Ford Mustang V8 5 Litres 421 ch, c’est ça l’Amérique ! (épisode 3)

Le trop bref essai (3 h)  de la Ford Mustang en version coupé Fastback V8 5.0 de 421 ch est sans appel : voilà la seule, la véritable, l’unique Ford Mustang qui a la saveur inimitable de l’Amérique : vive le bon gros V8 !

FORD MUSTANG 2015 V8 5LITRES FORD MUSTANG 5 LITRES VE

FFF FORD M FORD MUSTANG V8 FORD MUSTANG V8 ETALONS TTOT GJGJJG MUSTANG

L’avis des Petits Observateurs !

33 commentaires au sujet de « Ford Mustang V8 5 Litres 421 ch, c’est ça l’Amérique ! (épisode 3) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Florian

    au détour d’un café garage je serais assez intéressé d’entendre ce qu’est la définition d’une sportive par le gouvernement POA

    Pas sur d’avoir bien compris

    Répondre
  2. FL

    Comment peut on douter 30 nanosecondes qu’un bon gros V8 couillu de chez les red necks soit plus mieux qu’un 4 cylindres éco-mes-prunnes-bouste?

    Oui. C »est une stang’ et c’est comme ça que ça doit être.

    Et c’est tant mieux. les automobiles doivent refléter l’âme de ceux qui les conçoivent et les construisent.

    Un pick up F150, une Morgan, Une stang, une Féfé 458, un Espace, etc… Tout ça ce sont des cultures, avec leurs diversités.

    Et c’est ça qu’il faut préserver.

    Stop aux voitures beiges.

    Répondre
  3. auresims

    La vraie Pony-car effectivement!
    Très belle analogie avec la danette et la crème fouettée 🙂 Mais je pense qu’un v6 en plus dans le catalogue aurait été le bon compromis, quitte à remplacer l’Ecoboost… Je ne comprends pas d’autant plus que leur prochaine GT en sera équipée…
    Et les photos sont sublimes Mr Roubaudi, de qui sont elles ?

    Répondre
  4. Jean-Frrançois Bertrand

    Quand on regarde cette petite observation, on a une fois de plus la confirmation et l’explication à la raison de cette addiction qui nous touche tous de manière quotidienne et qui nous donne se sourire béat d’ado boutonneux pour le restant de la journée…

    Du grand POA !!!

    C’est bien la première fois, en plus de trente ans de lecture assidue de la presse automobile, que l’on compare le caractère d’un moteur à de la Danette fraiche!!! LOL, MDR etc etc !!!!
    Là ce n’est plus une attaque du sujet avec un angle différent, c’est carrément du Grand Angle !!!
    Chapeau bas Môssieur le Président !!! Même le trio Clarkson n’a jamais osé !
    Il n’y a qu’avec vous que l’on peut partager un truc pareil !
    Par contre, j’aimerais bien que notre PR rentre un peu plus dans le détail afin de m’éclairer quant à la nuance subtile que son sens aigu est capable de faire au niveau du ressenti volant – fesse façon « poulet un peu trop grillé mais au sens euh… côte de bœuf un peu saignante ».
    Je dois avouer qu’en tant que simple petit observateur j’ai besoin de ses présidentielles lumières à ce sujet…

    Plus sérieusement je pense que les Ricains ont bien fait de revenir aux fondamentaux des pony cars qu’ils avaient complètement perdu entre le milieu des 70’ jusqu’à la renaissance de la Mustang justement en 2005. C’est leur culture, leur manière de voir, de patrimoine intellectuel qu’ils préservent ainsi. Dodge et Chevrolet l’on bien compri et comme dans les années 60, pour répondre à la première Mustang, ils ont relancé leur Challenger et autre Camaro.

    Quand je vois qu’après une simulation de configuration sur le site VW d’une Golf GTI j’arrive allègrement à 44200 euros, si j’avais à l’instant « t » 45k euros à mettre dans une auto plaisir je pense que des pâtisseries comme la Mustang je voudrais bien en manger tous les jours, n’est-ce pas Monsieur le Premier Ministre ?

    PS : Tout à fait d’accord avec le Président, marre des cuirs noirs !!

    Répondre
  5. Cyrille de Nantes

    L’esprit Mustang a-t-il vraiment du sens aujourd’hui?
    S’éteindra-t-il avec les quinqua en 2030, voir plus, suivant les progrès de la médecine ?

