et motorisé par Renault, le Jeep Cherokee avait connu une belle carrière en France il y a une trentaine d’années avant de se faire doucement oublier à travers des modèles trop rustiques pour nos goûts et trop typés US. Mais depuis 2014 tout à changé…

The all-new Jeep Cherokee Limited, powered by the efficient 2.0-liter turbo diesel engine in combination with the new nine-speed automatic transmission or a 6-speed manual transmission, is making its European début at the 84th Geneva International Motor Show, March 3, 2014.  A 3.2L automatic engine is also available.

Il faut admettre que le Jeep Cherokee a fière allure. Il est autant à son aise sur la route que sur les petits chemins

The all-new Jeep Cherokee Limited, powered by the efficient 2.0-liter turbo diesel engine in combination with the new nine-speed automatic transmission or a 6-speed manual transmission, is making its European début at the 84th Geneva International Motor Show, March 3, 2014.  A 3.2L automatic engine is also available.

En se sophistiquant et montant en gamme, le dernier Jeep Cherokee lancé en 2014 s’est heurté à une nouvelle concurrence européenne bien plus aiguisée. Chez nous, la légende de la Jeep reine du franchissement est bien moins ancrée que chez les Américains. En s’attaquant aux Volvo XC 60, Audi Q5 ou BMW X3 avec des tarifs tutoyant les 50 000 euros, le Jeep Cherokee devait proposer d’autres arguments notamment au niveau de sa motorisation diesel un peu à la traîne.

05 G_0099 - copie

180 à 200 ch

Derrière l’originale calandre à 7 barres qui reprend le dessin de celle des Jeep qui nous ont libérés en 1944, se cache donc un nouveau moteur diesel. Enfin presque nouveau. Le 4 cylindres 2 litres GM Powertrain de 170 ch qui jouait le haut de gamme en motorisation diesel s’est effacé au profit d’un bloc MultiJet largement revu. Avec une cylindrée poussée à 2,2 l, il avoue désormais 185 à 200 chevaux selon les versions avec surtout un couple accru de 25 % à bas régimes. A défaut de transfigurer le Cherokee, il lui donne bien plus d’allant à bas régimes d’autant que la boite auto ZF à 9 rapports de série permet d’en tirer la quintessence. Le progrès est net.

The all-new Jeep Cherokee Limited, powered by the efficient 2.0-liter turbo diesel engine in combination with the new nine-speed automatic transmission or a 6-speed manual transmission, is making its European début at the 84th Geneva International Motor Show, March 3, 2014.  A 3.2L automatic engine is also available.

Son comportement est un peu pataud mais il ne faut pas oublier qu’il pèse près de 2 tonnes en charge

Comme un bonheur n’arrive jamais seul, il est un peu moins sonore qu’avant, sauf au ralenti, et pollue moins notre chère planète avec un bonus qui chute de 1600 à 900 euros. Il ne donne pas le sentiment de consommer davantage, puisque nous avons lu sur l’ordinateur de bord une consommation moyenne de 7,6 l sur un parcours autoroutier et 8,5 l sur route exigeant davantage de relances. Il ne faut pas oublier que ce gros bébé frise les 2 tonnes en marche.

Un franchisseur né

Assez parlé mécanique, on achète un Cherokee pour son esthétique et la légende qu’il transporte parfois plus confortablement que ses passagers sans oublier ses indiscutables qualités de franchissement où il enrhume tous ses adversaires. Avec son important garde au sol, son moteur qui peut franchir des gués de 48 cm sans se noyer, sa manette centrale (Jeep Active Drive) qui permet de choisir le mode de transmission le plus performant selon le terrain, il reprend des couleurs en évoluant la plupart du temps en deux roues motrices sur routes goudronnées sèches. Ah, j’oubliais, c’est l’engin idéal pour tracter un bateau (2500 kilos tractables)

Des progrès à faire

Le dernier Cherokee utilise une plate-forme d’Alfa Romeo qui compte 4 roues indépendantes. Elles produisent un bon confort aux places avant d’autant que les généreux sièges sont prévus pour des gabarits qui t’avalent un steak de bœuf de 500 grammes pour le petit déjeuner. Hélas, sur les routes portugaises mal goudronnées, la suspension arrière nous balancé quelques coups de tatane plutôt vicieux que les lombaires apprécient guère (remarquez la rime). Il y a mieux ailleurs. L’environnement intérieur est accueillant et la planche de bord joliment dessinée n’est pas trop mal réalisée pour une Américaine avec un équipement plus ou moins généreux selon le prix.

