Bentley Bentayga

Premières images du SUV Bentley Bentayga qui sera présent au salon de Francfort le 15 septembre et en vidéo le 17 sur POA. Le film de présentation est encore une fois génialement « cruche » ( les similitudes avec Rolls sont édifiantes) Bentley-Bentayga-21 Bentley-Bentayga-2 Bentley-Bentayga-20 Bentley-Bentayga-30 Bentley-Bentayga-33

  Bentley-Bentayga-13     Bentley-Bentayga-4 Bentley-Bentayga-5

Bentley-Bentayga-10Bentley-Bentayga-11Bentley-Bentayga-8Bentley-Bentayga-25  Bentley-Bentayga-27 Bentley-Bentayga-28  Bentley-Bentayga-17 Bentley-Bentayga-18 Bentley-Bentayga-16  mais là je n »achète pas.

L’avis des Petits Observateurs !

20 commentaires au sujet de « Bentley Bentayga »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bertrand

    Design fort attendu et avare en surprises…

    Avant cette présentation, je m’interrogeais vraiment sur la façon dont un constructeur de luxe comme Bentley pouvait défendre sa vision personnelle de l’automobile de grand luxe sur le segment des SUV…

    Au vu des photos, le doute reste immense. Comment un constructeur peut il raisonnablement se réjouir de la commercialisation du premier SUV « grand-luxe » du marché avec un produit aussi conventionnel ?

    Je pense que les acheteurs, dans leur plus grande majorité, attendent d’une marque comme Bentley, ou plus globalement d’un produit dépassant les 230000€, une conception, si pas bien plus originale, bien plus distinguée ; la remarque valant tant pour le design extérieur qu’intérieur !

    Cependant, il faut noter que les propositions des autres constructeurs étaient soit tout aussi conventionnelles, soit carrément disgracieuses. Le design de la Maserati Levante était au moins aussi original que celui du BMW X3 (!), quand celui du concept Aston-Martin-Lagonda était pour le moins étrange. Tesla ne semble pas faire exception à ce douloureux constat au vu des premières photos du X, dont l’arrière train tient plus de l’hippopotame que de l’équidé !

    La consécration, le premier SUV ORIGINAL et CLASSIEUX, nous viendra-t-il de Rolls-Royce ou de Ferrari ? Future is exciting…

    GO P.O.A. !

    PS : Le spot de lancement est tout bonnement grandiose… Il faut noter l’apparition en fin de vidéo des deux garçons. Sans doute cette arrivée tardive est-elle à mettre au compte des racines de Bentley. Une Bentley est avant tout une voiture « à conduire » et pas un plantureux monospace ! Quoiqu’il en soit, c’est plus que probablement la première fois qu’un spot publicitaire pour une marque « grand luxe » fait apparaitre des enfants. Une petite révolution !!!

    Répondre
    1. Alain Schenkels

      Je l’ai découverte au Salon de Bruxelles en janvier, l’intérieur est fabuleux, plus luxueuse qu’une Continental GT mais un SUV Bentley sur base d’une Q7, ça laisse perplexe. Mais la demande est bien là, pour preuve Bentley peut produire +/- 5000 Bentayga sur une année, pour 2016 elles sont déjà toutes vendues, il y a déjà des réservations pour 2017… La construction de la Bentayga dure environs 130 heures …

  2. Rarrife

    Aller .. Jetez vous à l’eau , il n’y a pas de quoi en faire une montagne !
    L’eau , la terre, l’air de quoi mettre le feu ?
    Nous voyions bien sur le film, que tant va la  » cruche  » à l’eau qu’a la fin … elle retrouve son mari…
    Champagne pour tout le monde…
    C’est vrai moi aussi je préfère les bouchons aux embouteillages .

    Répondre
  3. pierre

    un SUV luxe, ce sera le premier du genre,
    à ce sujet il sera interessant d’analyser la clientèle qui s’en portera acquéreur et ses choix coté équipements et options.

    En tout cas, c’est une offre interessante du premier groupe mondial (depuis cet été) qu’est VW. !

    Répondre
  4. Pierre B

    Pour la voiture elle même je n’ai pas grand chose à dire, je ne suis pas le coeur de cible.

    Pour la video, elle est moins caricaturale que celle de la RR Dawn.