    Désolé de gâcher la fête, mais bon, une Mondéo (@ Dubby Tatiff) 2 portes avec un gros V8 : oui, le prix est cohérent. Ok pour le tour de manège, nous sommes bien dans la philosophie américaine…

    J’ai de l’admiration de bagnolard pour des voitures performance, mais affûtées… là, je reste perplexe.
    A 40k€, certaines GTR d(occasion (certes) sont accessibles.

    Vive SAAB, LOTUS et compagnie

    Go POA !

    Répondre
  6. Guillaume D.

    Les premières bonnes impressions que j’avais eues sur cette Mustang avaient été douchées par votre essai de la cabriolet. Fade est un adjectif qui la résume bien. Pas sûr qu’une peinture rouge aurait amélioré mon ressenti.
    Mais là, avec la version coupé, on retrouve bien l’esprit Mustang et le V8 est la cerise sur le gâteau!

    Répondre
  7. Dubby Tatiff

    Ce qui sera intéressant à observer avec cette nouvelle mouture, ce millésime actuel, cette dernière cuvée en date (j’en ai d’autres si cela vous amuse) de Mustang, Mus à gauche, Tang à droite, c’est dans quelle mesure elle sera capable de redistribuer les cartes sur le marché. Je m’explique. Auparavant, les Mustang étaient importées en parallèle par et pour des passionnés du modèle et en conséquence de quoi elles étaient un peu chère pour des non passionnés qui risquaient de plus de trouver les caractéristiques techniques de ces véhicules un peu rustiques, voire obsolètes. Mais là, non seulement le prix est abordable, mais de plus les caractéristiques techniques de la voiture sont au goût du jour en terme de tenue de route, de consommation et d’électronique embarquée. Parlons peu, parlons bien, sur le papier l’équivalent européen est deux fois plus cher avec certes une finition plus flatteuse. D’autre part, la mustang à une image sympathique de gros cowboy amerloque mâtinée d’élégance Steve MacQueennienne (qui portait des Persol dans L’Affaire Thomas Crown, est-il utile de le rappeler aux lecteurs de ce blog). Cela donne à ce modèle importé par Ford dorénavant, des sérieux arguments pour se faire une place sur le marché.
    Dans quelle mesure va t-elle empiéter sur les Allemandes reines du secteur ? Dans quelle mesure les clients oseront quitter leur tranquillité conservatrice pour assumer leur côté bad boy ?

    Répondre
  8. Daniel

    Du Vroum Vroum sur POA par Monsieur le président, ça c’est du spectacle !
    40.000 € malus non-compris j’imagine ?
    Je suis certain qu’un moteur américain est Flexfuel, alors pourquoi un malus sur une voiture qui pourrait tourné à l’alcool ?
    Nos technocrates sont toujours aussi…technocrates
    Monsieur le Pm, 12 litres, c’est vraiment peu pour un V8 de 5L, mon Nissan V6 de 3.5 l fait du 11.5 litres !

    Répondre
  9. Philippe

    Encore merci pour cette superbe vidéo.

    J’adore vos visages, de vrais enfants qui découvrent les sensations de la poussée pour la première fois. Vos sourires sont communicatifs.

    Quant à la consommation, 12L/100km avec quelques accélérations, c’est, pour un V8 relativement peu face à la puissance et le plaisir qui se dégage de ce véhicule.
    Rapporté à la cylindrée et à la puissance, c’est raisonnable. Une voiture quatre fois moins puissante ne consomme pas quatre fois moins, à peine 30% de moins.

    Continuez à nous faire rêver.

    Longue vie à POA

    Répondre
  10. Lambert Alan

    Excellente vidéo avec LA mustang que l’on attendait!
    Il est vrai que les asso jantes grises caisse bleue de la version cabriolet la rendait trop aseptisée (et le 4 cylindres n’arrangeait pas la donne)
    Les photos sont top 🙂 celles prises aux côtés des containers sont un clin d’oeil à son importation nouvelle ?

    Répondre
  11. Stéphane.nc

    AS GOOD AS IT GETS !

    Bravo pour les photos, magnifiques et la qualité de la vidéo. Cette caisse donne vraiment envie.

    Excellente POade.

