La Chevrolet Caprice 1979 du petit observateur Julien

Dernier reportage de la saison 6 de P.O.A, la rencontre avec Julien, petit observateur Parisien qui roule quotidiennement  en Chevrolet Caprice de 1979. Fin connaisseur des voitures américaines, Julien m’avait informé d’une erreur concernant les Cadillac Men. Il ne s’agissait pas d’une Cadillac Seville dans le reportage, mais d’une Cadillac sedan de Ville. Fort de ces connaissances, j’ai invité Julien à nous rejoindre à la suite de notre Café Garage pour qu’il vienne présenter sa Chevrolet au Gouvernement P.O.A.

L’avis des Petits Observateurs !

8 commentaires au sujet de « La Chevrolet Caprice 1979 du petit observateur Julien »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jean-François Bertrand

    Superbe Chevy!
    Comme les Buick Skylark ou les Pontiac Lemans, ells font partie de cette categorie que les américains appellent les Populuxes. Cesont des modèles que j’affectionne tout particulierment.
    Je comprends tout a fait Julien ou notre PRsue le fait que l’on ne soit pas gêner à manoeuvrer ce type de voiture, car à son on voit parfaitment les extremité de la voiture et, de facto, on sait précisement où on les place.
    C’est d’ailleurs ce que je reproche beaucoup aux voitures actuelles: de ne jamais savoir ou se trouve le bout de mon capot ou de mon coffre.

    Répondre
  2. DIDIER

    Un véritable « blues brothers » ce JULIEN , superbe ta Ricaine Chevrolet, surtout dans cet état exceptionnel – Elle te va à ravir – surtout garde là – rouler autrement que les autres, c’est tellement plus agréable …. je te donne raison à 200 %
    Merci à Renaud pour ce cadeau surprise … avant les vacances – vraiment SYMPA… et toujours à la hauteur du Personnage !

    Répondre
  3. Cyrille de Nantes

    Un V8 de 5.7l de… 170 ch avec une finition d’un charme incertain pour un modèle haut gamme (Hmmm?!…) : je ne suis pas client, mais bon, c’est toujours marrant de voir ces grands et improbables gabarits chalouper dans nos petites rues parisiennes, nantaises, ou françaises de manière générale.

    Répondre
  4. Piat Georges

    Quelle merveille cette américaine ! L’intérieur me rappelle les petits avions d’affaires genre Beechcraft de l’époque avec le faux bois, la marqueterie pipeau (imprimée), les petites babioles chromées et les sièges club en cuir (ou simili). J’adorais ce design très VIP, ça faisait « riche ». D’ailleurs, les americains collaient un peu partout le logo « De Luxe », et pas que sur les voitures…
    Bonnes vacances à toutes et tous.

    Répondre
  5. chapman

    Le bonheur c’est quand les voitures américaines ressemblent à des voitures américaines que les jolies filles ont de jolis pieds et que les petits garçons arrêtent de la ramener et restent bouche bée comme des petits garçons. Merci Renaud pour ce magnifique retour dans le passé ou tout était plus simple…..à la limite du caricatural……un peu comme ce que je viens des dire:)
    Au fait vous ne feriez pas une petite fixette sur les splendides pieds de madame la ministre?

    Répondre
  6. lerv1

    Merci pour cette petites observations très intéressante. Ce que je trouve amusant c’est de se dire qu’un POA américains pourrait faire la même chose chez eux avec une Renault 19!

    Répondre