Une semaine en Renault Espace V (épisode 3) : le passage du Bac

Deuxième étape de notre « Road Trip » en Renault Espace V, la cale du Paradis qui nous fait prendre le bac entre Couëron et Le Pellerin, en direction du canal de la Martinière toujours en compagnie de Vincent et de  sa Porsche 911 Targa et de Ronan, photographe officiel de P.O.A. L’occasion d’un petit happening improvisé autour de la Renault Espace V et de recueillir l’avis de chacun.

POA-34

Merci à Ronan  Rocher, photographe  officiel de P.O.A, qui signe les très belles images des coulisses de notre reportage. Sachez que Ronan forme avec ses équipes les photographes, débutant ou confirmé, au travers des stages et des  cession personnalisées. (+ d’infos sur comme un photographe).

POA-40

POA-51 - copie

 

POA-64 (1) - copiePOA-58 - copie

Renault Espace VPOA-106 - copiePOA-25

L’avis des Petits Observateurs !

31 commentaires au sujet de « Une semaine en Renault Espace V (épisode 3) : le passage du Bac »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Orjebin Jean-Paul

    Cette impression de trop grande réactivité de la direction provient probablement du manque d’habitude de conduire une auto à 4 roues directrices. Souvenez vous de la prise en main de la Honda Prelude 3 ème génération à 4WS , même cause, même effet.

    Répondre
  2. Jean-François Bertrand

    Encore le top !!!
    C’est énervant d’être derrière son bureau quand on vous regarde !!!

    Notre président et son amour des bacs…
    Il suffit de re-visionner les trois vidéos (parmi mes préférées) sur la balade à Caudebec en Caux sur les bords de Seine avec la Beta pour s’en convaincre !

    Mais comme je le comprends ! Ils font partie de ce plaisir de voyager en prenant le temps de vivre, d’humer, de regarder.
    Pour ce qui est de l’Espace, c’est marrant, moi je ne trouve pas que ces grosses jantes lui donne un air de SUV. Je trouve au contraire qu’elles influent sur les proportions globales en lui donnant, à une certaine distance, un air de voiture plus basse qu’elle n’y parait ; si on part du principe que ces dites jantes seraient de dimensions normales du fait de sa hauteur de caisse importante.
    Ça lui donne des airs de voiture plus racée tout en restant, à l’intérieur, une voiture à vivre (vous les mettez naturellement en évidence…)
    Par contre, j’aimerai que notre Ministre de la Féminité, qui est O centre de la discussion sur les « surpiqures pour faire genre j’suis riche », développe son argumentation sur le fait qu’elle trouve cela normal qu’il n’y en est pas à l’arrière.
    Qu’est ce qui, d’après son vécu et son expérience quant au développement d’un tel produit, a poussé les responsables projet de faire un tel choix ?
    Qui a eu, selon Floriane, le dernier mot ?
    Sur ce point, sans être en mode lèche, je suis de l’avis de notre Président : ça fait un peu carrément économie de bouts de chandelles…

    Répondre
    1. Orjebin Jean-Paul

      Peut être à cause de la trappe à rideau pare-soleil qui occuperait la place de la surpiqure, peut être…

  3. Guillaume D.

    Il y a quelque chose qui me dérange à l’avant de cet Espace et la cause est clairement identifiée: la rupture de la ligne entre le pare-brise et le capot pour en faire un SUV. Si réduire la hauteur tout en rehaussant la garde au sol donne une ligne très agréable, j’aurais aimé que Renault garde le côté monospace au lieu d’opter pour le style minivan assez massif à l’avant, je trouve.
    Il n’en reste pas moins que c’est un véhicule très agréable à regarder quand on le croise dans la rue. Il a une certaine prestance. Il me manque juste un petit truc pour avoir le coup de foudre!

    Répondre
    1. greg

      Je ne crois pas qu’avec les normes de choc piéton un capot dans la ligne du pare brise soit encore possible. Voir les utilitaires, tous présentent aujourd’hui un tel groin.

  4. Ronan

    Un des gros facteurs de la popularité de Top Gear était ses road trips (dans un style complètement différent cependant) et je trouve que les road trips POAesques deviennent petit à petit une chouette marque de fabrique, au même titre que la GoPro et le petit espresso du matin (à quand « POA vous est proposé par Caffè Lavazza » d’ailleurs? 😀 )
    J’adore le mélange bagnole/paysages/observations/culture/blagues etc….et commme le dit Stéphane, c’est contagieux.
    A ceux qui se plaignent du manque d’essai « pur », allons messieurs dames, il doit bien y avoir 10 essais de 4 minutes sur le net! Ici on fait comme ça nous plait et à la bonne franquette, ET C’EST CA QUI EST BON!
    Go POA , go go go!