    Répondre
  12. Piat Georges

    Ah ben voilà, elle fait méchante mais c’est pour quelque chose ! Une Mustang c’est le V8 et c’est Renaud qui devient Steve Mcqueen. J’adore les yeux de Cédric quand la cavalerie se déchaîne !
    Eh les gars, il pleut en Normandie mais là c’est le déluge…

    Répondre
  13. MisterVolvo

    Superbe épisode 🙂
    J’ai vraiment adoré ce reportage. De très belles images et de bons commentaires…la vraie vie quoi !
    J’ai beaucoup aimé voir le sourire de Renaud lorsqu’il roulait, on ne le voit pas souvent comme tel 🙂

    Ça me fait tout de même bizarre de voir un véhicule de plus de 400cv pour une consommation d’à peine 12L/100km quand je compare avec mon Volvo 740 de 1988 qui consomme environ 11L/100km pour ses quelques 118cv ! 🙂

    Merci, GO P.O.A et vive le V8 !

    Répondre
  14. Robert

    Vous avez beau essayer de vous rattraper en racontant des histoires de Danettes, vous êtes tombés dans le panneau
    🙂
    Bien sûr qu’elle est plus authentique en version Fastback.
    Bien sur que le rouge lui va mieux que le bleu.
    Bien sûr c’est plus marrant un V8 qui grogne.
    Pas si sot que ça les Ricains.

    Bien sûr faudra l’assumer ici en Europe.
    Elle fait déjà moins père de famille. Tandis que l’écoboost on pourrait encore la faire passer comme ‘une folie raisonnable’.

    C’est ça une voiture de rêve : elle fait envie.

    Ce qui est bien aussi: la Mustang nous rappelle qu’il y a d’autre choix que le SUV et 4×4.

    Répondre
  15. Amok

    Cet essai sous la pluie est un vrai rayon de soleil. C’est la traduction exacte de mon commentaire d’hier sur l’épisode 2. On en revient à la vraie nature de ce modèle et à l’essence des choses.
    Ceci dit c’est bien de donner le choix pour ceux qui voudront un 4 cylindres. Mais en l’occurrence je reste persuadé qu’il ne faut pas être raisonnable dans le choix de cette voiture.

    Répondre
  16. JULIEN JACQUET

    Messieurs
    merveilleux magnifiques extraordinaire ……….
    Tout l’Amérique dans un produit et quelle Bagnole.
    Non la je dis bravo je m’incline devant cette observation qui va rester dans les mémoires
    Messieurs je vous dis MERCI. La France vous dit MERCI
    VIVE LA MUSTANG ET VIVE P.O.A.

    Répondre
  17. NIKO

    Haaaa vous me faites plaisir les mecs!
    Déjà la visite à Villerville avec une chanteuse forcément ça me parle. J’ai pas appelé mon album « Un singe en hiver  » pour rien..
    Mais j’avoue j’étais un peu déçu de la sonorité de l’ecoboost, pour ne pas dire plus. Une Mustang qui s’appelle Ecoboost c’est comme une Danette allégée, ou du vin rouge sans Alcool, à quoi ça sert?
    Alors là, la Normandie sous la flotte, les dérives du train arrière sur le mouillé et le son du V8!! Vous etes grands Messieurs !

    Répondre
    1. NIKO

      ah ba voilà j’avais écrit le commentaire avant la fin de la vidéo et je vois que Monsieur Fréour pense comme moi pour les patisseries et le taux d’alcool hahah

  18. Fred Seyrat

    La Mustang! V8! la vraie bagnole! et pas « ecomachin che pas quoi »! qui je suis sur consomme tout autant quand on « tape dedans »! Le moteur à architecture V8, est selon moi, la meilleure,…. et la plus jouissive! Il suffit de regarder Renaud « s’amuser comme un petit fou »! Quand on y a gouté, on ne peut plus s’en passer, ou difficilement passer à autre chose….Ce modèle,coupé, « rouge »,&V8, colle beaucoup mieux à l’idée que l’on se fait d’une Mustang, de tout le superlatif que peut avoir une voiture américaine auprès de nous, habitants européens….Elle sait créer le « désir » que l’on attend d’une telle bagnole! ….Pas comme celle de hier, qui me faisait plus penser à une Mondeo cabriolet « bodibuildée »….que je trouvais de plus, sans intérêt dans sa définition de couleurs….Je sais, je ne suis pas objectif…mais c’est mon avis! Merci à vous, Renaud & Cédric, pour ces 9:08min de pur plaisir ! et GO POA!

    Répondre