    Mais nous faire croire que des jeunes gens comme eux rouleront dans ce SUV est une vaste arnaque… (comme BMW avec sa pub du X1 avec des jeunes trentenaires branchés à l’intérieur)
    Mais notre President nous a donné la reponse durant son essaibde la Mini 5 portes:
    Le but du jeu est de faire croire à des vieux (riches) que des jeunes (moins riches mais plus beaux , sportifs, avec de jolies femmes etbla vie devant eux) aimerait l’acheter si il le pouvaient…
    Et là l objet redevient désirable à leurs yeux… même pour des gens qui resteront aux places arrières avec chauffeur!
    Pierre

    Répondre
  5. Brunet

    Je n’ai pas vu de Bentley ni dedans ni dehors , nous vivons une époque épique et nous n’avons plus rien d’épique ; une Bentley se vend comme du savon à barbe . Tout est prêt : les capitaux , la publicité , la clientèle …

    Répondre
  6. julien jacquet

    Voilà une voiture qui pose beaucoup de question. Aime t-on, déteste t-on? Je serais curieux de connaître l’avis de notre gouvernement Poatiens?
    Pour ma part je suis partagé. Ce qui m’ennuie c’est que ça ressemble à un Audi Q7 l’ancien modèle que l’on aurait tenter de rendre plus luxueux. Alors que l’intérieur c’est une Bentley sans aucune hésitation.
    Et bien je pense que beaucoup de journaliste au salon de Francfort vont en parler. Au moins on est sur quelle va alimenter les discussions.
    Un peu comme la Rolls dawn!

    Répondre
  7. Lambert Alan

    Comme quoi remonter les cercles de clignotant suffit à rendre une face qui boudait en un quelque chose de plus joyeux!! Pour le modèle en lui même, je ne vois toujours pas l’intérêt de l’acheter même avec les moyens financiers.

    Répondre
  8. Cyrille de Nantes

    Une famille ordinaire quoi : père-père qui va chercher maman à son avion…

    Personnellement, j’ai cru (l’espace d’un instant) que la voiture serait amphibie pour aller chercher madame au milieu du lac : maisssssssss, non !

    Bon, il est moins affreux que ce que j’imaginais.
    Nous sommes dans le plus, du plus, du plus. Il n’y a que ceux qui touchent des millions qui verront un intérêt dans l’objet, sans rien de révolutionnaire pour autant : donc plus cher, sans valeur ajoutée.

    Question : sous réserve de prouver que les acheteurs ne soient pas conscients de la définition de l’acte d’achat (un bien support d’une fonction contre de l’argent), pourra-t-on poursuivre Bentley pour extorsion de fonds?
    (réponse d’un commercial) Oui, oui, il roule sur les cailloux, et vous pouvez même mettre les pneus dans l’eau, mais pas trop.

    Comme Fred, il n’y a que le Range.

    Go POA !

    Répondre
  9. Fred Seyrat

    Q7 déguisé en Bentley……RAS LE BOL DE SUV! il n’ y a qu’un Boss à mes yeux , le RANGE! (pas le sport…) 😉 ….et bien sur le DEFENDER….

    Répondre
    1. Stéphane.nc

      Double +1!!!!!

      Non mais c’est quoi ces me….qu’on nous pond? Encore une caisse de footballer.

      Dans un de ses sketchs , Pierre Desproges par provocation avait dit il y a une trentaine d’année  » c’est fou ce que les pauvres ont mauvais goût » . Reviens Pierre! Les nouveaux riches explorent de nouveaux continents de vulgarité.

      Combien de ces marques vont elles survivre à ces outrages? Marques dont l’image s’est bâtie sur des lustres ?

  10. Ludo

    L’alliance de la qualité et de la techonologie allemande , reference en autobile, avec bon goût et de l’elegance « british » pour l’interieur !
    Le compromis ideal ..????

    Répondre
    1. Jean-nicolas

      Alors à moins d’être un oligarque russe ( ou autre me direz vous ) dont le but ultime n’est pas la beauté de l’objet mais son coût prohibitif….
      On est très loin d’une ligne de Bentley arnage ou même plus récemment la Continental qui là au moins assumait un côté ostentatoire mais pas dénué d’une certaine classe…
      Mais notre président l’a dit il faut être cohérent dans sa gamme et ne pas proposer un SUV n’est plus envisageable aujourd’hui…

    2. Guillaume

      Bentayga, ou le fruit d’une étude marketing ultra poussée. Un pur produit conçu, reflechi, et produit pour la nouvelle clientèle Bentley. Les jeunes entrepreneurs russes seront séduits par la grossierté des lignes, et les exploitants de puits de pétrole ont un nouveau jouet pour saccager leurs dunes en allant voir leurs chameaux de course… Nous sommes bien loin de la classe britannique.