    Répondre
  5. Stéphane.nc

    Quel panard cette traversée de la Loire.
    « C’est fou ce que ces marins ont besoin de faire des phrases ». L’avait raison le gars Audiard et connaissait pas le Roubaudi pourtant 😉
    Quant à la séquence du bateau, impensable en heure de pointe télévisuelle, elle appelle Viagra comme nouveau partenaire POA.
    Un Renaud qui savoure son périple et c’est contagieux.

    Répondre
  6. Bertrand

    Bonsoir Monsieur le Président,

    Je me trouve très froissé que vous soyez, avec votre noble compagnie, passés dans mon humble village du Pellerin, et que je n’en aie pas été prévenu. Vous n’avez donc point eu le loisir d’y découvrir le garage de l’APVR (Amicale péllerinaise de véhicules rétros) sis à 50 m de l’arrivée du bac que vous prîtes si hardiment!

    Vous avez donc loupé une joyeuse collection de 4L et de super 5 remises à neuf, de 2CV en tous genres, mais aussi de R11 turbo sortie de concession!
    Vous avez aussi manqué entre autres, une belle 914 en restauration, une simca 5, quelques beautés françaises des années 30, une Lincoln Continental et une corvette ’56 pour nos amis yankees…

    Ainsi donc, je vous invite humblement, Monsieur le Président, à me signaler une éventuelle nouvelle visite dans nos contrées ligériennes, afin que je vous arrange un seyant petit protocole.

    Vous noterez en passant que ma femme, entre autres qualités, a le bon goût d’être Chef cuisinier. Nous serons donc en mesure de vous recevoir fort convenablement, si vous savez vous montrer diplomate bien évidemment!

    Je vous prie, Monsieur le Président, de bien vouloir croire en l’assurance de mes respectueuses et honorables salutations.

    Bertrand
    Simple petit observateur

    Répondre
    1. Fréour

      Très cher Bertrand,
      Très cher « simple » petit observateur,

      Laissez moi me faire, ne serait qu’un court instant, et en concertation avec Mr le Président – très pris aujourd’hui, il vous prie d’ailleurs de bien vouloir accepter ses excuses et ses hommages – son porte parole.

      D’abord vous dire que votre merveilleuse correspondance imposait une réponse prompte tant elle a touché le gouvernement. Si seulement nous avions su, nous aussi, que tant d’égards s’offraient à nous, nous aurions sauté sur l’occasion… D’autant que nous étions affamés !

      Contact est noué. Grâce à vous, tout P.O.A (en particulier Ronan Rocher – le photographe officiel de P.O.A – qui vit à Nantes…) sait désormais qu’au Pellerin on apprécie les voitures anciennes. C’est là l’essentiel. Et comme P.O.A c’est la vie, on est pas à l’abri, un jour, d’une prochaine fois !

      Très cher Bertrand, je vous prie de recevoir et d’accepter nos plus chaleureuses et respectueuses salutations.

      Merci, merci très cher Bertrand et Go l’APVR !

      Cédric
      PM. P.O.A

    2. Jules

      La missive éclairée du sieur Bertrand devrait conduire l’honorable gouvernement POAtèque à faire preuve de plus de commisération envers la non moins honorable plèbe des POistes, en leur annonçant quelques temps à l’avance la destination de leurs pérégrinations provinciales, de façon à ce que ces derniers puissent proposer audit gouvernement adhocrate quelques réjouissances bagnolesques ou culinaires, propices à leur rendre hommage, à d’aimables dissertations sur la chose automobiles et à de plaisants reportages goprovisuel.

    3. Bertrand

      Merci Monsieur le Premier Ministre, votre réponse me touche beaucoup. Je vous présente à vous aussi mes hommages respectueux.

      Je ne peux qu’abonder dans le sens de notre concitoyen PAOiste Jules. Prévenez-donc le peuple de France d’où vous compter échoir, afin de ne point tomber d’inanition au détour d’un bosquet!

  7. Piat Georges

    On est loin du salon de Genève, notre Premier Ministre apprécie mieux l’Espace.
    Dans cette auto, j’aime beaucoup ses grandes surfaces vitrées style aquarium. Pour le coup, on profite bien du paysage. Après tout, il n’y a pas que les belles allemandes dans la vie…
    Très pittoresque ce reportage, bravo POA comme d’hab !