Making its debut on March 3 at the 2014 Geneva International Motor Show is the all-new Jeep Cherokee Trailhawk model available in the 3.2L automatic. The standard off-road package is Trail Rated based on Jeep brand’s 5 Performance Test Categories: Articulation, Water Fording, Traction, Ground Clearance and Maneuverability.Pour une Américaine, la finition n’est pas si mal

Justement, Jeep les a élargis avec une version d’attaque à 30 950 euros motorisée par l’ancien 2 litres 140 ch en 2 roues motrices. Un prix très compétitif pour une voiture aussi flatteuse et un nom aussi mythique au prix d’une finition assez dépouillée. Par ailleurs, dans l’autre sens, ils dépassent les 55 000 euros pour la version Limited V6 de 272 ch. Le cœur de gamme se situant autour de 43 750 euros en Longitude Exécutive 185 ch avec un beau cuir Nappa, un GPS assez intuitif et une bonne chaîne 500 watts boumbadaboum. Ce n’est peut être pas le meilleur de la bande des 4X4 du segment mais c’est le meilleur Cherokee jamais construit.

Making its debut on March 3 at the 2014 Geneva International Motor Show is the all-new Jeep Cherokee Trailhawk model available in the 3.2L automatic. The standard off-road package is Trail Rated based on Jeep brand’s 5 Performance Test Categories: Articulation, Water Fording, Traction, Ground Clearance and Maneuverability.

La molette permet de choisir son mode de propulsion en TT 

 

 

 

 

 

L’avis des Petits Observateurs !

8 commentaires au sujet de « Jeep Cherokee 2015 : Nouvelles ambitions »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pascal

    Je vous trouve un peu dur avec le Cherokee. J’en ai essayé un et j’ai trouvé qu’il était bien plus confortable que les anciens. Ensuite, la finition est en gros progrès. Enfin, je le trouve beaucoup plus racé qu’un Audi bien trop ostentatoire avec sa grosse calandre agressive.

    Répondre
  2. Frankreich

    C’est un excellent concurrent du Land Rovers Disco Sport, avec un peu la même philosophie, pas de blabla mais un véritable 4×4 (pas cross machin) pour trimbaler plein de monde et des bagages avec beaucoup de confort. J’aime surtout l’image de ces deux véhicules, ce qu’ils disent de leur proprio. Et dans les deux cas elles sont agréables à mes yeux et à la pointe de la modernité.

    Répondre
  3. Franck

    J’ai possédé il y a longtemps un Cherokee qui m’a fort déçu par sa finition qu’on pouvait qualifier de légère et sa suspension inconfortable à essieu rigide. Chrysler semble être revenu au niveau de la concurrence grâce à Fiat qui fournit de nombreux éléments mécaniques à ce véhicule.

    Répondre
    1. Patrice Vergès

      Non vous ne dites pas n’importe quoi Benjamin. Il y a eu des moteurs VM et il y a une infime filiation . Le GM a été étudié en commun avec Fiat en 2007 lors de l’accord entre ces deux firmes. Depuis 2010, chaque constructeur à choisi sa voie. D’ailleurs, ces moteurs sont fabriqués en Italie.

  4. Jean-Vincent

    Les prix sont un peu trop élevés à mon avis pour concurrencer efficacement les BMW et Audi. La Jeep reste bien plus rustique. Cela dit, elle ne manque pas d’allure.

    Répondre