Souvenirs d’Auto (48) : Une clé de trop pour la Smart

Par Thibault Chatel*. Je roule dans Paris depuis l’âge de 14 ans en deux roues. Je vous évite la liste qui va du Vélosolex à la Yamaha 900 Diversion… Mais en 1998, je pars dans un délire du genre : « Il ne m’est jamais rien arrivé, ne tentons pas le diable plus longtemps et passons aux quatre roues… »

url

Il y a cette année-là une petite nouveauté qui me tente beaucoup : la Smart.

Le chéquier en poche et le cœur battant, je me présente chez un concessionnaire de la marque avenue Paul Doumer, dans le chic XVIe arrondissement de Paris.

Un vendeur zélé me vante les qualités infinies de l’engin, ça ne sert à rien, je suis déjà conquis et j’en veux une !

On s’installe derrière son bureau et nous voilà en train de configurer MA Smart. Choix de la couleur, etc.

Si je comprends que la boite semi-auto et que le toit ouvrant sont des options payantes, assez vite je comprends également que TOUT est en option sur la voiture…

Quand le vendeur m’explique que le cendrier est en option (je confesse que je fumais à l’époque)… ça m’agace, mais j’accepte.

Smart_City_coupe_1998_-_2002_12

Mais quand il me dit :

– Voulez-vous une 2e clé ?

Je réponds :

– Bien sûr que je veux une 2e clé, vous rigolez ou quoi ?

Le vernis craque quand je comprends que cette 2e clé vaut une centaine de francs !! La moutarde me monte au nez… Je lui dis que sa Smart multi-option il peut se la garder ! et je sors, drapé dans ma dignité.

Dix minutes plus tard, je suis chez Renault et je commande une Twingo 1, toit ouvrant, boite auto. On me la livre avec cendrier et deux clés !!

Sorry Smart !

retrouvez tous les souvenirs d’autos de Thibaut Chatel

Renault_Twingo_26

*Je m’appelle Thibaut, je suis né en 1959. Il se trouve que j’ai toujours adoré les automobiles… Pourquoi ? Sans doute parce que j’aime l’idée de liberté. On monte dans sa voiture, on démarre, on s’en va ailleurs. Là où il fait beau, au bord de la mer, à la campagne… peu importe. Parfois, je repense à des histoires d’enfance, d’adolescence, de jeunesse et j’ai décidé de les livrer à P.O.A.

 

 

L’avis des Petits Observateurs !

4 commentaires au sujet de « Souvenirs d’Auto (48) : Une clé de trop pour la Smart »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. david

    Il est vrai que chez MB la liste des options est aussi longue qu’une année sans RTT…
    Mais loin de moi l’idée de critiquer cette marque, car ma voiture en fait partie.
    Pour m’amuser, je suis allé sur leur site et prix une GLK haut de gamme en diesel : prix environ 50 K€. J’ai coché la liste entière de toutes les options proposées (ça m’a prix 1/2 heure environ) et bien le prix total dépassait les 100 K€ !!! Soit le double du prix de base.

    Répondre
    1. david

      sorry pour les fautes (prix…) j’avais la tête dans les chiffres certainement.
      Un grand merci à POA !

  2. Guillaume D.

    La Twingo, je l’ai détesté à sa présentation… puis adoré quelques années plus tard lorsque j’ai appris à conduire avec. La modularité et l’espace dans un si petit gabarit, c’est impressionnant.
    J’en ai racheté une d’occasion pour ma deuxième voiture et la côte d’amour n’a pas baissé!

    Le plus étonnant, c’est qu’il m’arrive de la prêter à des voisins qui ne connaissaient pas forcément la voiture hormis de l’extérieur et qui sont véritablement étonnés du côté pratique à l’intérieur!

    Répondre
  3. Chapman

    Je crois que j’aurais réagi de la même manière….. Faut pas pousser quand même. C’est vrai que ces politiques d’option sont l’apanage de quelques marques bien connues. Il faut croire que ça plait.
    Pour avoir longtemps été un acheteur de voitures d’occasion, j’ai l’habitude de me contenter de ce que je trouve…… Je prends en général la version luxe pour prendre soin de mon égo.
    Pour la Twingo, excellent choix. Rétrospectivement il n’y a pas de regrets à avoir.

    Répondre