    Répondre
    1. Christophe BONNIN

      Les grandes surfaces vitrés, c’était dans la précédente génération d’Espace. Ici, la ceinture de caisse est au contraire très haute.

  8. seb

    Petite note sur le passage du bac à Coueron, à 200m avant, il y avait, quelques années auparavant, l’usine Venturi (époque des supercars telles que la 400GT, la Coupé 260 LM et Atlantique). Bref de beaux souvenirs.

    Répondre
    1. Mat

      +1, tu m’as devancé! De beaux souvenirs que de voir dans les 90’s ces 300 Atlantique et 400GT partir en essais sur les routes de campagne Couëronnaise!
      Un lieu qui tombe dans l’oubli!

  9. Pierre

    Ha, la région Nantaise ! Belle patrie vers laquelle je ne désespère pas, un jour, de revenir…
    Attention toutefois, Président, vous étiez encore en Loire Atlantique, et non en Bretagne ! (moi je m’en tape, mais y’a des susceptibilités locales tenaces… 😀 )

    Superbe vidéo, en tous cas. Voir le PM, sans son ch’tit foulard qui déclare sa flamme à une Renault, y’a de quoi se pincer !

    Par contre, Floriane, la casquette, hélas, ne sied guère à votre allure de Parisienne chic 🙂

    PS : le bateau qui bande mou s’appelle « Misconcievable » de Erwin Wurm, cela fait partie des oeuvres d’une série d’évènements d’art contemporain appelée « Estuaire », mise en place par les autorités locales dans la première décennie du siècle.

    Répondre
  10. Damien

    Renaud a un grand sourire. Cet enthousiasme frais et spontané décontracte la présentation de l’Espace. Le regard devient plus libre de voir cette voiture telle qu’elle est vraiment.
    On aime ou on aime pas, peu importe, l’histoire (de POA et racontée par POA) est en marche.
    Mettre une Porsche des années 80 et un espace tout neuf côte à côte serait inconcevable ailleurs. Ici, cela est une évidence.
    GO POA (je me refais l’épisode)

    Répondre
  11. Dubby Tatiff

    J’éprouve spontanément de la bienveillance pour ce nouvel Espace. Renault a tenté quelque chose d’original pour proposer une alternative aux classiques berlines. Et je trouve pour ma part séduisante, cette alternative avec des proportions inédites.
    Comme Julien, je ne suis pas convaincu par la console en plastique laqué noir et qui semble flotter dans l’espace. Pour avoir roulé en Clio qui possède le même genre d’équipement, j’avoue avoir regardé cette console pendant tout le trajet avec un air circonspect et interrogateur.

    Répondre
  12. Julien G

    Je voulais attendre la fin de la série, mais je vais déjà donner mon avis sur cette voiture. J’avais défendu la DS5 lors de ma précédente intervention et force est de constater que cet Espace à une sacré tronche. Pas forcement beau, ni surtout élégant, mais le compromis SUV/monospace est réussit à mon sens et ça donne une certaine prestance à l’engin. Une belle réussite. Quant à l’intérieur, j’adhère à une exception, ce fichu plastique laqué de la console centrale. Je suis plutôt maniaque et, lorsque j’ai loué un Captur, j’ai passé mon temps avec un petit chiffon à enlever les traces de doigts. Alors sur une console qui fait le double en taille, je n’ose imaginer… Heureusement qu’ils n’en ont pas mis au niveau de la commande de boite. A moins que ce ne soit pas le même plastique.

    Par contre la question a été très justement posée par un petit observateur : qui pour acheter un tel véhicule à ce prix. Je souhaite à Renault tout le succès du monde et cela ne retire rien à ses qualités, mais à ce prix, il se retrouve en concurrence, par exemple, avec une XE. J’aime bien cet Espace, mais bon.

    Sinon, juste concernant POA et absolument pas l’Espace : bravo pour Mobil. C’est fait à découvert, comme promis et surtout tout en conservant l’esprit de dérision de POA. Donc bravo d’avoir réussit sur cette aventure à trouver un partenaire, tout en conservant votre liberté de ton. deux autres remarques : merci au steadycam, ça permet de faire de très beau plans. Bravo au photographe, les photos sont magnifiques et apportent un plus aux vidéos. Et merci à trois et à vos camarades d’aventure.

