Alfa Romeo, la beauté nécessaire, bientôt sur P.O.A

Prochainement sur P.O.A, on parle de l’histoire du design d’Alfa Romeo…

XX

L’avis des Petits Observateurs !

6 commentaires au sujet de « Alfa Romeo, la beauté nécessaire, bientôt sur P.O.A »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Samuel (POA Belgique)

    Tiens, c’est amusant : en arrière plan, l’Alfa mal aimée, la Montréal. Qui cote maintenant à des tarifs stratosphériques tenant compte de ce statut impopulaire.

    Renaud va me tirer les oreilles mais, avec ma grande ignorance sous le bras, c’est bien elle qui m’avait tapé dans l’oeil sur un parking rempli d’anciennes… Anglaises. Dans un vert bouteille très… anglo-saxon ^^

    Vivement dim… Mardi !

    Répondre
  2. Ronan

    Voila un theme que j’ai vraiment hate de regarder et discuter car je fais partie de ceux qui attendent avec une enorme impatience la renaissance annoncee de la marque pour ces trois prochaines annees.
    (D’ailleurs si je n’etais pas marié avec enfant je serais tres certainement en train de rouler en Alfa Spider (Brera cabrio) de 2006 en ce moment, j’en suis totalement amoureux……. [ soupir ….. 🙂 ] )
    Vivement mardi!

    Répondre
  3. Jean-Michel

    Alfa Roméo , Alfa Roméo outragé ! Alfa Roméo brisé ! Alfa Roméo martyrisé ! mais Alfa Roméo libéré !…
    A confirmer tout de même.

    Répondre
  4. johnny be good

    Probablement le commentaire le plus déconnecté de l’histoire de POA, puisque fait avant d’avoir vu le sujet : 1/ le design d’Alfa-Roméo, c’était mieux … avant 2/ quelles chances avons-nous de retrouver un jour la marque, ses plateformes, ses moteurs, son design, son esprit alors qu’elle est absorbée, laminée, déchirée, brisée, dispersée, bafouée ! D’avance merci à POA de rendre s’il y a lieu un peu d’espoir à ses admirateurs et acquéreurs, dont je fus, jusqu’à des problèmes de qualité dramatiques il y a une décennie, déjà ! Pas d’illusion quant au futur, mais l’admiration du passé de cette superbe marque peut consoler. Alors Go !

    Répondre
    1. montferrand

      Oui, la Montréal, mais oui aussi au coupé Bertone, la 1750, la seule qui vaille le coup. J’ai un copain qui avait ça lorsque nous étions étudiants à Bordeaux, elle nous a valu des regards ennamourés dans la rue. Et l’autre la mal aimée aussi, une ancienne à petit prix, c’est la Alfetta, la première série avec les pare chocs cromés. Un amour de petite voiture.