Un garage peut en cacher un autre (épisode 1)

Petite visite privée du garage d’un collectionneur/restaurateur aussi éclectique que connaisseur. Au menu de ce premier épisode, une Rolls Royce Camargue, une Ford Thunderbird et une Bentley aux couleurs de l’Union Jack…

Rolls_Royce-Camargue_ Rolls Royce camargue Rolls Rocye camargue
La Rolls-Royce Camargue est un coupé deux-portes produit par Rolls-Royce de 1975 à 1986 à 531 exemplaires. Lancée en mars 1975, la carrosserie de la Camargue, construite à Londres par le carrossier Mulliner Park Ward, a été créée par le designer Paolo Martin chez Pininfarina. La Camargue est la première Rolls-Royce d’après-guerre à ne pas avoir sa carrosserie créée en interne par Rolls-Royce. A lire le très bon papier du Bleinheim Gang sur la Camargue

RR Camargue rolls-royce-camargue tableau de bord

L’avis des Petits Observateurs !

15 commentaires au sujet de « Un garage peut en cacher un autre (épisode 1) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Julien Costantini

    Marrant ça. J’ai souvent vu la Rolls avec l’Union Jack et la Thunderbird dans mon quartier.
    Ca confirme mon sentiment qu’elles ne pouvaient appartenir qu’à une seule personne.
    Quand j’ai vu la Camargue rouge garée dans le même coin, mon sentiment est devenu une certitude.
    Et ça me fait plaisir d’avoir la confirmation que la Rolls avec l’Union Jack est un daily driver. On fait un drag race avec la Caprice ?

    Répondre
  2. Fred Seyrat

    Je suis ému de revoir cette magnifique Camargue au milieu de toutes ces pépites sur roues! Olivier est un véritable poète de l’automobile, le genre de personne que l’on aimerait croiser souvent en tant que bagnolard! Merci encore à lui et à Renaud! et à Manu, bien entendu! 😉

    Répondre
  3. Piat Georges

    Pardon mais il y a eu des Rolls beaucoup plus laides que la Camargue. Garez-la devant l’Hôtel de Paris à Monaco, cela fera plus chic que certains bolides…

    Répondre
  4. Commandant Chatel

    Il faut remettre la Légion d’honneur à Monsieur Olivier au plus vite ! Il est l’un des derniers aventuriers des temps modernes !!
    Quel lieu extraordianire !
    Merci M. Olivier.
    Merci Renaud !
    Et bravo, Fred, d’avoir été là !! Quel chance !!

    Répondre
  5. Dubby Tatiff

    Le petit observateur Olivier est la coolitude incarnée et fait preuve d’un subtil sens de l’humour.
    Comment diable fonctionne le mouvement de la main de la Queen ? Sa main ne bougeait pas lorsque vous êtes arrivés près de la Rolls, puis elle pivotait lorsque le moteur tournait. Est-ce électrique ? Est-ce – encore mieux de mon point de vue – un mouvement oscillant comme ces têtes de chien que les esthètes posaient sur la plage arrière de leur véhicules ?

    Répondre
    1. Jean-François Bertrand

      Ah la Camargue….
      En plus d’avoir un historique bien particulier, c’est un modèle européen, dur à dégoter car la majorité fut vendu aux US, donc avec une injection du fait des norme de pollution américaines qui rendait le moteur anémique et d’une fiabilité aléatoire, au lieu du quadruple corps Solex.
      Y a pas, cette voiture, il faut l’avoir sous les yeux pour la juger esthétiquement, ressentir se présence.
      Je le redis elle n’est pas photogénique et, pour moi ce n’est pas la plus moche des Roller, si l’on regarde du coté de certaines créations de carrossiers sur base Rolls (cf la petite observation sur la Phantom VI par Frua, et c’est un exemple parmis tant d’autres), il ya de quoi avoir des hauts le coeur…
      Par contre à mon gout elle n’a pas l’élégance et la finesse d’un Corniche coupé.
      Pour ce qui est de la T1, c’est déjà rare par rapport à une Silver Shadow. Mais en plus, l’avoir avec un toit ouvrant « usine »… Dommage de ne pas en profiter.
      Faut régler ces probleme de fuite Monsieur Olivier….
      Quant à la Thunderbird, s’il y a bien une américaine que j’aimerais avoir dans mon garage c’est bien celle là!!!

    2. Jean-François Bertrand

      Mon Cher Dubby, Monsieur Olivier est un esthète, car la camargue possède son chien à la tête qui bouge sur la caquette du tableau de bord!
      🙂

  6. julien jacquet

    Chère Monsieur le Président vous vous êtes offert un beau cadeau d’anniversaire et sa ce comprends.
    Moi la Bentley je ne la trouve pas si moche que sa en coupé. Ça le fait pensé au Brook land des année 90 je trouve ça assez élégant. La couleur par contre ça pique beaucoup les yeux. Mais les goûts et les couleurs ça ne s’explique pas. Moi qui suit un peu plus jeune j’aime beaucoup le coupé XK.
    Je me rappelle quand vous avez essayé avec Monsieur le 1er Ministre la rolls Phantom. Ça fait bizarre de monter dans ce genre de voiture. On ne ce sent pas à sa place c’est plus pour les princes et les rois. Les nouvelles donnent moins ce sentiment je pense. Et encore je pense que si j’ai un jour la chance de pénétré dans ce genre de chef d’oeuvre je n’en mènerait pas large. Je serais plus dans le recueillement un peu comme quand on rentre dans une église. On se tait et on se recceuil.
    Et bien maintenant nous attendons tous vos impressions de conduite et votre ressenti Monsieur le Président?
    Vive POA GO POA

    Répondre
  7. Dubby Tatiff

    Avec sa calandre penchée vers l’avant, c’est la Rolls de Lady Penelope de la série Thunderbirds.
    😉

    PS : un peu court, l’épisode 😉

    Répondre
  8. chapman

    Oui c’est la plus moche des Rolls mais elle est tellement typique du design de ces années là…..et puis quand même c’est une Rolls, quand bien même le plastique des seventies avait réussi à pénétrer l’antre du bois, du cuir et de la bakélite.

    Répondre