    Répondre
  13. Tony

    C’est vrai qu’il a une bonne tète, qu’il est surement très agréable à conduire et que les matériaux semble de qualité (bien que chez Renault jusqu’à présent les cuirs ne tiennent pas dans le temps contrairement aux allemandes d’âpres les commerciaux que je croise)

    Mais combien cela coute ? 45-50000 euro dans la version d’essai ? Qui mettra autant dans une Renault ? Quelques sociétés qui voudront véhiculer l’image des produits Français. Encore une fois pour moi il y a un problème d’image Renault et ce model ne prendra pas de part de marché aux concurrents allemand juste a cause de son logo.

    Il restera dans sa version de base un grand véhicule bien pratique pas trop cher mais dans sa version luxe il aurait dut sortir directement sous une autre marque…

    Dans un autre registre avez-vous pensez à contacter Volvic et Lu( Figolu) pour essayer de les avoir comme sponsor ?

    Répondre
  14. Antoine Berel

    Excellente vidéo 🙂 Je trouve que Renault a fait très fort, on s’en rend particulièrement compte durant cette vidéo : Ils ont réussi à garder l’esprit Espace, son côté unique, son mix des genres (avant mi-Voiture mi-TGV, maintenant mi-monospace mi-SUV), son immense toit OUVRANT (laissez moi insister), malgré tout les changements en termes de design et d’orientation, et les conséquences directes qu’ils peuvent avoir.
    GO POA !

    Répondre
    1. Stéphane.nc

      Renaud lui rend effectivement service et grâce en le montrant dans des scènes « de vraie vie ».

      Les photos sont superbes

  15. Daniel

    Je suis conquis par ce nouvel espace depuis sa présentation, et Renaud a bien résumé : il a de la gueule, (moi je le trouve beau) et il ne ressemble à aucune autre voiture c’est ça, et même si parfois, ça été un échec, les constructeurs Français ont raison de continuer dans cette voie, dommage que ce ne soit pas sur tous les modèles, mais il faut se démarquer de ces insipides, redondantes et banales voiture allemandes !
    Votons Mélenchon contre le modèle Allemand !!!!
    Monsieur le Pm ne serais pas en grande forme en ce moment, il n’a pas encore fait référence 1 seule fois à Aaudi ?!

    Répondre
  16. chapman

    Ah ben vous l’aimez bien cet espace finalement monsieur le premier ministre.
    C’est vrai ce que vous dites sur le temps qui permet de se faire une idée vrai.
    Notre époque qui va vite nous incite à toujours plus de jugements hâtifs et ne nous laisse plus le temps de nous faire un avis vrai. Alors on se jette sur le symbole, l’image médiatique crée de toute pièce par le marketing pour donner un avis définitif en oubliant de prendre le temps d’apprécier les fondamentaux d’une voiture. Confort, luminosité, espace (sans jeu de mots) silence et que sais-je encore, levier de vitesse agréable, cuir qui ne glisse pas, choses qui tombent bien sous la main…..
    On en revient au slogan de Renault des « voitures à vivre » qui est probablement ce qui se rapproche le plus de la vérité de cette marque. On est obligé d’apprécier les progrès réalisés ces dix dernières années en fiabilité et en finition….et c’est tant mieux!
    Il y a aussi de la noblesse dans une bonne marque populaire.

    Répondre
    1. Thierry

      Bon …. je viens de regarder les trois épisodes, et je tiens encore une fois à souligner votre regard différent sur l’automobile qui nous apporte tant de plaisir.
      Je suis allé aux portes ouvertes Renault ce week-end, histoire de me faire une idée sur Kadjar.
      J’ai vu l’Espace et j’ai la même vision de vous du produit. Et pour ce qui est de Kadjar j’ai été plus qu’emballé, il est tellement plus beau en vrai qu »en photo, moi qui me disait mais c’est quoi ce truc qui n’apporte rien de plus que ce que Nissan nous propose ! Et bien je me fais du soucis pour Nissan quand je vois l’accueil en concession que les clients ont porté à Kadjar.
      Renault est dans une phase montante, même votre essai de Twingo le confirme, elle ne devrait plus s’appeler Twingo, elle n’en a plus l’esprit, mais elle est attachante en ville, là ou Smart semble avoir raté quelque chose.
      Il ne manque plus qu’une Mégane et une Laguna renouvelées pour que Renault soit au mieux pour l’avenir … et l’Alpine qui pointe son nez !
      Bravo pour cette escapade en pays Nantais, nous avons pris l’air du bac au travers de la vidéo, et avons esquissé quelques sourires, même si nous ne nous sommes pas bidonnés comme vous l’auriez souhaité.

      Bonne continuation, je changeais rien